Etudes apprent en_ligne

1,195 views
1,117 views

Published on

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,195
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
38
Actions
Shares
0
Downloads
15
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Une première recherche a été réalisée où les participants sont répartis aléatoirement dans un groupe en ligne selon deux conditions expérimentales (Michinov & Primois, in press). dans une condition, les sujets sont à distance et utilisent un forum pour interagir, donc de façon asynchrone - dans une seconde condition, les sujets sont toujours à distance et utilisent un forum pour interagir, mais ils disposent d'un tableau de bord partagé qui les informait des contributions de chacun. Ce tableau offrait  une information sur le niveau de performance de chacun susceptible d'accroître la motivation à participer à une séance de brainstorming via un feedback de comparaison sociale. Enfin, ces deux conditions de brainstorming électronique sont comparées à deux conditions de brainstorming en face-à-face. Il apparaît que les résultats du brainstorming électronique asynchrone sont supérieurs dans la condition "avec feedback de comparaison" que dans la condition "sans feedback de comparaison", tant sur le plan de la productivité que sur le plan de la créativité. De plus, les résultats de la condition "avec feedback de comparaison" sont supérieurs à ceux obtenus lors d'un brainstorming en face-à-face, alors qu'il n'y a pas de différence avec la condition "sans feedback de comparaison".
  • Etudes apprent en_ligne

    1. 1. Améliorer l’efficacité pédagogique dans les environnements d'apprentissage numériques: Une approche psychosociale Nicolas Michinov Université de Rennes 2 (Centre de Recherches en Psychologie, Cognition et Communication, CRPCC, EA 1285)
    2. 2. Introduction <ul><li>Les environnements d'apprentissage numériques se sont développés ces dernières années, offrant aux étudiants (apprenants) la possibilité d'apprendre ( e-learning ) ou de s'entraîner ( e-training ) sans contraintes de temps ni d'espace. </li></ul><ul><li>Peu de recherches se sont centrées sur les processus psychosociaux susceptibles d'améliorer l'efficacité pédagogique dans ces environnements (ex. motivation et réussite). </li></ul>
    3. 3. La recherche en e-formation Innovations pédagogiques Connaissances scientifiques Technologies Un savant dosage entre:
    4. 4. Objectif de cette présentation <ul><li>Présenter quelques résultats de recherches susceptibles d'améliorer l’efficacité pédagogique dans les environnements d’apprentissage numériques. </li></ul><ul><li>Rôle de quelques processus psychosociaux connus pour avoir une influence sur la motivation et les performances académiques. </li></ul><ul><li>Illustrations à partir de trois études qui utilisent différentes méthodes de recherche: corrélationnelle, expérimentale, cas unique. </li></ul>
    5. 5. Quelques illustrations de recherche <ul><li>Etude 1 (corrélationnelle). Il existe des différences individuelles dans la motivation à gérer son temps de travail – tendance à remettre les choses à plus tard – qui affectent la réussite des apprenants en formation à distance. </li></ul><ul><li>Etude 2 (expérimentale). Le fait de délivrer en temps réel des informations (ou feedback) sur le niveau des apprenants en comparaison à celui des autres à l’aide d’outils de visualisation améliore la réussite académique. </li></ul><ul><li>Etude 3 (cas unique). Le fait d'organiser un travail collaboratif en instaurant des regroupements à des moments différents dans la vie d'un groupe influence les dynamiques d'une formation à distance. </li></ul>
    6. 6. Illustration n°1 . La gestion du temps de travail dans la réussite d'une formation à distance La difficulté à gérer son temps est un obstacle en formation. La tendance à remettre les choses à plus tard (ou procrastination) influence les performances académiques (e.g., Howell, Watson, Powell, & Buro, 2006; Tice & Baumeister, 1997). 80 à 95% des étudiants ont occasionnellement tendance à remettre leur travail à plus tard (Ellis & Knaus, 1977) et 50% le font constamment (Solomon & Rothblum, 1984). Rares sont les recherches qui ont examiné le rôle de la tendance à remettre leur travail à plus tard sur la réussite d'une e-formation (Tuckman, 2005).
    7. 7. Aperçu méthodologique 40 apprenants, techniciens de l'environnement, suivent une formation d'une durée de 10 semaines dans le cadre du Campus Numérique en ENV ironnement et Am énagement (ENVAM). 1) Mesure de la tendance à remettre les choses à plus tard (16 items de l'échelle de procrastination; Tuckman, 1991). 2) Mesure de la participation sur les forums de discussion. 3) Mesure des performances académiques.
    8. 8. Résultats Analyse par Bootstrapping (technique d'inférence statistique basée sur une succession de rééchantillonnages) Plus les apprenants ont tendance à remettre les choses à plus tard, moins ils obtiennent de bons résultats aux examens parce qu'ils participent moins aux échanges sur les forums de discussion.
    9. 10. 1) Identifier les apprenants « à risque », i.e. qui remettent les choses à plus tard. 2) Stimuler la participation sur les forums de discussion, notamment chez les apprenants qui remettent leur travail à plus tard : - en délivrant des informations de comparaison (ou feedback); - en organisant un travail collaboratif qui les amène à échanger. Préconisations pour le tutorat à distance
    10. 11. Illustration n°2 . Stimuler la participation à partir des processus de comparaison sociale <ul><li>La comparaison sociale renvoie à l'ensemble des processus par lesquels les individus se comparent aux autres assurant ainsi leurs ressemblances et différences avec eux (e.g., Monteil, 1991; Michinov, 1997). </li></ul><ul><li>- comparaison latérale (avec des personnes semblables à soi), </li></ul><ul><li>- comparaison ascendante (avec des personnes supérieures à soi) </li></ul><ul><li>- comparaison descendante (avec des personnes inférieures à soi) </li></ul><ul><li>Effets de la comparaison sociale sur les performances (e.g., Huguet, Dumas, Monteil, & Genestoux, 2001; Michinov & Primois, 2005; Monteil & Huguet, 1999; Muller & Butera, 2007 ). </li></ul>
    11. 12. Hypothèse à partir du modèle du feedback de comparaison sociale (Monteil & Huguet, 1999) Augmentation de la motivation individuelle (participation, effort, ...) Performances Feedback de comparaison sociale Fonction d’amélioration, ou de progression Intervention d'un agent extérieur qui, en évaluant la performance, la compétence ou le statut d'un individu, le place dans une situation de comparaison à autrui (Monteil, 1998; Monteil & Huguet, 1999)
    12. 13. Aperçu méthodologique <ul><li>Tâche de production d'idées à partir d’un forum de discussion pendant une durée de 3 semaines. </li></ul><ul><li>Répartition aléatoire des apprenants (adultes en formation continue) dans des groupes (50% d’hommes et de femmes dans chaque groupe) selon deux conditions: </li></ul><ul><li>Contrôle : absence de feedback de comparaison sociale </li></ul><ul><li>Expérimentale : feedback de comparaison sociale </li></ul>
    13. 14. Outil de visualisation du feedback de comparaison <ul><li>Accès à un tableau </li></ul><ul><li>d’auto-évaluation </li></ul><ul><li>partagé entre les </li></ul><ul><li>apprenants qui permet </li></ul><ul><li>de délivrer un feedback </li></ul><ul><li>de comparaison sociale. </li></ul>TABLEAU D’AUTO-EVALUATION
    14. 15. Résumé des résultats Michinov, 2001 (Non publié)‏ Michinov & Primois, 2005 Feedback de comparaison sociale Pas de feedback de comparaison sociale Travail en face-à-face
    15. 16. Extension de cette recherche au « e-training » <ul><li>Améliorer la réussite des étudiants aux examens de statistiques en stimulant l'entraînement à des exercices en ligne. </li></ul><ul><li>Un feedback de comparaison sociale (ou temporelle) était délivré à l'aide d'outils de visualisation. </li></ul>Feedback de comparaison sociale: mon score et celui des autres Feedback de comparaison temporelle: mon score au fil des semaines
    16. 17. Aperçu méthodologique <ul><li>Participants </li></ul><ul><ul><li>504 étudiants de 1 ère année de Psychologie à l'Université de Rennes 2. </li></ul></ul><ul><ul><li>285 se sont entraînés sur l'exerciseur de statistiques en ligne (57%), 237 femmes et 48 hommes âgés de 18 à 37 ans ( M = 20,00 ; SD = 4,00). </li></ul></ul><ul><li>Procédure </li></ul><ul><li>Dispositif informatisé pour accéder à un exerciseur de statistiques en ligne 'Exo-St@ts' et recueillir automatiquement les données sur un serveur. </li></ul>
    17. 18. <ul><li>Inscription sur EXO-STAT </li></ul>Feedback de comparaison sociale Feedback de comparaison temporelle ENTRAINEMENT AUX EXERCICES DE STATISTIQUES (maxi 10 semaines) PERFORMANCES (exercices en ligne + notes aux examens) Répartition aléatoire des étudiants dans une condition
    18. 19. 300 exercices de statistiques
    19. 20. Résultats sur la réussite aux exercices en ligne Comparaison sociale <-- Tôt - Inscription sur l'exerciseur -->Tard
    20. 21. Résultats sur la réussite aux examens Comparaison sociale Gain jusqu'à 4 points aux examens Sans utilisation d'exo-stats <-- Tôt - Inscription sur l'exerciseur -->Tard
    21. 22. Préconisations pour le tutorat à distance Fixer des objectifs à atteindre de manière régulière afin de contrecarrer les tendances à remettre à plus tard un travail à distance. Délivrer aux apprenants un feedback leur permettant d'évaluer leur niveau de réussite (ou de participation) à une activité pédagogique en comparaison aux autres: facteur de motivation et de progression.
    22. 23. Illustration n°3 . Stimuler la participation par l'organisation d'un travail collaboratif <ul><li>Demander aux apprenants de réaliser un travail collaboratif est reconnu comme bénéfique à la motivation et aux apprentissage, y compris à distance. </li></ul><ul><li>La manière d'organiser un travail collaboratif a des conséquences sur les dynamiques de groupe et les performances. </li></ul><ul><li>Un regroupement est souvent instauré au début et à la fin d'une formation à distance. </li></ul><ul><li>Attention au milieu de la collaboration! Une période critique à surmonter pour les apprenants en situation de collaboration. </li></ul>
    23. 24. Début Milieu Fin Niveau de performance Hypothèse à partir du modèle de l'équilibre ponctué (Gersick, 1988, 1989) A distance Etat d'humeur négatif, baisse de motivation, désir d’abandon, besoin de se rencontrer en présentiel, usage des outils de communication synchrones (Michinov & Michinov, 2007)‏ Hypothèse qu'un regroupement en face-à-face devrait réduire les effets négatifs observés à mi-parcours d'un travail collaboratif Date butoir En présence : redéfinition des stratégies, des modes de fonctionnement du groupe, etc.
    24. 25. Aperçu méthodologique <ul><li>Adultes en formation continue (25 - 55 ans)‏, niveau Master (ou équivalent), praticiens du bilan de compétences. </li></ul><ul><li>Travail collaboratif (18 semaines): produire un guide d’accompagnement psychologique. </li></ul><ul><li>Introduction d’une période de regroupement au milieu de la période collaboration à distance (9 ème semaine). </li></ul>
    25. 26. Les technologies utilisées Post-it® virtuel Wiki T’chat Forum Environnement Numérique de Travail (ENT) Se tenir informé Communiquer Produire
    26. 27. Mesures recueillies pendant la durée du travail collaboratif Analyse du contenu des messages : - Interactions centrées sur la tâche ( instrumentales ) - Interactions centrées sur la relation ( socio-affectives ) Questionnaires : - Etats affectifs - Comportements - Usages des technologies Regroupement Travail individuel
    27. 28. <ul><li>Un effet bénéfique du regroupement au milieu de la collaboration : </li></ul><ul><li>- la participation et les interactions socio-affectives augmentent après le regroupement intermédiaire; </li></ul><ul><li>- les interactions instrumentales (réalisation de la tâche) restent stables. </li></ul><ul><li>Mais... </li></ul>Résultats
    28. 29. Une nouvelle transition apparaît entre le regroupement intermédiaire et la fin du travail collaboratif.
    29. 31. Préconisations pour le tutorat à distance <ul><li>Identifier les périodes à risque dans un travail collaboratif à distance. </li></ul><ul><li>Prévoir l'instauration d'un regroupement , réel ou virtuel, à mi-parcours </li></ul><ul><li>d'un travail collaboratif à distance. </li></ul><ul><li>Acccroître l 'accompagnement des apprenants à distance, téléphonique </li></ul><ul><li>ou électronique (ex. classe virtuelle) à ce moment. </li></ul>
    30. 32. Conclusion L'efficacité pédagogique (motivation et réussite) dans les environnements d'apprentissage numériques passent par différents processus psychosociaux qui permettent de : - susciter la motivation à participer, s'entraîner, apprendre, progresser,... - optimiser l'efficacité d'un travail collaboratif en instaurant des regroupements à des moments opportuns. Mais aussi, - créer un sentiment d'appartenance entre les apprenants amenés à travailler à distance; - mettre en place des méthodes de travail en groupe efficaces, ...
    31. 33. Merci de votre attention Contact: nicolas.michinov@univ-rennes2.fr
    32. 34. Références utilisées pour cette présentation Michinov, N., Brunot, S., Le Bohec, O., Juhel, J., & Delaval, M. (2011). Procrastination, participation, and performance in online learning environments. Computers & Education, 56 , 243-252. Michinov, N., & Michinov, E. (2008). Face-to-face contact at the midpoint of an online collaboration: Its impact on the patterns of participation, interaction, affect, and behavior over time. Computers & Education, 50 , 1540-1557. Michinov, E., & Michinov, N. (2007). Identifying a transition period at the midpoint of an online collaborative activity: A study among adult learners. Computers in Human Behavior, 23 (3), 1355-1371. Michinov, N., & Primois, C. (2005). Improving productivity and creativity in on-line groups through social comparison process : new evidence for asynchronous electronic brainstorming. Computers in Human Behavior, 21 (1), 11-28.

    ×