Quoi de neuf pour les bibliothèques en 2012
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Quoi de neuf pour les bibliothèques en 2012

on

  • 9,379 views

Dans le cadre de son programme de formation s'adressant aux directeurs de bibliothèque[Quoi de neuf pour les bibliothèques ? (en 10 leçons)], l'ENSSIB a confié à Marc Maisonneuve une intervention ...

Dans le cadre de son programme de formation s'adressant aux directeurs de bibliothèque[Quoi de neuf pour les bibliothèques ? (en 10 leçons)], l'ENSSIB a confié à Marc Maisonneuve une intervention sur l'actualité des catalogues et des systèmes de gestion de bibliothèque.
.Trois points y sont abordés:
* L'évolution des catalogues et des systèmes de gestion de bibliothèque;
* l'évolution des modes de commercialisation des opacs et des systèmes de gestion de bibliothèque;
* Les 2 prochaines évolutions attendues.

Statistics

Views

Total Views
9,379
Views on SlideShare
3,687
Embed Views
5,692

Actions

Likes
4
Downloads
93
Comments
0

4 Embeds 5,692

http://www.scoop.it 5687
http://univ.cf2.l3cp.gutenberg2-platform.com 3
https://si0.twimg.com 1
http://www.pearltrees.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel

Quoi de neuf pour les bibliothèques en 2012 Presentation Transcript

  • 1. ENSSIB, le 4 juillet 2012Quoi de neuf pour les bibliothèques ? (en 10 leçons)ACTUALITÉ DES CATALOGUES ET DESSYSTÈMES DE GESTION DE BIBLIOTHÈQUE 1
  • 2. Tosca consultantsPLAN DE LA PRÉSENTATION Introduction Evolution des catalogues et des systèmes de gestion de bibliothèque Evolution des modes de commercialisation des opacs et des systèmes de gestion de bibliothèque Les 2 prochaines évolutions attendues 2
  • 3. Tosca consultants INTRODUCTION Evolution du marché en valeur (chiffres en M€ courants), Tosca consultants® 50 46 43 43 44 45 42 40 40 45 37 39 39 40 36 Marché de rééquipement 35 30 25 des bibliothèques : stabilité 20 15 10 5 ou baisse des ventes en valeur 0 Parts de marché détenues par les fournisseurs réalisant un chiffre daffaires supérieur à 1 M€ (Tosca consultants®)100% 90% 78% 80% 85% 85% Concentration des sociétés, baisse des investissements : priorité aux 80% 71% 70% 60% modules périphériques, 50% 40% 30% 20% 10% 0% vieillissement des systèmes de 15 13 13 13 13 fournisseurs fournisseurs fournisseurs fournisseurs fournisseurs en 2007 en 2008 en 2009 en 2010 en 2011 gestion de bibliothèque Evolution du taux dinscrits emprunteurs (à échantillon constant de 1 295 bibliothèques; source : MCC/DEPS , mini chiffres clés 2011) Bibliothèques en crise avec perte de public et remise en cause du 18,00% 17,00% modèle de la bibliothèque de prêt : 16,00% 15,00% diversification des attentes 14,00% en 2004 en 2005 en 2006 en 2007 en 2008 3
  • 4. Tosca consultantsEVOLUTION DES CATALOGUES ETDES SYSTÈMES DE GESTION DE BIBLIOTHÈQUEAu fil du temps, le système de gestion de bibliothèque a perdu de sasubstance. C’est un logiciel métier parmi tant d’autres. système de gestion de Gestion ERM bibliothèque Consultation de opac (et opac de recherche résolveur de lien bases de références nouvelle génération) fédérée (client client Z39.50 (client SRU) Echange d’information SRW) bibliographique serveur serveur Z39.50 serveur SRU SRW Création, gestion, client OAI gestionnaire de consultation de bases de bibliothèque serveur OAI documents primaires numérique système de gestion et Communication des de communication serveur navigateur ressources numériques des ressources dimpression sécurisé électroniques Publication de contenus CMS Système de gestion de bibliothèque : système permettant au minimum le catalogage des documents et la gestion de leur circulation. Voir la liste des systèmes de gestion de bibliothèque, au 1er janvier 2012. 4
  • 5. Tosca consultantsEVOLUTION DES CATALOGUES ETDES SYSTÈMES DE GESTION DE BIBLIOTHÈQUEAu fil du temps, l’opac s’est un peu dégagé de l’emprise du système degestion de bibliothèque. Il a parfois évolué vers une fonction d’entrepôt dedonnées.Opac : module dun système de gestion de bibliothèque ou outildistinct, offrant au minimum la consultation du catalogue et conçu pourune utilisation par le public.Voir la liste des opacs ou des produits incluant un tel outil, au 1er janvier 2012.Lopac de nouvelle génération présente certaines caractéristiques quipermettent de le distinguer des produits plus anciens :· une meilleure ergonomie,· une information plus riche et plus complète· un moindre silence en recherche. 5
  • 6. Tosca consultantsEVOLUTION DES CATALOGUES ETDES SYSTÈMES DE GESTION DE BIBLIOTHÈQUEQuoi de neuf du côté du système de gestion de bibliothèque ? Il s’amincit opac de nouvelle génération, erm, résolveur de liens, recherche fédérée… Il se fortifie offre de services en ligne (préinscription, diffusion sélective d’information…) Il digère mieux (la RFID) enregistrement de mouvements de lots de documents et articulation avec des robots (emprunt, retour, tri, distribution hors les murs…) Il présente mieux mise en valeur des nouvelles acquisitions et des collections avec des listes XML consultables en feuilletage 6
  • 7. Tosca consultantsEVOLUTION DES CATALOGUES ETDES SYSTÈMES DE GESTION DE BIBLIOTHÈQUEQuoi de neuf du côté du système de gestion de bibliothèque ? Il entend mieux (les attentes des usagers) Personnalisation des services et des échanges o Il donne à l’usager le choix des modes d’échange avec la bibliothèque (SMS, mél, fils RSS) o Il devient accessible depuis des smartphones Il prévient avant de sévir Grâce aux SMS et aux méls, il prévient de la nécessité de restituer des documents 24 h ou 48 h avant la date limite. Il va là où sont les usagers En proposant des widgets assurant la présence de la bibliothèque dans les réseaux sociaux (information du compte de l’usager par exemple). Il s’adapte au handicap Avec l’opac, il commence à prendre en compte les exigences du RGAA Il échange avec ses pairs Il adopte des formats (XML) et des dispositifs (web services) 7 facilitant les échanges avec des outils tiers 7
  • 8. Tosca consultantsEVOLUTION DES CATALOGUES ETDES SYSTÈMES DE GESTION DE BIBLIOTHÈQUEQuoi de neuf du côté de l’opac ? Version dégradée de la recherche professionnelle → maîtrise de notions ténébreuses comme le sujet, la vedette, l’accès, le booléen… → taux de silence redoutable L’opac classique On ne voit rien du document que la notice est censée décrire : pertinence du document ? incitation à la découverte ? Peu d’aide au choix (critique, recommandation…) 8
  • 9. Tosca consultantsEVOLUTION DES CATALOGUES ETDES SYSTÈMES DE GESTION DE BIBLIOTHÈQUEQuoi de neuf du côté de l’opac ? L’opac de(s) nouvelle(s) génération(s) Conçu pour les usagers des bibliothèques, s’affranchissant complètement des notions d’accès et ne nécessitant aucune connaissance bibliothéconomique pour un premier usage : une recherche à la Google Du bruit peut-être mais surtout pas de silence ! Différents angles de vision des résultats de recherche et permet- tant la restriction à des sous-ensembles de ces résultats : les facettes Des stratégies de rebond : le nuage de mots Un tri des résultats par niveau de pertinence. Des contenus enrichis : Amazon, Syndetics, BiblioCommons, Electre, Wikipedia… et l’intégration de références externes La parole à l’usager : commenter un document, lui attribuer une note, rédiger une critique, lui attribuer un mot clé… Version courte : Une recherche à la Google, avec facettes, nuage de mots et fonctions web 2.0. 9
  • 10. Tosca consultantsEVOLUTION DES CATALOGUES ETDES SYSTÈMES DE GESTION DE BIBLIOTHÈQUEQuoi de neuf du côté de l’opac ? L’opac de(s) nouvelle(s) génération(s) Ecran de saisie de la requête : dépouillé, sans proposition de choix d’accès… Une recherche à la Google Ecran d’affichage des résultats : facettes et nuage de mots 2 modes de présentation des résultats Je prends connaissance des résultats, en m’intéressant Je feuillette les résultats à leur présentation synthétique : les facettes 3 décisions de poursuite : restreindre, rebondir, recommencerJe décide de restreindre lesrésultats en choisissant Je décide de relancer une nouvelle requête J’abandonne etl’occurrence d’une facette en sélectionnant un terme qui me semble passe à une pertinent dans le nuage de mot nouvelle requête 10
  • 11. Tosca consultantsEVOLUTION DES CATALOGUES ETDES SYSTÈMES DE GESTION DE BIBLIOTHÈQUEQuoi de neuf du côté de l’opac ? L’opac de(s) nouvelle(s) génération(s) Etre indépendant du système de gestion de bibliothèque Mettre à profit les moteurs de recherche open source (Lucene, Solr…) qui ne coûtent pas cher, qui générent les facettes… Offrir de bons temps de réponse et un haut niveau de disponibilité Exploiter une copie du catalogue 11
  • 12. Tosca consultantsEVOLUTION DES CATALOGUES ETDES SYSTÈMES DE GESTION DE BIBLIOTHÈQUEQuoi de neuf du côté de l’opac ? L’opac de(s) nouvelle(s) génération(s) L’accès au catalogue Accès à une copie de la base Accès en mode dynamique mise à jour périodiquement C’est la règle. Données permanentes du catalogue : Mode d’accès peu répandu car il Export des données du catalogue · données réduit les possibilités de en MARC ISO 27.09, en Marc bibliographiques, recherche et ne permet pas la en XML… de la totalité du · données d’autorité, maîtrise des performances catalogue ou export incrémentiel · partie stable des Multiples avantages : indexation données Requêtes Z39.50, SRU ou SRW. des données de manière à faciliter d’exemplaire. les recherches, maîtrise des temps de réponse… Données non C’est l’exception permanentes du C’est la règle. catalogue : partie non Un seul outil procède à une Requêtes normalisées (Z39.50, stable des données recopie de la disponibilité des SRU ou SRW) ou API ou web d’exemplaire comme la exemplaires grâce à un traitement services. disponibilité. lancé toutes les heures. 12
  • 13. Tosca consultantsEVOLUTION DES CATALOGUES ETDES SYSTÈMES DE GESTION DE BIBLIOTHÈQUEQuoi de neuf du côté de l’opac ? L’opac de nouvelle génération Des données préalablement moissonnées  Bases ouvertes (droit de copie)  OAI-PMH + XML ou fichier à plat  Solution simple  Mêmes résultats que pour le catalogue Des données accessibles en recherche fédérée – Bases fermées (pas de droit de copie) – Connecteurs – Solution complexe en exploitation – Résultats plus limités : pas de facettes, dédoublonnage moins performant… – L’usager se retrouve face à une situation complexe 13
  • 14. Tosca consultantsEVOLUTION DES CATALOGUES ETDES SYSTÈMES DE GESTION DE BIBLIOTHÈQUEQuoi de neuf du côté de l’opac ? L’opac de nouvelle génération Sites sollicités Informations recueillies Intérêt Wikipédia.fr Données biographiques Rend le site plus vivant (sans abonnement) relatives à l’auteur Permet de pallier Amazon.fr Vignettes, commentaires des l’insuffisance des (sans abonnement) usagers, fonctions de vote… commentaires effectués par les usagers locaux Vignettes, sommaire, Electre.com résumé de la 4ème de (avec abonnement) couverture… Permet de mieux évaluer la Syndetics Critiques, analyses, résumés pertinence des documents proposés Revues littéraires Critiques des journalistes Editeur Premier chapitre L’enrichissement des notices affichées 14
  • 15. Tosca consultantsEVOLUTION DES CATALOGUES ETDES SYSTÈMES DE GESTION DE BIBLIOTHÈQUEQuoi de neuf du côté de l’opac ? L’opac de nouvelle génération système de gestion de bibliothèque bases de catalogue base des usagers données exportables Annuaire LDAP préexistant opac de nouvelle génération bases de données non exportables copie de base sites web liaison dynamique sollicités pour enrichir les solutions diverses notices 15
  • 16. Tosca consultantsPLAN DE LA PRÉSENTATION Introduction Evolution des catalogues et des systèmes de gestion de bibliothèque Evolution des modes de commercialisation des opacs et des systèmes de gestion de bibliothèque Les 2 prochaines évolutions attendues 16
  • 17. Tosca consultantsEVOLUTION DES MODES DE COMMERCIALISATIONDES OPACS ET DES SYSTÈMES DE GESTION DE BIBLIOTHÈQUE Des logiciels open source de plus en plus nombreux : • des systèmes de gestion de bibliothèque (Koha, PMB, Evergreen, OpenBiblio, Gnuteca, Emilda, Weblis, OpenFlora…) • des éditeurs de références bibliographiques (BibliOpera, Zotero…), • de la GED (GreenStone, Alfresco…) • des CMS (Drupal, Joomla, Typo3…) • des outils de recherche fédérée (pazpar2 / masterkey) • des catalogues collectifs (MoCCAM ?) • des opacs de nouvelle génération (AFI Opac 2.0,VuFind…) Autre modèle économique générant des coûts de services, notamment pour la maintenance et pour des développements, s’accompagnant bien souvent de prestations d’hébergement Forte pression à la baisse sur la rémunération des droits d’utilisation des progiciels commerciaux 17
  • 18. Tosca consultantsEVOLUTION DES MODES DE COMMERCIALISATIONDES OPACS ET DES SYSTÈMES DE GESTION DE BIBLIOTHÈQUE Marché en crise : trop de fournisseurs, pas assez de projets Marché en trompe-l’œil : forte baisse des licences compensée par la hausse des services et de la maintenance Open source Tendance lourde : le Prix fonctionnement étudiés se substitue à l’investissement Concurrence 18
  • 19. Tosca consultantsEVOLUTION DES MODES DE COMMERCIALISATIONDES OPACS ET DES SYSTÈMES DE GESTION DE BIBLIOTHÈQUE Avant Maintenant 19
  • 20. Tosca consultantsEVOLUTION DES MODES DE COMMERCIALISATIONDES OPACS ET DES SYSTÈMES DE GESTION DE BIBLIOTHÈQUE De nouveaux modèles économiques Paiement à l’usage / mode hébergé Comparer sur la durée  Probablement une plus grande dépendance vis-à-vis du fournisseur (changement plus difficile, moindre maîtrise des évolutions)  Un frein à l’amélioration des produits ?  Mais a priori une maintenance facilitée 20
  • 21. Tosca consultantsPLAN DE LA PRÉSENTATION Introduction Evolution des catalogues et des systèmes de gestion de bibliothèque Evolution des modes de commercialisation des opacs et des systèmes de gestion de bibliothèque Les 2 prochaines évolutions attendues 21
  • 22. Tosca consultantsLES 2 PROCHAINES ÉVOLUTIONS ATTENDUES 1. Une meilleure indépendance des systèmes de gestion de bibliothèque et des opacs de nouvelle génération Dès le 6 mars 2008, la Digital Library Federation a réuni BiblioCommons, California Digital Library, Ex Libris, LibLime, Medialab Solutions OCLC, Polaris Library Systems SirsiDynix, Talis VTLS pour bâtir une proposition de recommandation afin de favoriser le développement d’opacs de nouvelle génération de plus en plus indépendants des systèmes de gestion de bibliothèque et l’enrichissement des services proposés par ces opacs. L’accroissement de la concurrence (sur le marché anglosaxon) avec la commercialisation d’une version hébergée des opacs de nouvelle génération (les discovery tools) par des entreprises comme Swets, EBSCO… exerce également une pression sur les éditeurs de système de gestion de bibliothèque pour qu’ils développent les web services nécessaires. 2. RDA (Resource Description and Access) : nouveau code de catalogage s’appuyant sur les FRBR/FRAD et préparant le web sémantique (référentiels universels) 22
  • 23. Tosca consultantsCONCLUSION : VERRA -T-ON BIENTÔT DES SYSTÈMES DE VERRA-GESTION DE BIBLIOTHÈQUE DE NOUVELLE GÉNÉRATION ? Réduction du périmètre des systèmes de gestion de Vieillissement bibliothèque technologique des Concentration du systèmes de marché gestion de bibliothèque Diversification des Emergence attentes associée à d’une offre renouvelée de Déclencheurs : l’émergence de arrivée d’OCLC, nouveaux modèles systèmes de RDA… ? de développement gestion de des bibliothèques bibliothèque ?Ils arrivent ! Dans la foulée de WMS (OCLC), Ex Libris propose Alma, III annonce Sierra, Décalog propose ePaprika, Archimed annonce le remplacement prochain 23 d’Aloès… Tous sont des systèmes en mode hébergé, sur abonnement.
  • 24. Merci de votre attention ! MARC MAISONNEUVE MARC.MAISONNEUVE@TOSCACONSULTANTS.FR WWW.TOSCACONSULTANTS.FRService de veille sur les mutations des bibliothèquesdisponible sur Twitter et Facebook http://twitter.com/marcmaisonneuveou par fil RSS ttp://twitter.com/statuses/user_timeline/74480543.rsshttp://www.facebook.com/pages/Paris-France/Tosca-consultants/47222899149sur http://www.linkedin.comou en page veille : http://www.toscaconsultants.fr/veille.htm 24