Your SlideShare is downloading. ×
0
Lasthme Du Sujet âGé
Lasthme Du Sujet âGé
Lasthme Du Sujet âGé
Lasthme Du Sujet âGé
Lasthme Du Sujet âGé
Lasthme Du Sujet âGé
Lasthme Du Sujet âGé
Lasthme Du Sujet âGé
Lasthme Du Sujet âGé
Lasthme Du Sujet âGé
Lasthme Du Sujet âGé
Lasthme Du Sujet âGé
Lasthme Du Sujet âGé
Lasthme Du Sujet âGé
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Lasthme Du Sujet âGé

1,472

Published on

Tache difficile du fait de la variabilité des critères retenus d'une étude à l'autre

Tache difficile du fait de la variabilité des critères retenus d'une étude à l'autre

Published in: Health & Medicine
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,472
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
86
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. L'ASTHME DU SUJET ÂGÉ: Les pièges diagnostiques Dr Claude KRESPINE 3 èmes Journées Internationales Auressiennes de Pneumologie 30 Avril – 01 Mai 2008 P.H Service de Pneumologie http://www.MedeSpace.net Share what you know and learn what you don’t
  • 2. Épidémiologie de l'asthme du sujet âgé Tache difficile du fait de la variabilité des critères retenus d'une étude à l'autre Population générale aux USA 2 études: Résultats convergents 6 à 10% > 70 ans Non-fumeurs 1979 6.5% 1997 95/100 000 habitants* * Bauer BA et al. Chest; 1997; 111 ; 2: 303-310 85% des asthmatiques ont des symptômes avant 40 ans > 65 ans Non-fumeurs
  • 3. DÉFINITION DE L'ASTHME CRITÈRES DU GINA * TVO (souvent) réversible (spontanément ou sous traitement) HRB non spécifique Inflammation chronique des voies aériennes +++ 1 2 3 http://www.ginasthma.org/Guidelineitem.asp??l1=2&l2=1&intId =60 DÉFINITION DU SUJET ÂG É OMS (France) : 60 ans  Âge biologique  Âge chronologique
  • 4. Problèmes de "frontières" avec les BPCO chez les sujets âgés Perte de la réversibilité de l'obstruction bronchique 1 Asthme "vieilli" 2 Asthme tardif * Remodelage bronchique "Vieillissement" naturel de l'appareil bronchopulmonaire? Après infection bronchique? * Braman SS et al; Am Rev Respir Dis; 1991; 143 ; 2: 336-340 LE CRITÈRE HRB
  • 5. LE CRITÈRE HRB L'HRB augmente(rait) "physiologiquement" avec l'âge "Vieillissement" des voies aériennes Diminution sensibilité des récepteurs bêta - adrénergiques Modification de l'équilibre sympathique - parasympathique Pas de modification des caractères de l'inflammation chronique des VA (LBA) quel que soit l'âge * * Radenne F et coll. Rev Mal Respir; 2003; 20 ;1Pt 1: 95-103
  • 6. PARTICULARITÉS PHYSIOPATHOLOGIQUES GÉNÉRALES DE L'ASTHME DU SUJET ÂGÉ 3 phénomènes intriqués Inflammation Bronchospasme Recrutement de cellules inflammatoires in situ et CD4+ Th2 Hypersécrétion des glandes à mucus Obstruction Plus de neutrophiles chez le sujet âgé * *Woodruff PG et al. J Allergy Clin Immunol; 2000; 108 ;753-758
  • 7. PARTICULARITÉS PHYSIOPATHOLOGIQUES DE L'ASTHME DU SUJET ÂGÉ: PLACE DE L'ALLERGIE  90% des enfants asthmatiques présentent une sensibilisation à 1 ou plusieurs allergènes Pic de prévalence de la réactivité cutanée survient au cours de la 3éme décennie puis chute rapidement après 50 ans Après 60 ans? 12% d'asthmes allergiques quand il débute après 60 ans (*) * Ford RM; Med J Aust; 1969; 1: 628-631) 80 sujets de plus de 65 ans dont 65% asthme modéré à sévère 75 (74.7%) ont des tests cutanés positifs (**) ** Cassino c ; Am J Respir Crit Care Med; 2000; 162: 1423-28 Y PENSER
  • 8. PARTICULARITÉS CLINIQUES DE L'ASTHME DU SUJET ÂGÉ ASTHME Épisodes de dyspnée sifflante paroxystique évoluant par crise de résolution spontanée ou sous traitement Gravité fonction de: fréquence des crises, gênes nocturnes, consommation médicamenteuse, retentissement EFR Également vrai chez le sujet âgé mais forme rare Asthme "vieilli" Asthme à dyspnée continue Corticonécessitant Asthme "de novo" tardif (infections) progressivement D'emblée
  • 9. PARTICULARITÉS CLINIQUES Formes à dyspnée continue Dyspnée considérée comme "normale" elle est banalisée et négligée Le sujet âgé ne se considère pas comme dyspnéique Il a une mauvaise perception de sa dyspnée DANGER Aggravation progressive sans traitement Retard thérapeutique des exacerbations Diagnostic en période de décompensation: difficultés ++
  • 10. Particularités cliniques: les formes à toux chronique ou toux d'effort Formes très fréquentes chez les sujets âgés Diagnostic d'asthme difficile: multiples facteurs confondants possibles Autres particularités cliniques: symptômes extra respiratoires dominants Nette limitation de l'activité quotidienne (physique, sociale) + Signes de dépression et troubles du sommeil  Perception négative de l'existence souvent Productive
  • 11. Particularités de l'EFR  Déclin physiologique aggravé par l'asthme À 60 ans: VEMS moyen 3.050 L (homme-1.75m) vs VEMS moyen 1.99 L asthmatique apparié (*) Lange PJ. N. Engl. J. Med.; 1998; 339: 1194-1200 Problème d'exécution : compréhension, motricité Vieillissement de l'arbre respiratoire L'HRB risque d'être plus sévère et/ou obstruction fixée N= 17 500 personnes dont 1 095 asthmatiques Étude longitudinale sur 15 ans: 3 EFR en moyenne (*) Déclin VEMS/an: 38mL chez asthmatique vs 22mL sujet non asthmatique
  • 12. TOUX EXPECTORATIONS DYSPN ÉE LIMITATION R É CENTE DES ACTIVITES SENSATION DE MAL-ÊTRE ASTHME ? Y PENSER TOUJOURS INFECTION PULMONAIRE TUBERCULOSE…… FIBROSE PULMONAIRE MALADIE THROMBO EMBOLIQUE ÉLIMINER +++ Asthme de survenue récente Modification récente d'un asthme stable
  • 13. Les pièges diagnostiques à éviter Chez les sujets âgés "Asthme cardiaque  Bilan cardiologique: échocardiographie ++ Processus tumoral Corps étrangers Imagerie: RT/TDM Bronchoscopie RGO PH-métrie Syndrome de dysfonction des cordes vocales Syndrome d'hyperventilation Vascularite (Churg et Strauss) ABPA (Hinson – Pepys) Trachéo-bronchomalacie Imagerie: RT/TDM Bronchoscopie Biologie BPCO +++ Infection des VAS Problème des limites nosologiques Asthme OU/ET BPCO TDM VAS Pneumopathies d'hypersensibilité Myopathie aux corticoïdes Prise de β ¯ (collyre)
  • 14. NE JAMAIS IGNORER LA POSSIBILITÉ D'UN ASTHME CHEZ LE SUJET ÂG É NE JAMAIS SE CONTENTER DU DIAGNOSTIC D' ASTHME SANS BILAN CHEZ LE SUJET ÂG É Je vous remercie de votre attention [email_address]

×