Le projet du dépôt institutionnel de l'UMA : état des lieux

  • 467 views
Uploaded on

Communication dans le cadre de la journée d'étude sur le libre accès JELA 2014 qui a eu lieu le 10 Avril 2014 à l'Institut Supérieur de Documentation (Université de la Manouba, Tunisie) et organisé en …

Communication dans le cadre de la journée d'étude sur le libre accès JELA 2014 qui a eu lieu le 10 Avril 2014 à l'Institut Supérieur de Documentation (Université de la Manouba, Tunisie) et organisé en partenariat avec le CNUDST.

More in: Education
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
467
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2

Actions

Shares
Downloads
9
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. 11 Jeudi 10 Avril 2014 Le projet du dépôt institutionnel de l'UMA : état des lieux Mohamed Ben Romdhane & Tarek Ouerfelli Institut Supérieur de Documentation de Tunis Université de la Manouba
  • 2. 2
  • 3. 3
  • 4. 4 Le libre accès à l’IST • Selon l’Initiative de Budapest : – « le libre accès à la littérature scientifique  est sa mise à disposition gratuite sur  Internet, permettant à tout un chacun de  lire, télécharger, copier, transmettre, imprimer (…), ou s’en servir à toute autre fin légale, sans barrière financière, légale  ou technique autre que celles indissociables  de l’accès et l’utilisation d’Internet. »
  • 5. 5 Modalités du libre accès • Voie verte « Green Road » • Archives Ouvertes • Voie dorée « Golden Road » • Revues scientifiques en libre accès
  • 6. 66 Les archives ouvertes « Réservoir où sont déposées des données issues de la recherche scientifique et de l’enseignement et dont l’accès se veut ouvert c’est-à-dire sans barrière. Cette ouverture est rendue possible par l’utilisation de protocoles communs qui facilitent l’accessibilité de contenus provenant de plusieurs entrepôts maintenus par différents fournisseurs de données » (glossaire INIST)
  • 7. 77 Archives ouvertes Typologie • Archives Institutionnelles, les projets relevant d’universités, de grandes écoles, d’organismes de recherche, d’associations professionnelles. • Archives disciplinaires concernent les travaux dans un domaine précis
  • 8. 8
  • 9. 99 AO de l’UMA : archive institutionnelle • Université de la Manouba : – créée par le décret 1801 du 31 Juillet 2000 – Nombre total d'établissements : 14 ( 8 Instituts, 5 écoles , 1 Faculté) – Nombre total d‘enseignants :1728 (2012 – 2013) – Laboratoires de recherche : 6 (2 ENSI, 1 Fac de lettres, 1 ISCAE, 2 ENM vétérinaire) – Unités de recherche : 25 (source : http://www.uma.rnu.tn)
  • 10. 10 Pourquoi une AO à l’UMA • Accessibilité à toute la production scientifique des enseignants – chercheurs de l’UMA • Visibilité de la recherche à l’UMA Visibilité du chercheur dans son domaine Visibilité des équipes et des laboratoires de recherche aussi de l’établissement au niveau national et international Augmenter l’impact des résultats des travaux de recherche menés à l’UMA
  • 11. 11
  • 12. 12 Facettes du projet • Aspects politiques : assurer l’accord de l’administration et la participation des chercheurs • Aspect économiques : montrer les avantages des archives ouvertes sur les coûts de publication • Aspects juridiques des archives ouvertes : tenir compte des principes fondateurs du droit d’auteur et rassurer les chercheurs à propos des questions relatives à la propriété intellectuelle et les droits d’auteurs • Aspects techniques : se reposer sur les normes et standards de structuration et d’échanges de données • Aspects communicationnels : Faire connaître les acteurs du processus d’auto-archivage et de diffusion des archives en ligne
  • 13. 13
  • 14. 14 Rôle de l’AO pour l’UMA • Catalyseur important et élément de base dans la réforme du système de la communication scientifique par l’élargissement de l’accès aux résultats de la recherche, le renforcement de la visibilité accrue de l’UMA, de ses institutions, • Avoir le potentiel de servir comme indicateur visé de la qualité des institutions de l’UMA, • Offrir une réponse stratégique aux problèmes systémiques dans le système en cours basé sur les revues scientifiques et apporter des bénéfices immédiats et futurs à l’université, aux chercheurs et étudiants aussi bien que pour l’avancement positive de la communication savante à long terme
  • 15. 15 Objectifs de l’AO pour l’UMA • Accroitre la visibilité des travaux de recherche et de la production scientifique de l’UMA et garantir la pérennité de ces ressources • Participer à la collecte et à la mise en valeur de la production scientifique de l'université afin de permettre aux chercheurs de se réapproprier leur production. • Permettre un accès élargi et stable aux travaux de recherches des chercheurs de l’établissement
  • 16. 16
  • 17. 17 Plan d’actions du projet Action 1 : Mise en place d’une équipe de projet Action 2 : Procéder à un état des lieux Action 3 : Politique de l’université et validation du projet Action 4 : Formation et Sensibilisation Action 5 : Suivi et gestion du dépôt
  • 18. 18 Plan d’actions du projet • Réunir les acteurs (désigner un chef de projet) • Fédérer les compétences (Impliquer les responsables de laboratoires et unités de recherche, les bibliothécaires universitaires, les informaticiens de l’université et des établissements concernés, mettre en place une équipe de suivi rattachée à l’université et qui sera intégré par la suite dans la futur bibliothèque universitaire) Action 1 : Mise en place d’une équipe de projetAction 1 : Mise en place d’une équipe de projet
  • 19. 19 Plan d’actions du projet • Analyser les modèles de publication scientifique existants, les volumes de la production scientifique et étudier les besoins des établissements. • Constituer une base de travail utile à la mise en place d’une Archive Ouverte institutionnelle adaptée aux réalités du terrain. • Examiner les potentiels de numérisation et les ressources électroniques déjà en place. • Étudier des solutions envisageables et faire une veille sur les projets extérieurs. Action 2 : Procéder à un état des lieuxAction 2 : Procéder à un état des lieux
  • 20. 20 Plan d’actions du projet • Cadrer les objectifs et les responsabilités • Étude de faisabilité et estimations financières approximatives. • Tester des logiciels d’archives ouvertes pour en faire le choix définitif du logiciel le plus adéquat • Avoir l’accord du Conseil de l’université après la rédaction d’un cahier des charges qui sera validé en premier lieu par M. le recteur de l’université. Action 3 : Politique de l’université et validation du projetAction 3 : Politique de l’université et validation du projet
  • 21. 21 Plan d’actions du projet • Désigner des personnes relais ( 1 chercheur pour chaque discipline), développer des rôles de modérateurs et identifier des correspondants dans les laboratoires et unités de recherche. • Communiquer vers la communauté universitaire à travers une campagne de sensibilisation (site web, mailing listes, affiches, dépliants, etc.) • Former les personnes relais, les correspondants, les chercheurs et déposants par des séminaires, ateliers de travail et ressources documentaires. • Alimenter progressivement le dépôt tout en vérifiant les difficultés et les lacunes. Action 4 : Formation et SensibilisationAction 4 : Formation et Sensibilisation
  • 22. 22 Plan d’actions du projet • Communiquer vers les lecteurs : Annoncer la disponibilité des articles scientifiques, des avertissements sur le fonctionnement du dépôt, usage, … • Élaborer des indicateurs statistiques à l’aide des graphiques fournis par la plateforme • Identifier des modérateurs juridiques, et les gestionnaires de l’archive. • S’assurer de la qualité des métadonnées et des données • Gestion des problèmes de l’archive ; correspondre avec les éditeurs non référencés, • Faire un bilan politique fréquent des activités et suivi de la concrétisation des objectifs. Action 5 : Suivi et gestion du dépôtAction 5 : Suivi et gestion du dépôt
  • 23. 23
  • 24. 24 Réalisations : actions directes projet Préparation du projet par le groupe libre accès à l’IST de l’ISD Soumission du projet à l’UMA en Avril 2012 avec exposé des motifs Examen du projet par le conseil de l’université le 04 mai 2013 et acceptation du projet
  • 25. 25 Réalisations : actions directes Enquête auprès des enseignants- chercheurs de l’UMA 4 rubriques  identification Usage de l’IST  Pratiques de production et usage des documents scientifiques  Connaissance et publication en libre accès 103 enquêtés Objectifs : dégager les pratiques (usage et production) de l’enseignant-chercheur de l’IST et ses attitudes envers le libre accès Période : Juillet – Novembre 2013
  • 26. 26 Réalisations : actions directes Enquête auprès des enseignants- chercheurs de l’UMA Premiers résultats Enseignants-chercheurs prédisposés à déposer dans une AO institutionnelle de l’UMA
  • 27. 27 Réalisations : actions de formation et de sensibilisation 1er Symposium de la recherche de l’UMA Atelier sur «Le libre accès à l’information scientifique et technique : enjeux et opportunités pour la recherche et les chercheurs tunisiens » le 31/05/2012 en collaboration avec le CNUDST Public : professionnels de l’IST et chercheurs de l’UMA 2ème Symposium de la recherche de l’UMA Atelier de formation sur « la recherche et le dépôt des documents scientifiques et techniques en libre accès », ISD le 20 Novembre 2013. Public : chercheurs et doctorants de l’UMA
  • 28. 28 Réalisations : actions de formation et de sensibilisation Open Access Week 2013. 3 Manifestations en collaboration avec le CNUDST (21-27 Octobre 2013)  lNSTM, le 22/10/2013. Le libre accès à l'Information Scientifique et Technique en Sciences de la mer. PUBLIC CIBLE :Chercheurs et spécialistes de l’information ISD, le 23/10/2013, « place de la bibliothèque et du bibliothécaire dans le libre accès aux ressources scientifiques» PUBLIC CIBLE : spécialistes de l’information Fac des Sciences de Tunis, le 24/10/2013. « le libre accès à l’IST : une nouvelle opportunité pour le chercheur tunisien » PUBLIC CIBLE : Chercheurs et spécialistes de l’information
  • 29. 29 Réalisations : sensibilisation
  • 30. 30
  • 31. 31 Avenir du projet Outils Choix du logiciel Dspace  Installation et test sur un serveur local à l’ISD (En cours) Hébergement  à étudier  courant 2015  Lancement du dépôt 2015
  • 32. 32 Avenir du projet  Désigner des correspondants du projet par établissement et par structure de recherche Commencer par l’auto-archivage des publications par les enseignants- chercheurs Politique Commencer par des politiques des établissements voire des structures de recherche (soumettre un projet de politique à adopter par le conseil scientifique de l’ISD d’ici la rentrée universitaire 2014-2015)  Adopter une politique globale de l’Université
  • 33. 33 Avenir du projet Formation des utilisateurs Des chercheurs pour le dépôt Des correspondants de chaque institution de l’UMA pour le suivi et la gestion du dépôt Suivi du dépôt et élaboration d’indicateurs statistiques sur l’usage et le dépôt
  • 34. 34 Conclusion Utilité et intérêt d’un tel dépôt pour l’UMA Conviction et implication des différents acteurs  Responsables  Enseignants-chercheurs  Spécialistes de l’information  La réussite d’un tel projet engendre la prolifération d’autres projets similaires dans les autres universités