“L’éducation est notre objectif, la solidarité est notre force”

Malezi

Journal associatif éducatif de Hasseindjé

Premiè...
Page 2

Journal associatif éducatif de Hasseindjé

La rentrée scolaire est presque faite

A
près trois mois de vacances en...
Page 3

Journal associatif éducatif de Hasseindjé

Le dépôt des ordures à Oichili nous inquiète
epuis un bout de temps apr...
Journal associatif éducatif de Hasseindjé

Le bilan des vacances au niveau de Hasseindjé

L
es vacances, est la période du...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Quatrième journal de l'Association Malezi de Hasseindjé Oichili

186

Published on

Nous publions ce journal éducatif, ‘’MALEZI’’. Ce mot signifie la bonne éducation, il constitue à premier vue, le meilleur
héritage que chaque parent doit léguer à sa descendance, pour leur assurer une bonne vie d’ici bas et l’au-delà.
De ce fait, ce titre constitue la seule garantie d’un bon avenir aux générations successives, comme il marque un meilleur passé qu’ont
vécu les ancêtres. Ce terme qui est souvent utilisé pour distinguer ceux qui ont eu une bonne éducation de ceux qui ne
l’ont pas eue, par le terme : « KUTSINA MALEZI », pour insulter un jeune homme de mauvais comportement et lui qualifier d’une mauvaise éducation familiale.
La solidarité, l’évolution sociale et économique d’une société, dépendent donc de la qualité éducative qu’elle a eue de la part de ses responsables
spirituels et politiques. Sans ‘’MALEZI’’, on est près de rejoindre un monde qui n’est pas celui des êtres humains.
Puisque tout dépend de l’éducation, agissons ensemble pour que vive notre Association “MALEZI’’.

Published in: Education
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
186
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Quatrième journal de l'Association Malezi de Hasseindjé Oichili

  1. 1. “L’éducation est notre objectif, la solidarité est notre force” Malezi Journal associatif éducatif de Hasseindjé Première année N° 4 octobre 2013. Prix 200fc Sagesse comorienne YE KAWURORA KE WONO La rentrée scolaire est presque faite La puberté Apres l’enfance ; l’homme devient pubère et change des caractéristiques. l’homme subisse des changements moraux, morphologiques, et ce n’pas étonnant ; c’est logique. A l’âge pubertaire ; l’homme connait des nouvelles caractéristiques corporelles ; qui l’oblige à subir des changements mentaux et qui le propose d’affronter des activités sexuelles. Autrement dit ; la puberté obscure nos mentalités et nous attire bêtement à la cérébralité. La puberté est une période secondaire de la vie de l’homme ; qui évolue ; et qui permet aux filles de devenir femmes ; qui leur rend précieuses est qui leur donne éclat ; mais malheureusement ; elles n’arrivent pas à reconnaitre cette honneur là. Jeune fille pubère remarque toi ; Dieu a fait de toi un trésor ; apprendre à te connaitre avant que ça soit tard. Sache bien que tout le monde te recherche ; pour s’y rendre riche. Jeune fille pubère ; tu as l’usage d’un diamant alors préserve toi et ne te lâche jamais prise facilement. Houzam Takim Classe 2nd « G-S-B-T» Après trois mois de vacances en miseptembre, les élèves ont pris le chemin vers l’école. Cette rentrée scolaire a favorisé largement les établissements privés par l’augmentation de leurs listes d’élèves. Du fait qu’ils ont pris le taureau par les cornes en ce qui concerne la rentrée scolaire 2013-2014. près trois mois de vacances en mi- septembre, les élèves ont pris le chemin vers l’école. Cette rentrée scolaire a favorisé large- ment les établissements privés par l’augmentation de leurs listes d’élèves. Du fait qu’ils ont pris le taureau par les cornes en ce qui concerne la rentrée scolaire 2013-2014. En effet, l’augmentation des écoles privées au détriment de celle du public est due par un manque de confiance des autorités étatiques et aussi bien que les perturbations des cours par un mauvais héritage sur le système de grève. Lire page 2 Le dépôt des ordures à Oichili nous inquiète Depuis un bout de temps après une très grande observation, nous avons constaté que la région de oichili est envahie par des milliers des mouches et que cette invasion est due à cause des ordures qui sont jetées dans les proximités de notre région à Itsoundzou «Trandrandroni ». Lire page 3
  2. 2. Page 2 Journal associatif éducatif de Hasseindjé La rentrée scolaire est presque faite A près trois mois de vacances en mi- septembre, les élèves ont pris le chemin vers l’école. Cette rentrée scolaire a favorisé largement les établissements privés par l’augmentation de leurs listes d’élèves. Du fait qu’ils ont pris le taureau par les cornes en ce qui concerne la rentrée scolaire 2013-2014. En effet, l’augmentation des écoles privées au détriment de celle du public est due par un manque de confiance des autorités étatiques et aussi bien que les perturbations des cours par un mauvais héritage sur le système de grève. Mais une question reste toujours surprenante au coté des parents d’élèves des écoles publiques par le protocole d’accord qui a été signé entre le ministre de l’éducation nationale et l’inter syndicale. Comment aujourd’hui un paysan peut assurer la scolarité de ses enfants si cet accord ne sera pas respecté ? L’inquiétude reste surtout sur les parents qui n’ont pas assez de moyens pour la scolarisation de leurs enfants alors qu’ils les ont déjà inscrits dans les écoles privées. Demandes et revendications Doivent-ils retirer ces enfants des établissements privés en tenant compte de cet accord, ou ce protocole reste comme les précédentes ? Par ailleurs un protocole d’accord a été signé le 30 septembre de cette Année sur la rentrée scolaire 20132014 entre le gouvernement Comorien représenté par le ministre de l’éducation National Mr ABDOULKARIM Mohamed et l’inter syndical des agents de l’éducation représentés par son secrétaire général Mr Mohamed Abdou Mlanao. Dans cet accord le ministre de l’éducation a accepté de répondre aux demandes et revendications des enseignants, dont la revalorisation des salaires, la titularisation et la réali- sation de la moitié des avancements, à compter du payement des salaires du mois de Novembre prochain. Mais par lecture des accords passés entre le syndicat et les gouvernements précédents nous avons peur de la réussite de ce protocole. Car à chaque rentrée ces recommandations se mettent à table et des accords sont signés sans aucune réalisation, d’où des rentrées repoussées des écoles publiques à chaque année. Nous souhaitons le gouvernement comorien de respecter cet accord afin de bien garantir l’éducation publique. Mais aussi nous interpelons l’inter syndical de veiller au respect des emplois du temps par les professeurs en respectant le programme des écoles publiques et de ne pas sacrifier les élèves de ces écoles au profit des établissements privés. Quant aux élèves prenez vous vos responsabilités au maximum que vous pouvez car vous êtes l’avenir de ce pays. N’importe comment que vous êtes sera le pays. La rédaction Le délestage électrique e tout temps, ce sujet autour du manque d’électricité préoccupe la société car il est à l’ origine de disfonctionnement de plusieurs travaux, que ca soit ménagère ou bureautique. En plus, ca amplifie le vol aussi que la violence civile. Nous savons bien que l’interruption du courant électrique est source de plusieurs choses d’inconvénients. Et parmis elles, il y a la délinquance juvénile. D La promesse du Dg de la Ma-mwe Nous savons maintenant que la quantité d’élèves qui étaient à Moroni a diminué à cause des lycées et collèges qui sont ouverts dans les régions périphériques et, à cause du manque de l’électricité, le niveau des élèves est mis à bas, or l’avenir du pays tout entier dépend de leur réussite ; donc il faut absolument trouver une solution à ce problème. Il y a des mois, le directeur de la MAMalezi octobre 2013 MWE Mr Mgomdri Omar, a déclaré dans un interview que ces derniers temps il y a eu beaucoup de « Machouhouli » qui se déroulaient successivement, par conséquent il y avait trop de gaspillage de gasoil et de machine se fatiguaient trop, donc il se voyait dans l’obligation de les stopper chaque soir afin d’économiser le gasoil et laisser reposer les moteurs. Mais que, d’ici les prochains mois, veillera à ce que l’électricité soit de 24h/24h à Moroni et 12h dans les régions périphériques. Mais des questions se posent : quand est ce que viendront –ils les prochains mois du directeur général de la MA-MWE, alors qu’on vient d’ouvrir les écoles ? Est-ce que la soustraction continue de l’électricité sur les routes, nous montre que le directeur général de la MA-MWE tiendra t-il sa parole ? Mohamed Ali Soumayyat Mbalia TD E.P.E.F.A
  3. 3. Page 3 Journal associatif éducatif de Hasseindjé Le dépôt des ordures à Oichili nous inquiète epuis un bout de temps après une très grande observation, nous avons constaté que la région de oichili est envahie par des milliers des mouches et que cette invasion est due à cause des ordures qui sont jetées dans les proximités de notre région à Itsoundzou «Trandrandroni ». Cette invasion de mouches a été remarquée du moment où, avant ce dépôt d’ordures pourries, nul ne voyait des mouches la nuit n’ importe où sans raison. Alors que maintenant c’est tout à fait le contraire. Ceux qui les jettent pensent bien faire en les brulant. Mais ce qu’ils ignorent, c’est que comme il y en a des tas d’ordures, le feu n’arrive pas à tout bruler, et par conséquent à partir de cette pourriture naissent plusieurs microbes et en plus la fumée dégagée par le feu détruit la couche d’ozone .De ce fait nous appelons à nos responsables régionaux( nos élus) qu’il faut absolument trouver une solution à ces problè- D mes ; étant donné que ces ordures ne polluent pas seulement l’air et l’environnement, mais elles provoquent aussi des maladies graves et nuisibles à l’homme. Trouver une solution technologique qui nous permet de bénéficier de ces ordures comme d’autres pays, reste le meilleur. Athimari Hassane Élève de la 2nd Lycée Itsinkoudi Se marier pour devenir notable our assister à ces fêtes, il faut prendre ses vacances de préférence en juilletAout, periode où tous les comoriens de la diaspora reviennent au pays afin de revoir leurs familles et parfois, se marier, si les économies sont suffisamment importantes pour payer les agapes. Alors, pendant un mois plein à Ngazidja, les fêtes vont succéder aux fêtes, et toute l’ile est alertée par cartons d’invitation, pour se rendre au village de la mariée. Etant donnée le faible nombre d’habitants dans les iles, tout le monde est un peu parent des mariés et se fait donc un point d’honneur d’assister à la cérémonie. De son coté, le mari ne doit pas faire d’exclusive et inviter tout le monde, sans trop regarder au degré du parent qu’il peut avoir avec ses futurs convives. En fait, il P Malezi octobre 2013 doit souvent trimer dur pendant des années-parfois en s’expatriant en Europe-pour rassembler les millions de francs comoriens indispensables à la célébration d’un grand mariage. Mais est –ce seulement pour se marier et faire la fête que les habitants de Ngazidja se ruinent pour le grand mariage ? La réponse revient des aspects complexes. Pour simplifier, on dira qu’avant son grand mariage, un comorienqui n’est pas célibataire pour autant ni très jeune-n’a pas voix au chapitre dans son village ni à la mosquée. Ainsi, je vous pose la question, dans la société traditionnelle comorienne, faut-il passer par étape toute une série de classe d’âge pour atteindre la dignité suprême du grand notable (WANDRU WADZIMA).Pour finir, j’appelle mes grands frères en leur disant que pour être considéré dans la société comorienne il y a plusieurs chemins que de faire le grand mariage traditionnel. Amine Abdou Salam 1ere/S GSBT Mariage comorien e mariage comorien est une cérémonie à la fois religieuse et traditionnelle, composé de plusieurs étapes qui sont: le zifafa où l'homme se déplace de sa maison natale pour rejoindre la maison de la femme, oukoumbi danse entre femme où quelques fois le marié vient l'accompagner. Le Oukoumbi est une étape du mariage qui sert à savoir les personnes qui se sont investit en donnant de l'argent. Le Madjilis est un moment religieux , le tari c'est là ou les hommes dont le marié danse avec un sabre et l'un des bijoux de la femme L et puis le Djaliko c'est où l'homme danse avec des invités en se déplaçant jusqu'à la maison de la femme dans ce trajet n'importe quelle personne à droit de fumer et insulter la famille du marié. AHAMADA Alharith classe 4ème FRANCE Maquette et réalisation: Faissoil Iliassa
  4. 4. Journal associatif éducatif de Hasseindjé Le bilan des vacances au niveau de Hasseindjé L es vacances, est la période durant laquelle, les élèves se trouvent un peu en repos, pour bien se préparer pour l’année suivante. Or, certains élèves et étudiants pensent que les vacances, est la période dont- on se trouve parfaitement en dormi sans penser aux études. Parmi les vacances passées, on peut souligner celles de 2013 en raison que tout a été organisé. En effet, le président de l’association des étudiants et élèves de Hasseindje «Malezi » s’est engagé premièrement à organiser des cours pendant les vacances pour chaque classe. Deuxièmement, le 30èm jour du ramadan, il avait une cérémonie de remises des certificats des mérites pour les admis aux examens nationaux, aux étudiants licenciés et des certificats d’honneur. En suite, une conférence le 24 Aout 2013 sur le VIH (SIDA) engagée par des membres de l’ASCOBEF suivie par d’autres conférences organisées par l’union des deux associations estudiantines de Mtsamdou et Hasseindjé le 25 Aout et le 07 Septembre sous les thèmes respectifs : « le rôle de l’éducation sur le patriotisme » et « le printemps arabe et ses conséquences ». L’avenier intellectuel à table Chaque dimanche avait une question pour un champion, lecture des poèmes et des théâtres. En fin, le président avait ressemblé tous les membres de l’association pour bien préparer l’avenir intellectuel du village et la rentrée scolaire 2013/2014 en présence de Saïd Omar Saïd Nassur, Abraham Saïd et des autres membres d’honneurs. Tout a été exposé surtout les différents problèmes que l’élève ou l’étudiant(e) rencontre dans la vie scolaire. L’association culturelle de Hasseindjé « Abeilles » à fêté son 2nd anniversaire du mercredi 05 au samedi 07 septembre. La rentrée scolaire 2013/2014 est arrivée. Puis que je suis un élève, durant toutes ces activités, c’est la belle vacance que j’ai rencontrée en même temps le plus mauvais car c’est en juillet qu’on a perdu notre père patriote Mohamed Ali Mbalia (paix à son âme). J’aimerais aussi exprimer toute ma gratitude à Mr le président Miftahou Ibrahim car son intégrité, ainsi que son courage n’ont faibli une seconde durant ces longues heures de négociation et de discutions, d’où il est un président donton a une absolu confiance à juste titre. Nasser Iliassa Mzé Ali Élève de la terminal A1 au G S B T Le courage ’ensemble des hommes sont maudits si nous voulons faire des preuves de courage. Il est condamné à tuer éternellement. Le courage ce n’est pas de tacher aux deux mains de la force la situation des conflits que la raison peut résoudre ; car le courage pour nous tous, courage de tous les temps, c’est de résister sans toucher les souffrances de tout ordre moral et physique. Le courage, c’est de maitriser ses propres fautes, d’en souffrir, mais de n’est pas être accablé et de continuer son chemin. Le courage, c’est d’aimer la vie et L Pour vos publicités Contactez-nous au 321 11 73 Ou malezihasseindje@yahoo.fr Malezi octobre 2013 être calme avec un regard tranquille, c’est d’aller idéalement, comprendre le réel et d’agir aux grandes causes sans savoir quelle récompense réserve pour notre effort l’univers. Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire. Avoir du courage, c’est d’être ensemble quelque soit la spécialité, un littéraire ou scientifique. Mohamed Zaine Mahamoud élève de la 1er /A L.S.M. CHEICK La guerre en Egypte epuis la chute du premier président égyptien élu démocratiquement, l’Egypte se trouve dans une insécurité totale. Plus de quatre-vingts pour cent des leaders de la confrérie des frères musulmans, se trouvent en prison. Et certains dans des lieux inconnus à d’états jugés inhumains. Mohamed Badie, le guide suprême de la confrérie est décapité dans la nuit du 20 Aout 2013, mais selon l’organisation du mouvement, celui-ci a été remplacé par D Mohamed Ezzat Ibrahim connu avec une conception pacifique de cohérence avec l’autrui. A cet instant, plusieurs écoles et universités égyptiennes se trouvent enfermées selon des ressources locales (égyptiennes). Car les élèves et étudiants refusent d’être gérés par un gouvernement militaire anticonstitutionnel. Nous plaidons le respect des lois et des constitutions votées par les peuples dans nos pays africains. Fayadhui Mahmoud TG

×