Débris spatiaux
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Débris spatiaux

on

  • 1,793 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,793
Views on SlideShare
1,653
Embed Views
140

Actions

Likes
0
Downloads
34
Comments
0

1 Embed 140

http://progrespoursante.wordpress.com 140

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Débris spatiaux Presentation Transcript

  • 1. Le thème général: L’environnement: victime du progrès? La problématique: Dans quelle mesure les modifications de l’environnement sont-elles irréversibles?
  • 2.  
  • 3. Le sous-thème: La pollution de l’espace
    • La problématique:
    • Comment les débris spatiaux influencent-ils l’espace destiné au lancement des satellites?
  • 4.  
  • 5. Le plan
  • 6. Définition des débris spatiaux
    • Dans le domaine de l’astronautique, un débris spatial , est l’objet résiduaire d’une mission spatiale, se trouvant sur l’orbite et ayant une taille supérieure à 10 microns.
    • 1 micron=1µ m=10 -6 m
    • La population en orbite autour de la Terre est composée de satellites opérationnels et de débris spatiaux.
    I. Présentation générale
  • 7.
    • Les véhicules spatiaux opérationnels sont parfois inclus dans le terme "débris spatiaux" afin de pouvoir établir, une comparaison aisée entre l'environnement naturel constitué, entre autre, par les météorites et l'environnement artificiel, regroupant l'ensemble des objets fonctionnels ou non.
    I. Présentation générale
  • 8. Satellites géostationnaires
    • Un satellite géostationnaire est un satellite artificiel qui se trouve sur une orbite géostationnaire (orbite située à 35 786 km d'altitude au-dessus de l'équateur, dans le plan équatorial et d'une excentricité orbitale nulle).
    I. Présentation générale
  • 9. Répartition des débris spatiaux
    •  
    • Depuis 1957, il y a eu plus de 4600 lancements et plus de 200 explosions en orbite  qui ont généré :     
    •                                                                                            
    • 13000 objets > 10 cm  (objets catalogués) 
    • 200 000 objets entre 1 et 10 cm (objets non catalogués)
    • 35 000 000 objets entre 0.1 et 1 cm (objets non catalogués)
    II. Environnement
  • 10.
    • La population des objets catalogués (> 10cm) en 3D. On distingue facilement l'orbite géostationnaire et les orbites basses.
    1. 2. II. Environnement
  • 11. Moyens d'observation II. Environnement Moyens Domaine de fonctionnement Capacités Radar sol Orbites basses  (altitudes inférieures à 2000km) Détection d'objets de plus d'1cm à 1000 km   Suivi d'objets de plus de 10 cm Télescope sol Orbite géostationnaire   Détection d'objets de plus de 20 cm   Suivi d'objets de plus de 50 cm Capteurs embarqués   Matériels récupérés Fonction de l'altitude du satellite porteur   Orbite très basse pour matériels   récupérés   Détection d'objets de 1 à 10 m m
  • 12.
    • Ces moyens au sol et en orbite permettent donc d'acquérir deux types de connaissance :
    • une connaissance déterministe et précise pour les objets de plus de 10 cm.
    • une connaissance statistique et moins fiable pour les objets de très petite taille
    II. Environnement
  • 13.
    • Fctp =
    • Fgrav =
    • Fctp = Fgrav => vs.o =
    • Fctp = la force centripète
    • Fgrav = la force gravitationnelle
    • MTerre = la masse de la Terre
    • Ms.o = la masse de la station orbitale
    • vs.o = la vitesse de la station orbitale
    • K = constante universelle
    • h = la hauteur
    • R = le rayon de la Terre
    II. Environnement
  • 14. La durée de vie des debris spatiaux
    • La durée de vie en orbite est limitée par la présence de l'atmosphère terrestre même ténue. L'atmosphère va ralentir les objets c'est à dire les freiner et pour ceux qui évoluent sur des orbites basses provoquer à long terme leur rentrée sur Terre.
    II. Environnement Exemple d'objets spatiaux Orbite (altitudes périgée et apogée) Durée de vie Station Spatiale Internationale 400 km x 400 km entre 6 mois et 1 an SPOT (Système Probatoire d'Observation de la Terre ) 825 km x 825 km 200 ans Objets qui se trouvent sur l’orbite de transfert géostationnaire 200 km x 36000 km environ 10 ans Objets qui se trouvent sur l’orbite géostationnaire 36000 km x 36000 km millions d'années
  • 15. Risques en orbite
    • Les conséquences d'un risque de collision en orbite d’un satellite avec des débris .
    III. Risques Taille des débris Caractéristiques < 0.01cm Erosion des surfaces Entre 0.01 et 1 cm Dommages significatifs   Perforations   Conséquences variables suivant   l'équipement atteint Entre 1 et 10 cm Dommages très importants > 10 cm Conséquences catastrophiques pour   un satellite
  • 16.
    • 4 cas de collision avérés entre objets catalogués :
    • 24 juillet 1996 : La première collision répertoriée a eu lieu en 1996 entre le satellite français Cerise et un débris issu d'une explosion d'un étage supérieur d'Ariane .
    • 17 janvier 2005 : collision entre un étage lanceur américain (Thor) et un débris de lanceur chinois (CZ-4)
    • décembre 1991 (collision identifiée en 2005) : collision entre satellite de navigation russe (COSMOS 1991) et un débris de satellite russe (COSMOS 926)
    • 10 février 2009 : la collision a impliqué deux satellites, dont un actif  (IRIDIUM 33), et un satellite russe inactif, mais intact (COSMOS 2251). Les débris générés par cet événement sont nombreux (de l'ordre du millier) et se situent à des altitudes très peuplées (vers 800km).
    III. Risques
  • 17. Risques au sol
    • Lors des rentrées atmosphériques, les objets traversent les couches de l'atmosphère. Les matériaux chauffent intensément et une grande partie est &quot;sublimée“. Il reste parfois des éléments qui résistent à la rentrée du fait de leur forme et la nature des matériaux composants (acier, titane, composite etc.).
    • Il existe deux types de rentrée atmosphérique : rentrée contrôlée et la rentrée naturelle.
    III. Risques
  • 18. III. Risques
  • 19. Modifications irréversibles
    • La composition chimique de débris spatiaux : aluminium et matériaux composites.
    • Les débris qui tombe sur la Terre, même si leur rentrée est contrôlée ou non, polluent aussi l’environnement naturel , car ils sont non biodégradable. La seule solution est la construction de matériaux spatiaux biodégradables .
    III. Risques
  • 20. Solutions
    • La protection. Des m e sures de protection des satellites peuvent être mises en oeuvre pour atténuer les effets d'un impact avec des débris : les blindages spécifiques .
    • L’ é limination. Il s’agirait de nettoyer l'espace pour diminuer le nombre de débris, soit en les récupérant, soit en les faisant rentrer sur Terre.
    • La pr é vention. La solution la plus réaliste est d'éviter de générer de nouveaux débris et de limiter ainsi la prolifération des débris. Il s'agit, par exemple, d'appliquer des m e sures de transfert des étages supérieurs ou des satellites, de désorbiter ou ré-orbiter les satellites, afin de protéger certaines zones d'intérêt.
    IV. Solutions
  • 21. Le produit final
    • Notre produit final est une maquette basée sur l’interview avec M. Alexandru Conu, un astronome qui travaille à S.A.R.M. Nous avons pens é de parler avec M. Conu sur les th è mes suivantes:
    • Quelle modalité est utilisée pour le contrôle de débris spatiaux ?
    • Une fois tombées sur la Terre, les débris spatiaux se désintègrent par leur nature ou par l’intervention de l’homme? Par quelles méthodes?
    • On peut contrôler les collisions entre les satellites et les débris spatiaux? Comment influencent-ils? (conséquences)
    • C’est la même situation dans le cas de navettes spatiales qui traversent les régions ou se trouvent les débris spatiaux?
  • 22.  
  • 23. Groupe de travail:
    • Cormos Andreea Moldovan Anca
    • Dumitrescu Sonia Puiu Cosmina
    L’ équipe pédagogique: Carmen Boteanu (prof. Chimie) Adina Marino (prof. Français) Despina Ionescu (prof. Français) Nicolas Chaudemanche (prof. FLE) Ileana Patrichi (prof. Physique) Professeur référent: Disciplines utilisées: physique et chimie.
  • 24. Bibliographie:
    • http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/;
    • http://mankind-in-space.blogspot.com/;
    • http://www.astrosurf.com/luxorion/astronautique-debris.htm;
    • http://www.telecom-bretagne.eu/trek/eurotrek/tag/debris-spatiaux/;
    •   Universul, Larousse, editura Rao, 1996;
    • http://debris-spatiaux.cnes.fr/;
    • http://jcboulay.free.fr/astro/page_debris.htm;
    • Physique, Terme S, editura Hachette, collection Durandeau;
    • Physics PSSC, editura Didactica si Pedagogica;
    • Je découvre le monde. Ma première encyclopédie, editura Lito, 1994.