Your SlideShare is downloading. ×
4e symposium international de la COLUFRAS
4e symposium international de la COLUFRAS
4e symposium international de la COLUFRAS
4e symposium international de la COLUFRAS
4e symposium international de la COLUFRAS
4e symposium international de la COLUFRAS
4e symposium international de la COLUFRAS
4e symposium international de la COLUFRAS
4e symposium international de la COLUFRAS
4e symposium international de la COLUFRAS
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

4e symposium international de la COLUFRAS

557

Published on

Le Symposium international de la COLUFRAS, qui se tient cette année à Praia, est le 4e congrès bisannuel de la Conférence. …

Le Symposium international de la COLUFRAS, qui se tient cette année à Praia, est le 4e congrès bisannuel de la Conférence.

Il Le Symposium international de la COLUFRAS, qui se tient cette année à Praia, est le 4e congrès bisannuel de la Conférence.

Published in: Health & Medicine
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
557
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. 4ième Symposium international Praia, République du Cap-Vert 4 au 10 avril 2013 « Quelles ressources humaines faut-il pour réussir la réforme des soins de santé primaires? »« Leçons tirées des expériences de la luso-francophonie » Cette rencontre est subventionnée par le ministère de la Santé du Brésil, l’Organisation panaméricaine de la Santé, la Fondation Oswaldo Cruz du Brésil, l’Institut d’hygiène et de médecine tropicale de Lisbonne, l’École nationale d’administration publique du Québec (ENAP) et le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec Il jouit aussi de l’appui des ministères de la Santé et de la Culture de la République du Cap-Vert, ainsi que de l’Ordre des médecins cap-verdiens.
  • 2. twitter @colufras facebook ColufrasPréambule Le Symposium international de la COLUFRAS, qui se tient cette année à Praia, estle 4ième congrès bisannuel de la Conférence. Le 1er symposium s’est tenu à Montréal en juin 2005. Il avait pour thème « Santéet citoyenneté dans l’univers luso-francophone : comment développer la coopération etles échanges dans le domaine de la santé »? Le second a eu lieu à Salvador - Bahia (Brésil) en juillet 2007, sous le thème d’«Équité, éthique et droit à la santé : Défis de la santé collective dans le cadre de lamondialisation ». Finalement, le troisième a eu lieu en novembre 2010, dans la ville de Campo Grande,au Brésil, où la COLUFRAS accueillait ses quelque 250 congressistes. Le thème de larencontre était « L’amélioration continue de la performance des systèmes et des servicesde santé : un enjeu incontournable ». Le présent symposium est organisé en collaboration avec le ministère de la Santédu Brésil, l’Institut d’hygiène et de médecine tropicale de l’Université Nouvelle de Lisbonne(IHMT), ainsi que l’École Nationale d’Administration publique du Québec (ÉNAP). Lévénement veut mettre l’accent sur les soins de santé primaires et particulièrementsur la problématique de la formation et de la gestion des ressources humaines à ce niveau.Ce sont des questions qui touchent aussi bien les pays des Amériques et d’Europe, que ceuxd’Afrique et du Timor Oriental, aux confins de l’Asie. De nos jours, dans toutes les régions du monde, on constate que les soins desanté primaires constituent la clé du succès des systèmes de santé. En renforçant les soinsprimaires, on garde les gens en meilleure santé et lon réduit la pression sur les servicessecondaires et tertiaires. Ce faisant, on diminue le temps dattente dans les services durgence etdans les cabinets médicaux et on abaisse les coûts des services de santé. Toutefois, le bonfonctionnement des services de santé primaires requiert des professionnels de santé et desgestionnaires de systèmes et détablissements adéquatement formés, de même que deséquipes bien gérées. Par ailleurs, la COLUFRAS entend profiter de son congrès pour soulignerlimportance des aspects culturels de la santé et de la diversité culturelle dans lescommunications, les échanges et la collaboration du domaine de la santé au planinternational. Comme l’a souligné le Forum mondial de la langue française, qui sest tenu àQuébec en juillet 2012, il est important que les grandes communautés linguistiques continuent àutiliser leurs propres langues pour communiquer entre elles leur expérience, leurs visions, leursidées et leur savoir, parce que ces langues sont elles-mêmes porteuses de traits culturelsspécifiques et de valeurs identitaires. Or, ces traits et valeurs se reflètent dans les traditionssocio-sanitaires et dans les caractéristiques des systèmes de santé. Même si l’événement est ouvert à toutes les communautés linguistiques, les deuxlangues officielles du Symposium de Praia sont le français et le portugais; en principe, toutesles sessions jouiront de l’interprétation simultanée dans ces deux langues.COLUFRAS 2
  • 3. twitter @colufras facebook ColufrasAperçu du programme Le programme se divise en deux parties interdépendantes, qui reflètent les deuxgrands mandats de l’organisation, à savoir (a) le développement de la collaborationinternationale en santé entre les communautés de langue portugaise et celles de languefrançaise et (b) la promotion du portugais et du français dans les communications et leséchanges internationaux du domaine de la santé. La première partie du programme (vendredi et samedi, 5 et 6 avril et le mercredi 10avril) regroupe un ensemble de cours, d’ateliers et de présentations portant sur diversesapproches de formation et de gestion des ressources humaines en santé, des tablesrondes sur la diversité culturelle et la promotion des langues, ainsi que la présentation depropositions de projets de collaboration internationale. La seconde partie (lundi 8 et mardi 9 avril) constitue la partie centrale, c’est-à-direle contenu scientifique du symposium, qui s’étend sur deux jours. Elle comprend sixsessions qui visent à faire valoir six facettes complémentaires du thème central : • Le point sur les systèmes de santé primaires; • Les défis du développement d’une force de travail au Brésil, en Espagne, en France, au Portugal et au Québec/Canada; • Les défis du développement d’une force de travail en Afrique, à Haïti et au Timor - Oriental; • Le point de vue des prestataires de services; • Le point de vue des décideurs et des acteurs de la coopération technique et financière; et • l’intégration des soins de santé primaires aux autres niveaux de services. Le mardi matin (9 avril), un intervalle est prévu pour l’élection du nouveau Conseild’administration de la COLUFRAS.Buts de la rencontre de Praia La COLUFRAS veut rapprocher, durant ce symposium, des communautés quipartagent l’usage du français ou du portugais dans les Amériques, l’Europe et l’Afrique, ainsiqu’au Timor- Oriental. Toutefois, le but ultime est d’encourager ces communautés à collaborer entre ellesdans le cadre d’échanges et de projets concrets, parce que la Conférence croit que ce typede relation contribue à l’amélioration des systèmes et des services de santé partout dans lemonde, en même temps qu’à l’amélioration de l’accès à ces services pour l’ensemble descitoyens. Toutes les institutions présentent et tous les participants seront donc invités àsoumettre des propositions de projets de collaboration internationale. Une séance estprévue à cette intention le mercredi 10 avril, à 11h15.COLUFRAS 3
  • 4. twitter @colufras facebook ColufrasProgramme détaillé JEUDI 4 AVRILArrivée des participants, accueil à l’aéroport de Praia, navettes vers les hôtels et installationdes participants.16 h 00 - 18 h 00 : Inscription des participants18 h 30 - 19 h 30 : Cérémonie d’accueil et rencontre informelle entre les participants. 18h30 - Lancement des activités du pré-symposium par le président de la COLUFRAS, M. Rémy Trudel Ph.D., et présentation du thème et des activités scientifiques du symposium. • Présentation de l’équipe de direction du symposium et de la COLUFRAS VENDREDI 5 AVRIL07 h 30 - 08 h 30 : Inscription des participants (suite)08 h 00 - 13 h 00 : Cours-ateliers : « Soins de santé primaires, comme base de lorganisation du système de santé », coordonné par D r Fernando Cupertino, du Conseil National des Secrétaires de la Santé du Brésil (CONASS), assisté d’André Biscaia, Unité de santé familiale Marginal, Cascais, Portugal13 h 00 - 14 h 30 : Déjeuner14 h 30 - 16 h 00 : Présentation du Programme « e-PORTUGUES-e » de l’OMS, par Regina Ungerer, coordonnatrice du programme.16 h 00 - 16 h 15 : Pause-santé16 h 15 - 17 h 30 : Deux présentations simultanées : • Conférence : « La formation permanente en vue d’une meilleure gestion des systèmes de santé », par Ivana Cristina Barreto, de l’Université Fédérale du Ceará. Commentateurs : Marco Túlio Aguiar Mourão et Ondina Maria Chagas Canuto; • Conférence : « Projet brésilien d’écoles techniques de santé en Haïti », par Clarice Aparecida Ferraz, de la direction de l’Éducation du Ministère de la Santé du Brésil.COLUFRAS 4
  • 5. twitter @colufras facebook Colufras SAMEDI 6 AVRIL08 h 30 - 10 h 00 : Atelier sur les soins de santé primaire, d u P l a n s t r a t é g i q u e d e c o o p é r a t i o n e n s a n t é ( PECS) de la CPLPi; l’atelier est coordonné par des spécialistes de la FIOCRUZ, Luiz Eduardo Fonseca (Rio de Janeiro) et José Luiz Telles (Maputo, Mozambique)10 h 00 - 10 h 15 : Pause-santé10 h 15 - 12 h 15 : Suite de l’atelier de la FIOCRUZ12 h 15 - 13 h 15 : Déjeuner13 h 15 - 14 h 45 : Exposé : « Un modèle canadien de formation en santé pour les communautés francophones dispersées et isolées sur un immense territoire », par Lynn Brouillette, du Consortium national de formation en santé (CNFS) du Canada. Commentateurs : Rém y Tru de l , ai ns i q u’ un spécialiste brésilien et un s p écialiste africain (à préciser).14 h 45 - 15 h 00 : Pause-santé15 h 00 - 17 h 30 : Suite de l’atelier de la FIOCRUZ17 h 30 - 20 h 30 : Dîner libre20 h 30 : Soirée culturelle (programme à préciser) DIMANCHE 7 AVRILProgramme libre. Visite à la ville.Arrivée et inscription des derniers participants. Soirée libre.COLUFRAS 5
  • 6. twitter @colufras facebook Colufras LUNDI 8 AVRIL09 h 00 - 10 h 00 : Cérémonie officielle d’inauguration du Symposium par le président de la COLUFRAS, M. Rémy Trudel, Ph.D. ex-ministre de la santé du Québec et professeur invité à l’Université du Québec (École nationale d’administration publique – ÉNAP) • A l l o c u t i o n d ’ o u v e r t u r e du Sous-ministre du gouvernement du Cap-Vert et ministre de la Santé, D r Cristina Fontes Lima. • Présentation de la direction de la COLUFRAS et du comité scientifique du symposium par M. Gilles Dussault, professeur de l’Institut d’hygiène et de médecine tropicale de Lisbonne10 h 00 - 12 h 30 : Session 1 « Soins de santé primaires (SSP), plus nécessaire que jamais? Où en sommes-nous? », sous la présidence de Luiz Odorico Monteiro de Andrade. Panélistes : • Plácido Cardoso, de l’Organisation ouest-africaine de santé (OOAS); • Evelize Fresta, vice-ministre de la Santé d’Angola; • Augusto Paulo Silva, secrétaire d’État à la Santé de Guinée- Bissau; • Luís Pisco, coordonnateur de la Mission des soins de santé primaires du Portugal; et • Renée Lamontagne, ex-sous-ministre adjointe du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et professeure associée à l’École Nationale d’Administration publique du Québec (ÉNAP).12 h 30 - 14 h 00 : Dîner-causerie (conférencier à présider)14 h 00 - 16 h 00 : Session 2 « Le défi du développement dune force de travail pour les soins de santé primaires en Afrique, en Haïti et au Timor Oriental », sous la présidence de Avocksouma Djona, chef des programmes des RH pour la santé du bureau régional de l’OMS en Afrique. Panélistes : • Antonio Pedro Delgado, directeur national de la Santé du Cap- Vert; • Martinho Dgedge, directeur des RH du ministère de la Santé du Mozambique; • Pierre Fournier, du département de médecine sociale et préventive de l’Université de Montréal; • Élisabeth Paul, du groupe de recherche en appui à la politique sur la mise en œuvre de l’agenda pour l’efficacité, à l’Université deCOLUFRAS 6
  • 7. twitter @colufras facebook Colufras Liège (Belgique); • Oumar Ouattara, projet d’assistance technique et de financement du projet Amagara Meza du ministère de la Santé du Burundi; et • Florence D. Guillaume, ministre de la Santé publique d’Haïti.16 h 00 - 16 h 15 : Pause-santé16 h 15 - 18 h 15 : Session 3 « Le défi du développement dune force de travail pour les soins de santé primaires au Brésil, en Espagne, en France, au Québec/Canada et au Portugal », sous la présidence de Luc Boileau, PDG de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Panélistes : • Mozart Sales, secrétaire d’État à la Gestion du travail et à l’éducation pour la santé du ministère de la Santé du Brésil; • José Manuel Freire, directeur du département de santé internationale de l’École nationale de santé publique de l’Institut Carlos III, de Madrid; • Alain Letourmy, du CNRS/Santé de France et • Henrique Botelho, directeur du regroupement des centres de santé (ACES) de Terras de Basto, Portugal. Conférencier invités : Nelson Michaud, directeur-général Ph. D. de l’ENAP, « Un programme de formation bi-national pour les administrateurs de la santé du Brésil et du Québec (ENAP), en collaboration avec l’Université de Brasilia (UnB)COLUFRAS 7
  • 8. twitter @colufras facebook Colufras MARDI 9 AVRIL08 h 30 - 09 h 30 : Petit-déjeuner-rencontre et élection du conseil d’administration de la COLUFRAS, présidé par Rémy Trudel, président de la COLUFRAS. Assemblée générale de la COLUFRAS10 h 00 - 12 h 00 : Session 4 « Soins de santé primaires, plus nécessaires que jamais? Le point de vue des prestataires de services », sous la présidence de Gilles Dussault, professeur de médecine au campus de l’Outaouais (région de la capitale nationale) de l’université McGill. Conférencier : • Antonio Carlos Figueiredo Nardi, président du Conseil national des secrétaires municipaux à la Santé du Brésil (CONASEMS) Panélistes : • André Biscaia, Unité de santé familiale Marginal, Cascais, Portugal, et • Anta Tal-Dia, Institut de Santé et développement de l’Université • Cheick Anta Diop de Dakar et présidente de la Conférence des doyens et des facultés de médecine d’expression française.13 h 30 - 15 h 30 : Session 5 « Les soins de santé primaires, plus nécessaires que jamais? Le point de vue des décideurs et des acteurs de la coopération technique et financière internationale », sous la présidence de Issac Murade Murargy, secrétaire-exécutif de la CPLP. Panélistes : • Éric de Roodenbeke, directeur exécutif de la Fédération internationale des hôpitaux, Genève; • Lucien Albert, directeur de l’Unité de santé internationale de l’Université de Montréal (USI); • Paulo Marchiori Buss, Fondation Oswaldo Cruz, du Brésil; • Neyde Glória Garrido, coordonnatrice de l’Unité technique des services de santé du bureau de l’OPSBrésil; • Agnès Soucat, directrice du département du développement humain de la Banque africaine de développement (BAD), Abidjan; et • Maria Hermínia Cabral, de la Fondation Calouste Gulbenkian, de Lisbonne.15 h 30 - 15 h 45 : Pause-santé15 h 45 - 17 h 45 : Session 6COLUFRAS 8
  • 9. twitter @colufras facebook Colufras « Intégration des soins de santé primaires aux autres niveaux de prestation des soins", sous la présidence de Luís Sambo, directeur régional du bureau de l’OMS pour l’Afrique, Brazzaville. Conférencier : • Wim Van Lerberghe, de l’Institut d’hygiène et de médecine tropicale de Lisbonne, auteur du Rapport mondial de la santé 2008 sur les services de santé primaires Commentateurs : • Jorge Simões, président de l’Agence de Régulation de la Santé du Portugal; • Fernando Menezes, secrétaire à la Gestion du travail et à l’Éducation pour la Santé, du ministère de la Santé du Brésil; • Amabélia Rodrigues, ex-présidente de l’Institut national de santé publique de Guinée-Bissau; et • Louis Loutan, directeur de la division de médecine internationale et humanitaire, de l’Université de Genève.COLUFRAS 9
  • 10. twitter @colufras facebook Colufras MERCREDI 10 AVRIL09 h 00 - 11 h 00 : Table ronde sur la diversité culturelle et linguistique, incluant l’importance économique de la promotion des langues, animée par Lauro Moreira, ex-ambassadeur du Brésil auprès de la CPLP. Points de vue de diverses organisations à vocation internationale: • CPLP: Carlos Reis, auteur d’une étude sur la valeur économique du portugais (à confirmer); • IHMT : Antonio Russo Dias, président du Conseil de dirrection • Conférence internationale des doyens et des facultés de médecine d’expression française, par Anta Tal-Dia; • SIDIIEF : Marie Abemyil, chef du département des sciences infirmières de l’institut supérieur des sciences de la santé de l’Université Adventiste de Nanga-Eboko, Yaoundé, Cameroun; • Agence universitaire de la Francophonie (à confirmer); • Institut Camões de développement, par Ana Paula Laborinho; • COLUFRAS : Fernando P. Cupertino de Barros, fondateur de l’organisation11 h 00 - 11 h 15 : Pause-santé11 h 15 - 12 h 30 : Table ronde sur les propositions de collaboration internationale luso- francophone, coanimée par Gilles Dussault, de l’Institut d’hygiène et de médecine tropicale de Lisbonne et président du Comité scientifique du Symposium, et Normand Asselin, vice-président aux affaires internationales de la COLUFRAS12 h 30 - 14 h 30 : Déjeuner de clôture du symposium – Discours de Mario Lúcio, ministre de la Culture du Cap-Vert, et de Fernando Cupertino, fondateur de la COLUFRAS.14 h 30 : Fin du Symposium et départ des participants.COLUFRAS 10

×