Chiisme
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Chiisme

on

  • 1,609 views

Rapport de l'exposé Chiisme

Rapport de l'exposé Chiisme

Statistics

Views

Total Views
1,609
Views on SlideShare
1,608
Embed Views
1

Actions

Likes
0
Downloads
21
Comments
0

1 Embed 1

http://www.slideshare.net 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft Word

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Chiisme Document Transcript

  • 1. Le chiisme,Danger et menace pour lislam
  • 2. Le chiisme, danger et menace pour lislamSommaire 2
  • 3. Le chiisme, danger et menace pour lislamIntroduction 1Le chiisme est une des sectes égarées que l’Islam n’ait jamais connue. Il refait surface dans lemonde et fait parler de lui comme étant une force qui conquit et représente le mondeislamique.Ses croyants ont abîmé la noblesse de l’islam, ont déclenché des guerres sempiternelles entreles musulmans, qui sont, censés d’être « frères », et ont causé la destruction du mondeislamique et le retard de sa civilisation. Et si ce courant continu à se diffuser de cette façon, lechiisme sera l’idéologie officielle de tout le monde Islamique.Les connaissances à propos du chiisme sont limitées chez la plupart des gens, surtout quel’idéologie de ses courants est enseignée seulement en Irak et en Iran.C’est pour cela nous avons décidé de présenter leurs croyances et doctrines hérétiques etobscures, on les comparant avec les croyances sunnites et en se focalisant sur notre pays leMaroc.. 3
  • 4. Le chiisme, danger et menace pour lislam 4
  • 5. Le chiisme, danger et menace pour lislam I. Définition du chiisme :Le chiisme est un courant minoritaire, il représente environ 12% de la communautémusulmane, il s’oppose au courant Sunnite qui est majoritaire et qui est fidèle à la tradition duprophète (sws) et des quatre premiers califes (califats) (les califats n’était que descommandeurs des musulmans).Alors que les chiites les considère comme des apostasies enl’Islam.Les chiites professent que des personnes choisie parmi la famille du prophète (sws) (lesimams) sont la meilleure source de connaissance à propos du Coran et les protecteurs les plusfervent de la Sunna de « Mohamad » (sws). II. Etymologie et Origine. 1. EtymologieLe chiisme en terme arabe « shi ‘â » désigne à l’origine un groupe de partisans.Au début de l’histoire Islamique ce terme fut utilisé pour designer des partisans de différentspersonne par exemple les chiites de « Ali », les chiites de « Muawiya ».Mais le mot « chiite » seul désigne les partisans de « Ali » et les croyants en son imamat(l’imam est le guide spirituel et temporel de la communauté islamique). 2. Origine :En 632. Sa disparition plonge l’Umma, dans le trouble. Après la réunion de la Sakiffah, sonbut était de designer un successeur, les Compagnons se divisent. Une partie dentre eux,appuient la nomination de « Abu Bakr al Siddiq », un Compagnon est le meilleur ami duProphète. L’autre partie était contre de cette. Ainsi se forme les " Shiat Ali " cest à dire, lesPartisans de Ali, que lon appelle aujourdhui, les Chiites. 5
  • 6. Le chiisme, danger et menace pour lislamIII. Principes et doctrinesLes chiites et sunnites sopposent sur plusieurs points de doctrine mais se retrouve néanmoinssur:  L’unicité divine.  L’authenticité du Livre sacré.  La prophétie de Muhammad.Ils adhérent et acceptent les principes fondamentaux qui définissent la foi musulmane :  L’unicité d’ALLAH.  La foi aux anges créés par ALLAH.  La foi aux livres célestes  La foi aux messagers de ALLAH.  La foi au jour du jugement dernier.  La foi au destin, qu’il soit bon ou mauvais.Et aux cinq rites principaux ils ajoutent  Le combat dans la voie dAllah (aL-jihad fi sabil lillah).  Le cinquième sur le revenu (aL-khoumous).Les trois grands principes président à la pensée chiite :  Imama  Alghiba  IjtihadLe premier grand principe est la « Imama » (commandement des croyants ou statut de l’imamChi’ite).En général, les Chiites font la distinction entre deux étapes. La première concerne laprophétie qui a débuté avec Adam et sest terminée avec Mohammed et la deuxième concernele pouvoir qui a commencé par Ali Ben Abi Taleb et sest terminée par lapparition de lImam 6
  • 7. Le chiisme, danger et menace pour lislamal Moukhtafi ( disparu). Le pouvoir selon eux doit revenir uniquement aux descendants d’AliBen Abi Taleb ainsi que ses fils. Et puisque lImam, selon eux, est au rang du prophète, Cest-à-dire que lImam ne peut se tromper et quil est le seul habilité à interpréter les dispositionsde la Chariaâ il doit remplir un certain nombre de conditions : être instruit de la religion, êtrele plus parfait de son temps. Sa nomination est confirmée par le Prophète, puis par limâmprécédent.Le premier de ces 12 Imams est Ali Ben Abi Taleb (Amir al mouminine)  Al Hassan ibn Ali (al-Moujtaba)  Al Hussein ibn Ali (as-Seiyed ach-chouada)  Ali ibn al Hussein (Zein al-Abidin)  Mohammed ibn Ali (al-Bakr)  Jafaar ibn Mohammed (as-Sadeq)  Moussa ibn Jafaar (al-Kadzim)  Ali ibn Moussa (ar-Rida)  Mohammed ibn Ali (aj-Jawad)  Ali ibn Mohammed (al-Hadi)  Al Hassan ibn Ali (al-Askari)  Al Mahdi ibn al Hassan (al-Mountadzar)Le deuxième grand principe du Chiisme est la disparition (Al Ghaïba). Ils considèrent quel’un de ses imams est disparu et fera son apparition pour bénir la terre et y instaurer la justice.Donc, tout au long de cette période et avant quils napparaissent cest la Ghaiba. Ce principeest une autre interprétation de lidée dAl Mahdi Al Moutadar ( Limam attendu).Le troisième grand principe du Chiisme est : la jurisprudence (Ijtihad) Les penseurs chiitesconsidèrent actuellement que lijtihad existe toujours, et quils peuvent interpréter le Coran etles Hâdith avec la même autorité que leurs prédécesseurs tout en sachant quils ne sont pasinfaillibles tels les Imams. Contrairement aux Sunnites qui ont préféré d’accorder une plus 7
  • 8. Le chiisme, danger et menace pour lislamgrande importance aux savants tels Ahmed ibn Hanbal, Abou Hanifa, Malik ibn Anas et Ash-Shâfi`i.IV. Quelques croyances des chiites : 1. Leur croyance en la résurrection de certaines personnes avant le Jour de la Résurrection"Lune des croyances des Chiites est la croyance au Retour, cest-à-dire quAllâh ressuciterapour un temps limité une partie des morts, sous la même forme dans laquelle ils étaient avantde mourir. Cette croyance, les Chiites la tiennent des Ahl-ul-Bayt. Certains de ceux quireviendront à la vie seront honorés par Allah, dautres seront disgraciés. Les droits de ceuxparmi eux qui auraient été spoliés seront arrachés aux malfaiteurs pour leur être restitués. Celainterviendra après la réapparition de lImam al-Mahdi. Les personnes destinées à revenir à lavie après la mort et à retourner dans ce monde sont soit ceux qui auront atteint un très hautdegré de piété et de Foi, soit ceux qui auront atteint le pire niveau de corruption et demalfaisance. Après être restés un certain temps en vie, ils mourront à nouveau et retournerontà lAutre Monde pour y recevoir la récompense ou la punition quils auront méritée". 1 2. Leur croyance aveugle au contenu du livre [Al-Kâfi]Al-Kafi est le livre Chiite le plus sûr, comme laffirment les savants Chiites. Son auteur estThiqat Al-Islam Mouhammad Ibn Yacoub Al-Kuleini (mort en 328 H). Cest une collection deHadiths attribués au Prophète (SAS) et aux Imams Infaillibles, selon la doctrine Chiite.At-Tabrassi a dit: "Al-Kafi est, parmi les 4 livres Chiites, comme le soleil parmi les étoiles, etcelui qui regarde sincèrement ce livre na pas besoin de vérifier la position des hommes dansla chaîne (de transmission) des Hadiths de ce livre." 21 Behâr al-Anwâr, 53/39, Chap. "Al-Raj`ah"2 Moustradak Al-wasail, Volume 3 p 532 8
  • 9. Le chiisme, danger et menace pour lislam"Mélangez vous avec eux (sunnites) de lextérieur, et opposer vous à eux intérieurement." (Al-Kafi: vol 9 p116) 3. Leur croyance aux faits que les tombeaux des saints sont les meilleurs endroits pour faire des invocationsAprès la Prière et les autres actes obligatoires dadoration dAllah, la visite des Tombeaux desSaints offre aux serviteurs une des meilleures possibilités de se rapprocher dAllah, et quunTombeau est le meilleur lieu pour lacceptation des Supplications par Allah.3 V. Les Branches :Quand on parle du chiisme, ca nous vient à l’esprit tout un tas de branches et de divisions surlesquelles se divisent les chiites, en effet, cela vient de leur divergences à propos de lasuccession de certains Imâms. Et cela a donnée naissance à plusieurs groupes, mais il y’en atrois qui forment le courant chiite dans le monde : les duodécimains, les septimains ouismaéliens et les zaydites.Voici un tableau qui donne une idée sur les écoles et les différents mouvements chiites :3 Les Croyances du Chiisme-Mohammad Redhâ al-Modhaffar 9
  • 10. Le chiisme, danger et menace pour lislam Chiisme Écoles Usulisme . barisme . Jafaris me Mouvements Duodécimains Râfidhites visme . Yârsânisme laouites . Shay khisme . Khoja s. Ismaélisme ruzes . Nizârite s . Mustaliens Dawoodibohra s) . Kaysanites ïdisme 1. Les duodécimains : 10
  • 11. Le chiisme, danger et menace pour lislamLes duodécimains sont le principal groupe du chiisme. Ce courant (Ithnāashariyya) désignele groupe des chiites qui croient dans lexistence des douze imams.80% des Chiites sont duodécimains et ils sont majoritaires parmi les écoles de pensée chiites.Les duodécimain sont connus sous dautres noms : Shīa (« Chiisme ») , Jafarī Ce terme estattribué à Jaˤfar as-Sādiq, que les chiites considèrent comme leur sixième imam. Lesfondateurs des écoles sunnites ont rarement narré des hadiths de Jaafar as-Sādiq.imâmisme est une référence à la croyance duodécimaine dans des imams saints et infailliblesaprès Mahommed (sws).Entre nous sunnites et les duodécimain il y a pas mal de différences, nous allons lesdévelopper plus loin dans ce rapport.Cette branche est la religion officielle en Iran, elle reconnaît 12 imams. Elle attend le retourdu "Mahdi", le 12e imam, disparu en 873. 1. Lismaélisme:Lismaélisme, est un courant minoritaire de lislam chiite. Ses membres sontappelés ismaéliens. Ils se subdivisent en plusieurs groupes et sectes : nizarites, alouites(surtout présents en Syrie) et druzes…L’origine de l’ismaélisme remonte à la mort du sixième imam chiite Ja`far as-Sâdiq.Les Ismaïliens: " Septimaniens" nacceptaient que sept imams successifs, le dernier (Ismaïlben Jafar), croyant que ce dernier était devenu occulte. Ils refusent de reconnaître la mortdIsmaël, prétendant quil est passé en « occultation » (ou Ghayba) et quil reviendra à la findes temps en qualité de « mahdi » (le Bien Dirigé, l’Attendu).Les druzes sont des ismaéliens leur doctrine est secrète et n’est révélée aux fidèles qu’aprèsdivers degrés d’initiation, elle s’appuie sur la croyance en la métempsycose qui se définitcomme étant la réincarnation des âmes en autres corps. Cela est vraiment contraire à ce quecite le coran et le problème c’est que ces croyances sont présentes chez des religions qui ne se 11
  • 12. Le chiisme, danger et menace pour lislamcaractérisent même pas par l’aspect divin comme l’hindouisme et l’orphisme qui remonte aumoins à 560 av. J.-CIl y a aussi sous la branche des ismaéliens un courant qui s’appelle :Mustaliens. LesMustaliens reconnaissent Al-Mustali comme le neuvième calife et Imam fatimide et lelégitime successeur de son père Al-Mustansir Billah. A contrario, les Nizârites une autrebranche ismaélienne soutient le frère ainé, Nizâr.Il est bien clair que dans ce même courant chiite qu’est l’ismaélisme, on trouve différentesbranches ce qui se contredisent entre elles, et cela ne peut que défavoriser que le chiisme estle bon courant islamique, et que son envahissement et son appréciation par quelques sunnitesqui ignorent leurs origines et leur doctrines. 2. zaidisme :Le Zaïdisme est une branche du chiisme dont les adeptes reconnaissent Zayd ben`Alî commecinquième et dernier imam.Les zaïdites ou Zeydiyya ne sont plus présents de nos jours que dans le nord du Yémen, où ilssont majoritaires, bien quà léchelle nationale, ce soient les sunnites qui prédominent.Le chiisme est basé à l’origine sur l’idée que le chef des musulmans doit être un descendantde Mahommed, et plus spécifiquement de `Ali, le quatrième calife, et de sa femme Fatima, lafille de Mahommed.En résumé, si on développe un peu ces quelques branches des chiites, c’est pour montrer leursprincipes et donner une idée sur leurs origines, et une chose est bien flagrante : les principesde ces branches sont toutes différentes, on ne veut pas détailler les autres branches juste parcequ’elles sont minoritaire par rapport a ces trois, on se limite alors à ces trois et on fait lesquelques conclusions suivantes :Chez nous les sunnites, on suit le coran et la sunna qui signifie « cheminement » ou« pratique(s) ». Ce terme signifie généralement, « tradition prophétique », ce qui contient lapratique ordinaire du prophète de lislam Mahommed, à savoir : ses dires, ses actes, sesapprobations explicites ou implicites, ses qualités morales personnelles, ses désapprobations,ses délaissements de certains actes, 12
  • 13. Le chiisme, danger et menace pour lislamLes chiites quant a eux ils suivent leurs imams, ils donnent et prouve une confiance absolu aleurs imams alors que le prophète Mohammed et celui qui mérite d’être suivi c’est celui lemessager d’Allah et c’est celui qui suit le droit chemin.Les chiites se divisent selon leurs califes, c’est ce qui a causé les plusieurs branches chiitesque connait le monde actuellement, chacune de ces branches à ses propres doctrine, lesséptimains ou ismaéliens, prétendant que leur 7ème imam est passé en « occultation » et quilreviendra à la fin des temps en qualité de « mahdi » (le Bien Dirigé, l’Attendu).Les adeptes du chiisme duodécimains quant a eux disent que leur 12ème est le "Mahdi", d’icion peut voir que c’est très flagrant que dans le même courant chiisme, il y’en a des brancheset chacune pense a sa propre façon chacune interprète a sa propre manière, alors que deschoses doivent être semblable comme le cas ici du « Mahdi ».VI. Le chiisme dans le monde : L’Iran, le Pakistan, puis l’Irak ont les trois plus importantes populations chiites dans lemonde, totalisant plus de 112 millions d’individus. L’inde rassemble 11 millions soit 1% de lapopulation totale du pays, l’Arabie saoudite avec 10%, le Koweït 35% Bahreïn 75% et leLiban compte jusqu’à 35% de sa population.Une enquête mené sur les chiites dis que les chiites compose actuellement 15% du total de lapopulation musulmane, qui est de 1,4 milliard d’individus.Les chiites se répartissent selon leur appartenance ethnique comme suit : 34,4% sont despersans, 17,8% des arabes et les autres sont de différentes appartenances ethniques.Voici quelques chiffres et pourcentages :États dans lesquels les chiites constituent la majorité de la population  Iran (religion d’état) : 90%  Azerbaïdjan : 85%  Irak : 64%  Bahreïn : 75% 13
  • 14. Le chiisme, danger et menace pour lislamÉtats dans lesquels les chiites constituent la majorité des musulmans mais pas de lapopulation : Liban : 35% de chiites et 8% de DruzesÉtats musulmans dans lesquels les chiites sont minoritaires Yémen : 45% de zaydites Turquie : 15 - 20% Alévisme Syrie : 11% dAlaouites et 4% de Druzes Koweït : 35% Émirats arabes unis : 13% Afghanistan: 18-25 % Qatar : 10% Égypte : 6% Arabie saoudite : 10% Pakistan : 20% 14
  • 15. Le chiisme, danger et menace pour lislamVII. Le sunnisme et le chiisme :Les chiites partagent avec les sunnites les principaux Piliers de l’islam. Mais, il existe de trèsnombreuses différences dans la manière de pratiquer l’islam, il n’est pas possible de lesénumérer toutesNous pouvons dire que les principales lignes de discordes entre sunnites et chiites se situentaux plans suivants : Plan théorique :Nous pouvons observés ici les principaux points de discorde :Source juridique :Tous les chiites s’accordent avec les sunnites sur les trois premières sources juridiques enislam : le Coran, la Sunna, l’analogie (al kiyas). Ils s’en distinguent au niveau de la quatrième:le consensus (al ijmaa).Pour les sunnites, le consensus est établi par les oulémas musulmans, alors que les chiitesconsidèrent qu’il ne peut être valable que s’il a été élaboré en compagnie de l’imam. 1. La chahada : Ensuite, au niveau de la chaheda (la déclaration de la foi nécessaire pour tout musulman ettoute personne désirant embrasser l’islam), la formule chiite est différente de celle sunnite. Pour les sunnites, la formule de la chaheda est la suivante : Achhadou ana la illah ila Allahwa ana Mouhamadon rasoulo Allah (je déclare que Dieu est Unique et que Mohamed est sonProphète). Les chiites ajoutent à cette formule ce qui suit : … wa Ali Walio Allah (…et Ali est l’imamd’Allah). 15
  • 16. Le chiisme, danger et menace pour lislam 2. Les compagnons : Les chiites insultent les compagnons du prophète et leur femme (ils insultent surtout OmarAbou bakr et Aicha) Chez les sunnites c’est interdit d’insulter même on ne peut pas insulter un athée, unchrétien, un juif, on n’insulte personne. Ils considèrent ca comme une « Kabira » (unehérésie) qui nécessite la « tawba » (demande de pardon à Dieu + une volonté de ne plus yrevenir à l’acte incriminé). 3. Les 12 imams : Selon les chiites, le prophète Mohammed qui est seulement révèle le coran, douze imamssuccesseurs devient encore venir pour en donner l’interprétation. Le premier de ces 12 imamsfut Ali et le dernier Mohammed abu lkassem. Selon eux ses douze hommes ne se trompentpas, ils font des miracles, ils sont mieux que les anges et les prophètes. Pour les sunnites il n’y a rien, s’il y a un imam c’est juste le guide de la prière à la mosquée. 4. La Taqya :Les chiites utilisent « takya » c’est le fait de dissimuler sa vraie foi et ses vraies croyance, caveut dire le mensonge et c’est très important chez les chiites cest-à-dire jouent l’hypocrite. En générale les chiites mentent, et quand nous disons que les chiites mentent ce n’est pasune acquisition gratuite, en faite c’est dans leurs livres, c’est sacré. En effet voila un exemple :« Mélanger vous avec eux (sunnites) de l’extérieur, et opposer vous à eux intérieurement. »(Al-Kafi : 19 p.110) 5. Le Coran : Les chiites disent que le message du prophète a été mal transmis par l’ange Gabriel ( jibril),puisqu’il était destiné à Ali, et que jibril l’a adressé a Mohammed (SAS). 6. Ali Ibn abi Talib : 16
  • 17. Le chiisme, danger et menace pour lislamChez les sunnites Ali est un compagnon du prophète, il aime le prophète et l’islam, c’est unhomme normal.Mais les chiites ils ont un autre avis, ils veulent rendre absolument Ali comme un Dieu ou unfils de Dieu, c’est comme chez les chrétiens «Jésus» est un fils de Dieu ou Dieu lui même Plan pratique : 1. La prière :Les sunnites et les chiites sont d’accord pour dire qu’elles sont au nombre de cinq par jour,mais les chiites sont autorisés à ne prier que trois fois par jour.En effet, les sunnites font les cinq prières séparément mais les chiites font a) alsobh (une) 2)al-doher et al assar (une après lautre immédiatement) 3) al-maghreb et al-ishaa ensembleaussi. Les chiites placent sous leur front une petite brique faite d’argile prévenant directementd’un des lieux ou est enterré l’un des membres de la famille d’Ali. 2. Achoura : Ensuite, les chiites sont universellement connus aujourd’hui par le rite de Achoura : unecommémoration annuelle de leur passion envers le petit fils du prophète et le troisième imamAl Hussein, martyrisé à Karbala. Les hommes appartenant à ce courant de l’islam, seflagellent en public jusqu’aux sangs.Les sunnites jeûnent la veille et le jour d’Achoura, comme il a recommandé le prophèteMohammed(SAWS) à ses fidèles (afin de se distinguer des juifs qui sont célébrés ce jour dugrand padan cest-à-dire fêter la délivrance des fils d’Israël par le prophète MÖse del’oppression de pharaon), soit le neuvième et le dixième jour du mois de Muharram pourexpier leurs péchés de l’année précédente. 3. Visite des tombes : 17
  • 18. Le chiisme, danger et menace pour lislamEnfin, le chiisme reconnaît -et impose- à ces partisans la visite des tombes des imams (ziyara)et même à remplacer par ces ‘‘petits pèlerinages’’ le Haj (le grand pèlerinage) à la Mecquequi est l’un des Cinq Piliers de l’Islam.Une pratique qui est considérée par les sunnites, là aussi, comme une forme d’hérésie. 4. Le mariage temporaire :Dans l’islam il y a un seul type de mariage, c’est un mariage qui doit durée, c’est un mariageavec les lois. La femme doit être adulte, consciente, et le mariage doit perdurer, normalementle but est de continuer jusqu’à la mort, sauf s’ils divorcent.Les chiites ont un autre type de mariage c’est ZAWAJ LMOTAA (mariage temporaire) pourle plaisir, c’est plus proche de la prostitution que du mariage, c’est à dire un chiite peut semarier avec une femme quelque soit la religion de la femme, il se marie avec elle juste deuxheures ou un moi ou une seule semaine seulement, après il la divorce directement, ca veut direle but est de s’amuser sexuellement. Pour les sunnites c’est interdit parce que c’est de laprostitution.Al Qummi et Al-Kashani ont rapporté de l’Imam Ja’far As-Sadiq :« La mout’a est ma religion et la religion de mes ascendants. Celui qui la pratique, pratiquenotre religion, et celui qui la renie, renie notre religion et croit en une autre religion. » (TafsirMinhaj Ous-Sadiqin).VIII. chiisme au maroc 1. « Hojatolislam » Driss HANIDriss Hani est le chef spirituelle des chiites aux Maroc, les chiites marocains aiment bien lappelé « hojatolislame », il vit paisiblement à Salé et son âge dépasse les 40 ans. C’est dans saville natale, Meknès, où Driss Hani a découvert très tôt que lislam nest pas un, mais multiple.Grâce à une solide formation académique dans les grandes écoles chiites de Syrie, doubléed’un endoctrinement rituel, Driss Hani troque son sunnisme contre sa nouvelle confessiond’adoption. Il devient un fervent partisan dAli, cousin et gendre du prophète Mohammed,quatrième et dernier des califes “bien guidés". 18
  • 19. Le chiisme, danger et menace pour lislam 2. La situation des chiites aux MarocAvec l’aide de ses coreligionnaires en Syrie, au Liban et en Iran, Driss Hani réussit à fairesortir de leur clandestinité plusieurs Marocains de rite chiite. De peur d’être opprimés, commec’est le cas pour des millions de chiites en Irak, en Arabie Saoudite ou au Kuwait, les chiitesmarocains pratiquaient leur rite dans l’ombre. Ils se sentaient marginalisés. Certains avaientpeur de déclarer leur chiisme.Ce n’est qu’au milieu des années 90, avec le Processus de démocratisation qu’a entaméHassan II, que les chiites commencent à bénéficier d’une certaine liberté de culte et demouvement. Ils n’étaient pas organisés dans un mouvement ou une association, mais ilsarrivaient à communiquer et à débattre, dans la semi-clandestinité, de l’avenir de leur rite auMaroc.Au début du nouveau siècle plusieurs associations culturelles d’essence chiite ont été crééesau Maroc. Driss Hani fait notamment allusion aux associations Attawassol à Al Houceima, AlInbiaât à Tanger et Al Ghadir à Meknes. D’autres associations s’activent discrètement àAgadir, Marrakech et Tétouan. Mais elles n’annoncent pas leur couleur religieuse, Leursadeptes ont généralement un niveau de formation élevé. Ils ne dépassent pas la quarantaine.Ils sont ingénieurs, médecins, avocats, hommes d’affaires, enseignants ou étudiants. Mais cesont ces derniers qui forment le socle de la mouvance chiite au Maroc. 3. Les Moyens de ciblageDes livres didactiques, un peu propagandistes sur le chiisme, ont été de plus en pluscommercialisés dans plusieurs librairies à Casablanca, Rabat et Marrakech. D’ailleursquelques Salons International du livre à Casablanca ont été marqué par un engouement publicexceptionnel autour de deux grands stands: ceux des maisons d’éditions iraniennes etlibanaises qui offraient, à des prix dérisoires, toutes sortes de bouquins sur le chiisme. Cesuccès apparemment commercial a incité une grande maison d’édition de Beyrouth à ouvrirune antenne à Casablanca dont le directeur est un chiite marocain convaincu. Cette mêmeantenne où on trouve toutes les publications, tous supports Confondus, ne traitant que duchiisme, offre également des inscriptions à l’université internationale des sciences islamiquesde Londres. 19
  • 20. Le chiisme, danger et menace pour lislamCette offensive éditoriale est bien servie par une campagne médiatique. Celle-ci est menée parAl Manar, la chaîne de télévision officielle du Hezbollah, mouvement politique chiite libanaiset principale organisation militaire de confrontation avec Israël dans le sud Liban. De plus enplus regardée au Maroc, cette chaîne va bientôt pouvoir émettre des émissions et des journauxtélévisés en langue française. Un ciblage linguistique qui vise, selon un journaliste de cettetélévision, l’intelligentsia francophone au Maghreb. 4. Lutte du Maroc contre le chiisme :Les oulémas ont été les premiers à lancer l’alarme face à la pénétration insidieuse du chiismeau Maroc et ils ont dénoncé le fait que les Iraniens aient profité de la popularité de partisislamiques, comme le Hezbollah, pour déployer leurs tentacules en coulisse. De la mêmemanière, les docteurs en science islamique ont alerté les autorités en ce qui concerne lapublication et la diffusion de revues décrivant le Maroc comme étant un pays d’antécédencechiite qui devait revenir à ses origines. Le Ministère de l’Intérieur n’a pas tardé à réagir etparmi les mesures prises lors de la campagne contre les influences religieuses iraniennes, il aainsi interdit la revue “Ruass Muasira” ( Visions modernes) qui propageait la doctrine chiite.Face aux influences du chiisme, un courant de l’Islam considéré comme hérétique par lessunnites, le Maroc a décidé de mobiliser ses organismes de sécurité afin d’enlever tout type depropagande de cette idéologie musulmane d’inspiration iranienne et qui “pourrait perturber latradition religieuse du pays” comme nous l’assurent des sources en provenance du parlementmarocain. Il y a environ de deux années, Rabat a lancé une vaste opération de perquisitiondans les librairies afin de saisir tous les textes et imprimés portant atteinte aux coutumesreligieuses traditionnelles des Marocains. La vente de livres de tendance chiite est maintenantinterdite et de plus on a copié les banques de données informatiques des magasins quidistribuaient ces textes.Même les libraires sont dans le collimateur de cette campagne d’éradication et presque chaquejour les forces de l’ordre interrogent des propriétaires de librairies dans le but d’obtenir touteinformation relative au nombre de clients intéressés par ce type d’écrits.Ensuite la fermeture de l’école irakienne de Rabat a été une autre de ces mesures entreprisespar le royaume Alaoui dans le but de freiner toute tentative de changement des valeursreligieuses de la société marocaine. 20
  • 21. Le chiisme, danger et menace pour lislamTout récemment, suite à des déclarations de hauts dignitaires iraniens concernant lasouveraineté du Bahreïn, le Maroc a rompu de façon définitive ses relations diplomatiquesavec l’Iran mais cette rupture est aussi une réaction au soutien que les mollahs apporteraientaux opposants islamistes marocains. D’ailleurs déjà Khomeiny en son temps rêvait derenverser la monarchie marocaine pour établir dans le pays une république islamique chiite. 21
  • 22. Le chiisme, danger et menace pour lislamConclusion 2Le chiisme est un sujet grave qui touche la communauté sunnite, il est même plus grave queles religions christianisme et juif, le courant chiite et un cancer qui a commencer a envahirclandestinement les pays sunnites et le Maghreb arabe principalement, c’est pourquoi on aessayer de rapprocher un peu ce courant qui sont plusieurs et qui sont différentes, vous avezvu et remarquez qu’il y a pas mal de différences entre les bases et les principes des chiites, ona essayez de donner une idées sur leur doctrines fondamentales et vous avez vu qu’ils sontégaré, ils suivent un chemin qui surement ne peut leur mené qu’à l’enfer, il disent que Ali etque les Imams sont du même grade que les prophètes, il croient à la réincarnation il croient al’occultation de certains de leur Imams, il insultes les compagnons du prophètes en principeAbu bakr, Omar et Uthman, alors que ces compagnons sont citer au coran commecompagnons du prophète et que Dieu a été satisfait d’eux et voici le verset : « Allah a trèscertainement agréé les croyants quand ils t’ont prêté le serment d’allégeance sous l’arbre.Il a su ce qu’il y avait dans leurs cœurs, et a fait descendre sur eux la quiétude, et Il les arécompensés par une victoire proche » (Sourate 48 verset 18).Même la famille du Prophète (SAS) n’est pas épargnée de leurs mensonges et poisons. Cespropos forgés et attribués à des Imams pieux sont une honte, que toute âme humaine se doitde rejeter et réfuter.Ils prétendent et font croire aux Musulmans ignorants qu’ils sont la 5ème école dejurisprudence, qu’ils ont cessé d’insulter les Compagnons, que rien ne les séparent dessunnites si ce n’est quelques détails, alors qu’en fait ce sont de hypocrites menteurs quitrompent les musulmans naïfs, mais ne peuvent rien contre ceux qui s’accrochent au Coran etla Sounna.Ainsi, on ne peut que craindre la propagation de ce courant chiite, et il faut avertir nos procheset leurs parler de ce danger, surtout que dernièrement beaucoup d’étudiants marocains dansles diverses facultés se trouvent convertit en chiite, il faut faire face à ce courant.Et déjà toute personne saine d’esprit voit bien que les doctrines chiites sont inconcevables,illogiques et sans fondements, et ce afin de justifier l’injustifiable. Que dire des insultes contrele Prophète (SAS), ses Femmes, ses Compagnons. 22
  • 23. Le chiisme, danger et menace pour lislamCes chiites ont inventé une religion qui se rapproche de l’islam, en faisant appel au sentimentd’amour naturel des musulmans pour la famille du Prophète (SAS).Ils ont forgés des récits historiques, se moquant des gens avec leurs interprétations fantaisisteset forcées du Livre d’Allah. Allah loue les Compagnons dans le Coran. Il affirme qu’Il est leseul à connaître l’avenir, qu’Il protège le Coran, qu’Il a laissé un message clair et sansambiguïté à l’humanité, un Livre sans distorsions, ni erreurs. Comment expliquent-ils cesparoles d’Allah ? Allah aurait-il envoyé le dernier et meilleur des Prophètes avec un livrealtéré et entouré des pires créatures que la Terre ait jamais portées ? Comment réfléchissent-ils ?Nous terminerons ce bref exposé par une parole sage de l’imam Abdallah Ibn Al-Moubarak-un imam de haut calibre qui a vécu en 2ème siècle hégire- au sujet des chiites :« Si tu poses la question suivante aux Juifs : « Quels sont les meilleurs êtres de la Créationaprès Moïse ? » Ils te répondront : « Les Compagnons de Moïse ! » Si tu poses la questionsuivante aux Chrétiens : « Quels sont les meilleures créatures d’Allah après Jésus ? » Ils terépondront : « Les Apôtres de Jésus ! » Et si tu poses la question aux chiites : « Quelles sontles pires créatures que la Terre ait jamais portées ? » Ils te répondront : « les Compagnons deMohammed (SAS) ! »Il convient donc aux musulmans de ne pas être dupes de la manigance actuelle des Chiitesconsistant à vouloir rapproché Sunnisme et Chiisme en mettant les divergences de côté. Lemusulman n’a pas le droit d’avoir une quelconque sympathie envers ces innovateurs et se doitde les combattre de toutes ses forces afin de préserver la pureté de l’Islam, du Coran, de laSounna, l’honneur de la Famille du Prophète (SAS) et de ses Compagnons. D’ailleurs, lesSavants de la Sounna ont toujours été d’une intolérance totale à l’égard de ce genre de secte. 23
  • 24. Le chiisme, danger et menace pour lislamLes Références :2http://www.maroc-hebdo.press.ma/http://www.cope.es/http://www.youtube.com/watch?v=DSEJwY_3ghMhttp://www.dailymotion.com/video/xa6bt7_chiisme-ali-kourani-dit-que-ali-ger_peoplehttp://www.telquel-online.com/117/sujet4.shtmlhttp://www.lagazettedumaroc.com/articles.php?id_artl=15962&n=562&r=2&sr=984http://oumma.com/Le-sunnisme-et-le-chiismehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Chiismehttp://islam-chiite.over-blog.com/article-25389486-6.htmlhttp://www.oboulo.com/introduction+histoire+chiismehttp://www.linternaute.com/savoir/idee-religion/dossier/sunnisme-chiisme/presentation.shtmlhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Chiismehttp://oumma.com/Le-sunnisme-et-le-chiismehttp://alghourabaa.free.fr/web/Secte_le_chiisme.pdf 24