Your SlideShare is downloading. ×
Communique de presse Droit Commun De La Vente
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Communique de presse Droit Commun De La Vente

484

Published on

Professionnels et consommateurs appellent ensemble au rejet de l’instrument optionnel proposé …

Professionnels et consommateurs appellent ensemble au rejet de l’instrument optionnel proposé

Le Medef, la Fédération du E-commerce et de la vente à distance (Fevad) et l’UFC-Que Choisir s’associent pour demander le rejet de la proposition de règlement relatif à un droit commun européen de la vente, qui doit être votée cette semaine au Parlement européen.

Published in: News & Politics
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
484
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Droit commun européen de la vente Professionnels et consommateurs appellent ensemble au rejet de l’instrument optionnel proposé Le Medef, la Fédération du E-commerce et de la vente à distance (Fevad) et l’UFC-Que Choisir s’associent pour demander le rejet de la proposition de règlement relatif à un droit commun européen de la vente, qui doit être votée cette semaine au Parlement européen. Le projet de droit commun européen de la vente entend instaurer un second régime optionnel de droit des contrats, parallèle au droit national existant. En pratique, des règles différentes pourraient s’appliquer pour un même produit en fonction du choix de l’application du régime européen ou national. Si nos associations se sont depuis toujours engagées à soutenir, dans l’intérêt des consommateurs et des entreprises, les mesures visant à améliorer le fonctionnement du marché intérieur et à faciliter les transactions transfrontières, le Medef, la Fevad et l’UFC-Que Choisir sont convaincus que ce droit sera source de confusion, de complexité et d’insécurité juridique pour les parties au contrat. Ces inquiétudes, largement relayées par les différentes parties prenantes, que ce soit au niveau national ou communautaire, ont également trouvé écho auprès des législateurs nationaux et jusqu’au sein même du Parlement européen. A la veille des élections européennes, le Medef, la Fevad et l’UFC-Que Choisir appellent:   les parlementaires européens à rejeter l’adoption de ce droit optionnel qui ne répond aucunement aux attentes des consommateurs, ni des professionnels ; à être associés de manière constructive à l’élaboration d’une réglementation européenne qui prenne en compte les besoins des consommateurs et des entreprises en leur apportant la sécurité et la confiance nécessaire au développement du marché intérieur. . Contacts presse : Fevad : Nathalie LAÎNÉ Tél : 01 42 56 38 86 ; nlaine@fevad.com Medef : Guillaume CROULLEBOIS Tél. : 01 53 59 18 08 ; gcroullebois@medef.fr UFC - Que Choisir : Marie-Christine BRUMENT Tél. : 01 44 93 19 84 ; mcbrument@quechoisir.org

×