Pwp g by wild (2)

  • 136 views
Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
136
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
3
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. LANCEMENT Grochateau JoséphineD’UNE BOISSON Lemaître Marianne Nozières CamilleENERGISANTE Porte Wendy Poupon Matthieu
  • 2. Segmentation Boissons Boissons Boissons Energisantes Energétiques Intermédiaires Red Bull, Burn, Powerade, Vitaminwater… Monster, Dark Dog… Gatorade… Marques Pays développés Grandes villes et Pays développés campagne, pays Géographiques développés Etudiants, jeunes Sportifs, jeunes, Sportifs, actifs Socio- adolescents actifsdémographiques (hommes & femmes), actifs (hommes) Psychologiques Soirées, études Sport Sport, formeComportementa Utilisation fréquente Utilisation fréquente, Utilisation ux le prix compte moins quotidienne
  • 3. PDM en valeur (mars 2011) Red Bull (52%) MDD (15%) Monster Energy (14%) Burn (10%) Dark Dog (7%) Autres (2%)
  • 4. CIBLES Jeunes, masculines et féminines, actives, avec un besoin d’énergierapide.PREMIERE CIBLE : les jeunes hommes La majorité des marques de boissons énergisantes ont pour clientèlele marché masculin de 18 à 35 ans.DEUXIEME CIBLE : les femmes Le marché féminin est petit mais il est en essor. Les producteurs de boissons énergisantes développent ce marchéen :  Développant des produits sans sucre ou allégés en sucre  Présentant des formats plus petits  Incorporant des ingrédients naturels : guarana, ginseng…  Evitant les boissons avec conservateurs
  • 5. Opportunités MenacesMarché :  Leader Redbull (suivi de Croissance forte (44,77%) Monster et Burn) Maturité (pas encore saturé)  Mauvaise image véhiculée 95 millions d’euros (avec 20 autour des boissons millions de litres engloutis énergisantes par/an) Grand potentiel en France
  • 6. Concurrence directe : les boissons énergisantes = 20,3 millions delitres vendus en 2010  Red Bull  Monster Energy  Dark Dog  Burn  Autres (Chamane, Truc de Fou…)Concurrence indirecte : les boissons de l’effort (énergétiques etintermédiaires) = 4,3 millions de litres vendus en 2010  Powerade  Gatorade  Isostar  Vitaminwater
  • 7. LA STRATEGIE DE RED BULL EN 7 POINTS :1. La conquête de la jeunesse  Mainmise de Red Bull sur sports extrêmes  600 évènements créés & 500 athlètes signés (une vingtaine en France)  Image liée au sport permet d’oublier consommation de Red Bull avec alcool2. Le relaunching plutôt que le sponsoring  Red Bull ne sponsorise pas d’évènements mais les créée  Achat d’équipes de football & Création de sports funs : flugtag3. Créer ses propres champions  Programme de coaching Red Bull auprès de ses athlètes  Accompagnement des champions du début de leur carrière jusqu’au sommet : exemple de S. Vettel4. Dépenser autrement et mieux  Budget consacré aux dépenses en communication classique faible  Un tiers du CA est consacré au marketing sportif  Red Bull préfère dépenser de petites sommes dans plusieurs sports qu’une grosse somme dans un sport majeur.
  • 8. LA STRATEGIE DE RED BULL EN 7 POINTS :5. Entretenir le mystère  Exemple : Red Bull n’a jamais démenti les légendes urbaines sur la taurine qui proviendrait des testicules de taureau.  « Désolé, nous n’accordons jamais d’interview sur la marque, ce sont nos évènements nos athlètes qui en parlent le mieux » Mateschitz6. La conquête du grand public  Red Bull se tourne vers les sports ayant un autre public plus général : Rallye (Sébastien Loeb)et Football (Red Bull New York)7. Le multimédia  Création d’applis Iphone gratuite  Placement produit dans les jeux vidéos : exemple de Gran Turismo 5 avec le prototype Red Bull X1  Chaque évènement a son site internet  Red Bull a son propre magazine, le « Red Bulletin »
  • 9. Jeune entreprise crée en 2012 par 5 jeunes de la région parisienne, Lasse de ne trouver en grande surface que des boissons à l’aspectchimique et surtout d’entendre leurs parents leur répéter que « c ’est mauvais pour leur santé », ils se sont lancés dans la création d’uneboisson énergisante NATURELLE qu’ils pourraient proposer à leurs parents sans subir de remontrances… Leur crédo? INNOVATION & NATUREL Forces Faiblesses Entreprise :  Nouvelle (naissante) donc une crédibilité  Cible une niche et une notoriété à créer (face aux  Jeune donc correspondant à l’image du concurrents) marché.  Innovante Produit :  Différente des boissons existantes (ne  Naturel plaira pas forcément comparé à la  Sain différence avec les boissons déjà  Goûts variés donc adaptés à tous existantes ou vice versa)  Plusieurs formats  Différent des boissons existantes Prix :  Ecrémage (peut être trop cher et donc  Ecrémage (pour cibler une niche) restriction volontaire de la cible)
  • 10. 3 questions ont été posées à un panel de personnes agées entre40 et 65 ans:• Qu’attendez-vous d’une boisson énergisante? ( format, goût, couleur, prix…)• Dans celles déjà sur le marché, qu’est-ce que vous n’aimez pas ?• Quel mot une boisson énergisante vous inspire-t-il?Il en est ressorti les constatations suivantes :Il s’agit souvent de personnes qui ne boivent pas de boissonsénergisantes ou qui n’aime pas.Ne connaissent que la boisson Redbull, souvent à cause de lapub ou bien des polémiques qu’il y a pu y avoir autour de sonarrivée en France. La plus grande partie du panel lui reproche aussi son goût tropchimique se rapprochant d’un effet médicament et sa couleur peuengageante.
  • 11. A la fin de notre enquête, nous sommes arrivés aux conclusions suivantes : Il vaut mieux se positionné sur une boisson non gazeuse, en bouteille plastique refermable pour une question pratique plutôt sur 33cl, avec une couleur naturel et un goût naturel ; la composition aussi doit être plus naturelle. Beaucoup souhaiterait un goût fruité avec éventuellement une pointe d’acidité. Quelque chose de sucré mais pas trop. Au niveau du prix le panel s’est étendu de 80cts à 3€, nous ne nous sommes donc pas baser sur le panel pour fixer le prix… Enfin, nous avons demandé au panel de nous donner un mot que les boissons énergisantes leur inspiraient, voici la liste :• Force, vif, power/ peps• Tonus/pêche, efficacité• Energie/ force/ tonus/ vitalité/ vitamines, punch/dynamisme• Energie, vitalité• Punch, effort/ coup de pouce
  • 12. Qualités intrinsèques Bouteilles en verre de 33cl Packaging recouvrant les 2/3 de la bouteille afin de voir le contenuQualités extrinsèques Lancement du produit haut de gamme :  Packaging épuré logo  Tons de couleur : blanc et vert  Logo vert à motifs de feuilles  Simplicité, on rappelle le message de la marque : L’énergie au naturel
  • 13. Prix du marché Marques Prix au Litre Monster Energy 3,84€ Red Bull 5,22€ Burn 3,80€ MDD 3,56€ G 6,00€ Chamane 6,00€Prix : 2 € pour une bouteille de 33clPositionnement : Haut de gamme / PremiumStratégie d’écrémageStratégies de prix : Bons de réduction Opérations 100% remboursé avec des coupons à renvoyer
  • 14. CIBLES OBJECTIFS Prospects - Les convaincre à acheter G.Principales Concurrence - Les impressionner par cette campagne de communication multi-canal et par le lancement du nouveau produit se positionnant au niveau d’une niche sans concurrents sérieux en France Instances - Favoriser les bienveillances des pouvoirs publics.Secondaire publiques s Prescripteurs - Les convaincre quant aux apports énergisants de G sans pour autant être mauvais pour la santé.
  • 15. MEDIA Radio :  Message : les forces de la nature réunies pour vous dans une boisson  Cœur de cible (45-60 ans) : Europe 1, Nostalgie, RFM, France Inter  Cible secondaire (CSP++) : Nova, Oui FM Presse : pour le lancement de « G »  Magasines spécialisés dans les sports : Cyclisme, Equitation, Golf, Natation, Tennis Affichage :  Formats : Sucette et Déroulant pendant 14 jours
  • 16. MEDIA Internet : site web présentant « G »  2 semaines avant son lancement sans donner d’informations.  Marketing viral : Twizy « Vous avez G? », « Pour en savoir plus : www.wild.fr » Médias sociaux :  Facebook  Twitter  Instagram
  • 17. HORS MEDIA Relations publiques externes : Conférences avec un public demédecins et de personnalités du monde médical et invitation de la presse PLV : nouvelle PLV pour la gamme de produits Lumineuse : plus attractive & plus facilement repérable par les consommateurs.  Tête de gondole : meubles en bois, rappel à la nature Evénementiel : Concours de création d’un nouveau packaging pour la sortie des versions collectors.  Objectif : cibler les CSP++  Partenariat avec boutiques parisiennes « Colette », « Citadium », « Starco » et « Kiliwatch ».  Nouveaux packaging seront exposés dans ces quatre boutiques.
  • 18. Présentation de la campagne de street marketing:• habillage et dégustation de la boisson sur 8 sites stratégiques: 4 abris-bus habillé à l’image de la marque, sites les plus fréquentés 4 chapiteaux dans des lieux de grands passages et liés à la cible que nous souhaitons toucher. Présence de la Twizy au couleur de la marque sur la place des Vosges et la place St Honoré qui distribuent elles aussi la boisson.
  • 19. Place St Paul (4ème arr.)Croisement rue de Rivoli et Rue St Antoine. Bus : 67 / 69 / 76 Opéra Garnier (9ème arr.) Bus : 20 / 21 / 22 / 27 / 29 / 42 / 52 / 53 / 66 / 68 / 81 / 95 Maison de la radio (16ème arr.) Bus : 22 / 52 / 62 / 70 / 72 Boulevard Haussmann (9ème arr.) Bus : 20 / 39 / 48 / 67 / 74 / 85 (Arrêt Grands Boulevards)
  • 20. Place du marché St Honoré (1er arr.)Place des Vosges (3ème/4ème arr.) Trocadéro Esplanade de la Défense
  • 21.  Obligations contractuelles de Renault  Prêt d’une Renault Twizy pour une durée de 6 mois  Installation d’une borne électrique de rechargement  Assurer la maintenance Obligations contractuelles de Wild  Photos et articles de la Twizy dans les médias sociaux et dans les newsletters de G.  Répondre présent aux évènements et soirées organisées par Renault en se déplaçant en Twizy  Incorporer le Twizy dans des évènements de Wild Utilisation de Twizy dans le street-marketing  Présence de la Twizy lors du lancement Place du Marché St-Honoré et Place des Vosges  Street-marketing : programme de 2 semaines de distribution d’échantillons de la boisson dans les différents quartiers (Haussman, Opéra, St-Paul et Rivoli)
  • 22. EPICERIES Causse « magasin d’alimentation générale de qualité » se revendiquant du slowfood 55, rue Notre Dame de Lorette – 75009 Paris Colette référence en terme d’épicerie fine … c’est L’Adresse Lafayette Gourmet Temple de la gourmandise proposant de nombreux produits originaux et innovants… 40, boulevard Haussmann - 75009 Paris Tél. 01 42 82 34 56 Métro : Chaussée dAntin La Fayette Printemps Le «Food Hall» du Printemps Haussmann regroupe les 10 plus grandes marques de l’épicerie et de la gastronomie de luxe.… 64, boulevard Haussmann – 75009 Paris Tél. 01 42 82 57 87 Métro : Havre Caumartin La Grande Épicerie de Paris «Un lieu unique où la gourmandise est un art»… 38, rue de Sèvres - 75007 Paris Tél. 01 44 39 81 00 / Métro : Sèvres Babylone
  • 23. SALONS DE THE, RESTAURANTS : L’Heure gourmande22 Passage Dauphine 75006 Paris (Métro Odéon)Pâtisseries maison, cheese cakes, clafoutis, large choix de thé Mamie gâteaux66 rue du Cherche-Midi 75006 Paris (Métro Sèvres Babylone)Pâtisseries maison, tartes salées, cakes salés, ambiance comme à la maison Berko23 Rue Rambuteau 75004 Paris (Métro Rambuteau ligne 11)Cupcakes, cheesecake Oh mon cake154 Rue St Honoré 75001 Paris (Métro Louvre-Rivoli ligne 1)Salon de thé, cupcakes.PETITES ET MOYENNES SURFACES Monoprix Daily Monop Carrefour city Casino