Paris JUG (sept 2010) - NoSQL : Des concepts à la réalité

2,376 views

Published on

Published in: Technology
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
2,376
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
16
Actions
Shares
0
Downloads
39
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Paris JUG (sept 2010) - NoSQL : Des concepts à la réalité

  1. 1. 14/09/2010<br />
  2. 2. 14/09/2010<br />N(ot)O(nly) SQL<br />Des concepts à la réalité<br />Olivier Mallassi<br />Michaël Figuière<br />
  3. 3. 00/00/2009<br />Titre de la présentation<br />3<br />Intervenants<br /><ul><li>Olivier Mallassi
  4. 4. Michaël Figuière</li></li></ul><li>14/09/2010<br />NoSQL<br />4<br />Objectifs<br /><ul><li>Vous proposer une vue synthétique de NoSQL
  5. 5. Vous fournir un premier guide de lecture </li></li></ul><li>NoSQL, kezako?<br />La fin du langage SQL?<br />La fin des transactions (ACID)?<br />La fin des SGBDR?<br />Non, <br />Juste un sigle qui regroupe des alternatives aux SGBDR<br />
  6. 6. Quelques idées reçues…<br />NoSQL n’est pas un remplacement des SGBDR<br />NoSQL reste un domaine d’innovation…<br />…même s’il existe de nombreux déploiement en production dans des systèmes hautement sollicités<br />NoSQL est un écosystème riche & complexe<br />Le reste ne la présentation ne se veut pas exhaustive<br />« Le diable est dans le détail »<br />14/09/2010<br />NoSQL<br />
  7. 7. 7<br />Malgré tout, ces technologies sont intéressantes dans nos systèmes<br /><ul><li>Vers plus de disponibilité
  8. 8. Vers plus de souplesse des schémas/structures
  9. 9. Vers plus d’élasticité de l’infrastructure
  10. 10. Un volume de données stockées croissant
  11. 11. Et finalement, la possibilité crée le besoin</li></ul>14/09/2010<br />NoSQL<br />
  12. 12. 8<br />Au commencement était…<br /><ul><li>Des cas d’usage différents mais des enjeux communs
  13. 13. Performance
  14. 14. Disponibilité (> 99,99%)
  15. 15. Résilience
  16. 16. Scalabilité horizontale
  17. 17. Un moteur de recherche mondial
  18. 18. Développements spécifiques : BigTable + Algorithmes Map/Reduce
  19. 19. Des besoins massivement en lecture
  20. 20. Permet l’agrégation de gros volumes de données
  21. 21. La boutique en ligne mondiale
  22. 22. Développements spécifiques : Dynamo
  23. 23. Permet d’obtenir de débit et une disponibilité plus importants en écriture
  24. 24. Dernier incidents majeurs : 2004
  25. 25. <40 minutes d’indisponibilité par an</li></ul>14/09/2010<br />NoSQL<br />
  26. 26. 9<br />Amazon : à l’origine de Dynamo<br />Différentes problématiques de stockage<br />Enjeu : reporting(induit une modélisation riche)<br />Indisponibilité temporaire acceptable<br />Enjeu : disponibilité en écriture<br />Clé/Valeur suffisant<br /><ul><li>Rupture du paradigme relationnel</li></ul>- table de hachage distribuée<br />- Relâchement d’ACID<br />14/09/2010<br />NoSQL<br />
  27. 27. 10<br />A l’origine du mouvement noSQL<br />14/09/2010<br />NoSQL<br />
  28. 28. Un foisonnement de solutions…<br />11<br />Key/Value<br />Graph<br />Document<br />Column Oriented<br />Un marché « Open Source Pro » : <br />Les développeurs Redis rachetés par VMWare<br />Cassandra, MongoDB, Riak, Neo4j ont des structures pouvant assurer le support, la formation…<br />..<br />Un marché « As A Service »<br />14/09/2010<br />NoSQL<br />
  29. 29. …Organisées en grandes catégoriesbasées sur la modélisation de la donnée<br />{attr1, …}<br />14/09/2010<br />NoSQL<br />
  30. 30. Les bases « graphe »<br />14/09/2010<br />NoSQL<br />
  31. 31. 14<br />Neo4j<br />14/09/2010<br />NoSQL<br />
  32. 32. Les espaces de stockage « clé /valeur »<br />Age:29<br />Name : Thomas Anderson<br />…<br />Neo<br />YXpnYXplZw== YXpnYXpl<br />Zw== <br />Trinity<br />14/09/2010<br />NoSQL<br />
  33. 33. 16<br />Riak<br />14/09/2010<br />NoSQL<br />
  34. 34. Les espaces de stockage orientés colonnes<br />14/09/2010<br />NoSQL<br />
  35. 35. 18<br />Cassandra<br />14/09/2010<br />NoSQL<br />
  36. 36. Les bases « Document »<br />{« Age »: 29,<br />« Name » : « Thomas Anderson »<br />« knows »:[{« name »:  « Trinity »<br />…<br />Neo<br />14/09/2010<br />NoSQL<br />
  37. 37. 20<br />MongoDB<br />14/09/2010<br />NoSQL<br />
  38. 38. Un changement de paradigme<br />1. Table de hachage distribuée<br />2. Relâchement d’ACID<br />
  39. 39. 22<br />Table de hachage distribuée<br /><ul><li>Objectif : assurer une répartition uniforme des objets dans les cluster</li></ul>14/09/2010<br />NoSQL<br />
  40. 40. (C)onsistanceou « Eventually consistent »<br />N = Nombre de réplicas<br />R = Nombre de réponses de lecture à attendre<br />W = Nombre de confirmation d’écriture à attendre<br />14/09/2010<br />NoSQL<br />
  41. 41. Le ratio entre N, R et W fait tout…<br />14/09/2010<br />NoSQL<br />
  42. 42. Le ratio entre N, R et W fait tout…<br />14/09/2010<br />NoSQL<br />
  43. 43. Le ratio entre N, R et W fait tout…<br />14/09/2010<br />NoSQL<br />
  44. 44. 27<br />(D)urabilité<br /><ul><li>Approche « traditionnelle »
  45. 45. Ecriture sur un ou plusieurs disques
  46. 46. La réplication permet de renforcer la durabilité
  47. 47. Ecriture multiples en mémoire
  48. 48. La réplication apporte la durabilité
  49. 49. En mémoire
  50. 50. Les données sont écrites sur le disque de manière asynchrone
  51. 51. « Pas » de durabilité</li></ul>14/09/2010<br />NoSQL<br />
  52. 52. 28<br />(A)Tomicité et (I)solation<br /><ul><li>Les données ne sont plus co-localisées
  53. 53. Localisation non prédictible dans le temps
  54. 54. Transaction distribuée nuirait à la disponibilité et au débit en écriture
  55. 55.  Atomicité et isolation par opération sur une clé</li></ul>14/09/2010<br />NoSQL<br />
  56. 56. Pour conclure, des systèmes de stockage qui repoussent les limites et changent les règles établies<br /><ul><li>Performance, débit en écriture
  57. 57. Stockage et Manipulation de gros volume de données
  58. 58. Disponibilité
  59. 59. Elasticitédes infrastructure de stockage
  60. 60. Souplessede modélisation</li></ul>14/09/2010<br />NoSQL<br />
  61. 61. Au-delà du buzz…<br /><ul><li>NoSQL parle de collaboration : stockage « polyglote »
  62. 62. The right tool for the right job
  63. 63. NoSQL parle d’alternatives et challenge 40 années de suprématie des bases relationnelles…</li></ul>14/09/2010<br />NoSQL<br />
  64. 64. Questions / Réponses<br />
  65. 65. 00/00/2009<br />Titre de la présentation<br />32<br />Sponsors<br />
  66. 66. Merci de votre attention!<br />
  67. 67. 00/00/2009<br />Titre de la présentation<br />34<br />Licence<br />http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/<br />

×