Remerciements                                                       3

         Introduction                              ...
Je tiens à remercier ,dans un premier temps, le lycée La Martinière-Diderot ainsi que la région Rhône-Alpes
qui par leur s...
Mon premier stage s’est déroulé du 1er au 30 juin 2009 au sein de l’Organisation Non Gouvernementale
nommée Conserve, en I...
Conserve India est une ONG crée en 1998 par Shalabh et Anita Ahuja, un couple d’indiens. Elle fabrique
des sacs à main, de...
Le bureau de design et l’usine de production de Conserve se situent dans deux bâtiments différents mais
sont tous deux dan...
Shalabh Ahuja a réfléchi plusieurs années sur un procédé qui permettrait de recycler les sacs plastiques.
C’est avec l’aid...
1. Collecte
2. Tri des emballages
3. Découpage
4. Lavage
5. Séchage
6. Tri par couleur
La création des sacs et des accessoires est assurée par Anita et par les différents stagiaires qui viennent
travailler che...
La production est assurée dans l’usine située dans un bâtiment à quelques mètres du bureau de design.
Environ cinquante pe...
Conserve propose une gamme d’accessoires de mode et, depuis peu, d’ameublement, assez large.
Dans le showroom et le catalo...
Portefeuilles
Sacs pour femme
Sacs pour homme
Ameublement
Les sacs plastiques ramassés par les collecteurs offrent une gamme de couleur assez riche. En jouant avec
ces couleurs et ...
Mall   Cricket   Pavement




 Shalimar   Beach     Swiss Alps




Cake Lane     Tide        Slope
Sun Dance    Arabian Night         Bricklane




 Jaipur Sand    Jaipur Lawn    Jaipur Magenta




Bandit Green     Bandit...
Eucalyptus        Red Wine    Mother of Pearl




   Green Night      Golden Night        Rose Leaf




Newspaper Grey    ...
Les clients de Conserve se concentrent dans les pays occidentaux. Les principaux acheteurs sont en
France, en Angleterre, ...
L’ONG s’organise de la façon suivante: Anita Ahuja est la fondatrice de l’ONG et son porte-parole. Sha-
labh, son mari, la...
Anita AHUJA              Shalabh AHUJA
                      Directrice ONG             Co-directeur
                     ...
Intitulé du poste        Qualité de stagiaire designer. Stage obligatoire dans le cadre d’un
                         Dipl...
Pendant toute la durée du stage, j’ai travaillé en équipe avec Lola Day. Notre mission principale a été
    de mettre en p...
1. La pièce avant
2. Transformation des meubles
3. Des tapis sur le sol
4. Stickers - Principes du
   commerce équitable
5. Nuancier HRP
6. Papier peint HRP
7. Installation des produits
8. Hommes
9. Rayures
10. Textiles
11. Chaussures
12. Comptoir des bijoux
13. Etapes du recyclage
14. Bidon de recyclage
15. Pouf
16. Carte du showroom
17. Sacs de shopping
Pendant que les travaux du showroom se faisaient, nous avons eu la mission de créer une collection de
chaussures avec des ...
Nous avons également eu l’occasion d’expérimenter autour de matériaux comme du pneu recyclé ou
des anciens saris. Anita so...
Bijoux en saris recyclés
Pochettes sans couture
Cabas en pneu recyclé
Ce stage au sein de l’ONG Conserve a été professionnellement enrichissant car nous avons eu de vraies
responsabilités et d...
Cette expérience m’a fait découvrir le fonctionnement d’une ONG encrée dans les problématiques inhé-
rentes à la protectio...
LECOUP Chloé
Stage du 1er au 30 juin 2009
Maître de stage: Anita Ahuja
Email: anita@conserveindia.org
Téléphone: +91 11 43...
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Rapport de Stage Conserve India
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Rapport de Stage Conserve India

5,052

Published on

Published in: Travel, Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
5,052
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
45
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Rapport de Stage Conserve India"

  1. 1. Remerciements 3 Introduction 4 1. Présentation de l’ONG Conserve India et de son secteur d’activité 5 1.1. Histoire de l’ONG 5 1.2. Localisation 6 1.3. Les activités 7 1.3.1. Recyclage des sacs plastiques 7 1.3.2. Création et prototypage des accessoires 14 1.3.3. Production 15 1.3.4. Les produits 16 1.3.5. Vente et Export 25 1.4. Organisation et fonctionnement de l’ONG 26 2. Mon rôle et mes missions 28 2.1. Fiche de poste 28 2.2. Réalisation d’un showroom pour la marque 29 2.3. Création d’une collection de chaussures homme et femme 50 2.4. Expérimentations autour des matériaux disponibles 57 2.5. Bilan 66 Conclusion 67 sommaire
  2. 2. Je tiens à remercier ,dans un premier temps, le lycée La Martinière-Diderot ainsi que la région Rhône-Alpes qui par leur soutien financier, ont rendu ce stage et ce voyage réalisables. Je remercie également l’équipe pédagogique responsable de la formation pour leurs précieux conseils. Je tiens à témoigner toute ma reconnaissance à Anita et Shalabh Ahuja, fondateurs de l’ONG, pour leur accueil et la grande confiance qu’ils m’ont accordé dès mon arrivée dans l’entreprise, ainsi qu’à toutes les personnes impliquées dans cette ONG pour l’expérience enrichissante et pleine d’intérêt qu’elles m’ont fait vivre durant ces 4 semaines de stage. remerciements 3
  3. 3. Mon premier stage s’est déroulé du 1er au 30 juin 2009 au sein de l’Organisation Non Gouvernementale nommée Conserve, en Inde du Nord, à Delhi. Cette ONG emploie des locaux au recyclage des sacs plas- tiques qui jonchent les rues de la ville. Elle transforme ces derniers en grandes feuilles de plastique recyclé puis en sacs et accessoires de mode grâce à un ingénieux procédé de fusion appelé HRP (Handmade Recycled Plastic). Les produits sont vendus en Europe ainsi qu’aux Etats-Unis et les bénéfices sont reversés dans des projets sociaux. Conserve a été fondée en 1998 par un couple d’indiens, Shalabh et Anita Ahuja. Ce stage s’inscrit dans la continuité de mon projet professionnel. Dans le choix de mes stages d’étude, j’ai toujours privilégié les entreprises à taille humaine travaillant dans le respect de l’environnement et des droits de l’homme. Ayant travaillé uniquement dans des entreprises françaises jusqu’à présent, j’ai eu en- vie de me tourner vers l’étranger afin de découvrir le monde du travail dans une culture très différente de la notre. Pour moi, la protection de l’environnement et le respect des droits de l’homme sont des notions qui prennent tout leur sens dans des pays comme l’Inde où la catastrophe écologique et la pauvreté sont omniprésentes. De plus, il est aujourd’hui très fréquent que de jeunes designers travaillent en relation direct avec l’étranger ou aillent même s’y installer, alors autant avoir une première approche et pourquoi pas une révélation pendant ses études. Je suis partie avec Lola Day, une amie camarade de classe. Nous avons occupé un réel poste de designer et nous avons travaillé sur des projets communs au sein de l’ONG. Plusieurs missions nous ont été confiées, oscillant entre design d’espace et design produit. Les plus importantes d’entre elles ont été de concevoir un showroom pour la marque, lieu d’exposition des produits et de réception des clients ainsi qu’une collec- tion de chaussures pour homme et femme. Pour chaque mission, nous étions chargées de réaliser des cro- quis et de choisir les matériaux. Une équipe d’ouvriers assuraient ensuite le prototypage des produits ou les travaux de menuiserie, de peinture, etc., pour le showroom. Une grande confiance nous a été accordée, nous travaillions en autonomie et faisions validé nos projets ponctuellement par Anita Ahuja. Shalabh et Anita sont habitués à travailler avec des étudiants européens, leurs produits étant destinés principalement à l’Europe, ils jugent indispensable que le design de ces derniers soit en partie assuré par des occidentaux. Je vais donc vous faire partager cette expérience qui fut très riche en commençant par vous présen- ter plus en détail l’ONG Conserve à travers son histoire, sa localisation, ses activités et son organisation. J’apporterai ensuite plus de précisions concernant mon rôle dans l’entreprise, les missions qui m’ont été confiées et les enseignements que je tire de ce stage. introduction 4
  4. 4. Conserve India est une ONG crée en 1998 par Shalabh et Anita Ahuja, un couple d’indiens. Elle fabrique des sacs à main, des sacs de plage, de voyage, des besaces, des portefeuilles et autres petits accessoires pour femme et homme qui sont vendus dans les boutiques chics de Paris, Londres, Amsterdam, Milan ou Madrid. Les ONG ( Organisation Non Gouvernementale) sont des organisations privées à but non lucratif qui opèrent hors du cadre de l’administration publique, mais qui peuvent coordonner leurs programmes avec ceux des services publics. Les projets conçus et mis en œuvre par les O.N.G. sont basés sur la parti- cipation des populations bénéficiaires. Il existe des secteurs prioritaires dans lesquels les O.N.G. opèrent : l’agriculture, le développement rural, l’éducation, la santé, la formation, la protection de l’environnement, la promotion de la femme ainsi que l’accès au crédit. La matière première utilisée pour confectionner ces produits est des sacs plastiques récupérés dans les rues et les bidonvilles de Delhi par des collecteurs. En l’absence d’un ramassage public des ordures en Inde, ce sont des civils qui collectent et trient tout ce qui peut-être recyclé dans le but de le revendre à des grossistes. Le problème est que ces éboueurs amateurs délaissent souvent le plastique du fait qu’il faut des centaines de sacs pour obtenir un kilo payé seulement 4 roupies soit 0,07 €. Pour les encourager à ramasser aussi le plastique, Conserve leur rachète quatre fois plus cher. L’ONG a formé des collecteurs qui travaillent pour elle afin qu’ils ramassent seulement certains types d’emballage. La tâche n’a pas été facile car se- lon les quartiers de Delhi, les dialectes sont différents et malgré cela, il faut réussir à se faire comprendre. Les emballages sont ensuite triés, lavés, séchés, séparés par couleur et confiés aux familles équipées des machines permettant de transformer les sacs en feuilles colorées facilement malléables et ce sans au- cun ajout de colorant. Les feuilles sont ensuite acheminées à l’unité de production ou une cinquantaine d’ouvriers assurent la confection des sacs et autres accessoires. Conserve assure la formation de tous ses ouvriers qui sont le plus souvent issus des castes les plus basses de la société indienne. En plus de sensibiliser à l’écologie, Conserve crée aussi des emplois. Actuellement entre les différentes étapes de transformation de la matière, elle emploie en permanence 300 personnes. Les bénéfices sont reversés dans des projets à vocation sociale, comme des écoles, pour les communautés qui participent au projet. L’ONG a pour projet d’ouvrir un centre de formation aux métiers de la mode à Delhi. Anita est la porte-parole de l’ONG et c’est aussi elle qui dessine les produits. Shalabh quand à lui, s’occupe plutôt de l’aspect commercial. Anita est régulièrement aidée par des étudiants en design européens. L’ONG est très sollicitée, également par des étudiants indiens, et elle accueille en permanence deux ou trois volontaires en design, marketing ou commerce. Conserve lance deux collections par an et parcourt les salons pour promouvoir ses produits. La production est pour l’instant exclusivement destinée à l’expor- tation vers l’occident, où le commerce éthique est en plein essor. Anita a pour projet d’ouvrir sa première boutique dans un quartier branché de Delhi mais le public indien reste frileux sur le principe d’acheter un sac fabriqué avec les déchets de la ville. Actuellement, l’ONG cherche à se diversifier, elle travaille sur la fabrication de tapis en textile recyclé, en plastique recyclé ou encore en pneu recyclé. Conserve fabrique environ 10 000 produits par mois, elle a déjà été approchée par de grandes marques européennes comme IKEA mais elle ne peut répondre aux demandes car la production reste encore ar- tisanale et il est impossible de produire en si grande quantité. Anita pense également à étendre son idée à d’autres villes indiennes car le problème de pollution existe dans toutes les grandes agglomérations. A ce moment là, elle pourra peut-être envisager des partenariats avec des enseignes plus importantes, mais sans pour autant perdre de vue les vocations premières de son ONG: sensibiliser les populations locales aux problématiques écologiques, travailler avec les plus démunis en leur offrant un salaire convenable et une dignité et offrir un produit de qualité. présentation de l’ONG . histoire 5
  5. 5. Le bureau de design et l’usine de production de Conserve se situent dans deux bâtiments différents mais sont tous deux dans le quartier appelé Patparganj Industrial Estate. Ce quartier se trouve à l’Est du centre de Delhi (voir carte), il faut environ 20 minutes en transport pour atteindre le centre ville. Il abrite plusieurs entreprises et usines d’activités très diverses. Les unités de collecte, de tri, de lavage et de séchage des sacs plastiques quand à elles, sont situées dans des quartiers en périphérie de la ville, là où les bidonvilles se concentrent. Delhi étant une ville immense, il faut plus d’une heure de voiture pour accéder à ces unités depuis le bureau de design. Du fait que l’ONG soit située en Inde, elle attire des clients qui ont pour habitude de traiter avec d’autres ONG où associations indiennes et népalaises qui proposent des produits beaucoup plus traditionnels et ethniques. Or, comme Conserve propose des produits résolument plus contemporains, elle étonne et attire le client car c’est la seule ONG indienne à exploiter ce principe de recyclage et ce matériau novateur. présentation de l’ONG . localisation 6
  6. 6. Shalabh Ahuja a réfléchi plusieurs années sur un procédé qui permettrait de recycler les sacs plastiques. C’est avec l’aide d’une étudiante anglaise que les recherches ont abouti en 2003. Elle a découvert et développé une technique de recyclage qu’elle a appelé Handmade Recycled Plastic (HRP), ce qui veut dire, plastique recyclé artisanalement. Le procédé HRP est basé sur la compression et la fusion des morceaux de sacs plastiques par la chaleur. Je n’ai pas pu voir le procédé car il est maintenu secret. Après passage dans cette mystérieuse machine, le plastique ressort sous forme de feuille épaisse, souple et imperméable. Voici les différentes étapes du processus de recyclage du plastique. présentation de l’ONG . activités . recyclage 7
  7. 7. 1. Collecte
  8. 8. 2. Tri des emballages
  9. 9. 3. Découpage
  10. 10. 4. Lavage
  11. 11. 5. Séchage
  12. 12. 6. Tri par couleur
  13. 13. La création des sacs et des accessoires est assurée par Anita et par les différents stagiaires qui viennent travailler chez Conserve. Dans un premier temps, les croquis se font sur papier dans le bureau de design. Les matériaux sont ensuite choisis dans le stock présent à l’usine (feuilles de HRP, pneu recyclé, chutes d’anciens saris). Une fois les croquis finalisés et les matériaux sélectionnés, ils sont confiés à l’équipe qui s’occupe du proto- typage. Elle travaille dans un atelier situé à côté du bureau de design. Quatre personnes sont chargées de cette tâche dont un couturier et un cordonnier. Une fois le prototype réalisé, Anita le vérifie et le renvoie dans l’atelier pour amélioration si cela est néces- saire. En général, le délai pour obtenir un prototype est d’un ou deux jours. présentation de l’ONG . activités . création et prototypage 14
  14. 14. La production est assurée dans l’usine située dans un bâtiment à quelques mètres du bureau de design. Environ cinquante personnes travaillent dans l’usine. Certaines d’entre elles possédaient déjà un savoir- faire, d’autres ont entièrement été formées par l’ONG. Patronage, découpage, collage, assemblage, couture, contrôle qualité sont effectués à l’usine. Environ 10 000 produits sont fabriqués chaque mois, cela dépend des commandes car la fabrication est faite à la demande, il existe cependant un petit stock. présentation de l’ONG . activités . production 15
  15. 15. Conserve propose une gamme d’accessoires de mode et, depuis peu, d’ameublement, assez large. Dans le showroom et le catalogue, on trouve des sacs à main, des sacs de plage, des cabas, des sacs de voyage, des sacs besaces, des porte-monnaie, des portefeuilles, des trousses de toilette, des bijoux et des chaussures. Ainsi que des tapis, des lampes et des accessoires de bureau. L’ONG essaie de présenter deux nouvelles collections par an mais les produits des collections précédentes sont toujours disponibles. Quantité donc, mais aussi bonne qualité de finition et modèles très variés, pour femme ou pour homme. Voici une sélection de produits issus de leur catalogue. présentation de l’ONG . activités . les produits 16
  16. 16. Portefeuilles
  17. 17. Sacs pour femme
  18. 18. Sacs pour homme
  19. 19. Ameublement
  20. 20. Les sacs plastiques ramassés par les collecteurs offrent une gamme de couleur assez riche. En jouant avec ces couleurs et en découpant des formes à l’intérieur des sacs plastiques, Conserve propose aujourd’hui environ 200 motifs différents. Uni, superposition, transparence, motifs floraux ou géométriques, chaque produit est réalisable sur commande dans toutes les couleurs et motifs disponibles. Voici les modèles qui sont les plus demandés. présentation de l’ONG . activités . les produits 21
  21. 21. Mall Cricket Pavement Shalimar Beach Swiss Alps Cake Lane Tide Slope
  22. 22. Sun Dance Arabian Night Bricklane Jaipur Sand Jaipur Lawn Jaipur Magenta Bandit Green Bandit Blue Bandit Sand
  23. 23. Eucalyptus Red Wine Mother of Pearl Green Night Golden Night Rose Leaf Newspaper Grey Newspaper Pink Newspaper Blue
  24. 24. Les clients de Conserve se concentrent dans les pays occidentaux. Les principaux acheteurs sont en France, en Angleterre, aux Pays-Bas, en Italie, en Espagne et aux Etats-Unis. Leur principe de recyclage charme ces pays où les notions de développement durable et de recyclage sont en vogue. Les clients viennent au bureau de design, à Delhi, et choisissent dans le showroom les produits qu’ils sou- haitent revendre dans leur pays. Il arrive également que des clients dessinent leurs propres modèles et demandent à l’ONG de les fabriquer. Conserve vend ses produits entre 5 et 15 dollars et ces derniers sont revendus jusqu’à 70 euro. Cette marge comprend les frais d’acheminement, la marge revendeur ainsi que l’étiquette «commerce équitable» qui à tendance à faire monter les prix. Il n’existe pas de boutique Conserve mais c’est en projet. On peut difficilement acheter un produit en tant que particulier, excepté sur le site internet de Conserve, www.conserveindia.org. Le catalogue est télé- chargeable, il suffit d’envoyer un mail pour prendre connaissance des prix et pour passer commande. présentation de l’ONG . activités . vente et export 25
  25. 25. L’ONG s’organise de la façon suivante: Anita Ahuja est la fondatrice de l’ONG et son porte-parole. Sha- labh, son mari, la seconde dans la tâche en s’occupant du secteur commercial, c’est-à-dire, rencontre des clients sur place ou à l’étranger, négociations, etc. L’ONG emploie deux salariés qui travaillent dans le bureau de design. Aditi Ahuja seconde les stagiaires en assurant les relations avec les ouvriers et les fournisseurs. Ruchika Whorra gère tout ce qui est inhérent à la communication. La comptabilité est assureé par Mr Mital, employé présent depuis la fondation de l’ONG. Ensuite, Conserve emploie environ 300 ouvriers partagés entre la collecte des sacs plastiques, le tri de ces derniers et la production dans l’usine. présentation de l’ONG . activités . organisation et fonctionnement 26
  26. 26. Anita AHUJA Shalabh AHUJA Directrice ONG Co-directeur Designer Relation Clients Aditi AHUJA Ruchika WHORRA Mr MITAL Relation fournisseurs Communication Comptabilité Ouvriers Production Ouvriers Tri/Lavage Ouvriers Collecte
  27. 27. Intitulé du poste Qualité de stagiaire designer. Stage obligatoire dans le cadre d’un Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués en design textile. Cadre d’identification LECOUP Chloé, stagiaire durant 4 semaines, du 1er au 30 juin 2009. Situation du poste Le stagiaire est non rémunéré. Finalité du poste L’ONG accueille et prend en charge des stagiaires afin de transmettre ses valeurs et son savoir-faire. Le stagiaire apporte également ses connaissances dans les missions qui lui sont confiées. L’ONG privilégie les collaborations avec des stagiaires européens car ils apportent un style «occidental» aux produits, qui sont destinés à ce marché. Contexte Travail au sein du bureau de design de l’ONG et dans le nouveau showroom de la marque. 45 heures de présence hebdomadaire. Relation avec l’équipe présente au bureau de design ainsi qu’avec les ouvriers travaillant à l’usine de production. Accès à la totalité des matériaux mis à disposition. Missions du poste Aménagement d’un showroom pour la marque. Création d’une collection de chaussures homme et femme. Création d’une ligne de bijoux en saris recyclés. Recherches expérimentales autour de divers matériaux recyclés. Activités du poste Réflexion autour de la mise en place d’un showroom, des croquis de départ à la disposition des produits, en passant par la création de la carte de visite de ce dernier. Communication du projet à l’équipe ainsi qu’aux ouvriers menuisiers, peintres, électriciens, etc. Suivi des travaux et de leur bon déroulement. Création d’une nouvelle collection de chaussures homme et femme. Croquis, choix des matériaux dans le stock, suivi du prototypage et validation du modèle. Création d’une collection de bijoux en saris recyclés. Prototypage et apprentissage de la réalisation de ces bijoux à des salariés de l’ONG. Compétences requises Maîtrise de l’anglais oral et écrit. Maîtrise d’internet. Maîtrise de l’outil informatique et du pack Adobe. Etre polyvalent, autonome et réactif. Entretenir des relations avec une équipe afin de travailler efficacement. S’adapter à une culture différente de la notre. Savoir utiliser une machine à coudre. mon rôle et mes missions . fiche de poste 28
  28. 28. Pendant toute la durée du stage, j’ai travaillé en équipe avec Lola Day. Notre mission principale a été de mettre en place un showroom pour la marque. Une pièce située dans la maison d’Anita et Shalabh, à quelques minutes du bureau de design, à été mise à notre disposition. Nous avions carte blanche pour réaménager cette pièce et en faire un lieu accueillant retraduisant l’esprit de l’ONG, mettant en valeur le procédé de recyclage et bien sûr, les produits. Nous n’avions pas de limite de budget. Après s’être imprégnées du lieu, nous avons dessiné des plans pour définir la place des différents éléments dans l’espace. Nous avons également modifié les meubles existants et fait fabriquer de nouveaux afin d’organiser convenablement l’espace pour mettre en valeur les produits. Une fois nos projets validés par Anita, nous avons rencontré les menuisiers, les peintres, les électriciens, les vitriers et les travaux ont été lancés. Il a fallu être très attentives et venir vérifier très souvent l’avancée des travaux car les ouvriers ne parlant pas anglais, il y a eu quelques soucis de compréhension des idées. Pour résumé nous avons fait: - changer les vitres - modifier les meubles existants - construire de nouveaux meubles - refaire les peintures - réaliser une quarantaine de tapis à Conserve pour tapisser le sol - faire des stickers énonçant les principes du commerce équitable - imprimer sur des toiles des photographies personnelles des étapes du recyclage et de la fabrication des produits - changer tous les éclairages - fabriquer des bidons en pneu recyclé pour créer une unité de recyclage, les clients pouvant venir dépo- ser leurs textiles usés et leurs sacs plastiques dans ces bidons. - fabriquer des poufs et une table pour créer un espace destiné à recevoir le client Nous avons participé aux travaux pour les tâches minutieuses comme la pause d’un nuancier en mo- saïque ou la pose des stickers et nous avons disposé les produits. Pour tous ces travaux et achats, le bud- get s’est élevé à 1000 euro! Une somme vraiment dérisoire étant donné toutes les tâches accomplies. Il a été assez difficile d’obtenir ce qu’on désirait car la manière de travailler des indiens est très différente de la notre et les produits disponibles en France, par exemple les éclairages, n’existent pas là-bas. S’adap- ter a été le maître mot. Il restait encore quelques détails à régler lorsque nous sommes parties. Anita a pour ambition d’ouvrir une boutique dans un quartier branché de Delhi. Si le showroom plaît aux clients et que le principe d’unité de recyclage a du succès, le style que nous avons créé sera entièrement transposé dans la boutique. mon rôle et mes missions . réalisation d’un showroom pour la marque 29
  29. 29. 1. La pièce avant
  30. 30. 2. Transformation des meubles
  31. 31. 3. Des tapis sur le sol
  32. 32. 4. Stickers - Principes du commerce équitable
  33. 33. 5. Nuancier HRP
  34. 34. 6. Papier peint HRP
  35. 35. 7. Installation des produits
  36. 36. 8. Hommes
  37. 37. 9. Rayures
  38. 38. 10. Textiles
  39. 39. 11. Chaussures
  40. 40. 12. Comptoir des bijoux
  41. 41. 13. Etapes du recyclage
  42. 42. 14. Bidon de recyclage
  43. 43. 15. Pouf
  44. 44. 16. Carte du showroom
  45. 45. 17. Sacs de shopping
  46. 46. Pendant que les travaux du showroom se faisaient, nous avons eu la mission de créer une collection de chaussures avec des modèles pour femme et des modèles pour homme. Nous étions chargé du dessin des modèles et du choix des matériaux. Le cordonnier s’occupait ensuite de la réalisation des prototypes. En général, le délai pour obtenir une chaussure terminée était de un ou deux jours et si le modèle présentait une imperfection, il était directement retravaillé. Conserve réalise déjà des chaussures mais elles ne se vendent pas bien en Europe car les modèles ne sont pas adaptés. Nous avons donc tenté de proposer des modèles plus contemporains au niveau des formes et du choix des coloris. Le but de Conserve est de réaliser des chaussures avec 100% des matériaux recyclés, nous avons donc réalisé quelques modèles dans cet esprit. La collection sur laquelle nous avons réfléchi est une collection été, avec uniquement des chaussures ouvertes. Nous avons essayé de réaliser des chaussures fermées, mais le matériau n’est pas assez souple pour s’adapter à ce genre de modèle. L‘ONG est en train de tester les matériaux pour trouver une solution. Les prototypes réalisés vont être présentés aux clients et s’ils plaisent, la production sera lancée. mon rôle et mes missions . création d’une collection de chaussures 50
  47. 47. Nous avons également eu l’occasion d’expérimenter autour de matériaux comme du pneu recyclé ou des anciens saris. Anita souhaite élargir sa collection de bijoux, nous avons donc travaillé sur une petite gamme de bracelets, colliers et boucles d’oreille en textile dont nous avons enseigné la fabrication à une femme employée par l’ONG. mon rôle et mes missions . expérimentations autour des matériaux 57
  48. 48. Bijoux en saris recyclés
  49. 49. Pochettes sans couture
  50. 50. Cabas en pneu recyclé
  51. 51. Ce stage au sein de l’ONG Conserve a été professionnellement enrichissant car nous avons eu de vraies responsabilités et de vrais projets à accomplir. De plus, nous avions beaucoup de moyens à notre disposi- tion, ce qui a facilité le travail. Nous avions l’idée et les différents ouvriers, le savoir-faire. La confiance qui nous a été accordée nous a permis d’exprimer entièrement nos personnalités de designers. Un seul regret, même si nous avons pu observer les étapes du processus de recyclage des sacs plastiques, nous n’avons pas pu voir les fameuses machines qui assemblent les sacs entre eux sous forme de grande feuille. Le se- cret est bien gardé car ils ont peur qu’on leur pique le procédé, même s’il est breveté. Si nous n’avons pas appris de réel savoir-faire, notre autonomie, notre polyvalence et notre pouvoir d’adaptation ont été renforcés. Jusqu’à présent, l’ONG a connu un franc succès dans les pays occidentaux mais j’ai l’impression que cela s’essouffle un peu. Je pense que la mise en place d’un principe de collection plus affirmé serait bé- néfique pour l’entreprise car ils accumulent les modèles et lorsque les clients viennent, même s’il y a des nouveautés, ils revoient les modèles des années précédentes. Afin de les maintenir en haleine, certains produits devraient être retirés de la vente afin de valoriser les nouveaux, et pourquoi ne pas lancer des séries limitées par exemple. Travailler en binôme avec Lola n’a pas été un souci car nous sommes habituées à ce système durant notre formation. L’ambiance de travail était bonne même s’il a été parfois laborieux de bien se faire com- prendre, notamment par les ouvriers qui ne parlent que l’hindi. Chaque membre de l’équipe faisait en sorte que tout se passe pour le mieux. Il a également fallu s’adapter à la culture et au rythme de travail des indiens qui est un peu différent du notre. Parmi les nombreux ouvriers, nous avons rencontré des personnes touchantes et fières de travailler pour Conserve. Il n’était pas facile de se retrouver face à cette popula- tion qui nous renvoie directement à la misère, car les employés de l’ONG font partie des castes les moins considérées en Inde. Ils nous ont beaucoup appris et nous avons tenté de faire de même. Cette expérience m’a directement projeté au cœur des problèmes environnementaux et des problèmes de pauvreté, qui sont vraiment visibles en Inde. Le choc fut dure, mais travailler pour une structure comme Conserve permet de positiver et d’imaginer de nouvelles idées pour continuer dans ce sens. mon rôle et mes missions . bilan 66
  52. 52. Cette expérience m’a fait découvrir le fonctionnement d’une ONG encrée dans les problématiques inhé- rentes à la protection de l’environnement et à la pauvreté. J’ai beaucoup appris professionnellement et humainement et je suis admirative de l’énergie, de l’implication que demande la création et le maintien de ce type de structure. Conserve est aujourd’hui reconnue dans le monde et j’espère que cette noto- riété ne va pas endommager ses valeurs fondatrices. Cette ONG a de nombreux projets pour l’avenir et souhaite étendre son procédé à d’autres villes in- diennes. Cela est une bonne idée du moment que l’ensemble est bien géré et que les bénéfices conti- nuent d’être versés dans des projets sociaux. Pour l’instant elle ne rencontre pas de problème majeur, les nouveaux clients affluent, les médias s’y intéressent et de plus en plus d’étudiants proposent de s’y impliquer pour un temps. J’aimerai renouveler l’expérience, chez Conserve pour un temps plus long ou bien dans une structure du même type en Inde ou au Népal afin d’observer un peu mieux comment cela fonctionne. Ce stage n’a fait qu’amplifier mon envie de travailler dans ce type d’organisation et pourquoi pas d’en fonder une car le respect de l’environnement et des droits de l’homme au travail sont essentiels pour moi. En plus de rencontrer une ONG, j’ai également rencontrer un pays fort par sa culture, sa population et ses contrastes. Ce pays m’a donné envie de m’ouvrir encore plus sur l’étranger et d’oser y envisager une activité. conclusion 67
  53. 53. LECOUP Chloé Stage du 1er au 30 juin 2009 Maître de stage: Anita Ahuja Email: anita@conserveindia.org Téléphone: +91 11 43095301 Fax: +91 11 22163317 Adresse: 369 Patparganj Industrial Estate Delhi 110092, INDIA

×