• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Pcf tract manif 12oct
 

Pcf tract manif 12oct

on

  • 424 views

 

Statistics

Views

Total Views
424
Views on SlideShare
424
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Pcf tract manif 12oct Pcf tract manif 12oct Document Transcript

    • Ce 12 octobre, une nouvelle fois, nous sommes déterminés, salariés du privé comme du public, à refuser le projet Sarkozy-Fillon. Ils continuent de mentir et nient une évidence : leur ré- forme est très largement contestée et restera illégi- time, même votée ! Illégitime car présentée par un gouvernement discrédité par ses rapports de soumission au monde de la finance et au patronat. Illégitime car votée avec de basses manœuvres antidémocratiques, au- jourd’hui au Sénat hier à l’Assemblée Na- tionale, imposées par un gouvernement qui refuse depuis des mois de discuter, de négocier. Illégitime car elle s’oppose à l’exigence exprimée par plus de 70% de l’opinion publique et des millions de manifestants. On parle d’un risque de blocage ! Mais qui bloque, si ce n’est le gouvernement et Nicolas Sarkozy. Ils bloquent et choisissent de passer en force car ils veulent nous faire payer la crise pour continuer à gaver les marchés financiers et les grandes fortunes. Un seul exemple, après avoir voté à l’Assemblée nationale le report des âges de départ à la retraite pour « sauver notre système de retraite », les mêmes s’apprêtent à supprimer l’ISF (impôt sur les grandes for- tunes) ! Après le 12 octobre, unis et déterminés continuons à agir pour faire reculer ce pouvoir im- populaire. Un pouvoir qui s’apprête à amplifier son projet antisocial au service du MEDEF avec la remise en cause des 35h00 la casse des services publics, la baisse des budgets de la sécurité sociale... ! Le Parti Communiste soutiendra toutes les formes d’action décidées par les salariés et leurs syndicats dans l’unité. AVEC LE FRONT DE GAUCHE METTONS NOS FORCES EN COMMUN
    • 3 E, AU PARLEMENT, DANS LES ENTREPRISES, LA RU Les parlementaires communistes défendent GRANDES PROPOSITIONS Garantir et dévelop- Des financements per le système de re- nouveaux articulés traite par répartition. à une nouvelle poli- financiers. Bonus pour les en- Ce système a fait la tique de développe- treprises qui investissent pour preuve de son effica- ment de l’emploi. créer des emplois. cité depuis plus de 60 ans. Il a 1°) Faire cotiser les revenus 3°) Suppression des exonéra- permis de sortir de la misère financiers des entreprises et tions des cotisations sociales. des millions de retraités. C’est des banques. Rien que pour 33 milliards d’euros en 2009 ; un système de solidarité entre l’année 2009, ces revenus s’éle- Depuis 1992, 295 milliards les générations, entre les pro- vaient à 305 milliards d’euros. d’argent public ont été donnés fessions. Ce système participe Une cotisation au même taux aux entreprises sans résultat activement au pacte social qui que celle sur sur les salaires pour l’emploi. Nous proposons rassemble les français. Il est rapporterait 75 milliards d’eu- d’affecter une partie de ces facteur d’unité nationale. ros dans les caisses de la Sécu- sommes à des Fonds Régio- rité Sociale dont 24,5 milliards naux pour l’Emploi et la For- Des droits sociaux pour les retraites. mation et à un Fond National nouveaux : retraite 2°) Instaurer un Bonus/Malus pour l’Emploi et la Formation. à 60 ans à taux plein pour les cotisations (modula- Pour impulser dans les régions pour une carrière tion de l’assiette de cotisations). et sur l’ensemble du territoire complète. Augmen- une véritable politique d’inves- tation des retraites pour at- Malus pour les entreprises qui tissements créateurs d’emplois teindre au minimum le niveau suppriment ou précarisent les en particulier dans les services du SMIC. S’attaquer résolu- emplois, font des placements publics et l’industrie. ment aux inégalités hommes/ femmes (moyenne des retraites Ne pas jeter sur la voie publique - manif 12 oct 2010 - iov69200 pour les femmes 950 euros, pour les hommes 1550 euros). Pour les jeunes, valider les an- nées d’études après le BAC. Pour les salariés victimes des suppressions d’emplois, des délocalisations, des restructu- rations, validation des années de chômage et de précarité. Pour tous, validation des pé- riodes de formations et de stages. Permettre aux salariés ayant exercés des travaux pé- nibles, de nuit, ou postés de partir à 55 ans. Avancer l’âge de la retraite pour les travailleurs handicapés.