Your SlideShare is downloading. ×
France‐Allemagne : Le travail des partenaires sociaux sur l’emploi des jeunes
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

France‐Allemagne : Le travail des partenaires sociaux sur l’emploi des jeunes

324

Published on

Les partenaires sociaux allemands et français ont remis, le 17 février, aux ministres du Travail des deux pays les résultats de leurs travaux sur l'emploi des jeunes.

Les partenaires sociaux allemands et français ont remis, le 17 février, aux ministres du Travail des deux pays les résultats de leurs travaux sur l'emploi des jeunes.

Published in: News & Politics
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
324
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. France‐Allemagne Le travail des partenaires sociaux sur l’emploi des jeunes Les partenaires sociaux allemands et français1 ont remis, le 17 février, aux ministres du Travail des deux pays les résultats de leurs travaux sur l’emploi des jeunes2. Le groupe des partenaires sociaux, constitué il y a un an, réunit les organisations syndicales de salariés et les organisations d’employeurs des deux pays. Face à la situation très préoccupante du niveau de chômage des jeunes, et plus encore, à la situation des jeunes très éloignés d’une insertion dans l’emploi, le groupe de travail a fait de l’emploi des jeunes sa priorité. Le diagnostic croisé des forces et faiblesses des dispositifs nationaux confirme le besoin de rendre plus coopératives les relations entre le monde de l’enseignement et le monde du travail. Il met aussi en évidence le besoin d’une implication forte des partenaires sociaux pour que les dispositifs de formation professionnelle et d’alternance soient le mieux adaptés et le plus réactifs possibles pour répondre aux besoins des jeunes et des entreprises. Les propositions des partenaires sociaux visent à améliorer l’efficacité de la formation professionnelle et son volet alternance, tout en prenant en compte les défis d’une économie mondialisée. Ces propositions sont structurées autour de trois problématiques :  créer ou renforcer les passerelles verticales et horizontales dans les systèmes de formation ;  améliorer la coopération entre les acteurs de la formation, partenaires sociaux et pouvoirs publics ;  développer des compétences et des qualifications prenant en compte une économie de plus en plus mondialisée. Les partenaires sociaux français et allemands attendent de leur gouvernement respectif qu’il prenne en compte les propositions qu’ils ont élaborées. Pour leur part, ils vont poursuivre leurs travaux pour concrétiser les pistes proposées. Ils vont aussi entreprendre un travail sur la compétitivité. L’emploi des jeunes résulte de beaucoup de paramètres, notamment le niveau de l’activité économique qui doit s’inscrire dans un développement basé sur la qualité, l’investissement, l’innovation et l’élévation des niveaux de compétence et qualification des salariés. Paris, le 17 février 2014 1   DGB    CFDT, CFTC, CFE‐CGC, CGT, CGT‐FO    BDA    MEDEF, CGPME, UPA, UNAPL, FNSEA, CNMCCA, CEEP 2  Document disponible auprès des organisations ci‐dessus. 

×