Assemblive eco

2,078 views
1,999 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
2,078
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1,272
Actions
Shares
0
Downloads
10
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Assemblive eco

  1. 1. Le monde virtuel Pour collaborer
  2. 2. Assemblive pour collaborer en mode synchrone distant Page 2
  3. 3. Assemblive pour collaborer en mode synchrone distant La collaboration en ligne Traces photographiques de la travailler à distance en mode • Apprendre à gérer des gestesséance de travail collaboratif avec synchrone. virtuels ;l’équipe d’enseignants et d’IPR de • Apprendre à se déplacer ;l’académie de Lyon. Ce travail qui commence à prendre • Modifier les lieux de travail. son rythme de croisière a necessité Le travail mené par le groupe de pour chacun des participants de Cette nouvelle posture de travailconception du magazine économie et interroge notre métier qui évoluegestion de l’académie de Lyon est inexorablement.instrumenté par les réseauxnumériques. Le numérique entraîne une autre façon de penser le travail, autant sous son volet apprentissage, que son volet enseignement. Le métier change mais revisiter ses habitudes de travail en quels sont les constituants de cette présentiel. évolution ? • Apprendre à gérer de nouvelles habitudes cognitives ; • Apprendre à gérer de nouvelles règles de discussions (couper son L’équipe depuis un an utilise le microphone lors de l’écoute d’unmonde virtuel assemblive pour intervenant) ; Page 3
  4. 4. Assemblive pour collaborer en mode synchrone distant Le monde Assemblive, lieu immersif de co construction Gardons nous de sombrer dans une euphorie • À partir de quand faut-il dire non face à la surchargetechnophile. Le seul enthousiasme béat est contreproductif. Il cognitive, à la surcharge de travail ?faut penser les conditions de ce changement. • Existe t-il une définition du temps numérique ? • Comment les corps d’inspection prennent en compte le Le numérique étend la sphère de travail par mise à temps numérique des enseignants ? (ie en dehors du tempsdisposition de solutions toujours plus sophistiquées, on peut formel d’inspection)travailler «n’importe où, n’importe quand». • Comment les chefs d’établissements développen t-il une politique réelle d’un numérique d’établissement ? • L’établissement est-il le seul lieu de formation Tous les acteurs du monde de l’éducation doivent se admissible ?pencher sur cette nouvelle posture : • Y a t-il une place pour le e.learning en formation initiale ? • Quand faut-il cesser son activité professionnelleenseignante ? Le numérique déborde la notion de préparationde cours et de corrections des copies Page 4
  5. 5. Assemblive pour collaborer en mode synchrone distantRéflexions à partir des usagesL’instauration du groupe de travail d’émancipation que d’aliénation. Si,est donc un procédé de mise en pour prendre un autre exemple, leabyme pour penser les nouvelles web peut être dit pharmacologique,régulations éducatives. Nous ne c’est parce qu’il est à la fois unl’avons jamais formalisé, ce n’était dispositif technologique associépas l’objectif initial mais nous y permettant la participationi et unsommes ! système industriel dépossédant les internautes de leurs données pour L’usage induit la démarche les soumettre à un marketingréflexive ! omniprésent et individuellement tracé et ciblé par les technologies du Je propose de lancer quelques user profiling.pistes d’analyse. Le travail qui est mené inscrit en L’objet numérique n’est pas toile de fond cette réflexion. Nousneutre, il interroge le métier à la sommes entrés dans une sociétéfaçon du pharmakon grec (1). Il peut avec des outils fortementêtre une caisse de résonance au pharmacologiques et qui entraînentprogrès de la chose éducative, il la création des liaisons numériquespeut être aussi un abcès de fixation, (3)cible du rejet. La modification duparadigme éducatif induite par le Il me semble (ce point de vuenumérique remet en cause les réflexif n’engage que moi) que notrefondements de nos formations travail est un lieu de réflexioninitiales. privilégié. À la fois instrument de Le web, les mondes virtuels sont diffusion d’informationspharmacologiques, je me permets de institutionnelles, pédagogiques etciter les philosophes d’Ars Industialis didactiques, il est un objet pour(2) à propos de la pharmacologie. penser notre métier dans la société de l’information. « To u t o b j e t t e c h n i q u e e s tpharmacologique  : il est à la fois Il est fort probable que votrepoison et remède. Le pharmakon est réflexion puisse venir alimenter laà la fois ce qui permet de prendre mienne.soin et ce dont il faut prendre soin,au sens où il faut y faire attention  : ----------------------------c’est une puissance curative dans lamesure et la démesure où c’est une (1) En Grèce ancienne, le termepuissance destructrice. C’est à la fois de pharmakon désigne à la fois lece qui caractérise la pharmacologie remède et le poison.et qui tente d’appréhender par le (2) A r s industrialis -même geste le danger et ce qui www.arsindustrialis.orgs a u v e . To u t e t e c h n i q u e e s t (3) Antonio Casili Les liaisonsoriginairement et irréductiblement numériques - http://ambivalente : l’écriture alphabétique, www.liaisonsnumeriques.fr/par exemple, a pu et peut encoreêtre aussi bien un instrument Page 5

×