Internet3 2009
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Internet3 2009

on

  • 141 views

 

Statistics

Views

Total Views
141
Slideshare-icon Views on SlideShare
141
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Internet3 2009 Internet3 2009 Document Transcript

    • Internet 3 We b 2 . 0 Web 2.0 Internet 3Le « Web 2.0 » est le terme employé quand on parle de la nouvelle génération Internet. Peut-être vous rappelez-vous M i s e à j o u r :du tout début de l’Internet dans nos maison, alors que les sites étaient statiques et les liens soulignés en bleu. À J a n v i e r 2 0 1 0l’époque, seuls les informaticiens pouvaient créer des sites Internet fonctionnels et leur nombre était très limité.La nouvelle génération est quant à elle tout le contraire : les sites sont de plus en plus dynamiques, avec des anima-tions, des graphiques et des designs uniques et plus interactifs. Nous pouvons à présent écouter la radio ou regarder Sommairela télévision et même des films en ligne. De plus, la création de sites Internet est accessible à tous, même Microsoft Introduction auOffice nous offre maintenant le logiciel « Front Page » à cet effet. Mais la plus grande révolution du Web 2.0 réside Web 2.0 1dans les blogues et réseaux sociaux (Facebook, Twitter, MySpace, etc.) et le partage de fichier (Lime Wire,eMule, uTorrent, etc.). Désormais, il n’y a plus qu’un seul serveur d’où télécharger les fichiers désirés, car chaque Les réseauxordinateur connecté devient en soit un serveur. Et le tout, maintenant offert en très haute vitesse! sociaux et les blogs 1-3 Les réseaux sociaux Lexique 3Vous avez sans doute entendu parlé de Facebook, Twitter ou MySpace. Ces sites, comme beaucoup d’autres, vousoffre de vous inscrire et de vous créer une page de profil. Sur cette page, il vous est possible d’entrer des informationspersonnelles, d’ajouter des photos et des vidéos, y mettre des liens vers des sites que vous aimez bien, faire une liste Partage de fichier 3-4de vos films ou musique préférés… Mais le plus important, pour créer un bon réseau social, est le nombre d’amis (ouconnections) que vous avez. Les fils RSS 4Comme exemple, nous utiliserons ici le réseau Facebook, qui est sans doute le plus connu à ce jour. Voici un petit Adresses etcoup d’œil de ce à quoi un profil peut ressembler : heures douverture des Affiche vos amis et Envoyer et recevoir Vous donne accès à bibliothèques 4 vous permet den des messages de votre profil. Laccueil vous informe vos amis. Modifier vos ajouter. Résumé:des nouvelles publications Paramètres. de vos amis. • Web 2.0 • Se créer un profil sur Facebook Pour vous Déconnecter. • Gérer la confidentialité Votre photo, qui sera dans un réseau social visible de tous, même ceux qui ne sont • Les amis pas vos amis. • Les blogs Le babillard, où vos amisInformations personnel- peuvent vous écrire et • Utilisation des logiciels partager des images, de partage de fichiers vidéos, etc avec vous. • Principes du pair-à-pair • Les fils RSS La barre dapplica- Quelques-uns de vos tions. Vous permet amis et laccès rapide de clavarder avec à leur profil. vos amis connectés et de jouer à différents jeux.
    • Page 2 Les réseaux sociaux (suite)Attention!N’oubliez pas que La sécuritédésormais, beaucoup Une fois votre inscription terminée, la première chose à faire est de déterminer vos paramètres de sécurité.d’employeurs, decompagnies d’assuran- 1– Placez-vous sur « Paramètres »ces et de services puis cliquez sur « Confidentialité ».gouvernementauxvérifient les informa- 2– Cliquez sur « Profil » pour détermi-tions de leurs postu- 1 ner qui aura droit de voir votre page.lants ou clients sur ces 2 3– Pour chaque catégorie sélectionnezsites de réseautage. le niveau de confidentialité que vousSoyez donc vigilants. désirez. Vous choisissez donc si les informations sont vues par « Tout lePrécautions à prendre monde », vos « *Amis et leurs amis »sur les sites de réseau- 6 ou par vos « Amis uniquement ».tage: 4– Pour plus d’informations, cliquez surNe jamais accepter le « ? ».comme amis quelquun 5– N’oubliez pas de répéter l’étape 3que vous ne connaissez 5 pour tous les onglets.pas. 6– Répétez les étapes 3 et 5 pour chaque catégorie.Ne mettez pas de photo Explorez le reste des options disponi-trop personnelle ou de bles de la section « Paramètres » pourvos enfants comme définir vos préférences.photo de profil. 4 3Ne divulguez pas votreadresse, numéro de Les amistéléphone et autres Vos amis sont en fait vos connections. Vous devez les inscrire de la même façon qu’on ajoute ou supprime desinformations person- contacts de notre carnet d’adresse de messagerie. D’ailleurs, plutôt que de les inscrire un à un, vous pouvez lesnelles, même si on importer directement de votre compte de messagerie.vous offre de le faire etmême si elles ne sontvisibles que par vos 1– Après avoir cliqué sur « Amis »amis. dans le coin supérieur gauche, voici ce qui s’affiche:Noubliez pas de vous"déconnecter" quand 2– Entrez tout simplement votrevous avez terminé. adresse courriel et votre mot de passe puis cliquez sur « Trouver des amis ».Mise en garde sur lepartage de fichiers(p. 3) Le but d’un réseau social est d’élargir celui-ci le plus possible en ayant le plus de connections possible. Voici commentNe téléchargez pas les cela fonctionne:premiers fichiers trou- 1- Sylvie est amie avec René et Claude. Claude est ami avec Sophie et Martin, et René est aussi ami avec Sophie envés lors de la recher- plus de Jacob. Mais, René et Claude ne se connaissent pas.che. Ils sont souvent 2– En cliquant sur les amis de Sylvie, René voit les amis que Claude a en commun avec lui.une source de menacepour votre ordinateurou contiennent du Sylviematériel pornographi- René Claudeque. Assurez-vous debien choisir les fichiers Jacob Sophie Martinque vous téléchargez etutilisez un contrôle 3– Constatant quils connaissent tout les deux Sophie et Sylvie, René se dit « tient, nous avons deux amis en com-parental pour plus de mun, pourquoi ne pas l’ajouter à mes connections? » René envoie donc une demande à Claude qui l’accepte. Doncsécurité si vous avez un nouveau lien se crée.des enfants. Imaginez maintenant, si Sylvie a 70 amis, René 125 et Claude 208… Les connections possibles deviennent alors incroyablement nombreuses! * Les définitions se trouvent dans le lexique de la marge droite, à la page suivante.
    • Page 3 Les réseaux sociaux (suite)Les blogs LexiqueLes blogs sont des sites Internet présentant un suivi de plusieurs articles ou billets écrits par un ou des *blogueurs.Ces articles prennent souvent la forme de journal de bord, de publications de pensées ou de poèmes ou encore Amis : Personnes que vousvisent à partager des points de vues critiques sur différent sujets. Le blogueur peut également agrémenter son blog autorisez à visiter votrede vidéos, de photos et d’autres applications venant soutenir les textes qu’il y publie. Tout le monde peut être profil et vos informa-blogueur. Il suffit de s’inscrire sur un site nous offrant une page à cet effet, suivant le même principe qu’un profil de tions librement, ainsiréseau social. Twitter est probablement le plus consulté des sites de blog à cette heure, puisque plusieurs célébrités que de vous écrire desde partout à travers le monde l’utilisent pour publier les dernières nouvelles les concernant et pour communiquer commentaires.avec leurs fans. Notez aussi que tout le monde peut répondre ou commenter un article de blog.Si vous êtes inscrit à la messagerie avec Windows Live, Blogueur :sachez que vous avez également accès à un *profil et un Personne qui écrit et*espace perso vous permettant de bloguer. Pour y avoir entretient un blog.accès, rendez-vous dans votre boîte de réception via hotmail.com. Dans le haut de la page se trouve un lien vers Profil :votre profil. De là, vous pourrez accéder à votre espace perso et y publier ce que bon vous semble. Page sur laquelle seChaque fois que vous publiez quelque chose sur un site de ce genre, n’oubliez pas de jetez un coup d’œil à vos trouve votre photo ainsioptions et paramètres afin de définir votre niveau de confidentialité. que plusieurs informa- tions sur vous. Le partage de fichier (pair-à-pair) Vous avez certainement déjà entendu parlé de logiciels comme LimeWire et eMule. Ces logiciels Espace perso : Nom donné à la page de (et beaucoup d’autres) vous permettent de télécharger des fichiers (audio, vidéo, images, texte, blog offerte par etc.) gratuitement. Pour y arriver, le logiciel fonctionne comme un moteur de recherche, mais au lieu Windows Live. de chercher à travers le contenu de sites Internet, il fouille parmi les fichiers que tous les utilisa- teurs connectés à ce moment possèdent dans leur *dossier de partage public. Dossier de partage Il vous dresse ensuite la liste des fichiers trouvés avec la taille, la qualité et le nom du ou des utilisa- public :teurs le possédant. Une fois que vous avez double-cliqué sur un fichier, le logiciel le télécharge à partir de l’ordinateur Dossier dans lequel sede l’utilisateur (qui devient alors un *serveur) qui le possède. Plus il y a de serveurs pour vous transmettre un fichier, trouve tous les fichiersplus son téléchargement sera rapide. Une fois le téléchargement complété, le fichier s’ajoute dans votre disponibles aux autres*bibliothèque, mais aussi dans un dossier appelé « Partage public». Vous devenez donc un utilisateur (un serveur) utilisateurs dun même logiciel de partage.pouvant permettre à un autre (le *client) de se procurer ce même fichier. Ce type de téléchargement dans lequel unutilisateur est à la fois « client » et « serveur » se nomme le pair-à-pair (P2P en anglais). Pour vous donner une idée, Partage privé :voici une capture décran du logiciel LimeWire Pro (disponible gratuitement) : Principe par lequel vous Onglets (pour faire plusieurs Accès à la bibliothèque choisissez les utilisateurs Zone de recherche. recherches à la fois). et au dossier de partage. qui peuvent télécharger les fichiers de votre ordinateur qui se trouve dans le dossier à cet effet. Serveur : Ordinateur qui envoie les donnés vers un autre ordinateur. Liste des fichiers Filtres trouvés. Client : (pour classer Ordinateur qui les résultats). télécharge les donné dun autre ordinateur. Bibliothèque : Dossier dans lequel se trouve tous vos fichiers téléchargés. Bande passante : Téléchargements Débit dinformations en cours et leur circulant entre le serveur progression. et le client.*Les définitions sont disponibles dans le lexique de la marge droite.
    • Page 4 Corporation de la Le partage de fichiers (suite) Médiathèque maskoutaine Attention : votre fournisseur internet vous alloue un certain nombre de Go de *bande passante qui varie selon votre forfait. Notez que si, par exemple, vous avez droit à 75Go de bande passante par mois, ce 75Go neDirecteur : compte pas seulement les téléchargements vers votre ordinateur (download), mais aussi ceux vers le serveurYves Tanguay (upload). Il est donc important de bien gérer vos partage de fichiers pour ne pas avoir de mauvaises surprisesinfo@mediatheque.qc.ca sur votre facture d’Internet.Bibliothèque Pour ce, veillez à choisir « Quitter » le logiciel deT.-A.-St-Germain partage une fois que vous avez terminé en cliquant avec le bouton droit de la souris sur licône de la2720, rue Dessaulles barre des tâches.Saint-Hyacinthe (Québec)J2S 2V7 De plus, vous pouvez également « Supprimer de la liste » les fichiers dans leTéléphone : 450 773-1830 dossier de « Partage public » en cliquantTélécopieur : 450 773-3398 dessus avec le bouton droit de la souris. IlsResponsable des services ne seront ainsi plus disponibles pour lespublics : autres utilisateurs.Nathalie Lespérance Vous pouvez aussi utiliser le dossierHoraire régulier « Partage privé », pour choisir des utilisa-Lundi au jeudi : 12 h à 21 h teurs bien précis qui seront les seuls àVendredi : 10 h à 21 h pouvoir télécharger ce qui se trouve dansSamedi : 10 h à 17 h ce dossier.Dimanche : 10 h à 17 hBibliothèque Les fils RSS (flux)Sainte-Rosalie Un fil (ou flux) RSS vous tient au courant des dernières mises à jour d’un site que vous fréquentez souvent, si13 955, av. Morissette celui-ci en offre la possibilité et ce, sans avoir à vous connecter à ce site. Pour ce faire, un agrégateur doitSaint-Hyacinthe (Québec) être installé sur votre ordinateur. L’agrégateur est un petit logiciel qui permet de rassembler les mises à jourJ2R 1M9 des sites dont vous souhaitez avoir un fil RSS. Vous trouverez ainsi toutes les dernières nouvelles à un seul endroit, sans avoir à naviguer d’un site à l’autre. Vous pouvez télécharger un agrégateur gratuitement surTéléphone : 450 799-4132 Internet. Une autre alternative est aussi d’utiliser un agrégateur Web, qui est accessible via un compte d’utilisateur comme l’offre iGoogle, ou bien directement à partir de votre navigateur Explorer via le centre desResponsable des servicespublics : favoris, dans longlet Flux (option la plus facile).Isabelle N. Oligny________________ Par exemple, si vous êtes sur le site de nouvelles cyberpresse.ca, repérez ce symbole et cliquez dessus :Horaire régulier une liste de rubriques vous est proposée. Cliquez sur celles dont vousLundi et mardi : souhaitez avoir un fil RSS, puis cliquez sur « Mabonner à ce flux ».13 h 30 à 20 hMercredi: Fermée La fenêtre ci-dessous apparaît, vous permettant dorganiser vos Flux deJeudi et vendredi : la même façon que vous organisez déjà vos favoris.13 h 30 à 20 hSamedi: 10 h à 14 hDimanche: Fermée Note: Un fil RSS est toujours au format texte. Si vous souhaitez obtenir le même service, mais pour des données audio/vidéo, recherchez des sites offrant la baladodiffusion. Le site radio-canada.ca* Les définitions sont disponibles dans en est une excellente source.le lexique de la marge droite à la pageprécédente. RETROUVEZ-NOUS SUR LE WEB : w w w. m e d i a t h e q u e . q c . c a