Le web 2.0
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Le web 2.0

on

  • 2,256 views

 

Statistics

Views

Total Views
2,256
Views on SlideShare
1,546
Embed Views
710

Actions

Likes
0
Downloads
31
Comments
0

5 Embeds 710

http://matilin.cocopaq.com 626
http://109.69.194.228 60
http://perso-cvtic.unilim.fr 18
http://www.matilin.cocopaq.com 5
http://www.pearltrees.com 1

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Le web 2.0 Le web 2.0 Presentation Transcript

  • Le web 2.0 I. Quest -ce que le web 2.0 ? 1) Définition - p2 2) Evolution - p4 II. Comment ça marche ? 1) Technologies - p7 2) Principes - p8 III. Quest-ce que ça permet de faire ? 1) Quelques exemples dapplications - p9 2) Note de prévention - p12 Conclusion - p13Source : http://www.gnucitizen.org/blog/web20-poster/Illustration de Steffen Sauerteig 1
  • I. Quest-ce que le web 2.0 ?1) Définition• Expression qui désigne une évolution dinternet• Cest un terme employé pour la 1ère fois par Dale Dougherty etpopularisée par Tim OReilly. Ce sont 2 créateurs dune société depublication et acteurs importants dinternet. Le nom a été “officialisé” lors de la 1ère conférence Web 2.0 en octobre2004. Définition de Tim OReilly :OReilly a définit le web 2.0 selon 7 principesoù il place lutilisateur au centre du web :  Web = plateforme Tim OReilly  Intelligence collective (photo : Wikipédia)  importance des données  Logiciel = service  Simplicité  Multi-plateformes  Interface interactive 2
  •  Web = plateformeInternet est une plateforme. Le web propose des applications qui nont plus besoin dêtreinstallées mais exécutables depuis un navigateur.  Intelligence collectiveTirer partie de lintelligence collective des utilisateurs, cest à dire de lavantage de lacollaboration entre les internautes. Le web 2.0 cherche à impliquer lutilisateur.  Importance des donnéesLes applications, comme les moteurs de recherche ou les services de géolocalisation, utilisent desdonnées pour fonctionner. La propriété des données est donc devenue un enjeu.  Logiciel = serviceLe logiciel nest plus un produit mais un service et doit être gratuit et ouvert (opensource), carlutilisateur doit être considéré comme un développeur.  SimplicitéLe web doit être simple à utiliser.  Multi-plateformesInternet doit être accessible depuis tous les supports : Windows, Mac et Linux.  Interface interactiveLes interfaces doivent être dynamiques pour intéresser lutilisateur. 3
  • I. Quest-ce que le web 2.0 ? 2) Evolution Le Web 1.0Depuis lapparition de lexpression “Web 2.0”, le web 1.0 désigne internetavant le web 2.0. Comme le montre le schéma, circulation des informations nese fait que dans un sens : du développeur vers lutilisateur.• Utilisateur = spectateurLutilisateur est passif : il ne peut que consulter, lire les pages internet.• Web statiqueLes contenus sont limités : textes illustrés par des images sur un fond musical.Les pages sont figées. 4
  • Le Web 2.0• Utilisateur = acteurLutilisateur devient acteur : il peut partager ses fichiers, travailler encollaboration, contribuer à enrichir le web...• Web communautaireLa collaboration est la clé du web 2.0. Il sappuie sur lintelligencecollective : avec le système de tags, ce sont les utilisateurs qui indexentinternet, les réseaux sociaux permettent de se constituer des communautésvirtuelles, les flux RSS nous informent de nouveautés sur le web...• Web dynamique, interactifAvec la combinaison des technologies précédentes, le web 2.0 permet demettre du contenu multimédia dans les pages web ou du contenu interactif.Linternaute ne lit plus les pages, il peut agir via une interface interactive. 5
  • • Accessible depuis plusieurs supportsOn aller sur internet à partir de son ordinateur, de son téléphone mobile, sonPDA, sa console de jeu, sa télévision...• Nombreuses fonctionnalitésLes services en ligne permettent de communiquer, découter de la musique, departager ses photos, de convertir des fichiers... Source des schémas : Guide Web TIC 6
  • II. Comment ça marche ?1) Technologies • AJAX Ce nest pas une technologie à proprement parlée mais cest la combinaison de plusieurs technologies : le html, le css, javascript, le xml et le http. Cette technique permet dactualiser une page sans la recharger complètement. • API Interfaces qui simplifie la programmation. Les API permettent de lancer une application depuis un navigateur. • Atom Technologie concurente du RSS qui permet la syndication de contenu. • RSS Technologie utilisée pour relayer une information automatiquement. • XML Norme qui permet de récupérer du contenu syndiqué (dont on autorise la récupération) sans mise en forme. Elle est utilisée par le RSS. 7
  • II. Comment ça marche ? 2) Principes• Blog : Page internet, sous la forme dun journal de bord, dans lequel lauteur peut sexprimer librement et laisser les visiteurs commenter ses publications.• Croudsourcing : Enrichissement du contenu, développement par une communauté dutilisateurs.• Folksonomie : Système de classification dinternet par les utilisateurs à partir de tags.• Mashup : Construire une page web ou une application en combinant plusieurs applications en ligne.• Podcast : Moyen de diffuser un fichier audio.• Syndication : Technique qui permet transmettre automatiquement une information.• Tag : Mot clé quun internaute peut associer à une page web ou à son contenu.• Wiki : Site web dont les utilisateurs peuvent librement et simplement ajouter ou modifier du contenu. Système qui encourage la collaboration entre les utilisateurs. 8
  • III. Quest-ce que ça permet de faire ?1) Quelques exemples dapplications• Messageries instantanées : MSN, Skype...Applications qui permettent de chatter avec ses contacts, de faire de la vidéo ou audioconférence, de partager des fichiers...• Réseaux sociaux : My Space, Facebook...Sites internet qui mettent en relation leurs utilisateurs : chaque utilisateur dispose dunepage personnelle, son profil, sur laquelle il peut intégrer ce quil veut (textes, photos...),peut laisser des commentaires sur les profils des autres utilisateurs ou chatter avec eux.• Plateformes de partage : YouTube, Flickr...Sites internet qui permettent aux internautes de diffuser leurs fichiers. Il existe desplateformes spécialisées : Youtube pour la vidéo, Flickr pour les photos...• Applications de géolocalisation : Mappy, Google Maps...Services de cartographie en ligne qui permettent de localiser, de plannifier un itinéraire... 9
  • • Encyclopédies en ligne : Wikipédia...Encyclopédie en ligne gratuite utilisant le principe du wiki pour la gestion du contenu.Wikipédia est généraliste mais il existe des encyclopédies spécialisées.• Portails personnalisables : Netvibes, Igoogle...Service permettant de créer une page daccueil pour son navigateur entièrementpersonnalisable (interface, raccourcis...)• Outils de recherche : Google, Yahoo...Outils permettant de rechercher des pages web en utilisant un système de mots clés(Google, Yahoo...) ou le système de tags (Delicious...). Certains permettent de choisir letype de fichier recherché (image, vidéo...).• E-commerce : Ebay, Amazon...Sites internet de vente en ligne. Certains sont des sites marchands vendant directementleurs produits (Grosbill, Mistergooddeal...), dautres font les intermédiaires entre vendeurs,professionnels ou particuliers, et acheteurs (Ebay, 2xmoinscher...). 10
  • • Applications en ligne : Google Docs, Google Agenda...Services qui remplacent des logiciels installés sur ordinateur : il existe desapplications de bureautique (Google Docs, traitement de texte, Google Agenda,agenda collaboratif...) mais aussi des antivirus en ligne, des convertisseurs defichiers... 11
  • III. Quest-ce que ça permet de faire ?2) Note de préventionTous ces services facilitent la communication. Il arrive quon laisse desinformations personnelles sur internet. Par exemple sur : les blogs, lesprofils des réseaux sociaux, les plateformes de partage où on peut diffuserses photos ou vidéos personnelles, des forums...Toutes les informations publiées sont immédiatement accessibles et doncutilisables par tous les internautes.Notre activité sur internet laisse des traces.Lensemble de ces informations constitue notre identité numérique etpeuvent rester en ligne pendant de nombreuses années.Il faut donc rester vigilant et contrôler les informations sur notre identitéqui peuvent circuler sur le net. 12
  • ConclusionLe Web 3.0Quel est avenir pour internet ?On parle déjà de Web 3.0. Il serait intégré davantage dans la vie quotidienne :on lutiliserait sans en avoir conscience. Il serait implanté directement dans lesappareils de la maison.Le web sémantique : un web intelligent capable de reconnaître le sens lexicaldes mots et donnant des résultats non plus à partir de mots clés mais à partir detags. Il sadapterait au profil de lutilisateur.Il reposerait sur un réseau de partages, type peer-to-peer, reliant directementles utilisateurs. Il impliquerait encore plus linternaute en lintégrant dans unecommunauté dutilisateurs, qui collaborent pour enrichir le web.Les outils de personnalisation, comme les widgets et autres gadgets, seraientplus développés pour sadapter encore plus à linternaute.Un web intelligent, plus collaboratif et participatif, mais centré sur lutilisateur. 13
  • Le Web 3.0 Source du schéma : Guide Web TICPrésentation réalisé par Mickaël BOUSSARD en mars 2010 pour leDU3MI de lUniversité de Limoges Contact : mickael.boussard@etu.unilim.fr 14