10e séminaire – 24 & 25 mai 2012 - OcéanopolisL’apprentissage des adultes en FOAD :      quels profils dominants ?        ...
•   FOAD•   Questions de Recherche•   Choix Théoriques•   Styles Apprentissages•   Auto- apprentissage (vs) Autodirection•...
Cela implique:• Interrompre son activité professionnelle• Diminution de sa productivité• Augmentation des frais généraux• ...
Les Raisons de ce choix  • Flexibilité   • Autonomie   • Activité professionnelle préservée   • Limite les frais généraux...
Groupe d’Apprentissage                                         SujetEtudiant                                              ...
• Le taux d’échec ou d’abandon en      FOAD est supérieur au présentiel:           Isolement, défaut d’ergonomie,        ...
 Andragogie    Malcolm Knowles(1970)    Bernice Mc Carthy (1985)    Roger Mucchielli (1991) Mathétique    Thomas F. ...
Styles d’apprentissage Grille ISALEM97 de Jean Therer de   l’Université de LiègeSelf-directed Learning (auto-dirigé) Gri...
Les quadrants typologiques du test ISALEM-97                               Y                                        X+    ...
Grille d’Auto-apprentissage ALK-I de Straka                                                Catégories                     ...
L’apprentissage des adultes en FOAD : quels                      profils dominants ?                                   Cat...
L’apprentissage des adultes en FOAD : quels            profils dominants ?      • Quels Acteurs ?       620 apprenants ad...
• Participants: 252 Hommes (40,6%) 368 Femmes (59,4%)                                    Dont:                            ...
••                             Les 21/30 ans : 252 individus•                             Les 31/40 ans : 138 individus•  ...
Quatre Styles de Base                              •Méthodique Pragmatique: MEPRA                               •Intuitif ...
Synthèse du poids des styles selon le genre              INREF (11,3%)                                (20,0%)MEREF78,6%   ...
Synthèse des Variables*Styles   Variables indépendantes            Variables Actives         Variables Non-activesGenre * ...
Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
RÉCAPITULATIF DU GENRE DANS L’AUTO-FORMATION   Variables indépendantes            Variables Actives       Variables Non-ac...
Tableau Rapport Styles*Auto-apprentissage  Auto-app                                                           Métaco     C...
Tout le monde ne peut pas suivre avec succès une FOAD où, N’est pasapprenant en FOAD qui veut.La FOAD n’est pas encore un ...
L’apprentissage des adultes en FOAD : quels            profils dominants ?  1/Quel Intérêt Scientifique?           - Tenta...
MERCI DE VOTRE ATTENTION  Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

L’apprentissage des adultes en FOAD : quels profils dominants ?

911

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
911
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
11
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Le plan de notre intervention est le suivant: Nous allons d’abord expliciter notre choix, puis nous indiquerons nos questions de recherche. Nous passerons en revue les choix théoriques, puis indiquerons les principaux résultats obtenus et enfin nous conclurons.
  • Dans un contexte professionnel en perpétuelle mutation, où les technologies évoluent sans cesse, les salariés ont la nécessité de se former régulièrement, et ce quel que soit leur niveau de formation initial. Se former en présentiel demande de se mettre en vacance de son activité professionnelle, avec comme conséquence une diminution de sa productivité, une augmentation des frais généraux de l’entreprise, et selon son activité une perte d’exploitation.
  • Se former sur les réseaux numériques se banalise depuis 10 ans. Cela permet une grande flexibilité, et de se former où et quand l’on veut. Cela permet également de continuer son activité professionnelle, limite les frais généraux, évite des pertes d’exploitation. Ce concept, centré sur l’apprenant, a vu le jour il y a 20 ans, et sa théorisation est en marche. La FOAD nous semble correspondre aux attentes sociales et professionnelles des apprenants numériques d’aujourd’hui.
  • S’appuyant sur le triangle pédagogique de Jean Houssaye, Alain Jaillet va plus loin en proposant le tétraèdre centré en ajoutant aux trois pôles initiaux, le groupe d’apprentissage et le médium utilisé. Ainsi, nous passons du concept « transmissif » du présentiel, au concept « appropriatif » de la FOAD.
  • Nous avons coutume de lire et d’entendre que le taux d’abandon et le taux d’échec des apprenants dans un dispositif de FOAD est supérieur à celui observé dans la formation présentielle. Ces défections ou revers peuvent être la résultante de divers facteurs dont: l'isolement de l'apprenant, un défaut d'ergonomie de l'environnement d’apprentissage (pédagogique, technologique) ou bien le manque d'autonomie de l'apprenant. Pour passer d’un système fondé sur la transmission du savoir (présentiel) à un système fondé sur l’appropriation et la création de connaissances (FOAD), il faut consentir des efforts particuliers, aussi, notre objectif est de découvrir : comment s’y prennent ceux qui vont jusqu’au bout et réussissent leur formation ? Pour répondre à cette question, nous allons investiguer les styles d’apprentissage des apprenants, qui induisent les méthodologies et stratégies d’apprentissage, ainsi que leur dimension auto-formative qui est une composante importante de la FOAD, due à l’éclatement des unités de temps, de lieu, d’action.
  • S’agissant de travaux sur l’apprentissage des adultes, nous avons porté nos choix théoriques sur: - L’andragogie est à l’adulte ce que la pédagogie est à l’enfant - La mathétique est à l’apprentissage ce que le didactique est à l’enseignement L’andragogie fut initiée par le grammairien allemand Alexander Kapp en 1833. Initialement, la mathétique fut forgée par Comenius (1680) dans sa Grande Didactique. Plus près de nous, Thomas F. Gilbert en 1962 observa que la performance est fonction de l’interaction entre le comportement d’un individu et son environnement.
  • La notion de style s’inscrit dans la psychologie différentielle, en s’appuyant et distinguant : 1/ les domaines cognitifs qui permettent l’acquisition des connaissances (mémorisation : court, moyen, long terme), ainsi que les processus mentaux (conscience, perception, raisonnement, jugement). 2/ les domaines conatifs qui renvoient à l’orientation, la régulation et le contrôle des conduites, c’est à dire aux ’’choix’’ souscrit par chaque individu, pour parvenir aux résultats. L’autoformation est pour nous, le complément des styles d’apprentissage. C’est une démarche d’apprentissage «  de soi par soi » par opposition à l’enseignement dirigé par l’autre (hétéroformation) (Carré 1992). L’apprenant doit identifier les actions potentielles qu’il doit réaliser, et prendre conscience de l’adéquation entre ses décisions et l’interprétation qu’il a de la tâche à accomplir. (Tremblay, 2003) L’interrelation entre ces deux variables, nous permettra peut-être de vérifier s’il existe des corrélations entre elles.
  • C’est en s’inspirant des travaux de David Kolb que Jean Therer a forgé sa grille dans les années 1993/1996 Nous voyons que les styles sont opposés deux à deux: - Intuitif Réflexif opposé à Méthodique Pragmatique - Méthodique Réflexif opposé à Intuitif Pragmatique C’est la somme des valeurs de X et de Y qui permet de définir éventuellement le style dominant de l’apprenant.
  • Grille initiale de Straka, qui se décompose en 5 catégories et 13 sous-catégories.
  • Grille spécifique à la FOAD qui se décompose en 4 catégories et qui fut ajoutée à celle de Straka. ( α de Cronbach 0.78)
  • - les sciences expérimentales sont représentées par  : l’informatique, les mathématiques, la gestion, l’économie, la médecine, la chimie, la physique, l’agronomie, les télécoms. - les sciences humaines/sociales sont représentées par  : le droit, les langues, l’histoire, les sciences de l’éducation, la psychologie, les sciences de l’information.
  • Sont considérés « adultes », ceux qui ont acquis leur maturité: sociale, psychologique, juridique, dont nous avons fixé arbitrairement l’âge minimum à 21 ans. Pour des questions de validité statistique, nous avons regroupé nos participants en 4 groupes distincts. Les plus jeunes sont les plus nombreux avec 40,6% de la cohorte, mais les « anciens » représentent pour leur part 12% de la cohorte ce qui indique que la formation tout au long de la vie n’est pas une utopie, mais bien une réalité constatée.
  • Les styles MEREF et MEPRA, 20% de la cohorte chacun d’eux, ne sont pas genrés. Ils correspondent à la répartition initiale, 60% féminin, 40% masculin. Les styles INREF et INPRA se détachent de la répartition initiale. INPRA se détache très largement des autres styles puisqu’il représente 46,6% de la cohorte et INREF qui ne représente que 11,3% des participants. Nous constatons que le style INREF est très majoritairement « féminin », avec 78,6%, le style INPRA est légèrement orienté « masculin » avec 44,3%. Le poids est différencié: - les méthodiques l’expriment de façon faible ou moyen - les intuitifs l’expriment de façon affirmé
  • Nous avons huit variables qui sont actives, avec des Khi2 significatifs, Pvalue à .000 , c’est-à-dire qu’elles influencent le style d’apprentissage dominant. Deux variables qui n’ont pas d’effet au niveau statistique.
  • Genre Féminin dominant dans trois domaines  : Pour la maîtrise et l’acquisition des apprentissages, on constate que les femmes sont plus nombreuses que les hommes dans les niveaux moyens, élevés et très élevés. Elles ont une plus grande capacité que les hommes à augmenter leur niveau de connaissances, à les maitriser en développant de meilleures stratégies, et en les adaptant à leur apprentissage. L’organisation de son environnement de travail, le choix de la bonne stratégie, le travail personnel ou collaboratif semblent également être mieux maitrisé par le genre féminin. La métacognition générale du genre féminin semble aussi être mieux maitrisée avec une meilleure capacité à analyser et évaluer en permanence ses acquis et mesurer les écarts par rapport aux objectifs. Genre Masculin dominant dans un domaine  : Le genre masculin montre un fort contrôle cognitif par rapport au genre féminin. Les hommes se concentrent d’avantage, font preuve d’une plus grande motivation et gèrent mieux leurs émotions que le genre féminin.
  • Le genre est une variable généralement active dans la capacité d’auto-formation, l’autodirection des apprenants adultes dans le processus de FOAD. Cependant, tous les attributs n’ont pas le même poids, et certains n’ont pas d’incidence au sens statistique. Malgré tout, nous estimons que dans le concept d’auto-formation, les hommes et les femmes n’ont pas les mêmes comportements ni les mêmes façons de procéder. Ils n’apprennent pas tout à fait de la même façon, utilisent des stratégies d’apprentissage différentes, et au final, nous constatons qu’ils ne disposent pas des mêmes capacités/compétences à utiliser l’auto-formation. Cependant, rappelons que tous nos participants ayant réussi leur formation, ils ont dû amplifier leurs points forts afin de minimiser leurs points faibles pour parvenir au succès final.
  • Le style MEPRA  : est caractérisé par des niveaux « élevé » ou « très élevé » dans cinq variables différentes. Maîtrise, Organiser et Planifier leurs apprentissages. Ce sont des individus disposant d’une très forte autonomie dans leur capacité à appréhender leur apprentissage numérique, et qui se font une haute idée de la FOAD. A l’inverse, ils ont un faible contrôle cognitif, qui est leur seul point faible. Le style INPRA  : est caractérisé essentiellement par des scores « moyen » et « faible » dans les six variables suivantes : maîtrise, organisation, et planification des apprentissages, ainsi que l’orientation FOAD, et la FOAD versus négatif. Le contrôle cognitif se répartit entre les niveaux « élevé » qui domine, avec un glissement vers « moyen ». Ces apprenants orientés scores « moyen » sont flexibles et s’adaptent à toutes les situations grâce à leur contrôle cognitif élevé. Seule la maîtrise des apprentissages peut poser quelques problèmes à ceux qui ont ce style dominant, et qu’ils devront apprendre à compenser.   Le style MEREF  : offre la plus large distribution dans les quatre niveaux. Il propose des niveaux « élevé » ou « très élevé » dans les quatre variables suivantes : maîtrise des apprentissages, métacognition générale, planification, orientation FOAD. Les niveaux « moyen » et « faible » se cristallisent sur les variables : FOAD versus négatif, organiser, et surtout contrôle cognitif qui est vraiment le point faible de ce style.   Le style INREF  : se distribue essentiellement sur les niveaux « moyen » avec des glissements vers « élevé » Les variables les plus représentatives du niveau moyen sont : la maîtrise et l’organisation des apprentissages, l’orientation FOAD, le contrôle cognitif et la FOAD versus négatif. Pour le niveau élevé, c’est la métacognition générale qui domine et nous avons une fraction des INREF en contrôle cognitif et FOAD versus négatif. La variable planification est de niveau « faible », ce qui est le principal point faible de ce style.
  • La somme des difficultés rencontrées expliquent le taux d’abandon et d’échec important, car tous les apprenants ne disposent pas de la méthodologie, de l’autonomie, de la motivation, nécessaire pour suivre avec succès une formation en ligne. Quelles capacités et compétences pour réussir ? : - Les Méthodiques (réflexif et pragmatique), ont une forte capacité à l’auto-apprentissage. Les points forts sont la maîtrise, la planification, et l’organisation de leurs apprentissage, la métacognition, et l’orientation FOAD positive. A l’inverse, ils atteignent des niveaux « moyen » à leurs résultats de la grille des styles d’apprentissage. Nous estimons que c’est le mix des deux variables, style dominant flexible et adaptable à la situation rencontrée, et forte capacité à l’auto-apprentissage qui a permis aux apprenants à dominance méthodique de réussir leur FOAD dans de bonnes conditions de succès.   - Les Intuitifs (réflexif et pragmatique), ont une capacité moyenne à l’auto-apprentissage. Les principaux points saillants sont la maîtrise et l’organisation de leur apprentissage, l’orientation FOAD positive et négative, le contrôle cognitif et la métacognition. A l’inverse, ils ont des niveaux très prononcés à leur style d’apprentissage dominant, ce qui leur permet de compenser le niveau « moyen » de leur capacité d’auto-apprentissage. Ici également, nous estimons que c’est le mix des deux variables qui permet aux apprenants à dominance intuitive de réussir leur FOAD dans de bonnes conditions de succès.
  • 1/ A ce jour, décrire et expliquer la réussite est un thème novateur, totalement absent des préoccupations de la recherche Française. Les études portant sur l’apprentissage des adultes sont peu nombreuses, notamment dans un dispositif de FOAD. 2/ Limiter les échecs, qui sont générateurs de stress, de conflits, de perte d’emploi. En aidant le plus grand nombre à réussir, on fait « œuvre » sociale.
  • Je vous remercie de l’attention que vous m’avez accordé, et c’est avec plaisir que je répondrai à vos questions.
  • L’apprentissage des adultes en FOAD : quels profils dominants ?

    1. 1. 10e séminaire – 24 & 25 mai 2012 - OcéanopolisL’apprentissage des adultes en FOAD : quels profils dominants ? UNITE MIXTE DE RECHERCHE Jean FRAYSSINHES – Professeur de Marketing Docteur en Sciences de l’Education UMR: Education, Formation, Travail, Savoirs (EFTS) Université de Toulouse II Le Mirail
    2. 2. • FOAD• Questions de Recherche• Choix Théoriques• Styles Apprentissages• Auto- apprentissage (vs) Autodirection• Principaux Résultats• Discussion et Conclusion Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    3. 3. Cela implique:• Interrompre son activité professionnelle• Diminution de sa productivité• Augmentation des frais généraux• Perte d’exploitation Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    4. 4. Les Raisons de ce choix • Flexibilité • Autonomie • Activité professionnelle préservée • Limite les frais généraux • Evite les pertes d’exploitation Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    5. 5. Groupe d’Apprentissage SujetEtudiant Enseignant Médium Tétraèdre centré selon A. Jaillet in : l’Ecole à l’ère numérique. 2004Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    6. 6. • Le taux d’échec ou d’abandon en FOAD est supérieur au présentiel:  Isolement, défaut d’ergonomie, manque d’autonomie,.. • Comment s’y prennent ceux qui réussissent ?Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    7. 7.  Andragogie  Malcolm Knowles(1970)  Bernice Mc Carthy (1985)  Roger Mucchielli (1991) Mathétique  Thomas F. Gilbert (1962)  Seymour Papert (1972)  Wolf Dieter Kohlberg (2006)Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    8. 8. Styles d’apprentissage Grille ISALEM97 de Jean Therer de l’Université de LiègeSelf-directed Learning (auto-dirigé) Grille ALK-I/MSDL de Gerald STRAKA de l’Université de Brême Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    9. 9. Les quadrants typologiques du test ISALEM-97 Y X+ X– Y+ Y+ X X- X+ Y- Y-Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    10. 10. Grille d’Auto-apprentissage ALK-I de Straka Catégories Sous-catégories Elaboration Acquérir, Maitriser Structuration Répétition Contenu/séquençage Planifier Objectifs de Contenus Temps/Durée Créer/Mettre en Formes Organiser Coopérer/collaborer Obtenir Surveille/évalue Métacognition Indique/avise Règle/règlementer Contrôle cognitif Concentrer/Mise au point Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    11. 11. L’apprentissage des adultes en FOAD : quels profils dominants ? Catégories Sous-catégoriesGrille Spécifique à la FOAD Maitrise de l’Ordinateur Elaboration (α de Cronbach 0.78) Créativité Contenu/séquençage Curiosité Créer/Mettre en Formes Métacognition Surveille/évalue Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    12. 12. L’apprentissage des adultes en FOAD : quels profils dominants ? • Quels Acteurs ?  620 apprenants adultes  20 Ecoles, Universités et Centres de Formation  Où ? France, Angleterre, Afrique . Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    13. 13. • Participants: 252 Hommes (40,6%) 368 Femmes (59,4%) Dont: SHS = 371 individus, soit 59,8% Sc EX = 249 individus, soit 40,2% Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    14. 14. •• Les 21/30 ans : 252 individus• Les 31/40 ans : 138 individus• Les 41/50 ans : 156 individus• Les 51/65 ans : 74 individus Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    15. 15. Quatre Styles de Base •Méthodique Pragmatique: MEPRA  •Intuitif Pragmatique : INPRA •Méthodique Réflexif : MEREF •Intuitif Réflexif : INREF Un Style Complémentaire • Ubiquité (cumul de deux styles)Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    16. 16. Synthèse du poids des styles selon le genre INREF (11,3%) (20,0%)MEREF78,6% 59,7% Faible : 29,6% Faible : 29,8% Moyen : 27,7% 57,3 % Moyen : 45,1% 74,9% Affirmé : 21,9% Affirmé : 21,6%21,4% Très affirmé : 11,2% 42,7% Très affirmé : 3,5% 25,1% 40,3% Exclusive : 9,0% INPRA (46,6%) (19,7%)MEPRA55,7% 59 % Faible : 38% Faible : 57,1% Moyen : 32,4% 70,4% Moyen : 36,3% 93,4% Affirmé : 21,1% Affirmé : 6,6%44,3% Très affirmé : 8,6% 29,6% 41 % Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    17. 17. Synthèse des Variables*Styles Variables indépendantes Variables Actives Variables Non-activesGenre * Styles χ2 :14,647- ddl4- Pv ,005Âge * Styles χ2 :68,317- ddl12-Pv ,000Diplôme * Styles χ2 :57,064- ddl16-Pv ,000Profession * Styles χ2 :1,129-ddl20- Pv ,000Nationalité * Styles χ2 :61,340- ddl8- Pv ,000Filière d’origine * Styles   χ2 :7,69- ddl4- Pv ,103Formation suivie* Styles χ2 :21,516- ddl4- Pv ,000Type de FOAD * Styles χ2 :2,568- ddl4- Pv ,632Type de communication * Styles χ2 :20,308- ddl8- Pv ,009Plateforme * Styles χ2 :45,178- ddl8- Pv ,000 Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    18. 18. Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    19. 19. RÉCAPITULATIF DU GENRE DANS L’AUTO-FORMATION Variables indépendantes Variables Actives Variables Non-activesGenre * Acquisition/maîtrise χ2 : 28,908-ddl3-PV ,000Genre * Organiser χ2 : 17,863-ddl3-PV ,000Genre * Métacognition Générale χ2 : 12,892-ddl3-PV ,005Genre * Contrôle Cognitif χ2 : 21,286-ddl2-PV ,000Genre * Planifier χ2 : 2,362-ddl3-PV ,501Genre * Orient. FOAD vs Positif χ2 : ,688-ddl1-PV ,407Genre * Orient. FOAD vs Négatif χ2 : 3,610-ddl2-PV ,164 Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    20. 20. Tableau Rapport Styles*Auto-apprentissage Auto-app Métaco Contrôle Orient Orient Maîtrise Planifier Organiser Styles générale cognitif FOAD + FOAD - Elevé Elevé MEPRA Elevé Elevé Faible Elevé Moyen ≈tr. élevé* ≈tr.élevé* Faible Elevé INPRA Moyen Moyen Moyen Moyen Moyen ≈moyen* ≈moyen Moyen Très élevé Faible MEREF Très élevé Elevé Elevé Moyen ≈élevé* ≈élevé* ≈moyen* Moyen Moyen INREF Moyen Faible Moyen Elevé moyen ≈élevé* ≈élevé** ≈ : niveau en second, moins représenté mais significatif. Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    21. 21. Tout le monde ne peut pas suivre avec succès une FOAD où, N’est pasapprenant en FOAD qui veut.La FOAD n’est pas encore un processus de formation de masse Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    22. 22. L’apprentissage des adultes en FOAD : quels profils dominants ? 1/Quel Intérêt Scientifique? - Tentative de décrire et d’expliquer la réussite des adultes dans une FOAD. Nous faisons avancer la connaissance des mécanismes d’apprentissage sur les réseaux numériques. 2/Quel Intérêt Social? - Si l’on sait décrire les raisons du « succès », on peut aider les futurs apprenants à réussir à leur tour. 3/Quelle utilisation future? - Essai de modélisation dans une visée praxéologique 4/Quel développement éventuel? - Etude des inter-relations entre: styles, auto-apprentissage, et plateformes d’enseignements. (Burton & al 2011) - Etude des relations avec les styles d’enseignement Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    23. 23. MERCI DE VOTRE ATTENTION Jean Frayssinhes - 10e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
    1. A particular slide catching your eye?

      Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

    ×