• Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
224
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
3
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide
  • 3
  • 5
  • 6

Transcript

  • 1. SAMU of France Network arabic presentation Presentation du Réseau SAMU en langue Arabe Dr Miguel MARTINEZ ALMOYNA SAMU de Paris14/11/12 PresSAMUArab MMartinezAlmoyna SAMU de Paris 1
  • 2. 14/11/12 PresSAMUArab 2 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 3. LES DEUX MEILLEURSAPPORTS DU SAMU A LASANTE PUBLIQUE le réseau de 106 « centres » SAMU le réseau de 300 Services Mobiles Hospitaliers disséminés sur le territoire14/11/12 PresSAMUArab 3 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 4. 14/11/12 PresSAMUArab MMartinezAlmoyna SAMU de Paris 4
  • 5. Calais Lille 62 Pas-de-Calais Nord-Pas-de-Calais Arras Nord 59 92 Hauts-de-Seine 93 Seine-St.Denis 94 Val-de-Marne 80 Somme 75 Paris 02 Charleville- Amiens Mézières 76 Aisne Seine-Maritime Picardie Ardennes Le Havre Laon Rouen Beauvais 08 Lorraine 50 Metz Manche Haute-Normandie 60 Oise 55 Châlons- Meuse Moselle Rhin (Bas) Caen 27 Eure Pontoise 95 sur-Marne 67 Val-dOise 57 Saint-Lo Calvados 14 93 Bar-le-Duc Nancy Évreux Yvelines 51 Marne Basse- Normandie 77 Strasbourg 78 92 94 Meurthe-et- 54 61 Orne Versailles Seine-et- Champagne-Ardenne Moselle Alsace Evry Marne Brest St-Brieuc Alencon Chartres 91 Essonne Melun Ile de-10 Aube Épinal 88 Vosges Colmar 29 Finistère 22 Côtes dArmor 35 Ille-et-Vilaine 53 72 Eure-et-Loire 28 France Troyes Chaumont 68 Rhin (Haut) Mayenne 89 Bretagne Sarthe 52 Marne Quimper Rennes Loiret 45 Yonne Laval (Haute) Mulhouse Le Mans Vesoul Belfort 56 Orléans Auxerre 70 Morbihan Saône Vannes Pays-de-la-Loire Blois 21 Côte-dOr (Haute) 44 41 Bèsançon Angers Loir-et-Cher Bourgogne Dijon Loire-Atlantique Tours 25 Doubs Nantes Maine-et- Centre Franche- Indre-et-Loire Niévre 58 49 Loire Bourges 37 Nevers Comté Jura 39 Chateauroux Cher 18 71 Saône-et-Loire Lons-le- La Roche-sur-Yon 79 Indre 36 Saunier Sevres Poitiers Moulins Vendée 85 (Deux) Macon 74 03 Allier Bourg-en- Savoit 86 Vienne Niort Bresse (Haute) La Rochelle Poitou- Gueret 69 Ain 01 Annecy Charente Creuse 23 Auvergne Rhône Charente- 42 Clermont- Maritime Charente Limoges Loire Lyon Chambery 87 Vienne Ferrand 17 16 Rhône-Alpes (Haute) Limousin Puy-de-Dôme Savoie Angoulême 63 St.Etienne 73 Isère 38 19 Corrèze Loire (Haute) Grenoble Périgueux Tulle Cantal 15 43 Valence Le Puy Alpes 05 Aurillac Dordogne 24 (Hautes) Bordeaux Privas 26 Drôme Gap 48 Mende Ardèche Lot 46 07 Gironde 33 Lozère 06 Alpes- Lot-et- 47 Cahors Rodez 84 Aquitaine Garonne 82 Languedoc- 04 Digne Maritimes Vaucluse Agen Midi-Pyrénées Tarn-et- Roussillon Alpes de Haute- Aveyron 30 Gard Avignon Landes 40 Garonne Provence Nice 12 Montauban Albi Nîmes Provence-Alpes- Mont-de-Marsan 32 Gers 81 Tarn Bouches-du- Côte-dAzur Montpellier Rhône 13 Var Auch Toulouse 34 Hérault Marseille 83 Garonne Bayonne Toulon Pau 31 (Haute)LES DEPARTEMENTS Pyrénées- Carcassone Tarbes Atlantique 11 Aude 64 Pyrénées Foix (Hautes) 09 Ariège 65 Perpignan Pyrénées- 66 OrientalesFRANçAIS Bastia Haute-Corse 2B Corse Ajaccio 2A Corse- 14/11/12 PresSAMUArab du-Sud 5 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 6. Première qualité : les «cerveaux» du réseau SAMUUne centaine de centres de régulation desSAMU sont basés dans les grands hôpitaux des capitales des Départements14/11/12 PresSAMUArab MMartinezAlmoyna SAMU de Paris 6
  • 7. 14/11/12 PresSAMUArab 7 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 8. Les 4 fonctions du Centrede Régulation des Appels Traitement des Appels (Demandes) Contrôle des effecteurs mobiles du système (Réponses) Traitement des informations sur les ressources de soins urgents et intensifs REGULATION MEDICALE14/11/12 PresSAMUArab 8 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 9. 14/11/12 PresSAMUArab 9 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 10. 1ere fonction : traitement desdemandes d’Aide MédicaleUrgente des citoyens à travers le 15 , 112, 17,18 les véhicules de premiers secours (les services de sécurité) des professionnels de Santé (médecins de ville ou d’hôpital)14/11/12 PresSAMUArab 10 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 11. 14/11/12 PresSAMUArab 11 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 12. 2eme fonction : dispatche etcontrôle les effecteurs mobilesdépêchés pour l’urgencemédicale Ambulances basiques (de Premiers Secours et de Transport Sanitaire) Unités de Soins Intensifs Mobiles (USIM-H) Médecins et Infirmiers14/11/12 PresSAMUArab 12 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 13. 14/11/12 PresSAMUArab 13 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 14. 3eme fonction : traitement del’information sur les ressourcesrégionales de l’Urgence reçoit, enregistre et diffuse toutes les informations sur les disponibilités des ressources régionales , en temps réel informe les autorités de Santé sur l’épidémiologie et les problèmes14/11/12 PresSAMUArab 14 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 15. 14/11/12 PresSAMUArab 15 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 16. 4 La fonction la plusimportante: la REGULATIONMEDICALEElle consiste à évaluer le degréd’urgence, les priorités et décider lameilleure solution Le Médecin Régulateur est le chef,responsable de l’équipe de PARM quil’assistent14/11/12 PresSAMUArab 16 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 17. 14/11/12 PresSAMUArab 17 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 18. Quelles sont les REPONSESpossibles après analyse de laDEMANDE et diagnostic tele-médical du BESOIN?14/11/12 PresSAMUArab 18 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 19. 14/11/12 PresSAMUArab 19 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 20. réorientation des demandes non médicales et/ou non urgentes traitement télé-médical dépêche d’effecteurs de soins ou de transports sanitaires urgents les plus efficients orientation active et vers les ressources de soins hospitaliers les plus efficients14/11/12 PresSAMUArab 20 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 21. 14/11/12 PresSAMUArab 21 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 22. Deuxième qualité du système SAMU: les«Bras armés» disséminés sur le territoire 300 SMUR : des services hospitaliers pouvant mobiliser au moins Unité de Soins Intensifs Mobile USIM-H = (UMH)14/11/12 PresSAMUArab 22 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 23. 14/11/12 PresSAMUArab 23 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 24. BASES THEORIQUES POURLA REGULATION MEDICALE Comment évaluer les priorités entre les urgences14/11/12 PresSAMUArab 24 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 25. ÉVALUATION MULTIFACTORIELLE DU DEGRE D’URGENCE (U) Gravité : (G) Délais et Temps : (T) Soins : (S) (U) = (G) * (T) * (S) ?????14/11/12 PresSAMUArab 25 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 26. 14/11/12 PresSAMUArab 26 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 27. MAIS LA PRIORITE D’UNE URGENCE N’EST PASSEULEMENT «MEDICALE» Le facteur «V» : Valence Sociale influence la priorité en particulier lorsque les ressources sont rares (U) = (G) *(T) * (S) * (V)14/11/12 PresSAMUArab 27 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 28. 14/11/12 PresSAMUArab 28 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 29. La Valence Sociale (V) estégalement complexe etmultifactorielle âge gain psychologique attractivité (sexe , pour les impliqués aspect , etc) gain social pour les nombre d’impliqués impliqués lieu gain matériel pour les peurs et anxiétés impliqués14/11/12 PresSAMUArab 29 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 30. 14/11/12 PresSAMUArab 30 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 31. VU L’EFFET DE LAVALENCE NOUS DEVONSAVOIR DE SOLIDES ARMESETHIQUES DECLARATION DE LISBONNE SURL’ETHIQUE DE LA REGULATION DES URGENCES (1989)14/11/12 PresSAMUArab 31 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 32. 14/11/12 PresSAMUArab 32 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 33. LES DEVOIRS DU MEDECINREGULATEUR PRIMO: AUGMENTER L’AUTONOMIE SEGUNDO: AMELIORER LA QUALITE DE LA SURVIE TERTIO: REDUIRE LA IATROGENIE QUARTO: AMELIORER LA JUSTICE EN TANT QU’EQUITE14/11/12 PresSAMUArab 33 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 34. 14/11/12 PresSAMUArab 34 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 35. Quels sont les flux de demandes d’Aide Médicale? les «Demandes téléphoniques»et les «Affaires Médicales»14/11/12 PresSAMUArab 35 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 36. Ile de France = 10 Millionsd’habitants=8 SAMU PARIS (75) HAUTS DE SEINE (92) Val-dOise 95 SEINE ST DENIS (94) 93Yvelines 78 75 VAL DE MARNE (94) 92 94 SEINE ET MARNE (77) Seine-et-Marne 77 ESSONNE (91) Essonne 91 YVELINES (78) VAL D’OISE (95)14/11/12 PresSAMUArab 36 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 37. Ile de France = 10 Millionsd’habitants=8 SAMU PARIS (75) HAUTS DE SEINE (92) Val-dOise 95 SEINE ST DENIS (94) 93Yvelines 78 75 VAL DE MARNE (94) 92 94 SEINE ET MARNE (77) Seine-et-Marne 77 ESSONNE (91) Essonne 91 YVELINES (78) VAL D’OISE (95)14/11/12 PresSAMUArab 37 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 38. Flux annuels de DAMU pour 100000 habitants pour les8 SAMU d Ile de France. 25000 20000 15000 10000 5000 0 80 82 84 86 88 90 92 94191919191919191914/11/12 PresSAMUArab 38 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 39. 25000 20000 15000 10000 5000 01980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 199514/11/12 PresSAMUArab 39 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 40. Flux annuel d’affaires médicales pour 100000habitants dans les 8 SAMU de l’Ile de France 10000 8000 6000 4000 2000 01980 1992 1994 1998 1982 1984 1986 1988 1990 1996 2000 14/11/12 PresSAMUArab 40 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 41. 10000 8000 6000 4000 2000 01980 2000 1982 1984 1986 1988 1990 1992 1994 1996 199814/11/12 PresSAMUArab 41 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 42. Quels sont les pourcentages des différentes réponses faites par le SAMU? télé médecine, ambulances, MG et USIM-H (transports 1 et 2 aires)14/11/12 PresSAMUArab 42 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 43. Evolution des réponses du SAMU de Paris depuis 1956 100% TELM_AN75 MGEff_AN75 AMBEff_AN75 50% UMH2_AN75 UMH1_AN75 0%1956 1962 1972 1980 1990 1958 1960 1964 1966 1968 1970 1974 1976 1978 1982 1984 1986 1988 1992 1994 14/11/12 PresSAMUArab 43 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 44. FLUX D’ACTIVITE DESUSIM-H (UMH) DES SAMU équipe d’au moins trois personnes: conducteur, infirmier et médecin basées dans les Hôpitaux équipées de matériel de soins intensifs adaptés rayon d’action = 25 - 50 Km sauf si aéroportées14/11/12 PresSAMUArab 44 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 45. Sorties USIM-H /an/100000 habitants dans les SAMU de lIle de France 1600 1400 1200 1000 800 600 400 200 0 81 83 84 86 87 88 89 91 92 94 95 80 82 85 90 931919191919191919191919191919191914/11/12 PresSAMUArab 45 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 46. Nombre annuel de transports inter hospitaliers secondaires pour les 4 SAMU du «Grand Paris» (75-92-93-94)(6 millions habitants) 25000 UMH2_AN94 20000 UMH2_AN93 15000 UMH2_AN92 10000 UMH2_AN75 5000 01956 1961 1966 1976 1981 1986 1991 1971 14/11/12 PresSAMUArab 46 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 47. COÛT? 5 $ par habitant et par an?14/11/12 PresSAMUArab 47 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 48. Le coût des Centres de régulation du SAMU? entre 1 et 2 $ /h/an?14/11/12 PresSAMUArab 48 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 49. Le coût des différents effecteursmobiles des SAMU 14/11/12 PresSAMUArab 49 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 50. Véhicules de Premiers Secours >400$/h Ambulances de base 30$/h Médecin généraliste d’urgence à domicile 40 $/h USIM-H (=UMH) 400 $/h)14/11/12 PresSAMUArab 50 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 51. Inflation des Ambulances d’urgence «non régulées» dans le monde in Annual fluxes for 100000 habitants London , Luxemburg , Tokyo , Paris (SP) , Japon, Belgica , AMBU_HANLondr Portugal , Germany AMBProt Civ_HANL 8000 AmbSP_HANTok 7000 VSAB_HANGPar 6000 RTW_HAND 5000 4000 AMBSP_HANJ 3000 AMBU_HANP 2000 AMBUSec_HANB 1000 0 1959 1963 1967 1971 1975 1979 1983 1987 199114/11/12 PresSAMUArab 51 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 52. Le réseau des SAMU est opérationnel aussi en cas d’urgence collective en France et à l’étranger14/11/12 PresSAMUArab 52 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 53. Les SAMU se planifient pour des évènements qui génèrent de nombreuses victimes sur sa région. Il régule les norias d’Ambulances et de USIM-H (UMH) et envoie un Poste de Commandement sur place et demande de l’aide aux SAMU voisins si nécessaire. Au niveau national ou même international le SAMU de Paris coordonne l’action sous la houlette du Ministre de la Santé14/11/12 PresSAMUArab 53 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 54. La coopération internationale desSAMU de France: Amérique : Nicaragua, Orient : Turquie, Caraïbes , Colombie, Irak, Liban, etc Equateur, Bolivie, Cambodge, Chine, Pérou, Chili, Brazil, etc Argentine, Mexique Afrique: Tunisie, etc Egypte, Nigéria, Europe: Espagne, Algérie, Pologne, Roumanie, Italie, etc14/11/12 PresSAMUArab 54 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 55. 14/11/12 PresSAMUArab 55 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 56. LES PERES FONDATEURSDES EQUIPES SAMU: LESMEDECINS DES CHAMPS DEBATAILLE! L’AMPUTATION QUI SAUVE DE LA GANGRENE LE DRAINAGE DES EPANCHEMENTS THORACIQUES COMPRESSIFS QUI SAUVE DE L’ETOUFFEMENT LA PERFUSION,TRANSFUSION ET ANESTHESIE QUI SAUVE DU CHOC TRAUMATIQUELE TRIAGE , LES NORIAS D’AMBULANCES , D’HELICOS ET D’AVIONS VERS LES HÖPITAUX14/11/12 PresSAMUArab 56 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 57. LES SAMU D ’EGYPTE Les SAMU d ’Egypte , font partie de la communauté internationale des SAMU Ils sont les successeurs modernes des anciens centres d ’ambulances14/11/12 PresSAMUArab 57 MMartinezAlmoyna SAMU de
  • 58. LES VULNERABILITES ..... Les «conflits» entre les Services de Sécurité et les SAMU.… qui font monter les côuts La déviation hors des objectifs « M » et « U » .… qui menace la qualité des prestations Le retard à la «normalisation» qui menace la solidité du réseau14/11/12 PresSAMUArab 58 MMartinezAlmoyna SAMU de