Lire en archipel par fq

5,253 views
5,182 views

Published on

Comment les auteurs (certains) se sont saisis du web pour renouveler notre expérience de lecture ?

Published in: Education, Business

Lire en archipel par fq

  1. 1. Je vous invite à une promenade……numérique, non exhaustive et complètementsubjective…
  2. 2. La flânerie d’un bibliothécaire de 2013 dans le web littéraireJe ne parlerai…ni des livres homothétiques…ni des livres applications…ni des livres enrichis…
  3. 3. Je vous parlerai d’une expérience de lecture numérique…parmi d’autres…Source : bibliotheque-rennesmetropole.fr
  4. 4. Comment les auteurs (certains) se sont saisis du Web ?Utilisant codes et ressources du Web pour donner des dimensions nouvelles àl’expérience de la lecture…
  5. 5. Où Lire ? Où écrire ?Pour lire…Pour écrire…Il faut choisir un lieu……Un endroitpour être bien… un espace stimulant…Etre seul ou dans une agora…Sur support imprimé ou numérique…Pour lire…Pour écrire…Il faut d’abord choisir un lieu…Où l’on est bien (Corps/esprit)Ce livre – numérique – ne parle que de cela…Et de pleins d’autres choses…Bien évidemment…Comme tous les livres…La lecture numérique nous invite à poser la questionde nos manières de lireAnne Savelli travaille aussi la forme du livre…Immuable un livre ?• ÉDITIONS D-FICTION.• Édition numérique : mai 2011ISBN (format PDF) : 978-2-36342-009-1ISBN (format EPUB) : 978-2-36342-010-7Poids du fichier (format PDF) : 15,9 MoPoids du fichier (format EPUB) : 6,8 MoPrix TTC : 3,99 €
  6. 6. Des fragments au livre …• Elle écrit : il nest pas toujours évident de basculer du côté de la publication,de se décider à faire lire, de sexposer. Cela ma pris du temps : longtempsjai pensé fragments (que jaurais mis sur blogs, quand javais 18-20 ans, siInternet avait existé) et non livres. Un jour, jai pensé livre (cétait Fenêtres),ce qui ma poussé à envoyer mon texte en lecture.• Cependant, jai pensé livre comme ceci : un livre, pour moi, est unensemble de livres constitués de fragments. La structure qui soutientchaque livre, en assemble les fragments, est en réalité la structuredensemble, celle qui unit les livres, tous les livres - et je ne sais, bien sûr,combien il y en a, puisque je suis vivante, espère navoir pas terminé...• Quon ne sy trompe pas : tout cela me paraît sans rapport avec lemot oeuvre : je continue, en effet, à penser lécrit sous forme defragments. Par contre, avec le mot site, on peut réfléchir... Je vaisnéanmoins continuer à employer le mot livre, comme je dis écrivain.Simplement, le sens (dans mon esprit, une fois de plus) sest, depuislenfance, déplacé.• (et si ça ne va pas, il ny aura quà inventer un mot)Anne Savelli a inventé le mot Oloé… et diverses formes pour ses livres…
  7. 7. Et du livre aux fragments…Franck est un livre qui dit la trajectoire d’un homme indésirable,qui n’a pas su trouver sa place mais a seulement tracé sa routedans des lieux hostiles et provisoires, poussé à la fuite, à la rue,à l’échec, traînant un sac qui contient toute son existence :lettres, photos, papiers, minicassette et quelques livres, dont Levieil homme et la mer d’Hemingway. (Stock, 2010)Un texte qu’on publie peut prendre plusieurs formes, etmême une fois édité, connaître des prolongements inattendus :Autour de Franck, chez Publie.net« Autour de Franck » est donc la rencontre de deuxtextes. « Douze façons de plus de parler de toi » écritpar Anne Savelli, regroupe des passages de« Franck » qu’elle avait supprimés pour des raisonsd’équilibre et d’autres, rédigés ensuite. « AvantFranck » a été écrit par Thierry Beinstingel, sur sonsite, Feuilles de route. Pierre Ménard a souhaité yassocier l’enregistrement sonore de leur lecturecroisée à la bibliothèque de Montreuil le 23 septembre2011.Livre impriméLivre numérique
  8. 8. aux fragments lus…Dès la parution de son livre, Anne Savelli a mis en ligne un site dédié à « Franck ».Dans la ville haute propose une lecture intégrale du texte accompagnée d’une série dephotographies prises sur tous les lieux de son « histoire » qui montrent évidemmentautre chose que ce qui est décrit, ainsi que le journal de parution du livre.La lecture est aléatoire… la forme correspond à cette écriture de fragments…et pourtant c’est la même histoire que celle du livre imprimé que l’on suit dans le livreimpriméWEB Livrenumérique
  9. 9. aux fragments lus par l’auteure… documentés par photographies……taggés pour multiplier les accès au texte : transformant notre expérience de lecture…
  10. 10. Le web site permet d’autres accès : comme de l’intertextualité, autour du livrehttp://www.danslavillehaute.net/Touslesjeuxsontpermis
  11. 11. D’autres formes, d’autres jeux…Oulipo gare à toi… Tu n’es plus seul…http://www.mathilderoux.fr/Les auteurs jouent toujours avec la structure du texteet d’autant mieux s’ils connaissent les rudiments du code !
  12. 12. Les auteurs écrivent collectivement…• Chaque mois l’opération Vases communicants… une communauté d’auteurs pour une communauté delecteurs…• Tiers Livre (http://www.tierslivre.net/) et Scriptopolis (http://www.scriptopolis.fr/) sont à l’initiative d’un projetde vases communicants : le premier vendredi du mois, chacun écrit sur le blog d’un autre, à charge àchacun de préparer les mariages, les échanges, les invitations. Circulation horizontale pour produire desliens autrement… Ne pas écrire pour, mais écrire chez l’autre.Beau programme qui a démarré entre les deux sites, ainsi qu’entre Liminaire de Pierre Ménard (http://www.liminaire.fr/) et Fenêtres / open space d’Anne Savelli (http://fenetresopenspace.blogspot.com/…).Un blog recense les échanges :http://rendezvousdesvases.blogspot.fr/Un groupe Facebookpour la naissance des interactionsProchain Rendez-vous :Aujourd’hui,Vendredi 7 juinDepuis minuit…Liste des vases co de juin 2013
  13. 13. Un site devient atelier ou zone d’écriture temporaire,sous forme de feuilleton à suivre chaque jour…Sous un pseudonyme Georg von Allensteinerweg (alias Laurent Margantin), l’auteur part lireaux Kerguelen et nous invite à découvrir cette île et ses habitants (pingouins,morses… et scientifiques)http://auxileskerguelen.blogspot.fr/
  14. 14. C’est devenu ensuite un livre numérique chez Numeriklivres…• http://numeriklire.net/2013/04/13/aux-iles-kerguelen-de-laurent-margantin/
  15. 15. Des écritures collectives de chercheurs :travaux scientifiques ou récits littéraireshttp://www.pendantleweekend.net/
  16. 16. Redonner vie à un livre : Les Fous de Scarron de Christian Poslaniec• une publication numérique originalecomprenant :• - la réédition des Fous de Scarron,roman de Christian Poslaniec,publié en 1990 et Prix du romanpolicer de Cognac la même année,• - des « surprises », composées detextes et de photos réalisés parRéjane Niogret, qui accompagnent leroman tout au long.• Apparu pour la première fois sousforme de feuilleton le 5 décembre 2012,Les fous de Scarron est devenu,vingt épisodes plus tard, un romanenrichi qui s’installe sur le net jusqu’àl’été 2013.• Lu par + de 200 personnes pour chaquechapitre et surprises publiés…• Lancement et publicité par réseauxsociaux et courriers traditionnels…
  17. 17. Le principe de ce web-livre : 2 chapitres par semaineUn chapitre peut renvoyer vers une ou plusieurs enrichissements (les surprises)
  18. 18. Des auteurs (ici traducteurs) ouvrent leurs ateliers• Laurent Margantin, ou Danielle Carlèssont des traducteurs• Ils traduisent au fur et à mesure etmettent à disposition sur leurs blogsleurs traductions…• L’auteur n’est plus dans sa tourd’ivoire, il ouvre son atelier… sesbrouillons… ses manuscrits… nousfait part de ses hésitations, de sesdoutes…• Il y a interactions ou pas avec leslecteurs du site (commentaires)http://journalkafka.wordpress.com/http://fonsbandusiae.over-blog.com/
  19. 19. Avec le numérique, la forme du livre n’est plus immuable• L’auteur peut avoir des remords,entendre les commentaires, lire unarticle et modifier son texte• 9 éditions en 9 mois pour cetexemple…• En tant que lecteur, quelle sera laversion qui fera foi dans notrebibliothèque ?• La première; la troisième ou ladernière ?
  20. 20. Le livre, c’est le Web (François Bon)• Sur Tiers-livre, on est dans l’atelier de l’écrivain• On assiste aux créations en cours…• Des livres imprimés ou numériques ont des prolongements (Le LED ZEPPELIN)• Feuilletons / Résidences…• Billets traditionnels / Traductions…• Coups de cœur ou coups de gueule…
  21. 21. Proust est une fiction par François BonNouvelle manière d’écrire ? Retourde la forme feuilleton ?Interactions avec les lecteurs dublog ? Voulue ou pas ?Chacun pourra t-il être un auteur ?Et d’abord, c’est quoi être un auteur en2013 ?
  22. 22. Qui dit collectif, dit aussi revues… numériqueshttp://revue-dicila.net/ propulsée par Pierre Ménardhttps://sites.google.com/site/revuepaysagesecrits/
  23. 23. Ou encore…Les revues amorcent leur passage sur le web…
  24. 24. Construire un « epub » nécessite aussi des compétences…Marelle : ce jeu qui est performancephysique, parcours aux règlesprécises, et qui reste comme un rêvedenfance...Croisée : deux femmes qui ont chacunechoisi Internet comme leur lieupremier de création artistique et deréflexion.Isabelle Pariente-Butterlin croise dansson site Aux bords des mondes sesapproches philosophiques et sesexplorations littérature ;Louise Imagine diffuse un travailphotographique tout entier tournésur limaginaire, au travers des plusproches ou intimes rencontres duquotidien.http://www.publie.net/fr/ebook/9782814507098/la-croisee-des-marellesCe texte associe lecture aléatoire, textes, sons et imagesLa conception et linvention de leBook est de Roxane Lecomte, pour Chapal&Panoz.
  25. 25. Notre promenade touche à sa finChers bibliothécaires, chers collègues, la lecture numérique ne se réduit pas àun inventaire de noms d’objets
  26. 26. Comment allons-nous nous saisirde ce nouvel archipel en cours de création ?Nous avons laissé passer plusieurs coches :• Le catalogue collectif ? C’est désormais Google ?• La recommandation ? Les sites de bouche à oreilles : Babelio ouLibrarything… ?
  27. 27. Les blogueurs lisent déjà des livres numériques et les critiquent…
  28. 28. Bibliothécaires, encore un effort,positionnons nous sur la lecture numérique• Les critiques littéraires n’y sont pas• Les sites de recommandation, peu ou pas• Nos catalogues de bibliothèques ne peuvent pas accueillir les livresnumériques (SIGB à faire évoluer !)• Certains éditeurs agrègent des critiques de blogueurs…• C’est à nous de faire ce travail…A nous d’explorer…De faire découvrirD’orienterNe nous préoccupons du type de matériel de lecture à acheter et s’ilsera périmé dans un an… expérimentons tout de suite… au risquede laisser filer notre mission principale :Lire et faire lire
  29. 29. La bib lieu d’écriture et de lecture• Défricher… choisir… proposer…• Comment ?• On créé un site collectif de lectures numériques ?• On diversifie et relie nos propositions ? Ateliersd’écritures ? Dispositifs de lecture sur tablettes ouliseuses ? Liseuses thématiques ? Etc….Merci…
  30. 30. Lire en archipelAdopter la lecture numérique en bibliothèquespistes et flâneries d’un bibliothécaire d’aujourd’huiFranck QueyraudChef de projet Médiations numériquesMédiathèques de Strasbourg et de la Communauté UrbaineFranck.queyraud@strasbourg.eu
  31. 31. Par où commencer ? La veille…• Un netvibes pour découvrir 130 blogsautour du livre numérique :– http://www.netvibes.com/tierslivre#blog_galaxie– Propulsé par François Bon
  32. 32. Par où commencer ? Les sites de livres numériqueshttp://www.mediatem.fr/bibliotheque-numerique/trouver-des-livres-numeriques

×