Evaluation et caractérisation des entités de recherche : acteurs et méthodes en documentation
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Evaluation et caractérisation des entités de recherche : acteurs et méthodes en documentation

on

  • 1,990 views

Aspects techniques et institutionnels de l'évaluation bibliométrique des organismes de recherche.

Aspects techniques et institutionnels de l'évaluation bibliométrique des organismes de recherche.

Statistics

Views

Total Views
1,990
Views on SlideShare
1,805
Embed Views
185

Actions

Likes
0
Downloads
20
Comments
0

6 Embeds 185

http://urfist.enc.sorbonne.fr 157
http://dougysobiwordpress.wordpress.com 15
http://134.157.89.3 5
http://www.slideshare.net 4
http://giry.enc.sorbonne.fr 3
http://translate.googleusercontent.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

CC Attribution-ShareAlike LicenseCC Attribution-ShareAlike License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Evaluation et caractérisation des entités de recherche : acteurs et méthodes en documentation Evaluation et caractérisation des entités de recherche : acteurs et méthodes en documentation Presentation Transcript

    • Evaluation et caractérisation des entités de recherche : acteurs et méthodes en documentation L’évaluation des établissements et des politiques documentaires à l’heure de la bibliométrie MEDIADIX - URFIST Saint-Cloud 13 avril 2010 Manuel Durand-Barthez - URFIST Paris
    • Principes fondamentaux
      • Contexte législatif français : la LOLF
      • Sous-ensemble Enseignement supérieur & Recherche : le programme P 150
      • Référentiels internationaux : classements de Shanghai, de Leyde, du Times QS/THE, le PRSP de Ta ïwan…
    • La cible des indicateurs
      • Capacités de financement
      • Infrastructure
      • Potentiel humain:
        • Enseignants () chercheurs
        • Etudiants, dont doctorants
        • BIATOS
      • Employabilité des étudiants sortants
      • Quotité enseignement / recherche ; etc…
    • L’enjeu des publications
      • Item visible
      • Article scientifique : indicateur privilégié (format, périodicité)
      • Evaluation rapide via la citation
    • L’OST: un acteur, des référentiels
      • G.I.P. à couverture interministérielle dans le domaine de la Recherche
      • Fournit des informations notamment dans trois domaines liés au P150 de la LOLF:
        • Publications scientifiques
        • Brevets
        • Programmes PCRD
    • Des domaines privilégiés
      • Sciences de la matière
      • Sciences de la nature et de la vie
      • « La base de données source est le Web of Science ® de Thomson Reuters qui fait référence pour la bibliométrie dans les domaines des sciences de la matière et de la vie. » Méthodologie IPERU, Chap.II.1
    • Le W.O.S. : 3 bases
      • 6650 titres en Sciences Technologie Médecine
      • Base Science Citation Index
      • 1950 titres en Sciences sociales
      • Base Social Science Citation Index
      • 1150 titres en Sciences humaines
      • Base Arts & Humanities Citation Index
    • EVALUATION DES SOURCES (Titres des revues)
      • JOURNAL CITATION REPORT
      • (J.C.R.)
      • Tableau statistique annuel
      • paraît au Printemps de l’année « n+1 »
      • 2008:
      • > 6500 titres analysés en STM
      • ≈ 2000 en Sci. sociales
    • Journal: EMBO J Impact Factor : 8.295  Cites in 2008 to articles published in: 2007 = 3309  2006 = 4494 07+06 = 8303 Number of articles published in: 2007 = 454  2006 = 547 07+06 = 1001 Calculation: Cites to recent articles 8303 ------------------------------ = ---------- = 8.295 Number of recent articles 1001
    • Bilan critique
      • Modèle anglo-saxon privilégiant la recherche appliquée
      • Citations quantifiées
        • sans nuances, sur une « première couronne »
        • sans tenir compte des différences de pratique dans chaque discipline
      • Absence flagrante des Sciences humaines
    • Problématique des SHS
      • Sciences sociales relativement bien couvertes dans le SSCI:
        • Economie (209 titres)
        • Sc. Educ. (113 titres)
        • Droit (104 titres)
        • Sociologie (100 titres)
    • Problématique des SHS
      • La base AHCI ( Arts & Humanities ) du WOS est dépourvue de modules d’évaluation statistique
      • Listes de l’AERES issues de l’ERIH European Reference Index for the Humanities.
      • Présentent des carences (dénombrement + classement)
    • Les alternatives
      • Aux BD de référence
      • Au facteur d’impact des revues
      • Au facteur H associé aux chercheurs
      • A l’évaluation par les pairs
    • Les BD de référence
      • Scopus
      • Scholar Google
      • DBLP (informatique)
      • Journalbase (SHS = WOS + Scopus + ERIH + AERES) env. 10.000 titres sur 21.000 entrées (initiative CNRS/TGE Adonis - Michèle Dassa & Christine Kosmopoulos)
    • Facteurs d’impact
      • Traçabilité des citations : par qui la publication citante est-elle citée ; par qui la publication citant la citée est-elle elle-m ême citée etc…
      • Exécution itérative du PageRank de Google (méthode de la « marche aléatoire »)
      • Définition de collèges invisibles
      • Eigenfactor lié au J.C.R. (ISI)
      • Scimago Journal Rank lié à Scopus (Elsevier)
    • Réseaux de co-citations
      • Autre approche des collèges invisibles
      • Citebase (S. Harnad et T. Brody, Univ. Southampton) lié au miroir britannique d’ ArXiv
      • CiteseerX (Pennsylvania State Univ.) domaines de l’informatique et des mathématiques appliquées
    • Facteur H
    • Variantes du Facteur « H »
      • Facteur « G » de Leo Egghe (Univ. Anvers)
      • Nombre « g » d'articles dont la somme des nombres de citations est au moins « g2 »
        • un « g-index » de 10 indique que l'auteur a écrit 10 papiers dont la somme des citations est au moins de 100
      • Il est censé remédier au « gel » des publications captées au-dessus de l’indice H en tenant compte du nombre exceptionnellement élevé de citations générées par quelques-unes d’entre elles
    • Variantes du Facteur « H »
      • Multiples facteurs dérivés sous l’application Publish or Perish de Will Harzing, liée à Scholar Google , tenant compte de:
        • L’ancienneté de l’article
        • Le nombre d’auteurs
        • 6 combinaisons résultent de l’intersection de ces deux paramètres
    • Evaluations alternatives qualitatives
      • A l’origine sur les preprints d’ ArXiv
      • Sur l’article, dans la revue m ême, type Open Access : European Geological Union
      • Sur des articles publiés dans diverses revues, par des collè ges thématiques: Faculty of 1000 liée à l’éditeur BioMed Central
    • Rapporter l’évaluation
      • GRAAL (Universités)
      • SIGAPS (C.H.U. et organismes assimilés de Santé)
      • CRAC (Compte rendu annuel d’activité des chercheurs du CNR) restructuré en BD RIBAC (Recueil d’informations pour un observatoire des activités des chercheurs)
    • Rapporter l’évaluation
      • CNRS : rapport d’activité à 2 et à 4 ans
      • Fiches UR3 (fiches individuelles d’activité enseignant-chercheur ou chercheur concernant les 4 dernières années)
      • Fiches AERES
      • Contrats quadriennaux
      • Contrats d’objectifs
    • Acteurs de l’évaluation: fonction (1)
      • Type de t âche effectuée
        • Repérage
          • Adressage
          • Patronymes
        • Comptage
        • Indices & facteurs
          • Impact des revues où publié
          • Facteur H
    • Acteurs de l’évaluation: fonction (2)
      • Restitution
        • Avalisée directement (instance centrale)
        • Débattue en conseil
      • Taux d’occupation
        • Unique
        • supplémentaire
    • Acteurs de l’évaluation: statut
      • Corps des Bibliothèques
      • Ingénieur
      • Administratif
      • Enseignant-chercheur
      • Chercheur
      • « Autre »…?
    • Acteurs de l’évaluation Formation à la t âche
      • Empirique (« tas »…)
      • Stage court
      • Spécialisée
    • Acteurs de l’évaluation: évolution des méthodes
      • Opportunité de travaux coopératifs
      • Mutualisation des expériences ( groupes de travail associant les catégories professionnelles et les domaines disciplinaires)
      • Appels de l’ OST à enrichir et faire évoluer ses bases et modèles
      • Exemple de la coopérative EREFIN (une vingtaine d’organismes coparticipants, dont l’OST)
    • Conclusion 1
      • Soutenir et faire évoluer les professionnels de l’information- documentation
      • Le cas échant, impliquer les SCD pour mieux les intégrer à l’environnement universitaire, lorsque la situation s’y pr ête
    • Conclusion 2
      • Moduler, nuancer, faire évoluer les indicateurs dans le sens d’une caractérisation optimale des entités
      • Compter, certes oui, mais pourquoi, à quelle fin ?
    • Conclusion 3
      • Vers un document « unique » (…?!) pour l’évaluation ?