Présentation soutenance thèse mastère management et direction de projets Ecole Centrale Paris - par Mohamed MBITEL

on

  • 1,505 views

Soutenance Thèse professionnelle - Mohamed MBITEL

Soutenance Thèse professionnelle - Mohamed MBITEL

Statistics

Views

Total Views
1,505
Views on SlideShare
1,505
Embed Views
0

Actions

Likes
1
Downloads
29
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Présentation  soutenance thèse mastère management et direction de projets   Ecole Centrale Paris - par Mohamed MBITEL Présentation soutenance thèse mastère management et direction de projets Ecole Centrale Paris - par Mohamed MBITEL Presentation Transcript

  • Mastère Spécialisé Management et Direction de Projets Soutenance Thèse : Mohamed MBITEL Chatenay-Malabry, 05 décembre 2012
  • Intégration du contexte « Séquence Vidéo »,  Raisons et conditions du choix du sujet,  Problématique de la thèse,  Démarche de résolution,  Présentation succincte des résultats obtenus,  Les recommandations  Conclusion et bilan  Mission en Entreprise  FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE 2
  •  ..general_5.mpg FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE 3
  • 1) c’est notre histoire… 3 changements d’actionnaires en 20 ans … 05/2012 Acquisition de la société APM Par Sagard et entrée dans le capital de Céra Capital, CapZ et le management EDO/APM 2001 : Sara Lee devient l’actionnaire principal suite au rachat d’Earthgrains. 1996 Earthgrains: devient actionnaire principal 1999 : Acquisition « Patrick Raulet » à Dole 01/2012 : Acquisition d’ EuroDough par Sagard qui devient l'actionnaire principal Aujourd’hui APM/EuroDough c’est FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE 4
  • 2 ) LBO, LBI, LMBO, BIMBO,….Derrière ces termes de plus en plus courant, se cachent des opérations financières complexes qui sont apparues au cours des années 70 dans les pays anglo-saxons et se développent fortement aujourd'hui en Europe Occidentale. Le LBO (Leverage Buy Out) est un mécanisme juridique et financier qui permet l'acquisition d'une société avec un apport en fonds propres limité et un recours important à l'endettement La dette sera remboursée avec le cash que génère la société cible. Les avantages sont multiples, les frais financiers liés à l'endettement constituent un avantage fiscal non négligeable FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE Le poids de l'endettement réduit le droit à l'erreur et renforce la nécessité d'un management de qualité. 5
  • 3 ) PAM-O-COST, lien entre le positionnement de l’humain dans les projets et l’impact sur la réussite ou échec des projets. L’opération en cours au sein de notre société est un formidable champ d’étude. L’effet de synchronicité: la formation MS_MDP, la thèse à réaliser et le projet F&A FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE 6
  • De nombreuses études prouvent l'échec des fusions-acquisitions (non atteinte des objectifs).  Dès 1987, Michael Porter, professeur à Harvard, observait qu'entre 50 % et 60 % des acquisitions échouaient. Progressivement, les études se sont accumulées, avec toujours ce même résultat.  En 1995, le cabinet Mercer Management Consulting constate qu'entre 1984 et 1994 60 % des entreprises qui ont réalisé une acquisition significative sont moins rentables que leurs concurrents.  En 2004, le cabinet McKinsey estime que seulement 23 % des acquisitions ont un retour sur investissement positif.  Les recherches académiques affinent ces conclusions, en précisant que les acquisitions détruisent de la valeur pour les actionnaires de l'acquéreur, alors qu'elles en créent pour ceux de la cible, ce que confirme encore une étude récente du Boston Consulting Group (2007).  Bien sûr, les résultats varient selon le type d'acquisition, mais la tendance générale est stable. FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE Source: Cap Gemini consulting, 2008 7
  •  Trois facteurs expliqueraient ces performances médiocres  Des prévisions trop optimistes quant au potentiel de création de valeur ;  Un prix payé excessif ;  Des problèmes liés à la mise en œuvre de la fusion  En résumé, les fusions déclenchées pour des raisons de gestion (stratégiques, économiques, financières) réussissent ou échouent pour des raisons de management (organisationnelles, sociales, humaines, culturelles).  Les trois facteurs sont importants, mais seul le dernier a fait une réelle différence dans l’explication des succès ou échecs.  Nous allons nous focaliser sur la phase d’intégration en analysant les angles organisationnel et culturel afin d’identifier et fournir un corpus d’explications sur les raisons de succès ou d’échecs. FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE 8
  • Un projet de fusion-d ’acquisition est un projet transversal au sein de l’entreprise avec de multiples acteurs.   Le pilotage du ou des projets représente un enjeu essentiel de la performance de l’entreprise de demain  Notre problématique : une implémentation efficace de la phase d’intégration peut-elle faire la différence entre un succès et un échec ?  Trois dimensions apparaissent déterminantes quant à la contribution des clés de succès. FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE 9
  •  1ER QUESTIONNEMENT : MODE PROJET ET DIMENSION PAM-O-COST F&A génère un nombre important de projets qui doivent être clairement identifié, évalué et priorisé afin de les traiter pour maximiser la valeur attendue de la transaction.  Le mode projet dans toutes ses dimensions PAM-O-COST, favorise-t-il une intégration réussie lors d’une fusion-acquisition (F&A) ?  2ND QUESTIONNEMENT : FUSION-ACQUISITION ET CULTURE(S) D’ENTREPRISE Le développement des entreprises par F&A pose la question de la gestion des différences culturelles au sein des organisations (relations firme et cible). Le processus de rapprochement a pour objectif de choisir les meilleures pratiques existantes ou de créer des solutions pratiques adaptées à la nouvelle structure.    La culture d'entreprise est-elle un facteur de succès ou d’échec dans les opérations de fusion acquisition ? Comment définir au plus tôt la culture d’entreprise retenue pour la nouvelle entité ? 3ÈME QUESTIONNEMENT : CONDUITE DU CHANGEMENT DANS LES OPÉRATIONS DE FUSIONSACQUISITIONS La composante humaine est fondamentale dans la réussite d’un projet. La performance lors d'une fusion repose sur la mise en place d’une véritable stratégie d'accompagnement. Anticiper en amont avec les opérationnels, les impacts en termes d’organisation, d’effectifs et d’évolution des compétences.  Comment appréhender le rôle essentiel de la ‘conduite du changement’ dans le projet ? FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE 10
  • Questionnements de départ Travaux de recherche • • • Croissance externe Création de valeur Concurrence et position marché Stratégie d’entreprise • • • Opération financière Les vagues de F&A Réussite et échec de F&A fusionsacquisitions • • • Ingénierie financière Achat par effet de levier Transmission des PME LBO La bibliographie nous a permis de prendre connaissance des travaux existants et d'étayer notre raisonnement. Livres, revues spécialisées, thèses etc… Maturation du sujet Travaux de recherche Proposition de résolution Le mode projet Emergence de la problématique Culture(s) d’entreprise Modèle de Maturité Tridimensionnel Conduite du changement Entretiens exploratoires : • Deux principaux actionnaires • Membres du COMEX (DAF et SG) • Entretiens avec le personnel • Accès à l’enquête baromètre social • Accès aux travaux des ateliers valeurs • • • Vidéos autres REX disponibles sur Internet Jacques TIERNY /Denis DUBOIS / : Les 100 premiers jours d'une opération de fusion-acquisition Analyste Fusion-Acquisition en Banques d'Affaires FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE 11
  • Aucune fusion n’échappe aux tensions et aux perturbations : doublons, luttes politiques internes, oppositions des conceptions et des pratiques professionnelles… LES PRINCIPALES MANIFESTATIONS DU CHOC CULTUREL • un sentiment d'avoir perdu son environnement et ses références culturelles Les fusions-acquisitions sont généralement déclencheurs d’une multitude de projets d’organisation, optimisation, restructuration, développement…, faire tous les projets n'est pas réaliste ; Gestion de projet Niveau 1 : informel Niveau 2 : sommaire Mise en œuvre d’une gouvernance projet s’impose : Niveau 3 : systématique Niveau 4 : intégré Niveau 5 : optimisé • un sentiment d'infériorité causé par l'incapacité de fonctionner dans la nouvelle culture qui entraîne une difficulté à atteindre les objectifs fixés • un sentiment d'incapacité à contrôler l'environnement • un sentiment de doute lorsque les anciennes valeurs sont remises en question Culture(s) d’entreprise NIVEAU 1 : Savoirs, les connaissances culturelles NIVEAU 2 :Savoir faire et savoir être NIVEAU 3 : Savoir comprendre et savoir s’engager Modèle de maturité tridimensionnel en vue d’évaluer la capacité d’une organisation à mener la transformation. • Agir Vite • Prioriser les projets qui sont au cœur de l'exécution de la stratégie • Prévoir et planifier • Anticipation du pilotage des étapes clés du processus • Mener des arbitrages sur les autres projets. • Adapter l’organisation et diriger les projets Conduite du changement NIVEAU 1 : Connaitre les principes de base de conduite du changement NIVEAU 2 : Manager la transition individuelle et collective NIVEAU 3 : Piloter le processus de conduite du changement Des facteurs dits « ressources humaines » expliquaient les difficultés dans les fusions-acquisitions : Conflit de pouvoir, incertitudes, défaillances dans la mise en œuvre du projet d’intégration, démotivation des salariés. FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE La conduite du Changement, vise à maîtriser le processus de transformation de l'entreprise dans un contexte de changement • capacité à influer sur les mentalités • Développer les attitudes favorables et influer sur les pratiques des personnes • Adaptation à un nouvel environnement et à de nouvelles organisations 12
  •  En nous appuyant sur l'état de l'art, nous présentons nos contributions à la problématique de recherche pour contribuer à la réussite des projets de fusion en phase d’intégration.  Nous allons donc nous baser sur les modèles existants, identifiés comme pertinents, puis proposer une tentative de modélisation pour les nouveaux domaines .  le Système de Mesure et d’Exploitation de la Maturité se décline en trois parties : ◦ Modèle de maturité: Proposition des niveaux de maturité pour chaque domaine de compétence   ◦ ◦ la conduite de projet. L’interculturelle  La conduite du changement Méthodologie d’évaluation: Elaboration des questionnaires en accord avec les niveaux de maturité proposés. Méthodologie de préconisation des plans d’actions: Les résultats d’évaluations servent de point de départ pour la construction de plans d’amélioration afin de définir une stratégie de progrès et d’amélioration continue. Définir le niveau cible et recenser les ressources ayant besoins de compétences pluridisciplinaires : projet, interculturelle et conduite de changement. FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE Evaluer à travers des questionnaires Proposer le plan d’action « Un système est dit mature si l’ensemble des processus qui le composent est maîtrisé et permet d’atteindre les objectifs fixés, cette maîtrise se contrôlant au fur et à mesure de l’avancement du projet. » 13
  • • Niveau 1 : informel Reconnaît l'importance de la gestion de projet même si l'intérêt y est, la mise en place de processus est quasi inexistante. • Niveau 2 : sommaire Reconnaît que des processus standard communs doivent être définis et développés. Volonté de l'entreprise d'appliquer des principes de la gestion de projet dans ses méthodes de travail. • Niveau 3 : systématique Synergie à combiner les différentes méthodes de travail en une seule méthodologie de gestion de projet. • Niveau 4 : intégré Procédures appliquées à l’ensemble des projets et portefeuille de projet de l’entreprise toute entière. Elle mise sur la formation spécialisée de ses équipes de projet. • Niveau 5 : optimisé Processus d'amélioration continue de ses processus. Recueille des données historiques des projets et met systématiquement à profit l’expérience acquise. FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE Grille sommaire d'après le modèle de Crawford : Project Management Maturity Model 14
  • • NIVEAU 1 : Connaitre les principes de base de conduite du changement • Sensibilisation à l’acceptation des changements comme un moyen de progresser individuellement et collectivement • Définition des besoins et des contenus de la communication qui vont accompagner le changement • NIVEAU 2 : Manager la transition individuelle et collective • Maîtriser les méthodes de la conduite du changement pour manager efficacement les transitions pendant les périodes de changement • Mettre en œuvre un plan de sensibilisation des collaborateurs afin d’éviter les réactions de résistance, de démotivation • L’élaboration du processus de communication appliqué à la conduite du changement • NIVEAU 3 : Piloter le processus de conduite du changement • Développement des aptitudes à apprécier objectivement les données d’une situation problématique, des capacités à opérer leur transformation en leviers stratégiques avant d’engager le processus de la conduite du changement, • Développement d’un plan d’action de changement permettant d’établir les priorités stratégiques, d’évaluer les intérêts synergiques ou antagonistes des acteurs, de définir les compétences pour agir, et mettre en marche le projet de la conduite du changement • Développement d’un plan de communication intégré au projet de conduite du changement et aux techniques de management d’un réseau de communication à la hauteur des enjeux. FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE Tiré du programme de formation LCA Performances Ltd 15
  • • NIVEAU 1 : Savoirs, les connaissances culturelles • J’ai une connaissance de base de la culture d’entreprise et aimerais mieux la connaître ainsi que les gens • J’ai conscience des différences culturelles de base, et bien que je ne les comprenne pas toutes, je le respecte et peux apprendre grâce à elles. • NIVEAU 2 : Savoir-faire et savoir être • Je connais les croyances et valeurs qui expliquent le comportement des gens et je vois aussi qu’ils ont des points de vue sur le fonctionnement de ma propre culture ; ceci me donne une meilleure conscience de ma propre culture et celle des autres • J’aime sortir de ma propre culture et explorer d’autres façons de faire. J’accepte d’autres manières de penser et de se comporter. • NIVEAU 3 : Savoir comprendre et savoir s’engager • Je me sens à l’aise et peux me comporter naturellement sans beaucoup d’efforts de ma part dans un milieu culturel différent du mien. Je sais modifier mes interprétations et mon comportement en fonction de l’autre culture. Je peux être un médiateur entre deux cultures différentes. • Je peux interpréter et évaluer des comportements de cultures variées et peux parfois réconcilier des visions du monde divergentes. FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE Extrait du projet LOLIPOP : Language Online Portfolio Project, (http://www.isoc.siu.no/isocii.nsf/projectlist/116998) 16
  • Modèle existant Conduire la nouvelle organisation vers une maturité Niv 3 par la création d’un seul ensemble Modèle Cible Société X L’utilisation de ce type de modèle permettrait l’évaluation et le développement de cette maturité qui contribuerait à : Société Y L’accélération et la maitrise de la mise en œuvre des projets Accroissement des performances de l’organisation • Nouvel Ensemble X et Y • • Maturité Niv 1 La transformation des organisations Maturité Niv 3 Maturité Niv 3 Modèle existant Modèle intermédiaire En conservant des modes de fonctionnement, mise en commun de certaines pratiques en vue de réduire l’écart de niveau Maturité Niv 2 Modèle Cible Conduire progressivement la nouvelle organisation vers une maturité Niv 3 après avoir mis en commun certaines pratiques Société X Maturité Niv 1 Nouvel Ensemble X et Y Société Y FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE Maturité Niv 3 Maturité Niv 3 Maturité Niv 3 17
  • La complexité que requiert la gestion de projets multi-sites peut se comprendre en termes du nombre de plus en plus important de parties prenantes impliquées. FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE 18
  • Le projet d’entreprise Missions & valeurs Le projet de fusion Plan d’affaire Stratégie Performance opérationnelle Synergies Intégration •Exploitation •Commerciales •Opérationnelles •Managériales •Financières •Corriger les points faibles •Évaluer l’adhésion •Réévaluer la position sur le marché Achat Faciliter l’organisation Industrie Commerce Marketing R&D Portefeuille projets transversaux Portefeuille projets par entité •Organisationnelle -RH - SI •Culturelle -Normes & Valeurs -Comportement -Management •Stratégique -Financière -industrielle -commerciale •Atteindre les objectifs Aligner la stratégie FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE 19
  •   Constituer un outil de compréhension des mouvements émotionnels et des réactions classiques face au choc culturel.  culture Objectif est de recenser les ressources dont un individu devrait disposer pour une compétence interculturelle afin de un travail en situation interculturelle Le développement de la sensibilité interculturelle fourni des éléments d'observation qui serviront à diagnostiquer la position d'un individu face aux différences culturelles. culture Interculturel Compétence Compétence Interculturelle FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE 20
  •   Les 3 objectifs de la conduite du changement sont: L’adhésion des principaux acteurs du projet: pour les individus ◦ ◦ ◦ ◦  La transformation: pour le groupe ◦ ◦ ◦  Bâtir des diagnostics de l’existant Envisager des solutions Mettre en place des pratiques innovantes L’évolution: pour l’entreprise ◦  Comprendre les attentes, les besoins et envies Comprendre les gènes et les peurs Mettre en place des dispositifs de concertation Proposer des actions de communication, formation et accompagnement Le projet de changement permet à l’entreprise de se doter de nouveaux comportements et compétences Les actions de cadrage de déploiement et de pilotage de la conduite du changement ont pour objectifs de transformer la courbe en « U » de « la vallée du désespoir » et de l’inverser au plus tôt. FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE 21
  • Placer la conduite du changement au cœur du projet, c’est préparer une stratégie adaptée à la nature et au degré de changement souhaité pour anticiper et prévenir des difficultés à travers les étapes suivantes:  Une communication permanente, qui "crée du sens".  Convaincre de l'intérêt de changer et donner du sens au projet.  Maintenir une écoute terrain attentive  Expliquer et rassurer tout au long du projet FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE 22
  • La préparation des équipes à faire face à la complexité humaine dans les projets permettra d’anticiper les difficultés, de trouver les bons leviers pour favoriser des attitudes et comportements adaptés. C'est à cette condition que le levier de fusions-acquisitions permet de créer de la valeur dans le temps. Les facteurs clés de la réussite d’une fusion :  Le choix des hommes clés ;  Le respect des cultures, des méthodes et des pratiques ;  Le management, la qualité du leadership, la méthodologie projet ;  Les complémentarités et les synergies mises en œuvre entre les deux firmes ;  La rapidité de la mise en œuvre de l'intégration opérationnelle. FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE 23
  • 24
  • Phasage Phase préalable Prospect Définition cadrage Etude conceptuelle opportunité Faisabilité Exécution : Etude et mise en œuvre Avant projet Validation COMOP Exploitation : production et maintenance Post Projet Projet Conception détaillée COMEX Phase Exploitation Phase réalisation Comex et ou CS Construction Indus&Tech Indus&Tech Implémentation /démarrage Tech & Prod Management de projet Pilotage Dév indus & Engineering Zone Collaborative Forte FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE Travaux neufs : Chef de projet Zone Collaborative Forte Resp Prod & Tech 25
  •  Conseiller et faciliter les décisions de la Direction: Priorisation, synchronisation, arbitrages      Renforcer les processus de lancement et de clôture Planifier les délais et les ressources en multi-projets Maîtriser les changements (projets) Gérer les risques projets Développer et mettre en œuvre une méthodologie      Documentation commune & harmonisée Outils Procédures Améliorer de manière continue le MMP Harmoniser / développer les compétences et la culture ‘Projets’     Former les gestionnaires de projets et autres ressources en projets Réaliser un accompagnement opérationnel des chefs de projets Capitaliser des connaissances / pratiques spécifiques Suivre le statut et la performance des projets.    Consolider l’information de suivi des projets, Développer et exploiter des tableaux de bord Communiquer 26 FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE
  • Assurer le leadership partagé du projet, cela passe par :  Partager et s'approprier la vision commune des objectifs et des enjeux  Passer de la définition de la tâche à la définition du rôle de chacun  Prendre les décisions clés en équipe  Rendre légitime la possibilité pour chacun d'émettre son point de vue sur les actions des autres acteurs  Favoriser les échanges ouverts fondés sur des divergences légitimes et non sur des querelles personnelles ou des rivalités de chapelle. Un projet réussi ne peut pas être la responsabilité d'une seule personne mais plutôt la responsabilité collective d'une équipe qui en partage le leadership. FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE 27
  • Par Mohamed MBITEL - 05 12 2012 FUSION-ACQUISITION PHASE D’INTÉGRATION: LES CLÉS DE LA RÉUSSITE 28