• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Duchesne Medialab Mai09
 

Duchesne Medialab Mai09

on

  • 728 views

http://medialab.sciences-po.fr

http://medialab.sciences-po.fr

Statistics

Views

Total Views
728
Views on SlideShare
728
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Duchesne Medialab Mai09 Duchesne Medialab Mai09 Presentation Transcript

    • Création d’une banque de données qualitatives
      • Responsable : Sophie Duchesne (CNRS), Centre d’Etudes Européennes
      • Chargé de mission : Guillaume Garcia, Centre d’études européennes
      • Centres de recherches impliqués :
      • CDSP, CEE, CERI, CEVIPOF, Centre d’Histoire de Sciences Po, CSO, Medialab
      • Financement :
      • Convention Adonis / Medialab
      • Direction scientifique (dans le cadre de l’appel interne à Sciences Po, projet DIM)
    • Objectif général
      • Sciences Po a décide de se positionner comme un pôle d’excellence en méthodologie des sciences sociales
      •  
      • Un dispositif d’archivage existe déjà en méthodologie quantitative, abrité au CDSP
      •  
      • Or, la grande majorité des recherches menées à Sciences Po comme en France, notamment au niveau doctoral, est essentiellement qualitative.
      •  
      • Il est donc indispensable qu’un tel dispositif d’archivage et de partage des données soit également mis en place dans le domaine qualitatif
      •  
    • Le retard français en la matière
      • Les encouragements officiels ont été peu suivi d’effets jusqu’à présent:
      • - Rapport Silberman sur les archives quantitatives en sciences sociales (1999, La Documentation Française)
      • - Rapport Cribier sur les archives qualitatives (2003, Ministère de la recherche)
      • Les expériences pionnières en matière d’archivage et de partage des données qualitatives sont venues de la recherche appliquée
      • Exemple : pôle « Sciences humaines et sociales » de la R&D d’EDF ( GRETS)  
      • D’autres initiatives ont été menées plus récemment dans le domaine de la recherche fondamentale :
      • - initiative de la MSH de Dijon (observations ethnographiques)
      • - initiative de l’IEP de Grenoble (groupe Capas et élaboration d’un Guide des bonnes pratiques)
    • Les expériences menées dans d’autres pays
      • De multiples expériences ont été menées ailleurs :
      • - en Amérique du Nord : Etats-Unis, Canada
      • - en Europe : Suisse, Allemagne, Pays nordiques
      •  
      • Limite de ces initiatives : l’absence de système centralisé d’archivage
      •  
      • Le dispositif modèle : Qualidata ( http:// www.esds.ac.uk / qualidata / )
      • - fondé en 1994 sur les bases de UK ESDS
      • - réseau centralisé (basé à Essex) qui comprenait 160 jeux de données cataloguées en 2006
    • Les 4 missions du pôle qualitatif de Sciences Po
      • Mission 1 : Archivage des données
      • Mission 2 : Diffusion des données
      • Mission 3 : Enseignement des méthodologies qualitatives
      • Mission 4 : Réflexion épistémologique et méthodologique
    • Mission 1 : Archivage des données
      • Une mission fondamentale : conserver une partie de la mémoire du travail scientifique, à un moment critique où de nombreuses enquêtes qualitatives risquent d’être perdues
      •  
      • Pour assurer la conservation de données et d’informations relatives à leur recueil:
      • - mise en place d’un protocole adapté de recensement des enquêtes existantes
      • - recueil et conservation des enquêtes majeures (historiques / contemporaines)
      • - documentation la plus exhaustive possible
      •  
      • But : assurer la pérennité des données
    • Mission 2 : La diffusion des données
      • Objectifs scientifiques :
      • - rendre possible la comparaison temporelle (analyses longitudinales)
      • - favoriser l’analyse secondaire des données
      •  
      • Objectif économique : permettre une utilisation plus intensive de données produites sur financement public
      •  
      • Objectif méthodologique :
      • - favoriser l’accord sur des standards minimums de bonnes pratiques
      • - construire un répertoire commun des méthodes d’analyse des données qualitatives
      • - articuler cumulativité des pratiques scientifiques et innovation 
      •  
      • Mise en œuvre : création d’une banque de données en interface entre le CDSP et le Medialab:
    • Mission 3 : Enseignement des méthodes
      • Apport de la base :
      • - permettre d’avancer dans l’enseignement des méthodologies qualitatives
      • - et dans la formation méthodologique des chercheurs
      •  
      •   Triple usage :
      •  
      • - Premier cycle :
      • Sensibilisation et familiarisation des étudiants aux problèmes liés à l’usage des données qualitatives (observation, entretien, étude du texte et de l’image)
      •  
      • - Master :
      • Initiation théorique et pratique aux méthodes et techniques d’enquête
      • - Doctorat :
      • Approfondissement ciblé sur les techniques effectivement utiles aux doctorants
    • Mission 4 : Assurer l’animation de la communauté des « qualitativistes » de Sciences Po
      • L’analyse secondaire ré-ouvre les principaux débats concernant les méthodes qualitatives :
      • Profiter de la création de la base d’une part, et de la dynamique impulsée par DIM, pour initier une collaboration plus large entre les qualitativistes de Sciences PO
      •  
      • - Objectif : mettre en commun et interroger les pratiques des jeunes chercheurs et des chercheurs confirmés
      • - Élaboration de réflexions à plusieurs niveaux :
      • * principes déontologiques à mettre en œuvre dans les enquêtes de terrain
      • * conditions de validité des recherches qualitatives
      • * types de généralisation possible des résultats
      •  
      • Animation d’un site web:
      • - publiciser les débats du réseau
      • - servirait de centre de ressources pour les chercheurs et les étudiants
      •  
      • Visibilité renforcée par des publications
    • Les difficultés scientifiques, juridiques et éthiques
      • Dispositif d’incitations à déposer les données
      •  
      • Sélection des enquêtes (comité d’archivage)
      •  
      • Réunion de la documentation et accord des chercheurs
      •  
      • Limites de l’anonymisation des enquêtes (terrain local ou sectoriel étroit)
      •  
      • Problème de consentement des enquêtés
      •  
      • Conditions de restriction d'accès aux données et à leur usages
    • Mise en oeuvre (1) : Développement d’une section qualitative au sein du CDSP
      • Numérisation et mise aux normes des données au regard des formats d’échange standards internationaux
      •  
      • Constitution technique de la base dans le cadre du CDSP :
      • Sélection des enquêtes à archiver
      • Autorisation d’accès aux données
      • Possibilité de mise en relation avec le chercheur
      • plate-forme « classique » de recherche des données par mots-clefs
      •   - Diffusion des données sous forme brute
    • Mise en œuvre (2): l’apport du Medialab
      • Par-delà le portail du CDSP, possibilité de
      • - configuration de chaque enquête sous la forme d’un « mini » site Web
      • - configuration de l’ensemble de la banque sous la forme d’un méta-réseau
      •  
      • Élaboration d’une interface de consultation ergonomique et à la pointe de l’évolution numérique :
      • - développement d’outils de recherche et de navigation dans la base tenant compte des avancées technologiques et les anticipant
      • - possibilité de naviguer dans une enquête, de croiser de multiples critères et d’explorer de manière créative l’ensemble des enquêtes Interopérabilité de la base
      • (compatibilité avec d’autres banques de données au niveau national et international)
      •  
      • Développement et maintenance du site WEB
      •  
      • Valeur ajoutée en termes d’analyse des données:
      • - passer du format « base échange » au format « base d’exploitation » des fichiers
      • - proposer des outils d’exploitation et de traitement des données en ligne
      • - mise à disposition des logiciels et formations  
    • Prospective
      • Assurer une veille technologique
      • Anticiper les évolutions des modes de travail de la recherche (ex : collectivisation) et les articuler aux avancées technologiques probables à moyen terme (ex : analyse collaborative des données)
      • Contribuer à la normalisation du processus de recherche qualitative, à travers l’anticipation des contraintes de l’archivage en amont de l’organisation de l’enquête (réunion de la documentation annexe et des métadonnées, enregistrement numérisé des entretiens, transcription automatique, insertion des documents d’étapes intermédiaires, etc.)
    • Evolution du dispositif
      • Création de la base à l’échelle de Sciences Po dans un premier temps, à partir des données produites dans les laboratoires partenaires
      • En relation avec Qualidata
      • A terme :
      • impulser une dynamique nationale
      • possibilité d’ouverture à l’ensemble de la recherche française en sciences sociales
      •   - réflexion sur de possibles échanges européens (réseau RISE)