• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
De la loi de santé publique… l’expérimentation Picarde « violence & santé »
 

De la loi de santé publique… l’expérimentation Picarde « violence & santé »

on

  • 487 views

 

Statistics

Views

Total Views
487
Views on SlideShare
486
Embed Views
1

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

1 Embed 1

http://www.linkedin.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    De la loi de santé publique… l’expérimentation Picarde « violence & santé » De la loi de santé publique… l’expérimentation Picarde « violence & santé » Presentation Transcript

    • De la loi de santé publique… …à l’expérimentation Picarde « violence & santé » Dr. Maxime Gignon 15 octobre 2009
    • La violence, un problème de santé publique• l’on « considère généralement la violence sous langle de la délinquance, relevant à ce titre de la sécurité intérieure. Pourtant, elle doit être tout autant considérée comme une cause de mortalité prématurée, un facteur de risque des maladies mentales les plus fréquentes, une menace pour la cohésion sociale. » C’est probablement ici toute la complexité de cette thématique « violence et santé », à l’intersection de plusieurs champs : judiciaire, social, sanitaire.
    • La violence, un problème de santé publique• 1996, Assemblée Mondiale de la Santé : « la prévention de la violence est une priorité de santé publique »• 2001, Rapport Henrion au Ministre chargé de la Santé sur le rôle des professionnels de santé face aux femmes victimes de violences conjugalesRésolution WHA 49.25, 1996.R. Henrion, Rapport au Ministre chargé de la Santé portant sur le rôle desprofessionnels de santé face aux femmes victimes de violences conjugales,Février 2001.
    • La violence, un problème de santé publique• 2002, Rapport mondial sur la violence et la santé de l’OMS – « défi planétaire » – Décès suite à un acte de violence : 1,6 million / an . – Morbidités liées aux actes violents difficiles à quantifier • traumatismes physiques • conséquences psychologiques et comportementales – Conséquences sur le système de santé
    • La violence, un problème de santé publique• 2003,Haut Comité de la Santé Publique (HCSP)• Définit des axes prioritaires: – développement des connaissances épidémiologiques – repérage des situations de violence (mobiliser les professionnels et l’opinion publique. Propose de développer les services téléphoniques pour orienter la victime vers les acteurs adéquats) – amélioration de la prise en charge et du suivi – organisation de la prévention
    • La violence, un problème de santé publique• 2004, Loi relative à la politique de santé publique• Prévoit cinq plans stratégiques : – Plan national cancer – Plan national de lutte pour limiter limpact sur la santé de la violence ; des comportements à risque et des conduites addictives – Plan National Santé Environnement – Plan National maladies chroniques – Plan National pour améliorer la prise en charge des maladies rares
    • La violence, un problème de santé publique• Octobre 2005, Rapport TURSZ• Novembre 2005, étude-action «Améliorer l’accueil des victimes de violence à l’hôpital » – DGS, DHOS, Service Droit des femmes – 8 sites expérimentaux dont le CHU d’Amiens
    • Une expérimentation à dimension régionale.
    • Une expérimentation à dimension régionale.• structure régionale une capable de réunir – les acteurs de santé – la Justice – les services de l’État – les collectivités territoriales – les associations.
    • La violence, un problème de santé publique• la région administrative• le territoire de la Cour d’Appel• un réseau régional médico-légal• la troisième version du Schéma Régional d’Organisation des Soins.
    • La violence, un problème de santé publique• projet ambitieux• cohérence nécessaire dans le parcours des victimes• Chacun des partenaires possédant dans ses missions une part de la prise en charge des victimes (sanitaire, judiciaire, social)• une coordination voir une mutualisation des moyens pour permettre d’améliorer la prise en charge.
    • La violence, un problème de santé publique• « Le GIP fournit l’instrument juridique d’une coordination et d’une concentration de moyens provenant d’un panel ouvert d’acteurs publics et privés essentiels, tout en garantissant, eu égard aux modes d’organisation et de fonctionnement propre à cette structure juridique, la préservation de l’intérêt public »
    • La violence, un problème de santé publique• Améliorer les connaissances – deux tableaux de bord régionaux (OR2S de Picardie)• Former les professionnels – étude auprès des instituts de formation des professionnels para-médicaux et de travailleurs sociaux – formation médicale initiale
    • La violence, un problème de santé publique• Améliorer la prise en charge – Certificat commun – Réquisition standardisée – Plaquette d’information – Les unités d’accueil des mineurs victimes (AMIV)
    • Unités d’accueil des Mineurs victime en Picardie (A.M.I.V)
    • • Création d’unités d’accueil des mineurs victimes (AMIV) au sein des hôpitaux « redire, c’est revivre »
    • • Structure d’accueil et de prise en charge des mineurs victimes en un lieu unique adapté – A l’hôpital (lieu protecteur) – Audition filmée de l’enfant (pour éviter qu’il répète…et obligation légale) – Intervention coordonnée des forces de l’ordre, des médecins, des psychologues, des travailleurs sociaux, etc… – Dans un lieu rassurant, chaleureux
    • • 8 en Picardie à l’horizon 2010 s
    • • AMIV : – Réalisation de ces structures grâce à l’aide de partenaires associatifs, dans le cadre du GIP-SVP Équipement audio-visuel 15 000 Euros pour aménager le lieux d’accueil
    • La violence, un problème de santé publique• Améliorer la prise en charge – Numéro d’orientation – Site Internet : www.violence-sante.com
    • La violence, un problème de santé publique• « Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la réussite. » Henry Ford