Your SlideShare is downloading. ×
Introduction sur le concept d'Entreprise Augmentée et les projets que cela peut susciter dans les MT, avec plusieurs exemples industriels innovants
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Introduction sur le concept d'Entreprise Augmentée et les projets que cela peut susciter dans les MT, avec plusieurs exemples industriels innovants

906
views

Published on

Auteur : Pierre ROSSEL, chef de projet Minnovarc Suisse, Minnovarc …

Auteur : Pierre ROSSEL, chef de projet Minnovarc Suisse, Minnovarc
Réalisé lors du 4ème Atelier Microtechniques & Innovation de Minnovarc, les 11 et 12 octobre 2012, Ste-Croix, Suisse
Plus d'infos sur www.minnovarc.fr

Published in: Technology

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
906
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. L’entreprise augmentée, unetendance émergente prometteuse pour les microtechniques Pierre Rossel 10 septembre 2012
  • 2. Tendances émergente (TE) ou lourdes (TL) impactant l’entreprise Valeurs Organisation TE-L TE-L Plus sociale, TE-L responsable, Organisation durable, en réseaux Plus agile, plus réactive, valeurs, culture plus anticipative De nouvelles capacités émergentes Outils pour: Toujours plus de TICs modélisation, simulation, TL connexion /mash-ups
  • 3. L’entreprise augmentée: nouvelles pistes et nouvelles frontières à explorer L’entreprise augmentée n’est pas un concept consacré! Dans le sillage des concepts «Homme augmenté» et «Réalité augmentée», on peut toutefois extrapoler une substance prometteuse pour l’entreprise augmentée, en s’appuyant aussi sur un concept cousin, celui de «Ambient intelligent» (ou intelligence de contexte), comme un domaine de productivité émergent au-delà des capacités perceptives et de traitement humaines
  • 4. Les grandes fonctionnalités de l’entreprise augmentée, fortement combinables Vision augmentée: capacité de percevoir (détecter et reconnaître des formes, signatures ou anomalies) et traiter des situations/informations au-delà des capacités perceptives / réactives humaines (capteurs, micro, instruments de visualisation, radar, etc., en mode autonome ou assisté, diff. longueurs d’onde, vitesses, échelles, en référence à un modèle, 2D-3D, etc.) (vision industrielle), associé à un enrichissement possible de l’espace de visualisation (display) par des apports informationnels externes (réalité augmentée) Espaces rendus réceptifs et réactifs Capacité de transformer un volume ou espace, par couverture territoriale de capteurs et de communications avec ou sans fil, en milieu perceptif et éventuellement réactif (détection incendie de forêt, arbitrage vie sauvage-vie agricole, GPS indoor et gestion de la sécurité, etc.) Intelligence de contexte: Capacité de détection-interprétation-réaction en fonction du contexte (capable de réactions différenciées), accroissant le potentiel de traitement ou diminuant le risque d’erreur (intelligence embarquée) Analyse d’impact, détection précoce des pannes et risques, détection des problèmes systémiques et trous noirs, vers le zéro erreur: Réalité virtuelle et simulations, test de sensibilité, anticipation, traçabilité, analyses croisées et data-mining interne (business intelligence) Objets intelligents et communicants, voire coopératifs, «l’Internet des choses»: Capacité de faire dialoguer des objets ou machines pour un résultat d’ensemble spécifique et à forte valeur ajoutée (gestion RFID des lits d’un hôpital, stocks de matériel ou outils s’auto-signalisant, voire dialoguant en fonction de certaines conditions, flottes de micro-robots pour surveillance ou entretien)
  • 5. Fonctionnalités instrumentales En soutien/ accompagnement d’outils CAO/GPAO Fonctionnalités structurelles
  • 6. Jusqu’où est-ce l’augmentation de l’entreprise peut aller? Les augmentations structurellesL’entreprise Contribuer à faire fonctionner l’entreprise en réseau avec ses partenairesétendue, ou d’autres organisations/clients pour créer des capacités nouvelles (aul’entreprise, niveau opérationnel entreprise étendue et chaîne de valeur collectiveses réseaux et gérée par chacun depuis son point de vue, mais aussi pour des butsau-delà particuliers, intelligence collective, masses critiques, signaux avancés de processus en formation, évolution de certains marchés spécifiques (= open middleware)La vision Pilotage systémique assisté, permettant de faire face à des défis peusystémique perceptibles, traversant les spécialités ou départements, découlant deet son problèmes complexes ou/et impliquant des réactions de temps réel trèspotentiel efficaces, simulations systématiques et anticipation des ruptures systémiques, test de stress selon plusieurs modèles de risque et de crise, traçabilité dynamique, etc. (= real-time customizable system analysis)
  • 7. Minnovarc a déjà présenté (brièvement) quelques projets de ce typeSwiss IT Factory et le GPS indoor avec détection sécurisée des mobilités detunnel sous les Alpes personnes à l’intérieur du tunnel en construction, gestion(AMI2) de matérielsSystèmes intelligents ER Systems et leur concept de gestion RFID de la flottepour des lits des lits d’hôpitaux de l’Hôpital de L’Isle à Berne (70 000d’hôpital (AMI3) reconditionnements de lits d’hôpitaux par an)Manunet (AMI3) Projet européen, en stand-by de faire évoluer les plans machines ou architecturaux en réalité augmentéeAprogsys et ses ruches Télé-maintenance des ruches et de leurs qualités esssentielles(AMI4) + 2 autres projets/activités d’entreprise augmentée vont être présentées à l’issue de cette communication
  • 8. Entreprise augmentée et microtechniquesD’anciennes Les effets d’augmentation de performance ou de capacités dontévolutions à peuvent bénéficier les entreprises s’inscrivent dans des tendancesl’oeuvre évolutives déjà très anciennes de l’entreprise, sur le plan de son organisation, de ses processus et des méthodes, sur le plan de la montée en qualité, de ses rapports de réseau avec d’autres entreprises ou organisation et enfin, sur le plan d’un usage toujours plus poussé et omni-présent des technologies de l’information et de la communication (TICs, jusque dans l’évolution des machines, de plus en plus intelligentes, autonomes et connectées.Les TICs jouent un Outre sa sensibilité aux méthodes d’organisation, l’entrepriserôle central, les est d’abord augmentée par les TICs et ce n’est que pour certainsmicrotechniques bien aspects d’augmentation ou parties de processus actifs dans cesmoindre mais porteur effets, que se niche le rôle des microtechniques, un rôle qui estde véritables sauts de malgré tout souvent décisif en terme de saut innovant, deperformance performance et de valeur ajoutée
  • 9. Valeur ajoutée des différentes formes de l’entreprise augmentée(juste pour donner une idée, on peut en tirer bien d’autres avantages)Gains de temps, grâce à des rapprochements, des diagnostics en temps quasiréel, des simulations pour décision rapide, etc.Perception et solution face à des anomalies autrement imperceptiblesPermet d’accroître les possibilités de décision locale, en temps réelPermet de travailler dans des registres de performance plus étendus (enéchelles, en vitesses, en gammes de signaux perceptibles, à travers desobstacles, à grande distance)Permet d’avoir des réactions en fonction du contexte (no one size fits all, fautpositifs ou négatifs, granularité, reconnaissance de formes, intelligenceembarquée, effets de flotte, d’intelligence collective) = capacité de traiter desproblèmes hétérogènes, variables, complexesPermet d’anticiper des pannes, des risques, des corélations problématiques, desmoments de cycles délicatsPeut soulager le confort de travail des opérateursPermet d’accroître la sécurité de base des systèmes et des espaces de travail
  • 10. Innovation de produits ou de processus?Une logique Il faut des microtechniques pour faire des microtechniques /circulaire, Les produits des microtechniques peuvent être des composantsvoire récursive nécessaires pour d’autres produits plus près de l’usager final / Dans ce flux créatif et productif, les processus jouent le rôle de facteurs- clés, il n’est donc pas étonnant qu’on retrouve de l’innovation dans toutes ces dimensions, le fait d’assumer les objectifs de certains processus passant par l’usage de composants microtechniques ou d’instruments ou machines en comportantAu cœur de l’effet De manière générale, l’augmentation portent sur les processus, maisd’augmentation, mettent pour cela en jeu passablement de composants et systèmesles processus microtechniquesinnovants Mais: Tout ce qui permet d’augmenter des capacités en interne peut devenir un produit à vendre en externe
  • 11. Chacune des grandes fonctions de l’entreprise augmentée peut servirde point de départ pour innover et réaliser des gains d’une sorte oud’une autre, la plupart étant des avantages concurrentiels (audépart, ou plus tard des mises à niveau) et monétisablesUn premier travail consiste donc à identifier les entreprises de l’Arcjurassien déjà actives dans ces différents domaines de productivitéaugmentée et de les soutenir dans leurs efforts innovants, tout enassociant de nouveaux partenaires à cette évolution très concrète etnécessaire

×