Sensibilisation au handicap
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Sensibilisation au handicap

on

  • 731 views

Sensibilisation au handicap.

Sensibilisation au handicap.

Statistics

Views

Total Views
731
Views on SlideShare
731
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
15
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Sensibilisation au handicap Presentation Transcript

  • 1. Sensibilisation au handicap. Quiz
  • 2. Question 1• J’ai le bras cassé, je suis temporairement une personne à mobilité réduite.
  • 3. Réponse question 1• V Vrai• Le Code wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et du Patrimoine définit comme suit une personne à mobilité réduite (PMR) : "personne gênée dans ses mouvements en raison de sa taille, de son état, de son âge, de son handicap permanent ou temporaire, ainsi qu’en raison des appareils ou instruments auxquels elle doit recourir pour se déplacer."• Ce sont donc les personnes se déplaçant en chaise roulante (appelées les chaisards) ou avec des béquilles, les malvoyants, les sourds et les malentendants. Ce sont aussi les personnes âgées, les jeunes enfants, les personnes de très grande ou de très petite taille, les femmes enceintes ou encore les personnes poussant un landau. Celles transportant des objets lourds et encombrants sont aussi en situation de mobilité réduite, le même que les personnes souffrant d’une insuffisance cardiaque ou respiratoire, de rhumatisme, etc.
  • 4. Question 2• Les personnes qui utilisent un fauteuil roulant ne savent plus marcher.
  • 5. Réponse question 2 Faux• Les personnes qui utilisent un fauteuil roulant ne sont pas toujours paralysés. Certaines personnes peuvent s’en servir si elles ont de l’arthrite à la colonne vertébrale, mal aux jambes, un asthme grave ou une maladie de coeur qui limitent la capacité de marcher. Ne soyez pas étonnés si vous voyez une personne se lever de son fauteuil roulant.
  • 6. Question 3• Grâce à du matériel adapté, les personnes non-voyantes peuvent naviguer sur tous les sites web.
  • 7. Réponse question 3• Faux• Lorsque les personnes avec une déficience visuelle veulent consulter des sites internet, elles utilisent du matériels adaptés. La connexion d’une plage braille ou d’une synthèse vocale à l’ordinateur de base permet au non-voyant de se connecter au réseau. Les logiciels de lecture sont de plus en plus performants mais à l’heure actuelle plus de 75% des sites leur sont inaccessibles. En effet, ces matériels ne lisent que le texte et beaucoup de sites sont tapent à l’œil et contiennent beaucoup d’images, logos, … et les concepteurs ne prévoient pas d’équivalent textuel.
  • 8. Question 4• La proportion de personnes en situation de handicap croît avec l’âge.
  • 9. Réponse question 4 Vrai Faux• La proportion de personnes handicapées• La proportion de personnes handicapées augmente avec l’âge : de 3 % chez les enfants, augmente à 8 % l’âge :les adultes etles32 % chez elle passe avec chez de 3 % chez à enfants, ellepersonnes % chezans et plus. Cette % chez les passe à 8 de 65 les adultes et à 32 les personnes de 65 ans chez les Cette et plus. proportion atteint 46 % et plus. 75 ans proportion atteint 46 % chez les 75 ans et plus.
  • 10. Question 5• Les écoles sont obligées d’accueillir des élèves en situation de handicap.
  • 11. Réponse question 5 Faux Vrai• Vrai - En faveur de lintégration de jeunes avec des besoins spécifiques dans lenseignement ordinaire, la communauté française a publié un décret qui prévoit que tout jeune peut être intégré dans l’enseignementEnordinaire, quelque soit son handicap, etjeunes avec des lintégration de sans avoir fréquenté faveur de spécialisé. l’enseignementbesoins spécifiques dans lenseignement ordinaire,• Par contre, il devra être inscrit auprès dune école d’enseignementla spécialisé pour des raisons de comptage et de procédures mais aussi pour communauté française a publié un décret qui permettre la collaboration entre les deux systèmes (ordinaire etprévoit que tout jeune peut être intégré ordinaire (dans spécialisé). Un contrat liera donc l’école d’enseignement dansl’enseignementles cours) et spécialisé (dans laquelle l’élève est inscrit), laquelle l’élève suit ordinaire, quelque soit son les PMS (des deux écoles) et les parents.handicap, et sans avoir fréquenté l’enseignement Toutes les écoles devront dorénavant inscrire dans leur projet pédagogiquespécialisé. qu’elles sont prêtes à mettre en œuvre pour accueillir des les mesures enfants à besoins spécifiques.
  • 12. Question 6• J’ai le pied cassé, afin de me déposer à mon rendez-vous, mon père peut se garer sur une place de parking réservée aux personnes handicapées à condition d’afficher sur l’arrière de la voiture un autocollant représentant un handicapé.
  • 13. Réponse question 6 Faux• vous devez être officiellement reconnu comme invalide ou Personne handicapée et avoir en votre possession la carte de stationnement.• Vous reconnaissez les places de parking grâce au panneau et au marquage au sol.• Ces parking sont souvent proches des entrées ce qui permet aux personnes handicapées d’y accéder de manière plus aisée.
  • 14. Question 7• Je suis en fauteuil roulant, je suis tout à fait capable de franchir une petite des marches de maximum 5 cm.
  • 15. Réponse question 7 Faux• il est préférable que ce cheminement ne comporte aucun ressaut, car ils constituent un obstacle pour les personnes qui utilisent un fauteuil roulant, des béquilles, tribunes, … pour se déplacer. Si ce nest pas le cas, la hauteur des ressauts ne doit pas dépasser 2 cm. Ils doivent avoir un bord arrondi et doivent être espacés dau moins 2,50 m.
  • 16. Question 8• Pour combler quelques marches à l’entrée d’un bâtiment, la pause d’une simple rampe avec des mains courantes peut résoudre le problème.
  • 17. Réponse question 8• Vrai et faux :• Dans certains cas, des aménagements raisonnables permettent l’accès aux personnes à mobilité réduite. Mais lors de la pause d’une rampe, il faut veiller à ce que la pente ne soit pas trop raide. Lorsqu’une pente est nécessaire pour franchir une dénivellation, elle doit être inférieure à 5%.
  • 18. Question 9• En tant qu’employé de bureau d’accueil, je laisse un espace libre 1 m devant mon bureau afin qu’il soit accessible à tous, sachant que la largeur d’une personne en fauteuil roulant est généralement de 75 cm.
  • 19. Réponse question 9 Faux• Une personne en fauteuil roulant doit pouvoir ressortir du bureau. Les espaces d’attentes doivent comporter des aires de manœuvre avec possibilité de faire un demi-tour. Une aire de rotation doit être de minimum 150 cm.
  • 20. Question 10• Pour permettre à tous de circuler dans un couloir, celui-ci doit avoir une largeur minimum de 120 cm.
  • 21. Réponse question 10 Vrai• Mais celui-ci devra comporter des aires de rotation permettant aux personnes utilisant un fauteuil de faire demi-tour.
  • 22. Question 11• Il y a une toilette adaptée dans ce restaurant en tant que personne valide, j’ai le droit de l’utiliser.
  • 23. Réponse question 11• Vrai, n’importe qui peut utiliser les toilettes qui ont été adaptées pour des besoins spécifiques.
  • 24. Question 12• Les toilettes adaptées aux personnes handicapées sont généralement très grandes, cela permet à la personne d’être accompagnée si c’est nécessaire.
  • 25. Réponse question 12 Faux• La toilette est si grande car on y retrouve une aire de manœuvre, ce qui permet à une personne en fauteuil roulant de faire un demi-tour pour fermer la porte, accéder à la toilette et ensuite sortir du local. La loi prévoit que l’aire de rotation doit être de minimum 150 cm.
  • 26. Question 13• L’ascenseur est le meilleur moyen pour combler les escaliers d’un bâtiment .
  • 27. Réponse question 13 vrai• , L’ascenseur est en effet le meilleur moyen pour combler les escaliers d’un bâtiment mais encore faut-il qu’il soit accessible à tous. Quelques normes :• L’ascenseur doit être accessible par un cheminement de plain-pied, sans marche ou ressaut de plus de 2 cm• Il doit y avoir une aire de rotation de 150 cm minimum devant la porte et le bouton d’appel.• Le passage libre de la porte doit être de 90 cm• La cabine doit être de 140/110 cm au minimum.• Il doit avoir un miroir pour permettre à la personne utilisant un fauteuil de faire marche arrière.
  • 28. Question 14• Quand je m’adresse à une personne malentendante, je dois parler plus fort.
  • 29. Réponse question 14 a Faux• Il suffit de s’adresser à cette personne normalement, sans bouger la tête, ni mettre la main devant la bouche. Il n’est pas non plus nécessaire d’articuler de manière exagérée.
  • 30. Question 15• Je devrais éviter d’utiliser les expressions « regarder », « voir » et « faire attention » quand je parle à quelqu’un qui a une déficience visuelle.
  • 31. Réponse question 15 Faux• Il n’est pas nécessaire d’utiliser un langage spécial avec les personnes qui ont une perte de la vision. Elles emploient les mêmes expressions que n’importe qui d’autre.
  • 32. Question 16• Je devrais toujours parler directement à la personne qui a une déficience et non à la personne qui l’accompagne.
  • 33. Réponse question 16 Vrai• une personne handicapée et avant tout une personne. C’est très infantilisant pour la personne si vous ne vous adressez pas directement à elle.
  • 34. Question 17• Quand des clients handicapés seront sur mon lieu de travail, je devrais toujours avoir plus de prévenances envers eux.
  • 35. Réponse question 17 Faux• Les personnes handicapées peuvent nécessiter certaines prévenances, mais on ne devrait pas le supposer dans chaque cas. Vos clients veulent être traités avec dignité, envisagez donc de demander discrètement à chacun d’eux s’il lui faut de l’aide. On ne sait pas toujours qui a un handicap et qui n’en a pas!
  • 36. Question 18• Si un client arrive avec beaucoup de lenteur en fauteuil roulant à votre service, je n’hésite pas à le pousser jusqu’à mon bureau.
  • 37. Réponse question 18 Faux• Ne touchez pas le fauteuil roulant d’une personne sans son autorisation. Demandez la permission avant de faire quoi que ce soit. Certaines personnes aiment qu’on les laisse faire les gestes dont ils sont capables, cela les valorise même si ils sont lents.• Leurs muscles et articulations ont aussi besoin de travailler, les priver de cet exercice régulier pourrait nuit à leur autonomie.
  • 38. Question 19• Lorsque vous arrivez près dune personne malvoyante , je lui dis mon nom même si cette personne me connait très bien.
  • 39. Réponse question 19 Vrai• La personne malvoyante développe souvent l’ouïe pour combler sa vue déficiente mais notre voix peut est très similaire avec celle de quelqu’un d’autre.
  • 40. Question 20• Lorsque j’accompagne une personne en situation de handicap dans un bureau administratif, je me mets en recule pour favoriser la communication entre la personne et son interlocuteur.
  • 41. Réponse question20 Vrai• Cela forcera l’agent administratif à s’adresser à la personne en situation de handicap.• Une personne en situation de handicap est avant tout une personne.• Une personne prisonnière de son corps mais bien souvent aussi consciente que vous. Prendre la parole à sa place est souvent très mal vécue par la personne qui se sent infantilisée.