Enquete logement jeunes - Séminaire 1er juillet
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,653
On Slideshare
1,652
From Embeds
1
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
10
Comments
0
Likes
0

Embeds 1

http://www.antillespolitique.com 1

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Comité  Local  pour  le  Logement  Autonome  des  Jeunes  de  Guadeloupe   Les  besoins  en  logement  et  hébergement  des  jeunes  de   18  à  30  ans  vivant  sur  le  territoire  guadeloupéen  :     Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 2. Etat  des  lieux   405  500   39,97  ans   4%  des  jeunes   habitants   (+2,6  ans)   s’en  vont   Structure  de  la   2006   EvoluAon/1999   populaAon   Moins  de  18  ans   28,1   -­‐1,6   18  à  24  ans   8,2   -­‐1,4   25  à  39  ans   19,9   -­‐4,5   40  à  59  ans   27,2   4,9   60  ans  et  plus   16,6   2,6   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 3. Phase  I     ETUDE  DE  LA  DEMANDE   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 4. Résultats du sondage téléphonique réalisé sur l’ensemble des Guadeloupéens de moins de 30 ans âgés de 18 ans et Plus Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 5. ObjecTfs  de  l’étude   Etude  quanTtaTve  du  logement  des  jeunes   VISE  À  APPREHENDER  :     Le  type  d’hébergement  dont  bénéficient  actuellement  les  jeunes     Evaluer  la  volonté  de  décohabitaAon  des  jeunes     Les  besoins  et  a]entes  des  jeunes  en  maAère  de  logement   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 6. PrésentaTon  de  l’étude  et  méthodologie        Enquête  d’opinion  réalisée  en  novembre  2008.      Par  téléphone  auprès  de  200  jeunes  Guadeloupéens  âgés  de  18  ans  et  à  30  ans  .      Méthode  des  quotas  (sexe,  âge,  PCS,  commune  de  résidence)       Analyse   des   données   :   L’ensemble   des   informaTons   recueillies   a   été   analysé   par   des   tris   à   plat   pour   une   approche   unidimensionnelle.   Des   tris   croisés   ont   été   opérés   afin   de   meare   en   lumière   d’éventuelles  corrélaTons  entre  les  différentes  variables.  Le  degré  de  corrélaTon  entre  les  variables  est   appréhendé  à  l’aide  d’un  test  du  CHI-­‐Deux.   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 7. EchanTllonage     18  à  20  ans   25%   4% 21  à  24  ans   28%   25  à  30  ans   47%   ArTsan-­‐commerçant-­‐profession   10% 2%   14% libérale   Autre  inacTf   4%   22% 14% Cadres,  profession  intellectuelles   6%   supérieures   7% Chômeur   23%   14% Élève/étudiant   26%   Employé   36%   Ouvrier,  technicien   1%   2% 10% NR   2%   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 8. 1.   Profils  des   situaTons  de   logement  des   jeunes   guadeloupéens   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 9. Les  jeunes  Guadeloupéens  de  moins  de  30  ans,     prioritairement  hébergés  à  Ttre  gracieux…   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 10. 1.1   Profils  des  Hébergés    à  Ttre  gracieux   76%  des  jeunes  de  moins  de  30  ans   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 11. Hébergés  par  choix  ou  par  dépit   Profil  des  hébergés  à  Ttre  gracieux   AcAfs   Etudiants     InacAfs   TOTAL   Ensemble   42%   30%   28%   100%   D'un  appartement   38%   34%   28%   100%   Type  de  logement   D'une  maison  individuelle   45%   28%   27%   100%   Chez  vos  parents   41%   32%   26%   100%   En  couple  avec  enfant   100%   100%   SituaTon  matrimoniale   En  couple  sans  enfant   67%   33%   100%   Personne  sans  enfant   50%   21%   29%   100%   Part  des  revenus  salariés   87%   8%   Part  des  revenus  de  transfert   3%   9%   46%   Type  de  revenus   Rentes  parents     5%   43%   20%   Part  bourses  d’études   32%   Montants  moyens  de  revenus   1057€   469€   499€   777€   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 12. 1.2   Profil  des  locataires   19%  des  jeunes  de  moins  de  30  ans   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 13. Locataires  des  bailleurs  sociaux  et  SEM   Locataires  du  logement  libre   25%  résident  R.Pointoise,  SBT,25%  CAV   33%  résident  R.Pointoise,27%  SBT   Âgés  en  moyenne  de  26  ans   Âgés  en  moyenne  de  26  ans   67%  de  femmes   60%  de  femmes   58%  d’acTfs   60%  d’acTfs   54%  de  revenus  salariés  /  25%  de  rev.  transfert  /8%  bourses  /   53%  de  revenus  salariés  /  20%  argent  donné  par  les   4%  à  leur  compte  /8%  argent  donné  par  les  parents     parents/  17%  de  rev.de  transfert/7%  bourses  /3%  autres.   71%    ayant  une  ancienneté  de  résidence  de  moins  de  3  ans   47%  ayant  une  ancienneté  de  moins  d’1  an   88%  résidant  en  appartement  collecTf   67%  résident  en  appartement  collecTf   54%  résidant  en  T3   47%  résidant  en  T3   Loyer  moyen  de  377€   Loyer  moyen  de  483€   Charges  94€   Charges  93€   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 14. Les  locataires  du  logement  social   Les  pistonnés…   …  et  les  autres   Les   jeunes   obtenant   les   bienveillances   d’un   A   la   différence,   les   jeunes   n’ayant   aucun   contact   contact   recourent   au   logement   social   comme   se   résignent   définiTvement   (ou   presque!)   au   tremplin   avant   une   acquisiTon   immobilière   logement  social.   (construcTon   ou   achat   de   bien   immobilier)   ou   avant  l’accession  au  logement  locaTf  privé.     Ceux   là,   ayant   eu   un   parcours   de   recherche   de   logement   moins   évident   sont   beaucoup   plus   En   effet,   ils   bénéficient   généralement   d’une   jeunes  (en  moyenne  22  ans).     situaTon  d’emploi  stable  (CDI).     Ils  bénéficient  de  revenus  corrects   Soumis   à   la   précarité   de   l’emploi   (CDD,   contrat   d’avenir,  chômage)   Ils   font   le   choix   d’être   hébergés   de   façon   transitoire   pendant   une   ou   deux   années;   Le   En   plus   de   leurs   faibles   revenus,   ils   sont   déjà   temps  de  concréTser  un  premier  contrat  de  travail   impliqués   dans   leurs   propres   cellules   familiales   à  durée  indéterminée.     (souvent  monoparentales).     Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 15. Un  accès  difficile  au  logement  privé   pour  2  raisons   La  structure  fragile  de  leurs  revenus   La   frilosité   des   parAculiers   outre   la   faible   solvabilité   des   jeunes,   craignent   la   détérioraTon   -­‐   En   effet,   les   jeunes   prétendant   à   la   locaTon   de  leurs  biens.   privée  souffrent  de  la  précarité  de  l’emploi  (CDD   ou  étudiant)     Parallèlement,  les  parTculiers  dans  le  cadre  de  la   garanTe   loyer   impayé   espèrent   un   locataire   -­‐  bénéficient  des  revenus  qui  excèdent  rarement   bénéficiant  d’un  niveau  de  revenus  correspondant   le  SMIC  (pour  les  acTfs  et  encore  moins  pour  les   3  fois  le  montant  du  loyer.  Donc,  ils  transmeaent   étudiants).     des   consignes   formelles   jouant   en   défaveur   des   jeunes.       Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 16. 1.3.   Profil  des   propriétaires   5%  des  jeunes  de  moins  de  30  ans   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 17. Les  très  rares  propriétaires    déclarent  principalement  avoir  acquis  leur  bien  immobilier  par  acte  d’achat  pour  une  valeur   moyenne  d’achat  à  68  133€    pour  un  loyer  de  remboursement  de  crédit  s’échelonnant  à  498€   par  mois.  Néanmoins,  la  praTque  de  la  donaAon  apparaît  relaAvement  répandue  puisque  6   des  14  propriétaires  déclarent  avoir  bénéficié  de  ceae  bienveillance.     Les   jeunes   propriétaires   possèdent   principalement   des   maisons   individuelles   (11     propriétaires   sur   14)   et   plus   rarement   des   appartements   (3   d’entre   eux)   comprenant   2   chambres.   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 18. 2.   Aaentes  en  termes  de   logements   des  jeunes  en  foncTon  de  leurs     situaTons  actuelles  de   logement     Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 19. 7  842  demandes  de  décohabitaTons  sur   la  Guadeloupe  enTère   7  842  décohabitaTons   5  377     2  465     demandes  d’acTfs  hébergés   demandes  d’inacTfs  hébergés   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 20. Phase  II   ETUDE  DE  L  OFFRE   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 21. La  demande  de  logement  au  12  Novembre  2009   Base  de  données  GUIDES  (GesAon  Unique  InformaAsée  de  la  DEmande  Sociale)    18-­‐29  ans  :  début  de  la  vie  acTve,  besoin  d'indépendance,  mais  revenus  souvent  faibles  et  irréguliers;    30-­‐49   ans   :   fins   des   études   (longues),   stabilité   dans   vie   professionnelle,   revenus   permeaant   de   se   projeter  dans  l’avenir,  arrivée  des  enfants,  ou  en  bas  âge  ;        50-­‐69   ans   :   demande   pour   une   meilleure   adéquaTon   du   logement   ou   de   sa   localisaTon   aux   besoins   du   ménage  ;      70   ans   et   plus   :   cas   de   force   majeure   :   loyers   trop   élevés,   logement   ou   environnement   dégradé,   problème  d’  accessibilité  au  logement.   18-­‐29  ans   2  944   30-­‐49  ans   5  292   50-­‐69  ans   1  925   70  ans  et  plus   515   Totaux   10  676   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 22. Agglo  centre   5  705   Agglo  centre   1  636   Agglo  Sud  B-­‐T   1  123   Agglo  Sud  B-­‐T   258   îles  du  Sud   224   îles  du  Sud   27   Reste  de  la  G-­‐T   1  614   Reste  de  la  G-­‐T   4  42   Reste  de  la  B-­‐T   2  010   Reste  de  la  B-­‐T   581   Totaux   10  676   Totaux   2  944   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 23. Pas  de  poliTque  de  logement  dédiée   aux  jeunes  de  moins  de  30  ans     -­‐SIG   EntreTens  avec  les  4  bailleurs  sociaux  :   -­‐SIKOA   Offre  spécifique  18-­‐30  ans   -­‐ SEMSAMAR   -­‐ SEMAG   Pas  de  poliTque  du  logement  spécifique  aux  jeunes   Entre  10  et  15  %  des  effecTfs  du  parc  social   Jeunes  sans  ressources  =  parc  ancien   Jeunes  en  acTvité  =  programme  neuf   Afflux  d’une  demande  de  jeunes  mères  célibataires   BAILLEUR  SOCIAL  =  CONSTRUCTION  ET  LIVRAISON  DE  LOGEMENT   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 24. La  SIG  leader  du  parc  social   25  722  logements  sociaux  en  2004   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 25. Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 26. -­‐ AaracTvité  de  l’agglo  centre        confortée   -­‐  Stabilité  des  autres  zones   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 27. EntreTens  réalisés  avec  les  instances   sociales  de  logements   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 28. Les  instances  sociales  d’hébergement:     une  offre  sur-­‐mesure  et  temporaire     Offre  des  instances  sociales  et  associaTons   Hébergement   sur   mesure   et   Accompagnement  social   temporaire   -­‐  A  cause  du  niveau  d’urgence  de   prise  en  charge  de  la  détresse   + -­‐  Accompagnement   psychologique   -­‐  Accompagnement  social   -­‐  Niveau  de  revenus  et  précarité   -­‐  InserTon  professionnelle   d’emploi  ne  permeaent  pas  de   subvenir  à  un  logement  définiTf   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 29. Résultat du sondage téléphonique réalisé sur la Cible des jeunes passés par ACCORS dans le cadre de leur recherche de logement Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 30. PrésentaTon  de  l’étude  et  Méthodologie     Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 31. 1.   RelaTon  des  jeunes   avec  ACCORS       Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 32. ACCORS  bénéficie  d’une  notoriété  intermédiaire   Connaissez  vous  ces  différents  bailleurs  ?   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 33. Peu  de  logements  sont  aaribués   avec  l’aide  d’ACCORS   Avez-­‐vous  finalement  obtenu  un  logement?   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 34. 2.   SaTsfacTon  par   rapport  à   l’aaribuTon     Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 35. 44%  des  personnes  se  sont  vus  aaribuer  des   logements  qui  ne    leur  conviennent  pas   Le  logement  aaribué  correspond-­‐t-­‐il  à  vos  aaentes?   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 36. 3.   Offre  d’ACCORS     Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 37. Les  jeunes  recherchent  principalement   un  appartement  dans  le  collecTf  social     Quand  vous  êtes  passés  par  ACCORS,  quel  type  de  logement  recherchiez  vous  ?   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 38. Les  jeunes  souhaitaient  des  logements  de  peTte  taille   Quand  vous  êtes  passés  par  ACCORS,  quelle  taille  de  logement  recherchiez  vous  ?     Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 39. Les  logements  obtenus  par  le  biais  d’ACCORS   correspondent  au  prêt  à  habiter   Quel  type  de  logement  avez-­‐vous  obtenu  ?   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 40. Le  prêt  à  habiter  répond  à  la  précarité  des   revenus  des  jeunes  passant  par  ACCORS   Quelle  est  votre  catégorie  sociale   Le  revenu  mensuel  moyen  des  jeunes  au  moment  de  leur  passage  chez  ACCORS  s’élève  à  591€.       Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 41. Et  également  au  fait  que  la  taille  du  foyer  est  réduit   Quelle  est  votre  situaTon  matrimoniale?   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 42. 4.     Profil  actuel  des  jeunes   ayant  tenté  des  démarches   auprès  d’ACCORS Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 43. Les  jeunes  sont  soit  hébergés  ou  locataires   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 44. Les  locataires  vivent  principalement  en  appartement   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 45. …Au  sein  de  logements  de  taille  moyenne  :   essenTellement  des  T3  et  T2   De  quel  type  de  logement  s’agit-­‐il  ?   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 46. Les  jeunes  locataires  recourent  prioritairement  aux   bailleurs  privés  dans  le  cadre  des  démarches  de   recherche  de  logement   Par  qui  êtes-­‐vous  passé  pour  obtenir  votre  logement  actuel  ?     ParTculiers   46%   SEMSAMAR   13%   SIKOA  HLM   13%   SIG   8%   ACCORS   8%   Bailleur  privé   8%   Une  collecTvité   4%   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 47. Les  hébergés  à  Ttre  gracieux  vivent  en  maison   individuelle  la  plupart  du  temps     D'un   appartement   17%   D'une  maison   individuelle   83%   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 48. Le  souhait  de  mobilité  résidenTelle  est  fort  chez  les   jeunes  hébergés   Ne   souhaitent   pas   déménager   23%   Souhaitent   déménager   77%   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 49. Echange  :  quelles  soluTons  ?   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 50. Constats  généraux…   Constats  généraux   MulTplicité  des  écueils  relaTfs  au  type  même  de  la  cible  :la  jeunesse,  le  taux  de   chômage  plus  élevé  que  la  moyenne,  la  faiblesse  des  revenus,  la  double   insularité  (îles  du  sud)   Frilosité  des  bailleurs  privés   Désengagement  relaTf  de  l’état  suite  à  des  orientaTon  différentes  et  à  une   rigueur  budgétaire   Faible  intérêt  des  bailleurs  sociaux  pour  la  problémaTque  du  logement  des   jeunes   Faiblesse  de  l’offre  en  maTère  de  logements  intermédiaires   Stock  privé  à  priori  important  mais  méconnu   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC  
  • 51. …et  soluTons  à  développer  en   matrice  de  décision   SoluAons  à  développer   SécurisaTon  des  propriétaires  sur  le  règlement  des  loyers   SécurisaTon  des  propriétaires  sur  l’état  du  bien  lors  de  sa  resTtuTon   Accompagnement  social  lors  de  l’aaribuTon  du  logement  (y  compris  éducaTon   budgétaires),  accompagnement  à  la  parentalité  et  au  savoir  être   QuanTficaTon  et  qualificaTon  des  disposiTfs  financiers  existants   Recensement  du  stock  de  logements  privés  disponibles   CommunicaTon  sur  l’existence  de  ces  ouTls  financiers  vers  l’ensemble  des  cibles   Pour  les  foyers  n’étant  pas  à  jour  du  paiement  de  leur  imposiTon,  possibilité  de   disposer  des  disposiTfs  d’aide  à  la  réhabilitaTon  :  une  parTe  du  loyer  servirait  au   paiement  des  arriérés  d’impôts   Séminaire  de  réflexion  du  1er  juillet  2010,  CWTC