La presse quotidienne nationale

1,135 views
1,053 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,135
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
6
Actions
Shares
0
Downloads
14
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

La presse quotidienne nationale

  1. 1. La Presse Quotidienne Nationale
  2. 2. IntroductionDéfinitions• Diffusée sur lensemble du territoire national et largement à létranger• Média dinfluence• Informer et aider le lecteur à la formation de son jugement sur les questions intéressant la politique de la Cité.• Pluralisme et indépendance• Pèse sur les événements économiques et politiques de la société.• Souci constant damélioration de la qualité rédactionnelle et par des efforts dadaptation à lévolution des besoins de la société française.
  3. 3. Paysage• La presse quotidienne nationale française (aussi nommée PQN) est riche de 17 titre payants, dont 7 sont diffusés à plus de 100 000 exemplaires et de 4 titres gratuits.• Pour ce qui est de la diffusion, la presse gratuite a largement dépassé la presse payante. Celle-ci souffre, outre de son coût relatif, dun déficit considérable de points de vente.
  4. 4. SituationUne recherche plus affinée a dévoilé que les titres nationaux ont reculés de -17,3%.
  5. 5. Le MondeNaissanceUn journal historiquement indépendant et à succèsCrises, restructurations et perte d’indépendanceDonnées économiques récentes
  6. 6. Tirage et diffusion d’après l’OJD
  7. 7. Tirage et diffusion d’après l’OJD
  8. 8. • Une situation économiquecritique : 94 millions deurosde dettes en 2010• Une grande dépendance auxsubventions de l’Etat : 2,95 millions d’euros d’aidesdirectes du fonds daide à la modernisation de la presse de2003 à 2010• 12 centimes d’euros par numéro en 2008
  9. 9. LibérationHISTORIQUE DU CAPITAL ET DE L’ACTIONNARIATVENTES ET SANTE FINANCIEREPREMIERE QUESTION : VERS DES CONFLITS D’INTERETS ?SECONDE QUESTION : UNE INDEPENDANCE EN DANGER ?
  10. 10. HISTORIQUE DU CAPITAL ET DE L’ACTIONNARIAT1973 : Création du journal Libération1983 : Première ouverture du capital1988 : Arrivée de nouveaux actionnaires1996 : Libération est vendu à l’industriel Jérôme Seydoux
  11. 11. HISTORIQUE DU CAPITAL ET DE L’ACTIONNARIAT2005 : Edouard de Rothschild devient actionnaire majoritaire
  12. 12. VENTES ET SANTE FINANCIERE Source : OJD, Observatoire de la presse• Libération obtient des aides de l’Etat à hauteur de 2,2 millions.• Avant la venue d’Edouard de Rothschild, le quotidien était parvenu à limiter ses pertes à 550 000 euros en 2003 contre 2,1 millions d’euros un an plus tôt.• Sa « diffusion payée » en 2010 est de 116.795 exemplaires contre 169.011 en 2000.
  13. 13. PREMIERE QUESTION : VERS DES CONFLITS D’INTERETS ?• Edouard de Rothschild est président de France GalopSECONDE QUESTION : UNE INDEPENDANCE EN DANGER ?• « Notre pauvreté est la mesure de notre indépendance » (22.5.1973).• « L’indépendance c’est très simple, claironnait July : il faut gagner de l’argent » (18.06.1996).• « Je crois que c’est un peu une vue utopique de vouloir différentier rédaction et actionnaire » (30.9.2005).
  14. 14. France-SoirDate de création : novembre 1944Type de journal : quotidien national généralistePropriétaire : depuis 2009, le journal est racheté parle milliardaire russe AlexandrePougatchev qui en est l’unique actionnaire.Nombre de journalistes : 127 employés au total,dont environ 70 journalistes
  15. 15. Situation économique du journal• A. Pougatchev a déjà investi 70 millions d’euros dans France-Soir• En 2010, le quotidien a perdu 32 millions d’euros.• En août 2011, le journal a été placé en procédure de sauvegarde pour 4 mois. Le quotidien perdait alors 2 millions d’euros par mois.• La diffusion payée du titre tourne autour de 74 000.• A. Pougatchev envisage l’arrêt de l’édition papier pour en faire un journal gratuit sur internet, en supprimant 89 emplois sur 127.
  16. 16. Les différentes formules lancées• à son rachat : lancement d’une nouvelle formule, qui se veut plus proche du lecteur. Arrivée de nouvelles signatures comme PPDA ou Thierry Roland.• le 17 janvier 2011 : lancement d’une nouvelle formule du journal qui se veut plus claire, plus aérée et plus moderne, et dans l’objectif de créer un journal populaire de demain. Augmentation du prix de vente au numéro, passant de 0,50 euro à 0,60 euro.• le 2 juillet 2011 : augmentation du prix du journal à 0,80 euro• aujourd’hui : le propriétaire envisage de faire du quotidien un journal exclusivement sur le web, gratuit.
  17. 17. Perte d’influence des journalistes soumis à la ligne éditoriale fixée par Alexandre Pougatchev• En août 2010 : Christian de Villeneuve a été licencié par A. Pougatchev. À la place, il a nommé Rémy Dessarts directeur de la rédaction. Les polémiques actuelles• Le journal devrait passer à la mi-décembre à une édition exclusivement web. Contestation des journalistes qui jugent ce projet « néfaste et destructeur ».• Contestation des journalistes par rapport aux propos tenus récemment par A. Pougatchev : il a affirmé sur LCI qu’il voterai Marine Le Pen aux présidentielles. Pour le syndicat Info-com-CGT de France- Soir, il y a des déviations de la ligne éditoriale vers une ligne éditoriale populiste nauséabonde.
  18. 18. Le Figaro• Quest ce que le groupe GIM?• Quest ce que le groupe Figaro?• Les subventions et les ventes
  19. 19. Quest ce que le groupe GIM?• GIMD (Groupe Industriel Marcel Dassault).• Le groupe possède des filiales dans plusieurs secteurs : • Laéronautique civil, militaire et spatial • Edition de logiciels (Dassault Systèmes) • Construction de voiture électriques (Cleanova, avec Heuliez) • Limmobilier (Dassault Immob.), • Le négoce de vin (Château Dassault) • La vente aux enchères (Artcurial, patron Francois Tajan lefigaro.fr, 04/05/05) • La presse (groupe Le figaro)
  20. 20. Quest ce que le groupe Figaro?• Marc Feuillée, est le directeur depuis janvier 2011• Lactuel directeur de la rédaction est Etienne Mougeotte, (ancien vice président du groupe TF1)• Son résultat net au 31/12/2010 était de 1 148 100 euros• Subventions : • 1 113 301 euros en 2005 • 2 745 000 euros en 2006• En 2008, Le Figaro est le troisième quotidien vendu en France avec une moyenne de 320.003 exemplaires vendus par jour,• En 2009 quelque 314.000 exemplaires en moyenne (ventes France payées) AFP, 16/09/2010
  21. 21. Aujourd’hui en France• Créé en 1994, est la déclinaison nationale du quotidien régional Le Parisien• Dirigés et gérés par les Editions de Presse Amaury (EPA).• Le groupe Amaury est le principal actionnaire de l’EPA, également actionnaire dans les paris sportifs sur Internet (Bwin).• EPA édite également l’Echos Républicain (quotidien régional d’Eure et Loire) ainsi que l’Equipe (quotidien sportif), France football et Vélo Magazine.
  22. 22. HistoriqueLe groupe Hachette (aujourd’hui Lagardère Active) entre dans le capital, àhauteur de 25%, de ce qui est devenu les Editions Philippe Amaury. Le GroupeAmaury est donc détenu à 75% par la famille Amaury.En 2005, le groupe réalise un chiffre d’affaire de 650 millions d’euros dont80% dans la presse.Phillipe Amaury décide en 2001 de quitter le système monopolistique dedistribution des Nouvelles messageries de la presse parisienne (aujourd’huiPresstalis) détenu à 49% par le groupe Lagardère (Hachette SA) jusqu’en2011.Il fonde un système propre de diffusion et de commercialisation duquotidien (SDVP), après avoir également constitué une régie publicitaireintégrée (Manchette) et sa propre imprimerie.
  23. 23. Les quotidiens les plus lus en France ne seront pas « bradés »L’évolution de la fortune dela famille Amaury (enmillions d’euros).
  24. 24. L’humanité• L Humanité a été créé par Jean Jaurès en 1904.• Organe officiel de la SFIO jusquen 1920, puiscelui du PCF jusquen 1994.• Il deviendra le grand journal de gauche pendant lentre deux- guerre• Il déclinera à partir des années 70, puis seffondrera dans les années 90 en même temps que le parti communiste.• En 1930, la fête de lHumanité est créée pour financer le journal.
  25. 25. Financements• Aides financières de létat : prêt de 500 000 euros en 2009, ce qui représente 20% de son capital.Actionnaires :• Le PCF reste toujours lactionnaire majoritaire avec 40%.• Viennent ensuite la société des lecteurs (20%)• La société humanité investissement pluralisme (20%),• La société du personnel (10%),• et la société des amis de lHumanité (10%).• Même si le groupe Lagardère et TF1 font partie des actionnaires, la rédaction dirigée par Patrick Apel-Muller déclare avoir conservé son indépendance.
  26. 26. La Croix• 1880 : premier numéro de la Croix• Il devient un quotidien le 16 juin 1883. Le père Emmanuel dAlzon (1810- 1880), fondateur des assomptionnistes et des Oblates de l’Assomption, est à l’initiative de cette publication.• Durant l’affaire Dreyfus, elle est violemment antidreyfusarde et antisémite.• En 1927, sous l’impulsion du père Merklen, le nouveau rédacteur en chef, la Croix ouvre ses colonnes aux questions sociales. . Il s’agit d’un tournant idéologique.• En janvier 1972, la publication devient la Croix-l’Événement.• Il conserve une audience nationale fidèle grâce à ses abonnés mais la faiblesse de la diffusion et la modestie des ressources publicitaires entraînent des déficits d’exploitation qui sont couverts par les bénéfices des autres publications du groupe Bayard presse
  27. 27. L’EVOLUTION• Le nombre des lecteurs du journal continue de diminuer années après années.• C’est dans le milieu des 90’s que le journal choisit de ne garder que son nom originel, la Croix, et de réaffirmer son identité catholique.• Alors que l’ensemble de la presse est confrontée à une désaffection du lectorat, le passage au matin, le 11 janvier 1999, a permis à la Croix d’augmenter ses ventes avec une diffusion payée de 103 404 exemplaires en 2005 contre 87 891 exemplaires en 2001 (chiffres OJD).• Sur la période 2010 2011, La croix a vu ses ventes chuté de 1,75%
  28. 28. LA DIFFUSION• La Croix, c’est une moyenne de 105 363 lecteurs pour l’année 2010 2011, ce qui place ce journal au 8ème rang de la PQN pour sa diffusion. (ou 9éme si on prend en compte l’International Herald Tribune)• La spécificité de ce journal, c’est que l’immense majorité de ces lecteurs sont des abonnés au quotidien, ainsi il y aurait en moyenne moins de 5000 (4939 exactement) acheteurs en kiosque chaque jour. Le Parisien 75,24 % France-Soir 62,14 % Les Echos 59,43 % LHumanité 59,00 %Tableau : Diffusion des quotidiens Libération 53,66 %nationaux dans la région parisienne Le Figaro 50,44 % Le Monde 44,87 % LÉquipe 40,01 % Paris-Turf 26,99 % La Croix 25,50 %
  29. 29. L’ACTIONNARIAT• La Croix est un titre du groupe Bayard Presse. Société anonyme à directoire et conseil de surveillance, le groupe Bayard est un groupe de communication à actionnariat unique : les Assomptionnistes, congrégation religieuse internationale.• Premier groupe de presse catholique, premier éditeur français de livres de poche pour enfants, "leader" sur le marché de la presse senior, le groupe Bayard est le 5ème groupe de presse français par la diffusion : 7,6 millions d’acheteurs et 30 millions de lecteurs dans le monde.• Bayard cest aussi le 4e éditeur dhebdomadaires, de revues ou de livres pour la jeunesse. A quoi il faut ajouter une activité multimédia : 150 sites web à travers le monde.• Le directeurt général du groupe s’appelle Georges Sanerot . Le directeur de Bayard Presse est Pascal Ruffenach
  30. 30. LES SUBVENTIONSFonds d’aide à la modernisation de la presse :• 14 nov. 2003 : 93285Euros• 20 oct. 2009 : 56282 Euros• De 2003 à 2008, La Croix a touché 1450 046 euros de ce fond d’aide à la modernisation
  31. 31. La Presse Gratuite Urbaine : 20 Minutes, Métro et Direct Matin
  32. 32. 20 MINUTES• Groupe norvégien Schibsted (50 %)• Groupe Ouest-France (50 %) (par le biais de ses filiales Spir Communication et Sofiouest qui détiennent un quart du capital chacune).• Il est au format « demi-berlinois »• Après avoir été lancé à Paris en mars 2002, le journal est disponible dans onze autres grandes villes françaises.• Lédition est partiellement adaptée à chaque ville, par des rédactions locales implantées dans ces villes.
  33. 33. • un chiffre daffaires de de 50,4 millions deuros (en hausse de 11 %).• Pour lannée 2008, 20 Minutes revendique une moyenne de plus de 782 000 exemplaires diffusés chaque jour (chiffre certifié par lOJD).• Il constitue donc le premier quotidien national français en termes de lectorat, devant le quotidien Metro (2 534 000 lecteurs, puis celui dinformations sportives LÉquipe avec 2 400 000 lecteurs).
  34. 34. METRO• Créé par Modern Times Group, propriété du fonds dinvestissement suédois Kinnevik.• Présent dans plus de 130 villes de 22 pays en Europe, Amérique du Nord, Amérique du Sud et en Asie, avec 17 millions de lecteurs Metro est en fait le quotidien le plus lu au monde.• Lancé en France en 2002 est à léquilibre depuis 2005.• Depuis 2003, le Groupe TF1 possédait 34 % de Métro France.• En 2011, le groupe est monté à 100 %, ce qui devrait permettre des synergies entre la rédaction du journal et le service information du groupe.• Metro est le 2ème quotidien le plus lu en France avec 2 401 000 lecteurs (Source EPIQ 2010).
  35. 35. DIRECT MATIN• Direct Matin (Matin Plus jusquen 2008 et Direct Matin Plus de 2008 à 2010)• Le journal a été lancé en Île-de-France le mardi 6 février 2007.• Groupe de presse La Vie-Le Monde (Le Monde) et Bolloré (Direct 8, Direct Soir, Havas), par le biais de ses filiales Bolloré médias et Sofiprom.• La société MatinPlus SA est détenue par le groupe Bolloré à 70 % du capital tandis que Le Monde possède 30 %.
  36. 36. CONCLUSION

×