Programme developpementcitoyen

464
-1

Published on

appel-a-projet

Fondation OCP
Créée pour porter l’engagement social et sociétal du Groupe OCP, la Fondation OCP a pour vocation l’élaboration et la mise en oeuvre de programmes citoyens axés sur le développement humain. Elle met l’innovation sociale et sociétale au coeur de ses actions au Maroc et à l’étranger. Elle adopte une démarche globale et participative, établissant ainsi les fondements d’une action citoyenne intégrée pour l’amélioration du cadre de vie des populations défavorisées. L’aide à la réduction de la pauvreté, la promotion de l’éducation pour tous et l’amélioration de l’accès à la santé, le développement de l’agriculture nationale et l’accompagnement de la jeunesse constituent les principaux axes d’intervention de la Fondation OCP.
Objectifs
L’objectif général de cet Appel à Projets est l’appui à l’émergence d’AGR pérennes dans l’ensemble du Royaume du Maroc et notamment dans les territoires ou le Groupe OCP agit parmi les groupes de population les plus vulnérables. L’objectif spécifique est de soutenir les actions proposées par des acteurs associatifs non-étatiques qui visent à améliorer les conditions de vie des catégories de la population les plus vulnérables, notamment les jeunes et les femmes et ce, en vue de les aider à se prendre en charge vers leur autonomie économique et leur intégration sociale.
Résultats attendus
En cohérence avec cet objectif spécifique, la Fondation OCP vise à accompagner les Demandeurs qui présentent des projets répondant au moins à l’une des priorités suivantes de façon intégrée (liste non exhaustive ou limitative) :
• Valoriser et commercialiser des produits du terroir et d’artisanat ;
• Mettre en place dans le respect des normes nationales et internationales des processus de valorisation des produits du terroir et d’artisanat ;
• Améliorer la maitrise, par les petits producteurs des processus et filières de valorisation ;
• Mettre en valeur et promouvoir des produits du terroir et de l’artisanat au niveau national et international ;
• Permettre le transfert de savoirs et de savoir-faire entre générations d’artisans et producteurs ;
• Transmettre durablement les pratiques de valorisation et de production du terroir et d’artisanat ;
• Faciliter l’accès à des réseaux de commerce social et solidaire aux profits de petits producteurs ;
• Créer et/ou innover dans des produits existants ;
• Etc ;
Date limite de soumission : 24 mai 2013

Lien vers l’appel à projets de la Fondation OCP

http://www.ocpgroup.ma/pages/fondation-ocp

Published in: Economy & Finance
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
464
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Programme developpementcitoyen

  1. 1. ProgrammeDéveloppement Citoyen
  2. 2. Six domaines d’intervention ont été définis prioritaires par le Programme dans l’objectif departiciper et de contribuer en tant que société civile à :- Assurer une meilleure éducation pour tous ;- Améliorer la santé maternelle et infantile ;- Permettre un meilleur accès aux soins aux populations excentrées ;- Promouvoir l’animation sociale dans les zones cibles ;- Relever le niveau socio-économique des plus pauvres par la mise en place d’ActivitésGénératrices de Revenus et d’Emplois ;- Promouvoir le patrimoine comme vecteur de développement territorial.Les zones cibléesLe Programme Développement Citoyen a pour ambition de contribuer à l’amélioration du niveau de viedes populations les plus vulnérables. Pour ce faire, le Programme favorise l’implication de partenairesnationaux et d’associations locales, créant ainsi une synergie entre différents acteurs tout en œuvrantselon une approche intégrée et participative.Les zones cibles sont prioritairement localisées dans les régions d’implantation du Groupe OCPet dans les zones rurales nationales les plus pauvres (selon les indices du taux de pauvreté duHCP, 2007). En 2012, le Programme Développement Citoyen a renforcé sa présence surplusieurs communes rurales prioritaires à travers des partenaires forts sur des projets structurants.Chaque partenaire clé est actuellement présent sur une région prioritaire avec une expertise sur un ouplusieurs domaines d’actions.Mission
  3. 3. Malgré les avancées indéniables réalisées au Maroc depuis plusieurs années, les disparitésdans le domaine de l’éducation, entre le milieu urbain et le milieu rural demeurent importantes.Aujourd’hui encore, dans les contrées les plus reculées, les écoles sont souvent sans infrastructureadéquate (eau, électricité, classes et toilettes). Pour y accéder, les élèves doivent parcourirchaque jour de très longues distances à pied et les enseignants contraints d’y résider s’y sententisolés. Ces situations engendrent des inégalités profondes dans la population marocaine. Oncompte 52% de femmes rurales analphabètes, un taux tout aussi important d’enfants qui abandonnentl’école en cours de scolarité et l’accès à l’université est plus difficile pour les jeunes ruraux.Valoriser l’école, promouvoir et généraliser un enseignement de qualité en milieu rural, réhabiliter etéquiper des classes, des cantines, des internats, offrir des moyens pour y accéder et s’y maintenir,réinsérer les enfants en décrochage scolaire, constituent les domaines d’interventions majeurs quele Programme Développement Citoyen a entrepris de renforcer depuis 2011.L’éducation pour tous
  4. 4. Infrastructure et équipementAménagement des sanitaires dans 130 écoles rurales de la Province dEl JadidaParmi les projets d’envergure menés par la Fondation OCP en matière de promotion de l’éducationpour tous, un programme a été établi au niveau de la Province d’El Jadida pour la réhabilitationdes infrastructures scolaires. En 2012, 130 écoles publiques en zone rurale ont été équipées desanitaires, inscrivant également ce projet dans la mise à niveau de l’hygiène scolaire. Ce projetprofite aux enfants issus de milieu défavorisé dans le rural. Grâce à l’amélioration des conditions descolarité, il permet de lutter contre la déperdition scolaire, particulièrement marquée chez les filles.Ce programme est financé par la Fondation OCP et porté conjointement avec le site OCP de JorfLasfar.Bénéficiaires : 13000 enfantsPartenaires : INDH - El Jadida
  5. 5. Réhabilitation de quatre écoles rurales à KhouribgaSur la commune rurale Ouled Azzouz, quatre écoles primaires ont bénéficié de la remise auxnormes des infrastructures scolaires existantes. Ce projet a concerné la réfection des sanitaires,l’adduction en eau potable, la réhabilitation des cantines scolaires, l’équipement des sallesmultimédias et les abris de pluie. Parallèlement, des conseils de gestion ont été instaurés danschaque école pour élaborer des plans d’action pédagogiques et réaliser des programmesd’animation socioéducative.Ce programme d’une durée de 3 ans vise en outre à relever le niveau déducation des enfantsgrâce à des cours de soutien scolaire, la formation des éducateurs et léquipement des salles declasse.Bénéficiaires : 600 enfantsPartenaires : Association Al Jisr & Association Ouled Chaoui pour le Développement Durable
  6. 6. Faciliter l’accessibilité à l’écoleLe transport scolaireL’éloignement des établissements scolaires est une contrainte importante à la scolarisationdes enfants dans le monde rural, notamment pour les filles. Quand la distanceDomicile – Établissement scolaire est supérieure à 4 Km, le taux de déperdition est de 11 %pour les garçons et de 26,3 % pour les filles selon le HCP (Direction de la Statistique).En 2012, la Fondation OCP a choisi de concentrer ses efforts sur la mise en place de moyensde transport scolaire dans les zones cibles. Plus de 90 bus scolaires ont été distribués au profitd’écoles publiques en milieu rural pour faciliter l’accès à l’école et lutter contre la déperditionscolaire. 8600 vélos ont été offerts aux jeunes collégiens en vue de permettre l’accès auxcollèges et les encourager ainsi à poursuivre leurs études.Bénéficiaires (vélos) : 8600 élèvesPartenaires : Association L’Heure Joyeuse. INDH El JadidaBénéficiaires (Bus) : 2390 écoliers _ Partenaires : INDH - El JadidaAssociation Rhamna des services sociaux de proximité
  7. 7. L’Ecole MobileLes enfants du Douar Lhaoud à la Commune Rurale de Lahlassa, Région de Khouribgaétaient en situation d’abandon scolaire en raison de l’éloignement de l’école communautaire.Afin de permettre à 34 enfants de poursuivre leur cycle d’éducation primaire dans de bonnesconditions, la Fondation OCP appuie un projet de mise en place d’une école à proximité duDouar, où sont dispensés des cours réglementaires, de soutien scolaire et d’éducation àl’environnement. Les élèves ont aussi bénéficié d’activités sportives et parascolaires, de peinture,d’éducation environnementale, d’accès à la bibliothèque et de théâtre. Le taux de réussite desélèves des cours de préscolaire, de primaire et de soutien scolaire est de 100% pour l’année2011-2012.Pour renforcer cette action, les enseignants bénéficient également de formations complémentaires.Bénéficiaires : 25 élèves inscrits au primaire et 9 au préscolaire. 13 enseignants du MENPartenaires : Fondation Orient Occident - Commune Rurale Mfassis - Délégation Provinciale de l’Education Nationale de Khouribga
  8. 8. Dar TalibaAu Maroc, les statistiques nationales démontrent que l’indice de parité garçon-fille est de 0,83au primaire et de 0,5 au collège (la parité étant effective à 1).Le problème prend toute son acuité au moment du passage au collège où la déperditionaffecte beaucoup plus les filles que les garçons. Labandon scolaire des filles lors du passageau collège est essentiellement lié à l’éloignement, l’absence de moyens de transports, lafaiblesse des infrastructures d’accueil et le nombre limité des bourses auxquels s’ajoutent lesconditions socioéconomiques précaires des familles. Tous ces facteurs constituent autantd’obstacles à la scolarisation des filles en milieu rural.La Fondation OCP, en partenariat avec le Comité de Soutien à la Scolarisation des FillesRurales, soutient le programme «Une Bourse pour Réussir» au sein de trois foyers à El Jadida et àBenguerir. L’objectif principal est de permettre aux filles du milieu rural de poursuivrel’enseignement du premier cycle du secondaire grâce à l’octroi d’une bourse mensuelle pourcouvrir les frais d’internat « Dar Taliba ».Bénéficiaires : 60 Filles ruralesPartenaires : Le Comité de soutien à la Scolarisation des filles Rurales
  9. 9. Une éducation de qualitéLe soutien scolaireL’amélioration de la qualité de l’offre scolaire en faveur des élèves du rural est aujourd’hui uneproblématique fondamentale pour l’éducation et le développement humain.Pour contribuer à l’amélioration du niveau scolaire, la Fondation OCP s’est unie à la FondationSanady pour la mise en place de cours de soutien scolaire. Un programme pilote a été lancé en2012 à la commune rurale Ouled Salmane à Safi dans 10 écoles publiques en vue de comblerles lacunes des élèves dans les matières les plus importantes, développer leurs capacitésd’expression orale et écrite en français, impliquer davantage les parents dans la vie scolaire deleurs enfants. Une expérience similaire est menée depuis 2011 à l’Orphelinat Dar Atfal SidiBernoussi de Casablanca au profit de 140 pensionnaires de différents niveaux scolaires. Autantd’initiatives de nature à améliorer le niveau des élèves permettant ainsi de renouer avec la réussite.Bénéficiaires : 740 enfantsPartenaires : Fondation Sanady - Association Musulmane de bienfaisance Dar Atfal Sidi Bernousi
  10. 10. La réinsertion scolaireSelon le rapport du CSE en 2008, près de 400 000 enfants abandonnent l’école chaque année etseuls 50% des élèves inscrits au primaire achèvent leur cycle collégial.La lutte contre ce fléau aux conséquences humaines et socio-économiques considérables estl’une des priorités de la Fondation OCP. Le soutien à « l’école du football » créée par l’Association JiwarEducation et Développement dans le quartier périphérique Al Menzah de Témara a pour but dedissuader les enfants de décrocher du système scolaire et de revaloriser l’école au cœur desquartiers défavorisés.Les enfants en situation de précarité, orphelins ou démunis, constituent la cible principale dece projet. 150 enfants âgés de 7 à 16 ans en abandon scolaire s’entraînent régulièrement trois foispar semaine, encadrés par des professionnels. Une assistante sociale enquête et suit toute l’annéeles enfants identifiés en situation de décrochage scolaire pour les réinsérer dans le système scolaire,en offrant des solutions alternatives et des activités récréatives ou sportives régulières.Bénéficiaires : 150 enfantsPartenaires : Association Jiwar Education et Développement
  11. 11. La problématique de la santé au Maroc laisse apparaitre une évolution à deux vitesses :d’une part, les indicateurs sanitaires affichent une progression notable en matière dextensionde la couverture sanitaire et un recul des mortalités maternelle, infantile et juvénile ; et de l’autre,persiste une disparité dans létat de santé entre milieux sociaux et zones urbaines-rurales ainsique beaucoup d’insuffisance en matière de qualité de soins.Pour relever ces défis, la Fondation OCP a mis en œuvre des partenariats qui visent àaccéder à une certaine équité de loffre de soin entre les différents milieux et régions urbaineset rurales. Le but étant de faciliter l’accès aux soins aux populations excentrées, de contribuer auxcoûts des soins et des médicaments pour les plus démunis et de consolider le système de santépar la réduction du taux de mortalité maternelle et infantile, notamment en milieu rural.La santé maternelle et infantile
  12. 12. Les entités dédiées à la médecine de la mère et de l’enfantDaprès les statistiques du Haut Commissariat au Plan et de lOrganisation mondiale de la santé, letaux de mortalité maternelle à laccouchement au Maroc est passé de 359 pour 100 000naissances vivantes en 1980 à 112 en 2010. Mais malgré les larges progrès réalisés en matière desanté maternelle et infantile au Maroc, trois défis majeurs persistent aujourd’hui encore : lapersistance d’une mortalité néonatale, l’ampleur de la malnutrition infantile et le niveauélevé des indicateurs de mortalité maternelle et infantile en milieu rural.La Fondation OCP soutient l’Association pour le Développement Humain Hassanate dans sonaction de réhabilitation des centres de santé et de la généralisation d’entités dédiées à la médecinede la mère et de l’enfant. Ce projet vise la réduction des obstacles à laccès des femmes auxétablissements hospitaliers, lamélioration de l’hygiène et de la qualité de la prise en charge sanitaire.Partenaires : Association pour le développementHumain Hassanate
  13. 13. Les caravanes médicales pluridisciplinairesEn vue de contribuer activement à réduire les écarts en matière d’accès à la santé, la FondationOCP en partenariat avec le Groupe OCP et l’Association La Caravane Chirurgicale ont organiséune première caravane médicale pluridisciplinaire dans la Province de Youssoufia au niveau descommunes rurales de Sidi Ahmed et Mzinda.2 432 consultations spécialisées ont été réalisées (gynéco–obstétrique, pédiatrie,gastro-entérologie, dermatologie, cardiologie, endocrinologie). Plus de 100 interventionschirurgicales, dont 35 en chirurgie infantile, ont été effectuées avec succès. 1 758 enfants ontbénéficié d’une action de sensibilisation à l’hygiène buccodentaire avec distributiond’un kit au niveau des établissements scolaires de la Province de Youssoufia.Une dizaine de caravanes similaires est prévue en 2013 dans le cadre de ce partenariatdans les régions où OCP opère ainsi que d’autres zones rurales éloignées des grandscentres hospitaliers.Bénéficiaires : 4290 personnesPartenaires : Association la Caravane ChirurgicaleL’accès à la Santé
  14. 14. Les caravanes médicales spécialiséesLa Fondation OCP a contribué en 2012 au soutien de deux caravanes de chirurgie reconstructiveà Safi et dans les Provinces du Sud du Royaume, au profit d’enfants et jeunes adultes souffrant demalformation faciale (fentes labiale et palatine) et de séquelles de brûlures fonctionnelles.Ces missions médicales menées par l’Association Opération Smile Morocco ont permis d’effectuer280 consultations et 208 interventions chirurgicales en faveur des patients indigents. L’associationapporte également une formation en matière de premiers soins d’urgence aux médecins, infirmierset autres professionnels de la santé des régions concernées.Bénéficiaires : 208 interventions chirurgicales et 280 consultations au profit d’enfants et jeunes adultesPartenaires : Association Opération Smile Morocco
  15. 15. Rééducation et accompagnement médical spécifiqueL’accompagnement des enfants et des personnes à besoins spécifiques nécessite une prise encharge ciblée et constante, en vue de leur assurer une insertion scolaire et socioprofessionnelleoptimales. Les familles les plus démunies n’ont généralement pas les ressources leur permettant desubvenir aux dispositifs spécifiques nécessaires au développement de leurs enfants et à leuréducation.Plusieurs centres nationaux assurent la prise en charge spécialisée en milieu ordinaire ou adaptédes catégories ciblées, dans l’objectif de les accompagner pour surmonter leur situationd’handicap et de leur assurer l’assistance médicale, éducative et la formation requises. Cescentres fonctionnent à la fois grâce au paiement des frais payés par les familles aisées et par lesdons ou parrainages de partenaires qui compensent une partie des charges des famillesmodestes.Le soutien aux enfants et personnes en situation d’handicap constitue l’une des grandes prioritésdu Programme Développement Citoyen, en témoignent les nombreux projets réalisés dans lecadre de partenariats initiés depuis 2011 : le Centre Aurore et le Centre Noor à Casablanca,le Centre Al Manar et le Centre de SAR le Prince Moulay Rachid à Rabat. Ces partenariatsprofitent à 830 enfants ou jeunes adultes en situation d’handicap.Bénéficiaires : 830 enfants ou jeunes adultes à besoins spécifiquesPartenaires : Association SOS Autisme - Amicale Marocaine des HandicapésAssociation Al Manar - Association Marocaine de Soutien et d’Aide aux personnes Trisomiques (AMSAT)
  16. 16. Le volontariat« Agents Solidaires » est un concept mis en place par la Fondation OCP pour l’insertion en milieuassociatif de jeunes agents OCP de différents profils. Cette initiative a permis d’associer deuxgrandes ambitions, celle d’OCP qui œuvre à promouvoir l’engagement social auprès de sesrecrues et celle de la Fondation OCP qui tend à jeter de réelles bases partenariales avec lesdifférentes composantes du tissu associatif marocain et à promouvoir l’esprit citoyen et l’actionvolontaire auprès des jeunes.Débutée en mars 2012, « Agents Solidaires » a permis à plus de 3 300 jeunes, d’une moyenne d’âgede 29 ans et dont la majorité ne s’est jamais impliquée dans la vie sociale auparavant, d’effectuer desmissions d’intérêt public sous forme de stage-immersion au sein de près de 200 associations intervenantdans les différents domaines de développement humain et citoyen. Ces partenaires associatifs ontmanifesté une forte adhésion au projet et ont bénéficié d’un renforcement de capacités en ressourceshumaines.« Agents Solidaires » a touché 26 préfectures, provinces et municipalités, dans plusieurs régions dupays, générant par ailleurs une réelle dynamique dans les différents sites dimplantation du Groupe OCP.Bénéficiaires : 3300 jeunesPartenaires : CREADH. 194 Associations nationales et localesL’animation sociale et socioculturelle
  17. 17. L’animation socioculturelleLe projet de développement socioéconomique de la région de Khouribga, mis en place à travers unpartenariat avec la Fondation Orient Occident depuis 2011, répond à deux besoins :• L’animation socioculturelle au sein du village minier de Hattane ;• Le renforcement des capacités des associations de la Province de Khouribga.Au niveau de Hattane, un centre d’écoute, d’information et d’orientation des jeunes en matièred’insertion professionnelle a été créé. Un espace y est spécifiquement dédié au soutien psychologiqueau profit de 92 jeunes en situation difficile et un autre à l’information et la formation de 20 jeunesen insertion professionnelle. Plusieurs campagnes de sensibilisation ont été menées autour duprojet et des activités d’animation parascolaire ont été réalisées auprès de 1000 élèves desétablissements publics.A Khouribga, le projet couvre la formation et l’accompagnement des associations et des coopérativesainsi que l’appui financier à leurs projets de développement. Des guichets d’orientation, deformation et d’accompagnement des associations ainsi qu’une cellule de services (secrétariat,gestion administrative et financière, fund-raising, etc.) sont mis à disposition du tissu associatif etdes jeunes à la Maison des associations à Khouribga. La Fondation leur propose aussi desmodules de formation en gouvernance stratégique, montage et gestion des projets de développementet recherche des bailleurs de fonds. Dans ce cadre, 5 projets ont été retenus pour un accompagnementfinancier.Partenaires : Fondation Orient Occident
  18. 18. La réinsertion sociale : Le cirque, une école de la vie et du civismeDans le but d’accompagner la réinsertion des enfants déscolarisés et en situation d’exclusion sociale,la Fondation OCP appuie un programme de soutien à l’apprentissage des métiers du cirque à laKasbah de Salé, à travers l’Ecole Nationale de Cirque Shems’y.L’outil cirque développé par l’AMESIP est un excellent moyen de resocialiser les enfants en situationprécaire par les valeurs qu’il permet d’inculquer : la solidarité, la confiance en soi et en les autres,le sentiment de dignité.Les formations dispensées sont travaillées dans l’alternance des temps de formation et de tempsprofessionnels de spectacle, permettant de vivre les chemins de la création artistique et derencontrer les publics tout au long de la formation. L’aboutissement de la formation est consacré par le« Diplôme d’Artiste de Cirque », reconnu par l’Etat et par l’insertion professionnelle réussie.Partenaires : Association Marocaine d’aide aux enfants en situation précaire (AMESIP)
  19. 19. Considérées comme un moyen d’autonomisation des populations défavorisées et de leur insertionsocioprofessionnelle dans le tissu économique, les Activités Génératrices de Revenus et d’Emploisconstituent un objectif stratégique au sein du Programme Développement Citoyen.Des programmes spécifiques destinés au développement de l’agriculture sociale, des produits du terroir, del’artisanat et de l’économie sociale sont appuyés par la Fondation OCP au profit de coopérativeset associations, avec une approche genre soulignée. Le développement des AGR s’est révéléun instrument puissant d’aide à l’intégration des populations défavorisées aux circuits économiques etd’amélioration de leur condition sociale.Les Activités Génératrices de Revenus
  20. 20. Promotion des techniques modernes pour un élevage durable de volailleLe Programme Développement Citoyen soutient un projet novateur en matière d’agriculture sociale, enpartenariat avec l’Association Slow Food. Sur une durée de deux ans, le projet apporte unaccompagnement à la création d’une coopérative agricole, des formations pratiques aux techniquesd’élevage diversifié et durable des volailles et un suivi pour la consolidation de la coopérative et lacommercialisation des produits. Le développement d’emplois formels permet d’assurer ainsi une autonomieaux bénéficiaires et des revenus stables et réguliers aux familles du douar.Le projet vise la lutte contre la pauvreté des habitants de la commune rurale de Jnane Bouih dans larégion de Youssoufia, et plus particulièrement des femmes, via la valorisation de leur savoir-fairetraditionnel, et l’amélioration des conditions de production et de commercialisation.Bénéficiaires :105 personnesPartenaires : Association Slow Food Maroc
  21. 21. La Maison des initiatives rurales de la zone dOuled FtataLa Fondation OCP apporte son soutien à la maison des initiatives rurales de la zone d’OuledFtata qui regroupe 4 douars, gérée par l’Association Dar Ait El Haj Maâti. Parmi les objectifsde cet espace, figurent le développement d’AGR au profit des jeunes et des femmes ainsi quel’accompagnement des petits producteurs pour la valorisation et la commercialisation desproduits locaux (lait, œufs, tapis, arboriculture, apiculture, etc.). Une équipe pluridisciplinairecomposée de jeunes de la région et de bénévoles internationaux anime la Maison desinitiatives rurales. L’espace, entièrement équipé, constitue une plateforme propice pour initierdes projets et offre aux jeunes et aux associations locales les moyens nécessaires pour les réaliser.Bénéficiaires : 120 personnesPartenaires : Association Dar Aît El Hadj El Maâti
  22. 22. L’axe d’intervention relatif au Patrimoine matériel et immatériel marocain et à la préservation dessites à risques a été initié en 2012 au sein du Programme Développement Citoyen. L’objectifglobal du Volet «Patrimoine et sites à risques » est de contribuer à la préservation et la mise envaleur des patrimoines culturel et naturel du Maroc. Il se déploie autour de plusieurs volets :• La préservation et la mise en valeur du patrimoine naturel et culturel marocain se focalise sur lasauvegarde et la valorisation à la fois des chefs-d’œuvre du patrimoine culturel marocain,matériel et immatériel, et des paysages culturels (Patrimoine naturel);• La promotion du patrimoine culturel en tant que constituant essentiel de l’identité culturellenationale, notamment à travers le rôle éducatif du Patrimoine et son impact dans le développement dela personnalité civique, notamment chez des jeunes en milieu scolaire;• Le Programme œuvre également à ériger le patrimoine culturel en tant que vecteur dedéveloppement économique et social. A travers l’appui aux projets de développement et d’AGR liés àla valorisation du patrimoine, cet axe innovant permet de contribuer à l’amélioration des conditions devie des populations bénéficiaires.En 2012, 7 activités ont été financées par la Fondation OCP dans le cadre du volet « Patrimoineet sites à risques ».La Préservation du Patrimoine National et des sites à risque
  23. 23. Rabat Design Center, Avenue Mohamed Jazouli,Madinat Al Irfane,10080, Rabat, MarocTéléphone : 05 22 92 45 34 Fax : 05 37 77 90 38E-mail : contact@ocpfoundation.orgwww.ocpfoundation.orgAssociation reconnue d’Utilité Publique par Décret 2-12-78 du 13 mars 2012

×