Your SlideShare is downloading. ×
Etudegifod avril11
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Etudegifod avril11

276
views

Published on

La FOAD dans les CFA et les Organismes de Formation

La FOAD dans les CFA et les Organismes de Formation


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
276
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. La FOAD dans les CFA et lesOrganismes de Formation Enquête réalisée pour le Gifod en avril 2011 par Dijon Etudes Conseils
  • 2. Cadre de l’enquête Cette enquête a été entreprise dans le but de connaître la perception et l’implantation de la FOAD dans différents organismes de formation et CFA Un questionnaire a été soumis par téléphone à une base de 500 établissements français  400 CFA privés  100 organismes de formation privés (CA > 1 million €) 137 répondants  58% CFA  42% OF
  • 3. Connaissance, intérêt etperception de la FOAD Que représente la FOAD pour les établissements interrogés? La FOAD est confirmée comme étant une solution efficace pour répondre au besoin spécifique d’un individu. En effet on peut gérer son temps comme on l’entend et de façon autonome. L’élève apprend pas à pas à son rythme.
  • 4. Connaissance, intérêt etperception de la FOAD La FOAD est-elle efficace ? Une dualité notable : l’image de la FOAD et de son efficacité sont plutôt mitigés
  • 5. Connaissance, intérêt etperception de la FOAD Pourquoi la FOAD n’est pas un outil pertinent ? La FOAD n’est pas vue comme une solution car les sondés jugent ne pas en avoir besoin. Toutefois nous voyons que le second argument évoqué (manque de contact humain) reflète une crainte par rapport à cet outil : la peur du changement, de la nouveauté….
  • 6. Connaissance, intérêt etperception de la FOAD Sur une échelle de 1 à 10 comment les différents organismes de formation jugent l’efficacité des systèmes FOAD ? Effic ac ité de la FOA D s el on l es organis mes de formation sur une éc hel le de 1à10 58 65,5% 13,6% 40,0% 21,4% 34,5% 86,4% 30,0% 60,0% 78,6% 33,3% 0 70,0% 66,7% 100,0% 100,0% 100,0% 100,0% Non réponse 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 CFA Organi sme de formation privé Les CFA ont été plus enclins que les organismes de formation à donner une note supérieure à la moyenne Cette solution répond sans doute plus à des besoins particuliers : étudiant en contrat pro, alternance, disparité des niveaux …
  • 7. Mise en œuvre de la FOAD La FOAD est-elle déjà intégrée dans vos dispositifs pédagogiques ? Sur les 28% des organismes qui ont mis en œuvre un dispositif FOAD • 73 % sont des CFA • 68 % l’ont développé en interne et 32 % avec un prestataire Les CFA sont là encore en avance concernant l’intégration des technologies. Plus de la majorité réserve une utilisation interne propre à leur établissement. La FOAD se révèle alors être un outil efficace quand elle est adoptée.
  • 8. Mise en œuvre de la FOAD En fonction d’un développement en interne ou externalisé du dispositif, comment jugez-vous l’efficacité de la FOAD ? La FOAD est jugée plus efficace par ceux qui l’ont développée en interne Cela répond sans doute à une meilleure étude des besoins faite en amont par rapport au projet d’établissement.
  • 9. Quels projets en FOAD ? Quels sont vos projets en rapport direct ou indirect avec la FOAD ? La 19,7 % des CFA et organismes sondés ont un projet lié à la FOAD Ceci confirme que la FOAD est une solution avérée et bientôt incontournable
  • 10. Conclusion Tous les acteurs sondés (une centaine) connaissent la FOAD et les avantages liés à cette modalité d’apprentissage. Tous les arguments choisis et mis en avant par le GIFOD sont connus et bien perçus par la population qui a été sondée. (Individualisation, gain de temps, autoformation…) Toutefois cette enquête a permis de révéler que les établissements ont davantage de crainte à mettre en place ce genre de dispositif car cela entrainerait des conséquences sur l’organisation de l’établissement, son projet lui-même et le personnel qu’il faudra former et accompagner. D’autres pensent que c’est un système satisfaisant qui a fait ses preuves. Pour eux ces nouvelles modalités d’apprentissages deviennent inéluctables.