14 prédictions sur la formation en 2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

14 prédictions sur la formation en 2013

on

  • 2,320 views

En quoi les nouvelles technologies bouleversent-elles le paysage de la formation? 14 tendances se dégagent, qui pourraient bien impacter la formation de 2013.à 2015

En quoi les nouvelles technologies bouleversent-elles le paysage de la formation? 14 tendances se dégagent, qui pourraient bien impacter la formation de 2013.à 2015

Statistics

Views

Total Views
2,320
Views on SlideShare
2,004
Embed Views
316

Actions

Likes
4
Downloads
73
Comments
2

3 Embeds 316

http://www.scoop.it 303
http://www.twylah.com 11
https://twitter.com 2

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

14 prédictions sur la formation en 2013 Presentation Transcript

  • 1. 14 nouvellestendances de la formation en 2013 Auteur Jean-François MESSIER
  • 2. 6 tendancesindéniables en 2012
  • 3. 1 Les formations présentielles ne sont pas mortes. En dépit de toute la communication sur les technologies mobiles, il y a encore une prédominance des formations présentielles. Selon le rapport de l’ASTD les formations présentielles sont encore 60% du marché aux US.Europe USA C’est encore 70 à 90% du marché européen.PrésentielOnline
  • 4. 2 Le mobile-learning est comme le sexe Il y a plus de gens qui en parlent souvent, que de gens qui souvent le pratiquent. On parle beaucoup de la montée du mobile depuis 2009 (2009… 4 ans déjà ?!!!! ;-) mais le PC garde une avance considérable, et la majorité des entreprises n’a pas encore commencé à envisager la formation sur mobile. Cette année nous avons livré des applications sur iPad pour Toyota par exemple, mais ces entreprises sont à la pointe et avant-gardistes. D’après le rapport 2012 de l’ASTD, seuls 1,4% des répondants ont indiqué utiliser les plateformes mobiles pour la formation. Ceci étant dit, nous devons nous préparer à ce que dans le futur beaucoup plus d’entreprises adoptent les supports mobiles.
  • 5. 3L’apprentissage informel domine l’apprentissage formel. Selon les répondants au sondage ASTD, le salarié moyen suit très peu de formations formelles par an : 31 heures en moyenne. Soit 1,5 à 2% du temps de travail selon les pays et les métiers. C’est rien ! Imaginez un coureur de 100m ou un joueur de tennis qui ne s’entrainerait qu’une semaine par an !!! En revanche les gens passent beaucoup plus de temps à apprendre par leurs propres moyens de manière informelle sur Internet. Les ressources humaines n’aiment pas en parler et pratiquent parfois la politique de l’autruche : car elles n’ont pas de contrôle sur cet apprentissage : ni de la qualité des contenus, ni de leur adéquation aux spécificités de l’entreprise, ni de l’assiduité.
  • 6. 4La majorité des modules eLearning sont nuls. Les entreprises disent toujours qu’elles veulent des modules motivants et pas trop lourd en contenu. Pourtant la majorité des modules que l’on voit sont exactement l’inverse : Du texte juxtaposé à une petite photo de décoration et un bouton « suivant », avec peu de choses directement applicables dans les pratiques et le comportement, inapte par conséquence à influencer les résultats et la performance.
  • 7. 5 La plupart des gens détestent apprendre en ligne … y compris beaucoup de gens embauchés pour concevoir des modules elearning. Y compris beaucoup de managers qui demandent à leurs employés de le faire. C’est sans doute la conséquence du point précédent : les gens détestent parce que la plupart du temps les modules sont longs, ennuyeux, il faut à la fois écouter le speaker qui parle à 100 mots minutes et lire du texte que l’œil humain peut lire à 400 mots minute, et tout ça n’est pas de l’apprentissage : cest un outil de communication qui permet un suivi par un LMS.
  • 8. 6 Les entreprises dépensent des fortunes inutiles en LMS La majorité des entreprises ne prennent pas le temps d’exploiter les données à leur disposition dans un LMS. Mais ils dépensent des fortunes à les collecter dans un LMS, à maintenir le LMS, à l’updater …,Données Investissement car ils croient qu’ils en ont besoin. Et le pire c’est que sous prétexte LMS de contraindre la formation dans le cadre d’un LMS, les entreprises se privent de tout ce qui fait l’efficacité de la formation mais qui ne s’inscrit pas dans un LMS Utilisation (par exemple : l’apprentissage Informel, les entrainements sur le terrain, le partage d’expérience etc…)
  • 9. 10 tendances dulearning en 2013
  • 10. 1 Multiplication des outils digitaux en présentiel On a vu que le présentiel n’est pas mort, mais ses supports pédagogiques vont changer. Fini le temps ou un Powerpoint était projeté en permanence sur l’écran. laccent est mis sur les outils qui permettent d’améliorer lexpérience des apprenants et captiver leur attention tout enContrôle d’applications Post-it electroniques renforcant les messages. Voici 4 types de logiciels qui vont se multiplier:… Sondages interactifs Business Simulations
  • 11. 1 Voici 4 types de logiciels qui vont Multiplication des outils se multiplier: - Contrôle d’applications inter- digitaux en présentiel actives sur tablettes: Les participants accèdent à une présentation interactive, 100% contrôlée par l’animateur. L’animateur peut parcourir le contenu pour eux, favoriser le partager entre les participants. (exemple: NearPod pour iPAD) - version électronique pour tablette des Post-it ou de metaplan. Les résultats sont partageables ensuite, peuvent être envoyés parContrôle d’applications Post-it electroniques emails aux autres sous-groupes etc. (exemple: iCardSort pour iPAD) - Sondage: permet dintégrer des sondages dans PPT auxquels les gens peuvent répondre à laide de leur téléphone mobile. (exemple Pool Everywhere) - Serious game et business simulations (voir la tendance #10) Sondages interactifs Business Simulations
  • 12. 2 Les vidéos deviennent incontournables Les videos deviennent le média incontournable : Notre culture nécessite beaucoup de stimulation par lintermédiaire des médias. Nous préférons les visuels à la lecture du texte. Nous préférons une idée courte aux longues explications. La Vidéo répond à toutes ces exigences. Il y a tout intérêt à multiplier les vidéos dans tous les supports présentiels et online.
  • 13. 3 Moins de Powerpoint mais meilleurs C’est vrai en présentiel, mais à plus forte raison pour les supports online (par exemple les supports PowerPoint sont utilisés en présentiel mais aussi pour le rapid- learning online.) Fini le temps ou le video-projecteur projetait 100 mots par slide plus ou moins répétés par le formateur. Les PowerPoint avec plein de textes et de listes à puces vont disparaître ou être rejetés par les apprenants. Cette tendance va s’accroitre en raison de ce monde multimédia, où règnent les images et les vidéos. La conception des supports de formation doitAvant Après maintenant inclure des photos fortes, émotionnelles, larges et hautes définition, des images impactantes, de courtes vidéos, des effets visuels, et de l’infographie.
  • 14. 4 L’enseignement sur mobile va monter, mais L’explosion de l’usage des mobiles au global et spécialement sur les médias-sociaux est indéniable. • Apple a livré 15 millions d’iPads au T1 2012. • Apple a vendu 67 millions d’iPads en 24 mois. (Il leur a fallu 24 ans pour vendre le même nombre d’ordinateurs, et 5 ans pour vendre le même nombre diPods). • En 2015, il y aura 7,4 milliards dappareils mobiles sur le marché, alors que la population mondiale actuelle est de 7 milliards. Nul doute que les entreprises vont suivre. Les entreprises vont aussi aller voir les nouvelles tendances tel que le "BYOD" (bring your own device = apportez votre propre appareil) et ce qui se passe dans les écoles.
  • 15. 4 Mais à court terme, 2013 et les années proches, deux tendances L’enseignement sur font que learning mobile va évoluer moins vite qu’on ne le croit. mobile va monter, mais 1. Les entreprises qui utilisent des mobiles aujourdhui sont davantage centrées sur la moins vite qu’on ne le croit! fourniture de solutions à leurs clients plutôt que pour leurs 349 363 employés. 2. Même en croissance, PC l’utilisation des mobiles reste Mobile Apps très loin de l’utilisation du pc. Mobile Web C’est encore plus frappant si on s’intéresse au temps passé sur les mobiles versus les pc : les supports mobiles sont 129 utilisés pour accéder et zapper rapidement d’une information à l’autre. L’apprentissage n’est 59 pas l’information. L’information 23 28 est insuffisante à l’apprentissage. 2011 2012 Il y a d’autres raisons pourMilliards de minutes passées sur Mobile et PC / mois lesquelles le mobile learning vaJuly 2011 vs 2012, aux US où l’usage du mobile est en avance monter moins vite qu’on ne lesur l’Europe. (Source Nielsen) croit. Lire ici les 10 principales.
  • 16. 5 Moins de cours, plus de ressources informelles Les entreprises se rendent compte que les collaborateurs manipulent de plus en plus d’information, d’outils et de techniques, mais qu’ils nont pas besoin de se rappeler de tout pour toujours : ils ont besoin de trouver l’information quand ils en ont besoin. Par conséquent, un cours e-learning traditionnel ne répond pas aux besoins. Les parcours de développement doivent donc intégrer moins d’enseignement, et plus d’accès à l’information et à des outils, des facilités de partage d’informations, que les apprenants consomment à leur bon gré et selon leurs besoins. Parfois ces ressources sont sur les médias sociaux, on parle d’apprentissage social, c’est la tendance #6 ci-après.
  • 17. 6 Plus dapprentissage social. Conversations ou recherches Twitter, cours ouverts en ligne (MOOCs), blogs consacrés à des sujets très spécifiques, informercials qui sont une mine d’informations de pointe gratuite au début, des ressources peu onéreuses telles que Lynda.com, etc sont tous des exemples de ressources qui permettent aux gens de personnaliser leurs sujets d’apprentissage. Avec 31 heures par an en moyenne à la formation formelle, il est évident que les employés vont saisir les opportunités d’apprentissage offertes par Internet et les réseaux sociaux. Et ce d’autant plus pour la génération Y des gens nés après 1980, qui n’a jamais connu un monde sans ordinateur et qui vit et respire media-social.
  • 18. 7 Moins de formateurs, plus de gestionnaires de communautés Présentiel elearning Conséquence de la tendance #6, le design de parcours de développement demande d’intégrer des ressources informelles et la gestion d’une communauté d’apprenants. Cette part de l’apprentissage est encore plus importante que formaliser Business Simulations tout ce quil faut savoir et faire Formateur dans un contenu formel. De nombreux outils existent BLogs aujourdhui pour créer et partager rapidement du contenu, pour J et Simulateurs eux faciliter l’accès à l’information Forum de discussions pour les employés, les aider et les Aide et support encourager à localiser et partager Suivi et relances du contenu et des idées avec les Conversations informelles autres. Les compétences des Wiki formateurs daujourdhui ont besoin de se transformer pour Résultats des jeux et sims inclure les compétences de Réseau interne gestionnaires de communautés Twitter d’apprenants. Community Manager
  • 19. 8 Sous l’effet de la crise les Moins d’enseignement, entreprises ne veulent investir dans le développement des plus d’implémentation hommes (input) qu’à condition que ça génère un accroissement de la performance de l’entreprise, de RSI son chiffre d’affaire ou de sa marge (output). Dans lensemble, notre clientèle demande de limiter la durée des cours par bribes de très courte durée, 3 à 5 minutes. Ces cours sont de plus en plus conçus en Rapid Learning (voir tendance #9). La valeur ajoutée vient de l’intégration de ces modules courts dans un process d’implémentation. Le module est suivi d’activité de mise en œuvre et d’adaptation à l’activité qui garantissent l’utilisation et l’implémentation de l’enseignement, qui sera mesuré par ailleurs.
  • 20. 9 Les logiciels de Rapid-learning simplifient la création de contenus La croissance du en convertissant des documents Powerpoint en flash. Beaucoup rapid-learning sont gratuits – cliquez ici pour voir le top 25 des gratuits, certains peu onéreux comme Camtasia,Module Traditionnel Articulate, Captivate –cliquez icisous flash 10 000 pour voir le top 7 des authoring tools à moins de 1 000€ -ModuleRapid Learning Ils vont supplanter dans les entreprises les outils auteurs 15 complexes dont le cout peut atteindre 100 000€/licence, qui comme Mohive permettent plus d’inter-activité…. Mais sans formation à la techno-pédagogie et au design, les gens vont passer un temps infini à concevoir des 5 2 500 modules qui resteront moins pro que les modules sous-traités à des professionnels. La majorité des entreprises préfèrera externaliser la conception des modules élaborés, Semaines Euros et gardera en interne uniquement Conception Développement informatique le rapid learning .
  • 21. 10 1 milliard de participants ont déjà joué à un serious game, selon l’ITDE c’est un marché de 1.5 milliards Gamification d’euros en 2010, 2.3 en 2011, qui pourrait atteindre 6 milliards d’euros d’ici 2015. Adoptés par les plus 6 grandes entreprises, ils ont trois vertus inégalées :  La prise de conscience se fait mieux - condition nécessaire à tout changement –par l’apprenant de ses faiblesses La simulation permet de comprendre « avant » les conséquences à venir des décisions.  La répétition permet la maîtrise et 2,3 la création de reflexes.  De toutes nos formations, les business simulations sont celles1,5 qui génèrent le plus de RSI : Pour un investissement de 150 000€ nous avons des clients qui témoignent d’augmentation de marge nette de plus de 10 millions d’euros, ou d’augmentations de2010 2011 2015 RSI investissement chiffres d’affaire de 20 à 200Marché Serious Game Business Simulations millions de dollars.
  • 22. J’ai réservé pour cette rubrique 4tendances qui pourraient agircomme un tsunami: Vous savez cequi est particulier à un tsunami? Il 4 Tendances ducouve de manière invisible pendant learning entreplusieurs années quand une plaquetectonique reste bloquée tandis que 2013 et 2018l’autre continue sa poussée. Leblocage accumule des contraintesénormes et lorsque le verrou cèdel’énèrgie dégagée crée une vagueénorme qui menace l’existant.2 plaques sont bloquées: L’Europesemble bloquée à 10% de formationsonline, et l’apprentissage informel etsocial est bloqué par la normeSCORM et les LMS actuels. Cesblocages pourraient bien créer desvagues capables de changer lepaysage du Learning dans lesannées à venir.
  • 23. C’était la vérité 1 en 2012 : le online learning représente 40% de l’enseignement aux USA, 10% en Europe. On sait que les tendances US affectent l’Europe dans les 5 années qui suivent. Il y a tout lieu de penser qu’il va y a voir un rattrapage et que le elearning va passer de 10 à 40% en Europe dans les 5 années à venir, sous l’effet de la crise, pour des raisons de couts, mais aussi parce que contrairement aux idées reçues le online learning peut-être plus efficace dans certains domaines. Cela veut dire que les entreprises11 de formation qui ne sauront La montée du prendre le virage pourraient perdre 40% de leur CA dans les 5 ans, que elearning en Europe celles qui sont à 3% vont perdre 37% de leur CA… certaines ne se relèveront pas de cette montée du online learning qui s’annonce être un tsunami qui pourrait bouleverser le paysage du marché de la formation en Europe.
  • 24. 12 Nul doute qu’à l’avenir on verra de La fin de la norme nouvelles normes supplanter la norme SCORM. A court terme c’est SCORM l’API Tin Can qui semble être en position de le faire. Plus simple, cette API donne une nouvelle dimension au elearning: Elle prend en compte lapprentissage mobile, les mondes virtuels, les business simulations, l’apprentissage dans le monde réel, les activités dapprentissage par lexpérience, lapprentissage social, lapprentissage hors ligne, et lapprentissage collaboratif. Il faudra du temps pour les entreprises qui ont investi des sommes importantes dans les LMS traditionnels, les abandonnent complètement, mais les recherches de Tin Can poussent déjà des clients à faire savoir à leurs fournisseurs de LMS quils veulent un produit gérant l’API Tin Can.
  • 25. Au cours de la dernière décennie, le LMS est devenu un incontournable au sein des organisations. Il y a plus dune centaine de LMS sur le marché. Pourtant, peu dorganisations semblent vraiment utiliser les données générées par leur LMS. Les clients demandent toujours des contenus compatibles SCORM sans même savoir ce que SCORM est, ni pourquoi il a été créé. L’émergence de l’apprentissage informel, de l’utilisation des appareils mobiles, et l’utilisation des médias-sociaux, font que les13 LMS sont devenus un problème et un frein, incapables de fournir et Moins de focus suivre ce que les employés font réellement pour apprendre. sur les LMS
  • 26. 14 Google a mis en ligne un logiciel Les LMS dépassés gratuit génial: Course Builder 1. Course Builder permet de créer par Google des cours et de les diffuser en ligne. Il inclus également des activités et exercices, et des tests et assessments. La solution est Open Source, sous licence Apache 2.0. Grâce à cet outil, il gère des cours de 1 à 100 000 personnes. 2. Il permet de tracker l’implication et l’engagement des apprenants (en analysant parTracking Formel & informel exemple le traffic web via Google Analytics) et évaluer leur efficacité et la performance (aux travers d’études - surveys). 3. Il peut être complété par Google Hangout pour les web-coachings, également gratuit, qui peut être complété de Hangouts On Air pour une cible plus large. … et ce n’est pas tout. Training Web
  • 27. 14 4. Course Builder peut être Les LMS dépassés combiné à d’autres outils gratuits de Google (comme Google Group, par Google Google moderator, Google+ page, forum, eBlogger…) pour créer une communauté d’apprenants: accéder à des contenus informels, partager et publier des expériences, participer à des discussions sur un sujet spécifique, créer un groupe support, gérer une FAQ communautaire, organiser des événements sociaux entre les membres dun groupe, permettre de trouver des membres Tracking Formel & informel partageant les mêmes préoccupations, disposer d’une messagerie pour la communauté par e-mail ou par linterface en ligne, ou les deux. Etc. On sait que favoriser une telle communauté entre formateur et apprenants fait partie intégrante du succès des formations online.Communautés Training Web
  • 28. 14 Les LMS dépassés par Google Gratuit et avec ces 4 fonctions, Course Builder dépasse déjà de loin nombre de LMS onéreux, peut- être le vôtre à l’instant où vous lisez ces lignes. A coté les autres gratuits comme Moodle parraissent plus que dépassés: hors-jeu. Google se félicite déjà de voir que de grands noms étudient de près comment adopter cette technologie pour certains de leurs cours elearning. Par exemple : les universités de Stanford University, Tracking Formel & informel Indiana University, MIT, UC San Diego, Saylor.org, LearningByGivingFoundation.org, Swiss Federal Institute of Technology in Lausanne (EPFL), et un groupe d’universities Espagnoles conduites par Universia, CRUE, and Banco Santander-UniversidadesCommunautés Training Web
  • 29. Conséquence: les 14 conseils stratégiquespour vos investissements en formation Choisissez un Partenaire 1. Utilisant des outils informatiques en présentiel 2. Utilisant la vidéo en présentiel et online 3. Utilisant des supports PowerPoint visuels 4. Commençant à penser mobile 5. Intégrant des ressources informelles 6. Intégrant le social-learning 7. Dont les formateurs sont aussi des gestionnaires de communautés 8. Qui raisonne implémentation et pas enseignement 9. Offrant des modules custom en Rapid-learning à moins de 10K€ 10. Proposant des business simulations à moins de 35K€ 11. En bonne voie pour délivrer 40% de ses prestations online à court terme Si vous avez votre propre LMS 12. Portez plus d’attention à l’implémentation qu’au LMS 13. Cherchez une solution gérant l’enseignement informel et social 14. Regardez vers les nouvelles technologies dont beaucoup sont gratuites.
  • 30.  • • •
  • 31. Auteur: Jean-François MESSIER Mon job chez Mercuri International c’est de vous fournir les solutions technologiques les plus avancées pour accroître vos ventes et votre efficacité commerciale, y compris développer votre chiffre d’affaires, réduire vos couts de commercialisation, et développer des avantages concurrentiels dans votre démarche de vente. Site web Mercuri : http://www.mercuri.net/ Mon blog: http://presentations-de-vente.com/ Suivez-moi sur Twitter : https://twitter.com/messierjf Trouvez-moi sur Linkedin: fr.linkedin.com/in/jfmessier/ View this presentation in English: http://bit.ly/XfFcnuPhoto CreditAll photos in this presentation were purchase on iStockPhoto.com and Thinkstock.All logos or brand references are the copyright of their respective owners.Slides from this document may not be repurposed without express written consent.Send permission requests to jfmessier@mercurifr.com