Magazine Association USAP avril-mai 2014
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Magazine Association USAP avril-mai 2014

on

  • 444 views

 

Statistics

Views

Total Views
444
Views on SlideShare
444
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Magazine Association USAP avril-mai 2014 Document Transcript

  • 1. AXEL BARRIÈREVice-président délégué négoce /partenariat 3 Qu’est ce qu’un partenaire ? Le premier mot qui me vient à l’esprit quand on parle de partenaire ou de partenariat est le mot de partage. Ces deux mots, d’ailleurs, relèvent de la même ambigüité de langage : on est partenaire dans une équipe (de rugby, bien sûr), au cinéma….et on partage des idées ou un bon repas ! En l’occurrence, USAP Association et son partenaire doivent déjà parta- ger les mêmes valeurs, et, dans ces conditions, les deux parties doivent trouver un intérêt dans ce “contrat”. Quand je parle d’intérêt, ce n’est pas forcément un intérêt matériel mais c’est, à coup sûr, un intérêt moral. USAP Association, c’est tout d’abord une histoire maintenant plus que centenaire et surtout des racines dans tous les clubs de rugby du dépar- tement et dans l’environnement culturel de ce département. USAP Asso- ciation, c’est tout d’abord le rugby, l’esprit collectif de ce sport, sa convivialité et son respect des autres. USAP Association, c’est le vivier et la pépinière dans laquelle se sont épanouis et continueront à s’épanouir les joueurs de…l’USAP et de bien d’autres clubs. Et, puisque USAP Association suit son destin qui est celui de la formation ou, comme l’on écrit les anciens, en rédigeant les statuts du club : « l’édu- cation de la jeunesse au travers des valeurs du rugby », il devient normal que le chef d’entreprise ou le représentant d’institution entendent s’asso- cier à cette mission parce qu’ils partagent ces mêmes principes. Un partenaire est donc quelqu’un qui va s’impliquer dans cette formation. S’impliquer sur un plan financier parce c’est pour notre Association le “nerf de la guerre”, mais s’impliquer également sur un plan moral auprès de nos jeunes joueurs. Il en retirera la même satisfaction que les bénévoles du club, la fierté du devoir accompli, et il en retirera les échanges qu’il saura créer avec les autres partenaires qui partagent ces mêmes convictions ! Et quand verra grandir ces jeunes de 5 ans à 23 ans, “qui portent sur le cœur le blason chargé de gloire que leur ont légué les anciens”, il pourra dire : je me suis inscrit moi aussi dans l’histoire de l’USAP ! Sommaire Directeur de la publication : LLaona Bernard. Conception / Coordinateur : Roustany Christian. Comité de rédaction : Brazès Marielle - Bès Cathy - Cros Louis Peytavi-Deixona Joan - Denègre J-Pierre - Dauba Laurent Rolland Bruno - Dolsa Jean-Louis - Pignet André Ginabat Pierre - Barrière Axel Crédit photo : Zebulon Nog - Dumont Laurent Roustany Christian - Cassandre Galabert Publicité : Rodor Manu. Couverture : o2 créations. fr / Photo : Cassandre Galabert. Impression : Imprimerie de la Gare - Saint-Estève USAP - ASSOCIATION Stade Aimé Giral - Allée Aimé Giral 66000 PERPIGNAN Tél. 04 68 61 60 91 - Fax 04 68 59 10 74 E-mail : association@usap.fr Edito P. 3 Le “Baby” boom d’Aimé Giral P. 4 USAP Formation P. 6 Le “gosse“… P. 8 La charte USAP Rugby-Catalan P. 10 Lucas Bachelier P. 12 La Fête de l’Association P. 15 Les mots croisés P. 19 La réforme des catégories d’âge P. 21 Les anciens de l’USAP P. 22 Rugbystòria P. 24 L’école de rugby, l’interview P. 27 A “taula “ P. 28 Les brèves P. 31 L’Edito
  • 2. Le “baby” boom d’Aimé Giral S’il y a une catégorie qui n’est jamais citée dans les co- lonnes des résultats de l’école de rugby de l’USAP c’est bien la catégorie des « baby » et pour cause, les résultats ne comptent pas dans cette catégorie ! Pourtant ce sont bien 22 « petits bouts de choux » de tout juste 6 ans qui tous les mercredis de septembre à juin, fou- lent la pelouse annexe du stade Aimé Giral. Des « petits bouts de choux » qui n’ont rien à envier à leurs ainés. Car depuis neuf ans que cette section a été créée, le président de l’école de rugby Louis CROS a toujours considéré qu’elle fai- sait parti intégrante de son école de rugby. De ses premiers éducateurs, Christian SERRE (devenu directeur technique des cadets et des juniors de l’USAP) et Sébastien DESCONS (devenu joueur professionnel de l’USAP) à son intégration dans le Projet de jeu de l’école réalisé par Franck PONCET et Serge BURGUERE (directeurs techniques de l’école de rugby), Louis CROS a toujours donné à cette section “baby” les moyens de se développer. Aujourd’hui, pas moins de quatre éducateurs encadrent ces enfants : Alain et Hervé MASSE, Jean-Paul PELLICER et Séverine ROUX responsables de la section depuis déjà 5 ans. Et comme toutes les sections de l’école de rugby, les « baby » ont leur par- rain qui est cette année Nicolas DURAND. A partir de quel âge peut-on pratiquer le rugby en “ baby “ ? Séverine ROUX : Cette catégorie que l’on appelle « baby » correspond à la catégorie des moins de 7 ans de la fédération. Nous accueillons donc des enfants qui ont tout juste 5 ans révolus. Cette année, notre effectif est composé de 13 enfants nés en 2007 et 9 qui sont nés en 2008. Quelles sont les règles qui s’appliquent à cette catégorie ? Séverine ROUX : Les équipes sont composées de 5 joueurs. Le temps de jeu est de 20 minutes sur une demi-journée (la plupart des tournois). Il passe à 25 minutes sur une journée entière. Il n’y Sébastien DESCONS et Christian SERRE 4
  • 3. a pas de mêlée ni de touche bien sûr ! Les remises en jeu se font par l’éducateur qui fait office d’arbitre. Il leur donne le ballon à la main pour lancer l’action. Y-a-t-il des objectifs de formation ? Séverine ROUX : Le rugby est un « sport de combat collectif ». Dans « sport de combat », il y a forcément des contacts (parte- naire, adversaires, sol…). Or ces contacts ne sont pas naturels à cet âge là. Nous devons enlever aux enfants toute l’appréhen- sion qu’ils ont de ces contacts. Nous appelons ça “l’affectif”. Nous travaillons donc beaucoup le plaquage. Dans “collectif”, il y a la transmission du ballon à son partenaire. Or à cet âge là, partager le ballon ne se fait pas si facilement. En effet les enfants viennent pour avoir le ballon alors quand ils l’ont, ils ne veulent surtout pas le donner ! Nous travaillons donc la libération et la transmission du ballon. La programmation des entrainements est annuelle et se fait par cycle de 3 semaines pour que les entrainements ne deviennent pas répétitifs. Justement, par rapport à ces objectifs, comment s’organise un entrainement ? Séverine ROUX : L’entrainement dure 90 minutes. Nous com- mençons toujours par un échauffement sous forme de jeux et de courses qui permettent de travailler et développer la motricité chez les enfants. Nous continuons par un match à thème (avancer, libérer le bal- lon dans son camp, déplacement et jeu sans ballon…) en effectif réduit. Ensuite nous mettons en place des ateliers techniques (pla- quage, jeux de lutte…). Nous terminons enfin par un match où nous essayons de mettre en application tout ce que nous avons travaillé pendant l’entrainement. Ah j’allais oublier ce que les enfants n’oublient jamais : le “GOUTER” qui clôture leur après midi de rugby ! En tournoi, le comportement des enfants est-il différent des entrainements ? Séverine ROUX : Il y a toujours de l’excitation…surtout les jours de Tramontane ! La concentration est donc souvent moins bonne et les fautes sont plus nombreuses surtout avec la fatigue de la fin de semaine. Pour autant le plaisir est toujours là pour les pe- tits…et pour les grands ! Comment devient-on éducateur “baby” ? Séverine ROUX : Par hasard ! Pour moi c’est Gaby GERMA (éducatrice des premiers pas de l’USAP) que j’ai croisée dans mon travail qui m’a amenée au rugby : “Viens tu verras on se régale !” On vient pour voir, puis pour donner un coup de main, et puis le piège se referme. Voir tous ces enfants, leur joie, leur plaisir à pratiquer ce sport. Alors on se met au travail, on suit les formations du Comité du Roussillon, on suit une formation d’éducateur de rugby, celui de secouriste… et 5 ans après on est encore là ! Quelles sont les qualités que doit avoir un éducateur baby ? Séverine ROUX : Il est évident que l’on doit aimer les enfants « petits » mais ça ne suffit pas. Il faut aussi de la patience bien sur et un zeste d’autorité. Mais surtout il faut être imaginatif pour laisser les enfants dans leur rêve de tout « petit » rugbyman où le plaisir est la règle absolue ! La catégorie baby est là pour leur plus grand plaisir de pratiquer le rugby et… pour le plus grand plaisir des parents ! 5
  • 4. Les élus de USAP Association ont fait un choix fondamental en prenant la décision de créer, de gérer et de développer le centre de formation, conformément au cahier des charges de la Fédération Française de Rugby, avec comme objectif la recherche de l’excellence. Depuis plusieurs saisons nous travaillons en parfaite symbiose avec la SASP USAP dans le cadre défini par la convention de mise à disposition, qui nous permet à travers une aide financière conséquente, de mettre en œuvre une politique sportive globale et com- mune. En dix ans, nous avons mis en place diffé- rentes structures pédagogiques, afin de faci- liter la formation sportive et scolaire de nos stagiaires : - Suivi individuel, aménagement du temps scolaire, en rapport direct avec les différents établissements. - Cours de soutien au centre de formation. - Convention avec l’Université de Perpi- gnan, l’Université de Gérone, le Lycée Maillol, les compagnies consulaires, d’autres lycées, différents formateurs agréés… - Création de l’Ecole Privée USAP en 2009. - Création d’une antenne du CFA régional sport méditerranée. Notre partenariat avec le CREPS de Montpel- lier et le CFA Régional Sport Méditerrané, nous permet de proposer en interne de nou- velles qualifications dans les métiers du sport, nous avons ainsi obtenu une habilitation pour les formations suivantes : - BPJEPS activités pour tous - Animateur Sportif - BPJEPS activités gymnique de la gorce et de la forme - Mention force - Ecole de l’apprentissage Notre adhésion au CFA Sport Méditerranée donne une dimension supplémentaire à notre centre de formation. Notre présence au bu- reau et au conseil d’administration, nous per- met de pérenniser et de développer nos projets de formation dans les métiers du sport. J’ai été élu membre du bureau du CFA en Jan- vier 2014. Les élus qui se sont succédés au sein d’USAP Formation, ont progressivement constitué une équipe pédagogique, compétente et expéri- mentée, dirigée par Monsieur Bruno ROLLAND, ancien joueur du club. Cette équipe prend en charge tous les sportifs du Centre de formation – 21 stagiaires, 30 aspirants, qui ont un double parcours de formation sportive et scolaire. Régulièrement un bilan de leurs possibilités est fait et ana- lysé. Grâce à un accompagnement indivi- duel cohérant et de qualité, mais aussi grâce à nos sportifs eux-mêmes, le centre de forma- tion, régulièrement expertisé, est classé de- puis plusieurs années, en première catégorie par la Fédération Française de Rugby et de la Ligue Nationale de Rugby. Nous sommes fiers de nos 84% de réus- site pédagogique. En Dix saisons d’exis- tence, nous avons pu démontrer l’utilité et l’efficacité du Centre de Formation. Savez-vous que : - A ce jour, 12 joueurs ont pu accéder au secteur professionnel USAP. - 19 joueurs évoluent encore dans d’autres clubs pros. - 9 joueurs ont évolué au niveau profes- sionnel avant de redescendre dans des divisions amateurs. - 7 joueurs ont été internationaux. Compte tenu de notre savoir-faire en matière de formation, de l’évolution du rugby profes- sionnel, des réformes en instance à la FFR et la LNR qui imposerons un pourcentage élevé (30 à 40%) de joueurs issus des centres de formation, nous travaillons à un projet de dé- veloppement du pôle formation USAP, en plein accord avec le SAPS. N’ayant pas la puissance économique de certains clubs du Top 14, notre avenir dépen- dra en grande partie de la formation. A ce jour, la formation sportive s’est profes- sionnalisée et les formations scolaires, univer- sitaires et professionnelles sont au point. Nous devons amorcer une nouvelle phase de déve- loppement et mieux faire connaitre notre ac- tion. Nous envisagerons un plan de communication structuré. Pour tout cela, nous avons besoin d’une véri- table solidarité départementale et même ré- gionale. Le Maire de Perpignan s’est engagé à réaliser au « Mas Casenove », à 800 mè- tres du stade Aimé Giral, un centre de forma- tion aux métiers du sport. Nous avons participé à plusieurs réunions de travail et dé- fini nos besoins. Nous pensons que le Conseil Général et le Conseil Régional pourraient porter soutien à la ville de Perpignan, pour faire aboutir ce projet. Le constat est simple - nous manquons de moyens, malgré les efforts importants des col- lectivités, des sponsors, et dernièrement de Monsieur François RIVIERE et de son équipe. Nous avons plus que jamais besoin des en- treprises du département pour faire perdurer l’esprit USAP. USAP Formation Jacques SALVAT Président USAP Formation Dirigeants élus qui participent au fonctionnement et développement à USAP Association : Bernard LLAONA - Axel BARRIERE - Louis CROS Michel FROGER - Jean-Philippe AUTONES - Brigitte BOURDIN - Marielle BRAZES - Hervé GERMA - Gérard NAUDO - Raymond REBUJENT Jacques Salvat et Marion Lartuc - stagiaire com master 6
  • 5. LES PROS ISSUS DU CENTRE DE FORMATION BIARRITZ COLOMIERS BEZIERS NARBONNE DAX STADE FRANCAIS Arrière : Mathieu Bourret ( Dax) Ailiers : Armand Batlle (Colomiers) - Sofian Klouchi (Mâcon) Trois-Quarts Centre : Fabien Grammatico (Narbonne) - Cédric Coll (Colomiers) - Fabrice Catala (Colomiers) Ouverture : Gilles Bosch (Carcassonne) – Christopher Ruiz ( Narbonne) Demi de mêlée : Sébastien Descons (Section Paloise) Troisièmes lignes ailes : Tanguy Molcard (Biarritz) - Pierre Geli (Albi) Troisième ligne centre : Gilles Arnaudiès (Narbonne) Secondes lignes : Yohann Vivalda (Colomiers) - Romain Bézian (Tarbes Pyrénées Rugby) Piliers : Thomas Dubois (Colomiers) - Romain Brison (Auch) Talonneurs : Romain Casals (Auch) - Brice Mach (Castres) - Laurent Sempéré (Stade Français) Entraîneurs : Franck Azema (ASM) - Bernard Goutta (Colomiers) - Manny Edmonds (Béziers) TARBES CARCASSONNE AUCH MÂCON CLERMONT FERRAND ALBI PAU CASTRES 7
  • 6. Aimé GIRAL (deuxième en partant de la droite) Voici la toute dernière photo d’Aimé Giral dans les tranchées, la veille de sa disparition…
  • 7. Aimé Giral : …. Le « Gosse » ne connaîtra jamais ses 20 ans ! Aimé Giral est né le 8 août 1895 à Perpignan. Il est mort le 22 juillet 1915 à Somme- Suippe dans la Marne. Il n’avaitpas 20 ans ! Lors de la finale du championnat de France, le 3 mai 1914 contre le Stadoceste Tarbais, il passe la délicate transformation (dans un angle impossible) de l’essai de son ca- pitaine Félix Barbe à la 76éme minute. Menés 7 à 0 , les Catalans n’emballent la partie qu’à quelques minutes de la fin. C’est alors que Félix Barbe lance ce fameux cri strident : “Ouvrez Catalans“ ! Le seconde ligne François Nauté applatit d’ abord l’essai de l’espoir, avant que Félix Barbe ne marque à son tour… 7 à 6 pour Tarbes. Il manque un point ! Autant dire l’aspect pathétique que prend la transformation sous la responsabilité du jeune demi d’ouverture Aimé Giral. Le bal- lon s’élève, passe entre les poteaux. Le stade des Ponts-Jumeaux à Toulouse s’embrase et tout Perpignan est en Fête. Tout un peuple exulte !!! « Le Gosse » offre ainsi aux Catalans (ASP) le premier titre de Champion de France. En juin 1914, à peine âgé de 18 ans, il transforme sa performance personnelle par l’obtention du baccalauréat ….Il se destine à entreprendre des études d’architecte. Quelques mois plus tard, le 1er aôut coup de tonnerre dans un ciel bleu AZUR !… C’est la mobilisation générale, les canons commencent à gronder…Les dirigeants rassemblent les Héros, les futurs Soldats. On entonne à tue-tête la Marseillaise et le chant du départ. “ A la guerre on tue des hommes “… ! Aimé Giral, du 80 ème régiment d’infanterie est tué d’un éclat d’obus en plein poumon en sor- tant d’une ambulance… Il ne reverra plus “son“ Canigou. C’est la consternation en Pays Ca- talan ! Toute la semaine, la page des sports du “journal local de Perpignan“, titre (page entière) : « LE GOSSE » ….ne connaîtra jamais ses vingt ans ! Ils sont six Champions de France à mourir comme lui au champ d’honneur ! Maurice Gravas, Joseph Couffe, François Fournié, François Nauté, Joseph Lida, Raymond Schuller sont eux aussi partis avec le blason Catalan encré dans leurs cœurs ! L’ ASP détient le glorieux et triste “ privilège “ d’être l’équipe de club qui compte le plus de morts. Les générations futures continuent de porter le flambeau …. Ch. Roustany Aimé GIRAL…. IL Y A 100 ANS …. LA GRANDE GUERRE ! Un grand Merci à Hélène Legrais (Journaliste-écrivain) Christine Rouland (née Gravas) nièce d’Aimé Giral. 9
  • 8. La Charte USAP- RUG La nouvelle Charte Usap – Rugby Catalan a associé en son sein , le Comité du Pays Catalan pour lui donner une portée plus large… Cette nouvelle Charte tient compte de l’expérience de ses 5 dernières saisons et des évolutions récentes des règlements FFR . Les objectifs de la Charte : •Renforcer les relations entre l’Usap, les clubs et le Comité . •Promouvoir et développer la pratique du Rugby. •Développer les compétences des joueurs, éducateurs et dirigeants. •Détecter, Former, Eduquer et Préparer les plus forts potentiels. Les finalités de la Charte : • Maintenir le Rugby Catalan au plus haut niveau du Rugby Français et Européen. • 30 % des joueurs de l’ effectif professionnel issus de la Formation. “Des paroles et des actes…” CR : Les clubs du département ont-ils adhéré à cette Charte ? G. Naudo : OUI, pour la grande majorité d’ entre eux ! Le fait que le comité Pays Catalan et son président Paul Foussat soit partie prenante n’y est pas étranger. CR : Concrétement, comment cela se passe t-il ? G. Naudo : Pour chaque match à domicile, l’Usap attribue aux clubs invités cinquante places pour les enfants de 8 à 10 ans. Si pendant quelques années, toutes ces invitations ne suscitaient pas un total engouement…., les choses ont bien changé. CR : Pourquoi ce revirement de situation ? G.Naudo :Les liens entre l’Usap, le comité et les clubs se resserent Tous répondent présents : “Quel souvenir inoubliable, pour ces rug- bymen en herbe de fouler la pelouse du stade Aimé Giral”. CR : Quel est l’objectif ? R. Le Morvan : Il est triple : - La communication entre l’ Usap et les clubs du département, sou- haitée par les deux présidents François Rivière et Bernard Llaona. - L’ unité entre le rugby Amateur et le rugby Professiponnel permet- tant au » sport roi » de poursuivre son développement en Pays Catalan. - Enfin , partenaire de la ville l’ Usap contribue, à la cohésion so- ciale dans la cité. CR : Pouvez vous développer ce dernier point ? R. Le Morvan : Le « savoir vivre » en communauté nécessite des comportements remarqués notemment par : - Le respect mutuel des individus. - L’ esprit d’ entraide, le courage , la ténacité et la générosité. Les qualités mises en valeur dans le cadre d’une sociabilité sportive peuvent-être un atout pour l’ ensemble de la cité. CR : Pour mener une telle politique sportive , il faut des hommes ? G. Naudo : Sans eux, rien ne peut aboutir, ils sont nombreux à s’ investir.On ne peut les nommer tous mais on se doit de citer ceux qui jouent un role essentiel dans ce dispositif : - Louis Cros, Bruno Rolland, Sylvain Doeureux , Gérard Mérou. Je voudrais terminer en mettant en exergue Serge Burguère, éducateur remarquable, d’ une simplicité totale, toujours au service de “ses” petits , il place l’enfant au centre du projet pédagogique de l’Usap afin qu’il puisse s’ épanouir… “Plus on partage, plus on possède.” Merci… Christian Roustany à Gérard NAUDO et Roland LE MORVAN 10
  • 9. 11 BY CATALAN Les enfants (premiers pas U9 et Poussins U 11) s’apprêtent à vivre un moment inoubliable…. Ils vont jouer, les yeux émerveillés, sur la pelouse emblématique du stade Aimé Giral ! 1h30 avant le coup d’envoi de la rencontre USAP - Oyonnax… Gerard Naudo et Roland le Morvan, s'apprêtent à acceuillir les jeunes joueurs ainsi que leurs dirigeants de l’ Entente Espira - Baixas - Cases de Pène - Peyrestortes du président Luc Bousquet et de l’Association sportive del Bercol (Corneilla) du président Françis Sabardeill, parrainée par Christophe Manas. Cette animation, attractive pour des milliers de spectateurs est possible grâce au concours de Louis Cros, Bruno Rolland, Franck Poncet, Sylvain Doereux et Paul Foussat, Président du Comité.
  • 10. Lucas BACHELIER Né le 26 Mars 1995; Poids : 83 kg. Taille : 1m 88. Poste : 3ème ligne. Formation : Prépare un BP GEPS en 2 ans.
  • 11. 13 LUCAS BACHELIER DE PORTA C’est un de ces matins dont l’hiver cerdan a le secret. Le froid mord l’épiderme à pleines dents. Les lupins patientent sur les berges du Carol. Le soleil perce les nuages de toute la force de son astre. Le petit Lucas, montagnard de Porta profite de la blancheur immaculée de ces paysages des hauts cantons. Il aime ces hivers rugueux, mais dans sa tête, dans ses yeux, il rêve à la belle saison et à l’herbe verte du terrain de rugby d’Osséja . Scolarisé à l’école de Porté- Puymorens, puis au collège de Bourg-Ma- dame il débute sa carrière, à l’âge de 10 ans au sein du RACC, le Rugby Athlétic Cerdagne Capcir. Rapidement, il montre des qualités physiques impressionnantes et une formidable habileté tactique. En 2010, sa carrière prend un nou- veau tournant. Il intègre le lycée Aristide Maillol de Perpignan et le club phare de la Catalogne du Nord : l’USAP ! Lucas, sur- nommé «l’Ecureuil volant», s’immerge chaque jour un peu plus dans sa culture d’adoption ; avec sa façon à lui, discrète, presque effa- cée… Puis ce seront deux brillantes années en Cadets, les Crabos, les Reichel…… La réserve, dont il se drape naturellement, se déchire peu à peu. En 2012-2013, il participe à la coupe d’Eu- rope des moins de 18ans. En 2013-2014, c’est le Pôle France des moins de 19 ans avec une Tournée en Afrique du Sud en août 2013, face à ces mêmes sud-africains, aux Anglais et aux gallois et ensuite un Tournoi des 6 na- tions des moins de 20 ans. Lucas est sur- classé, il joue avec Simon Courcoul (ASM), François Fontaine (ASM), Anthony Meric (Tou- louse), Lucas Meret (Bordeaux), Lucas Blanc (Bordeaux), Hadrien Valsin (La Rochelle). Lucas, de Porta au CAP, avec talent, tu illumines le monde du Rugby. N'éteins jamais les lumières. Quelques Questions à Lucas Ch Roustany : Le rugby à XV et à XIII , se jouent avec le même ballon …et pourtant.. LB : J’aime les 2 rugbys. CR : Le meilleur joueur à ton poste ? LB : Thierry Dusautoir. CR : Une manie avant un match ? LB : La préparation du sac à plusieurs reprises… CR : Si tu n’avais pas joué au rugby ? LB : La natation. Exercée pendant 4 ans CR : Ton souvenir le plus marquant ? LB : La finale de la coupe d’Europe à Grenoble contre l’Angleterre (2 semaines ensemble) CR : Quelle est la personne la plus connue au monde ? LB : Nelson Mandela CR : Charité ou solidarité ? LB : Solidarité CR : Ton ou tes projets ? : LB : Rester à l’USAP , devenir pro . CR : Le secret du bonheur ? LB : L’amitié et la famille. CR : Quelle est la question que tu aurais aimé que je te pose ? LB : Joker. CR : Quelle est la question que tu n’aurais pas aimé que je te pose ? LB : C’est où Porta ? Adéu siau !!! Christian Roustany
  • 12. La FÊTE de l’Association 29 mars 2014 USAPUSAP STAGES ESPRIT-USAPen partenariat avec la station de Font-Romeu studiohookipa.com-Nepasjetersurlavoiepublique-Avril2014studiohookipa.com-Nepasjetersurlavoiepublique-Avril2014 Stage Rugby & activités montagne du 14 au 19 Juillet 2014 (jeunes nés entre 2002 et 2003) du 21 au 26 Juillet 2014 (jeunes nés entre 2000 et 2001) Scannez ce code avec votre smartphone RENSEIGNEMENTS OFFICE DE TOURISME DE FONT ROMEU Tél. : (0)4 68 30 68 30 - Fax : (0)4 68 30 29 70 office@font-romeu.fr - www.font-romeu.fr USAP ASSOCIATION Tél. : (0)4 68 61 60 91 - Fax : (0)4 68 59 10 74 association@usap.fr - wwwassociationusap.fr GESTIONNAIRE CONVENTIONNÉ AU TITRE DE L’AIDE AUX VACANCES ENFANTS (AVE) 420€par semaine du lundi au samedi transports compris A l’initiative du Président de l’Association et de la Commission des partenaires, une magnifique journée a été proposée au nombreux public .Dès le matin, le stade fourmillait de joueurs, de béné- voles et de partenaires.Le programme varié, un match de partenaires, un match de Minimes, deux “paellas” géantes réunissant 100 personnes au ni- veau du “prestige” et 500 personnes dans les tra- vées et enfin le match des Espoirs, à 16H00, contre le leader Aviron Bayonnais, ont fait la joie d’un public enthousiaste. 15 Esprit USAP associe ses compétences avec la station de Font-Romeu, pour la troisième année consécutive, afin de proposer des stages d’été aux garçons nés entre 2000 et 2003. Dans le cadre de ces stages, les jeunes rugbymen bénéficieront de l’encadrement sportif d’un club dont la qualité de la formation est reconnue dans le monde du rugby, des infrastructures sportives du site de préparation en altitude des plus grands athlètes et d’un environnement exceptionnel au cœur des Pyrénées.
  • 13. 16 FETE DE L’ASSOCIATION / LA FETE DE L’ASSOCIATIO Ensuite tout ce petit monde se retrouva autour d’une excellente « paella ». Auparavant, Jean François Imbernon, Président, de l’Amicale des Anciens, Bernard Llaona, Président de l’Association, Paul Foussat Président du Pays Catalan et Louis Cros Président de l’Ecole de Rugby de l’Usap ont distribué une coupe et un lot de tee-shirts commémoratif de la journée, à chacune des écoles présentes. TOURNEIG DELS AMICS A la Plaine des Jeux André Sanac, à proximité d’Aimé Giral, USAP Association invitait les clubs du département qui l’ont aidé à organiser le “Desclaux “ : Canigou - Millas - SCAR - Elne - Vallespir Thuir - Cabestany. En effet comme chaque année, ces clubs ont hébergé les joueurs des équipes invitées et permettent ainsi à ce tournoi unique en son genre, une réussite exceptionnelle ! Ce quatrième tournoi, parrainé par l’Amicale des Anciens de l’Usap, comme à son habitude, permet à toutes ces équipes de se rencontrer, sans aucun classement, et de permettre ainsi aux enfants de prendre du plaisir dans un environnement non stressant.
  • 14. 17 ON / LA FETE DE L’ASSOCIATION / LA FETE DE L’A LE MATCH DES PARTENAIRES Animé par « Papy Bozzi » & R. Alvares Kairelis, un match de rugby « flag », (à toucher) a été organisé, sous l’impulsion de Manu Rodor, avec les partenaires de l’Association. Pour la première fois, dans ce club, des partenaires ont osé se plier aux règles du rugby pour mieux appréhender le sens de leur engagement, mais en toute amitié et dans une ambiance de franche rigolade. Parmi tous les bénévoles de ce club, ceux qui mettent la main à la poche, ceux qui mettent la main à la paella, ceux qui mettent la main à la gestion, une nouvelle catégorie est née. Cette expérience rugbystique a été appréciée du public, mais avant tout des partenaires eux-mêmes pour qui « mouiller le maillot » ne sera plus un vain mot. LE REPAS ET LEURS INVITES La salle “Prestige” réunissaient 100 personnes autour d’une paella. On pouvait y croiser la famille Tuilagui qui “alimente” abondamment l’Ecole de Rugby. De nombreux anciens joueurs et le Président de l’Ami- cale des Anciens, J.F Imbernon. Quelques élus ou nou- veaux élus comme Paul Foussat habitués des lieux. Mais la tribune Goutta résonne encore des cris enthou- siastes des joueurs, des équipes invitées. Environ 500 personnes ont dégusté la paella. Seul l’air marin a re- froidi les ardeurs de tout ce petit monde ! A part quelques “bobos” tout le monde est reparti content et souhaite que cette expérience se renouvelle. LA RENCONTRE MINIMES USAP vs CANET A 14 heures c’était au tour des minimes de l’Usap d’affronter sur l’annexe les minimes de Sa- lanque Côte Radieuse. Ce match de haute intensité est venu pro- mouvoir, dans cette journée, la formation de l’école de rugby de l’Usap, mais aussi du Pays Cata- lan, avec la présence de l’Entente Salanque Côte Radieuse qui fait partie d’une des meilleures écoles de rugby du département. Beaucoup de spectateurs ont suivi cette rencontre, où les deux équipes ont démontré que la jeunesse catalane est remplie de promesses.
  • 15. 18 RESTAURANT CÔTÉ COUR Franck Fontane soutient les espoirs de l’USAP BD DE LA PLAGE - TORREILLES • TÉL. 06 70 79 66 67
  • 16. La confrontation avec Bayonne s’annonçait difficile, en effet la première place était en jeu à 3 matchs de la fin du championnat. Dans cette compétition seuls, les 4 premiers ont droit aux phases finales (demi- finale et finale) et l’USAP Espoirs figure depuis sa création dans les 4 meilleurs, mais n’a pas atteint la consécration totale… depuis 2005. Aussi, les entraineurs, comme les joueurs avaient préparé ce match le plus sérieusement possible. C’est par un score sans appel (23 - 10) ne laissant même pas le bonus défensif à Bayonne, cette équipe nous a régalé d’un match engagé et très ouvert. Cette victoire a permis de finir sur une note parti- culièrement agréable pour les spectateurs mais aussi pour tous ces bénévoles qui ont accompagné l’organisation de cette journée exceptionnelle. 19 LA FETE DE L’ASSOCIATION / LA FETE DE L’ASSOCI LA RENCONTRE ESPOIRS L’intérêt de ce genre de journée est sans aucun doute de : Resserrer les liens avec les clubs du département, de créer une dynamique à l’intérieur du club et d’être toujours plus efficace au service de la formation. M. BRAZES USAP vs BAYONNE Les mots croisés de Marielle 1 2 3 4 5 6 7 8 Marielle BRAZES 1) Tous ensemble , tous ensemble 2) Affrontements entre les équipes 3) Lieu du match 4) Sport pratiqué ici 5) Sans lui pas de match 6 )Pas tres grasse à Aimé Giral 7) Desclaux ou Chevalier ou Goutta 8) Ouverte ou fermée 9) Cri de L’arbitre 10) Avant pénalité
  • 17. La FFR et la LNR ont souhaité mettre en place une grande réforme des compétions jeunes à partir de la saison 2014/2015. L’objectif étant d’une part de s’aligner sur les catégories internationales et d’autre part de renforcer le niveau de ces compétitions notamment pour la catégorie Espoirs afin de permettre aux plus forts potentiels d’attein- dre le plus haut niveau. Pour rappel, il existait jusqu’à cette saison, 5 catégories de jeunes : • Espoirs pour les moins de 23 ans (né en 1991 et 1992) • Reichel pour les moins de 21 ans (né en 1993 et 1994) • Crabos moins de 19 ans (né en 1995 et 1996) • Cadets Alamercery moins de 17 ans (né en 1997) • Cadets Gaudermen moins de 16 ans (né en 1998) plus l’école de Rugby avec les catégories : • Minimes moins de 15 ans • Benjamins moins de 13 ans • Poussins mois de 11 ans • Jeunes Pousses moins de 9 ans • Baby moins de 7 ans A partir de la saison prochaine (2014/2015) les catégories d’âges seront les suivantes : • Espoirs moins de 22 ans (né entre 93 et 96) • Crabos moins de 18 ans (né entre 97 et 98) • Cadets Alamercery moins de 16 ans (né en 99) • Cadets Gaudermen moins de 15 ans (né en 2000) pour l’école de rugby : • Minimes moins de 14 ans • Benjamins moins de 12 ans • Poussins moins de 10 ans • Jeunes Pousses moins de 8 ans Cette réforme d’envergure est marquée par l’abaissement de l’âge des joueurs Espoirs à 22 ans et entérine la disparition des Reichel. Le format de la compétition Espoir va être entièrement revu. Cette équipe regroupera sur 4 années d’âges, les 40 plus forts potentiels du club au sein d’un groupe Espoirs. Centre de Formation qui disputera une compétition très relevée. Les 30 clubs professionnels seront classés de 1 à 30 en tenant compte des résultats de la saison 2013-2014. Les 14 premiers disputeront la compéti- tion Elite 1 et les 16 autres disputeront la compétition Elite 2. Compte tenu des résultats de l’équipe Espoir (actuellement 1er ) cette saison, l’USAP jouera la compétition Top 14 Elite 1 la saison prochaine. Les deux premières équipes se- ront qualifiées directement pour la phase finale, des matchs de barrage se joueront entre les 3, 4, 5 et 6èmè . Les demi-fi- nales opposeront les deux vainqueurs des barrages aux deux équipes qualifiées directement. Les deux équipes classées 13ème et 14ème seront rétrogra- dées dans la poule Elite 2 la saison suivante. Le niveau d’exigence de cette nouvelle compétition, doit permettre aux jeunes potentiels de notre filière de formation de s’entraîner dans un cadre et une organisation plus pro- pice à leur développement technique, physique et mentale, en confrontant les meilleurs aux meilleurs pour favoriser leur accession au niveau professionnel. Cette réforme va aussi fortement impacter l’organisation des écoles de Rugby. La FFR fixera un cadre pour les com- pétitions écoles de Rugby, ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent. Ainsi, une harmonisation sur l’ensemble du territoire sera mise en place, avec 15 dates de compétitions au ca- lendrier. Les tournois d’école de rugby se dérouleront entre le 1er mai et le 30 juin.` Ces modifications devraient s’appliquer à compter de la saison 2014/2015 sur la base du volontariat ou obligatoirement à compter de la saison 2015/2016. Tous ces changements, vont entrainer une remise en question du fonctionnement de l’association qui devra s’adapter pour rester performante dans sa mission de formation. LA RÉFORME DES CATÉGORIES D’ÂGE 21 2014-2015 B. ROLLAND
  • 18. Les Anciens de l’USAP Le bureau est composé de : Jean-Philippe Autonés, Vice-président. Paul Foussat, Président Pays Catalan. Marcel Rouillé, Vice-Président. Michel Molins, Secrétaire Général. Jean-François Imbernon, Président. Patrick David, Trésorier. Denis Bertrand, Premier Vice-Président délégué. Bernard Llaona, Président Usap Association. Gérard Majoral, futur co-Président. Après leurs interventions respectives, le Président, Jean-François Imbernon annonce pour la saison à venir la co-présidence avec Gérard Majoral. Que du bonheur ! A Aimé GIRAL Hervé Laporte Charles Rebujent Alain Macabiau Paul Foussat Gérard Majoral Renaud Peillard Eric Alain J-François Imbernon Eric Tressené Médecins…. Jean-Pierre Marty, Louis Pallure Jacques Juanchich, Alain Geneste …. C. ROUSTANY 22
  • 19. Assemblée Générale Le repas Excellent repas Catalan à “La Brasserie du Stade” l y a quelques années déjà, j’avais fait référence à Pau Casals, grand défenseur de la langue et de la Culture Catalane et de toutes ces valeurs qui s’y rattachent. Ah, si cada home estimés amb tot cor la seva terra, les seves tadicions, la seva llengua ! Cadascú al seu lloc , com en una orquestra. Quin acord s’obstindria ! Crec que mai com enguany aquesta reflexió de Pau Casals es podria aplicar a l’equip de l’USAP. En un període crític, cadascú a la seva manera ha de fer el possible perque al nostre club emblemàtic no baxi a segona divisió.Seria una llastima, que cent anys després del primer títol de campió de França, l’any 1914 , on tany ju- gaires van deixar la vida dins aquesta terrible guerra, els entrenadors i els jugaires en partcular, no prenguessin ,consciència del valor dels seus predecessors i tots units com els 5 dits d’una mà, deixant de banda llur EGO, no llencessin totes llurs forçes dins la batalla. Contra Oyonnax, el futur adversari de pròxim matx, l’ambitió dels Ca- talans és clara, el manteniment com mes aviat possible.D’ entrada de joc, l’amor del mallot, les ganes de guanyar, la fúria, la ràbia, han de serels elements pruncipals que permetran al nostre club d’ oferir- nos una bona fi de temporada. És tot un poble que espera una rebellió, és tot un poble i també avui més que mai tots els antics jugaires que han portat aquest maillot amb orgull que són darrere vosaltres ; feu si us plau el màxim sus el terreny per no els decebre. I sobretot, no descuideu que l’ USAP, es més que un club ! Visca els CATALANS , Visca l’ USAP. Ah, si chaque homme aimait de tout son cœur sa terre, ses traditions, sa langue ! Chacun à sa place, comme dans un orchestre. Quel ac- cord on obtiendrait ! Je crois, que jamais comme aujourd’hui, cette définition de Pau Casals pourrait s’ appliquer à l’ USAP .Dans une période plus que critique, chacun à sa manière doit faire le possible pour que notre embléma- tique club ne descende en Pro D2 . Ce serait un malheur, que cent ans après le premier titre de champion de France , l’ année 1914 , ou tant de joueurs ont laissé leur vie dans cette horrible guerre, les joueurs ac- tuels et les entraîneurs prennent conscience de la valeur de leurs aînés et tous unis comme les 5 doigts de la main, laissant de côté leur EGO, jettent toutes leurs forces dans la bataille . Contre Oyonnax, l’ambition des Catalans est claire, décrocher le maintien, le plus rapidement possible. D’ entrée de jeu, une seule pen- sée doit les animer, l’amour du maillot, cette rage de vaincre, cette furia légendaire, doivent être les éléments principaux qui permettront à notre club de nous offrir une bonne fin de saison . C’est tout un peuple qui attend une rébellion, c’ est tout un peuple, et surtout les anciens joueurs qui pousseront avec vous ! De grâce ne les décevez pas. Et surtout n’oubliez pas que l’USAP, est plus qu’un club ! Vive les CATALANS, vive l’ USAP. M. MOLINS M. MOLINS Le groupe 23
  • 20. 24 Rugbystòria La rubrique historique de Joan Peytaví Deixona Frantz Reichel. Un sportif total ! De son vrai nom, Francois-Étienne-Obus Reichel, il doit son troi- sième prénom au fait d’être né en 1871 durant la canonnade des Versaillais sur Paris pendant la Commune. Il fut est un sportif français polyvalent, athlète, joueur de rugby à XV au Racing Club de France puis au Sporting Club Universitaire de France (SCUF), champion de boxe, excellent escrimeur et gymnaste, pionnier de l’automobile et de l’aviation (comme passager). Il succèda à Charles Brennus comme président du SCUF, devint secrétaire gé- néral de l'Union des sociétés françaises de sports athlétiques (USFSA), du Comité national des sports (CNS) et, à ce titre, du Comité d'organisation des jeux olympiques (COJO) des Jeux de Paris et de Chamonix, président de la Fédération française de hockey et de la fédération internationale. Il fut encore un pionnier du journalisme sportif, fondateur de l'Association internationale de la presse sportive (AIPS) qu'il préside de 1924 jusqu'à son décès. Pour honorer son esprit de loyauté et sa franchise, la FFR donne son nom au championnat de France junior de rugby (Coupe Frantz Reichel) en 1931. Brennus ou planxot ? Le bouclier de Brennus crée en 1892 récompense l’équipe victorieuse du championnat de France de rugby à XV, aujourd’hui le Top 14. Son dessin initial crée par Pierre de Coubertin, doit son nom à son artiste graveur, Charles Brennus, qui était aussi cofondateur de la fédé- ration française de rugby et président du club de rugby parisien, le SCUF. Charles n’a évidemment pas de rap- port direct avec le chef celte, Brennus, qui partit de Bour- gogne vers la Romagne italienne. Son nom viendrait du brenn, le chef menant au combat : le guerrier, le bou- clier, le combat, beaucoup de valeurs que le rugby met en avant… mais pour jouer au ballon! Le trophée du champion de France est un bouclier sym- bolique fixé sur une planche de bois, que la fantaisie des différents détenteurs a façonné peu à peu. Ce tro- phée est surnommé chez nous le planxot, gallicisme du catalan, non reconnu académiquement mais en voie de l’être, tant se valdria ! Il vient de la planche (et non la planxa, le fer à repasser !) et du diminutif –ot.
  • 21. 25 Rugbystòria Les créations de Jean-Pierre Denègre Sang et Or, depuis plus de 1000 ans ! La légende veut qu’au IXe siècle, vers 860, le roi des Francs, Charles II le Chauve, petit-fils de l’empereur Charlemagne (Charles Ier le Grand, en latin magnus veut dire ‘grand’) a réclamé l’aide de son vassal Guifred le Velu, en catalan, Guifrè el Pilós, comte de Cerdagne, Urgell et Barcelone. Selon les versions, Guifred aurait été victorieux mais blessé au combat en affrontant les Normands ou en duel contre un rival Franc nommé Salomon, et le roi de Francie Occidentale Charles le Chauve l'aurait alors récompensé en plongeant quatre doigts dans la blessure et en traçant sur son bouclier d'or quatre marques de sang, lui offrant ainsi ses armoiries. Cette légende n’a cependant aucun fondement réel : Gui- fred est mort au combat contre les musulmans, près de Sol- sona et non contre les Normands ou contre un Franc. Le blason a fait son apparition plus de deux siècles après sa mort. Les couleurs catalanes sont aussi celles de Provence, d’Aragon, de Valence. Et de l’Espagne !... Rugby. Une ville pour un nom. Rugby est une ville dans le Warwickshire au centre de l’Angle- terre, sur la rivière Avon. Sa population est d’environ 65 000 ha- bitants elle se situe à 25 km de Coventry, à mi-chemin entre Londres et Manchester. La plus probable origine du nom de la ville de Rugby vient du vieil anglais Hr ca burh, ‘la fort, le château d’un propriétaire nommé Hroca’. Rien à voir avec un Roca cata- lan ! Certains, en revanche, y voient aussi le ‘fort des rooks, les corbeaux’. L'ajout de -by évolution de burh, vient de l'influence scandinave, viking, on retrouve de nombreux lieux terminés par - by, il y a d'ailleurs d'autres villes se terminant par -by dans la ré- gion (By signifiant, encore aujourd'hui, 'cité', en norvégien, suédois et danois). Selon la légende, au cours d'une partie de football classique, Wil- liam Webb Ellis, élève de cette école, porta dans ses bras le bal- lon derrière la ligne de but adverse alors que la tradition était de le pousser au pied. Cette pratique, qui fit désormais la particula- rité du football joué dans la ville de Rugby, ne serait codifiée pour la première fois qu'en 1846 par les élèves mêmes de l'école. Le « Rugby-Football » était né.
  • 22. 27 ECOLE DE RUGBY OU LA COORDINATION A DEUX Serge BURGUERE Serge BURGUERE et Franck PONCET sont le duo de choc grâce auxquels l’Ecole de Rugby de l’USAP “ ronfle “ : le plus âgé, Serge, avec le recul nécessaire et la science aiguisée par 40 ans au club, le plus jeune par la rénova- tion du projet pédagogique (objectifs, conte- nus pédagogiques. travail par cycles, introduction de l’outil informatique avec logi- ciel spécifique….) La formation, objectif du club, est primordiale. Alors Serge, quoi de neuf dans votre école de rugby ? “Actuellement, la FFR réforme les écoles de rugby avec plusieurs objectifs : formation réno- vée chez les jeunes pour une pratique appro- priée, où le temps de jeu de chaque enfant soit augmenté, la « compétition » réduite, les oppositions morphologiques sécuritaires, d’in- tégrer la « technique individuelle“, que l’enfant tout en “travaillant”,prenne du plaisir à prati- quer. L’USAP a anticipé toutes ces réformes car son projet pédagogique évolue constamment, s’af- fine, afin de devenir plus performant. Nos échanges avec les écoles au plan National nous enrichissent et nous font évoluer. D’autre part la FFR à compter de l’année pro- chaine avance d’un an toutes les catégories d’âge, des babys aux minimes pour les écoles de rugby : Les U14 vont se préparer à un rugby éducatif à 7 selon des critères physiques et morpholo- giques durant le 1er trimestre, travailler les pos- tures pour une pratique à XV en janvier 2015.(règlement : passeports « joueurs de de- vant » pour tous nos pratiquants minimes, plus l’obligation de former tous les ans des joueurs diplômés à l’ arbitrage. Cette année l’USAP, dans le cadre de la charte, en créant des rassemblements, se rap- proche des clubs du département afin de coo- pérer, et que les enfants et les clubs puissent trouver mutuellement un intérêt, un enrichisse- ment. FONCTIONNEMENT DE TOUTES LES CATEGORIES Catégories d’âges : U6 (babys) U8 (premiers pas ) U10 (poussins) U12 ( benjamins) U14 (minimes). Des U6 aux U12 l’USAP a anticipé sur les nouvelles directives, et notre projet est en avance. Des éducateurs compétents et diplômés en nombre suffisant pour encadrer les catégories (effectif contrôlé). Du débutant au confirmé notre mission est d’amener les enfants à leur meilleur niveau. Le suivi de chaque joueur (informatisé) permet une traçabilité lisible des U6 aux U16 (cadets) Cependant il n’y aura que les plateaux organi- sés par le COMITE du PAYS CATALAN dans un premier temps et des manifestations autori- sées par le COMITE. A partir du mois de MAI devrait fleurir les tournois propres aux clubs. Benjamins et minimes sont en correspondance avec d’autres clubs pour des entrainements ou rassemblements. Le renouvellement de la labellisation validée par le Comité Territorial du PAYS CATALAN permet de noter les items requis. L’USAP a comme objectif de se maintenir au plus haut ni- veau de la formation en France et fais preuve d’initiatives multiples. Prenons par exemple les U8 et les U10 : ils interviennent à chaque mi- temps du TOP 14 ou de la Coupe d’EUROPE. L’USAP invite les clubs qui ont signé la CHARTE à évoluer devant le public d’AIME- GIRAL avec comme objectif de pratiquer en sé- curité un rugby attrayant, plaisant, qui fidélise les jeunes au rugby. Mais encore, comment renforcer le proces- sus de formation ? Serge, “nous travaillons en relation avec les écoles et collèges (exemple, la section rugby de J. MOULIN, dirigée par Franck PONCET, et qui est en osmose avec l’USAP.) De plus, des joueurs du Centre de Formation, interviennent régulièrement dans le cadre de leur formation avec les différentes catégories. Organisez vous d’autres actions pour por- ter et valoriser les valeurs du rugby? Serge : dans mes missions et mon rôle, j’inter- viens avec des joueurs professionnels dans les quartiers de la ville de Perpignan : l’objectif étant l’approche de l’activité rugby, lequel vé- hicule les valeurs de respect, courage, efforts, loyauté, citoyenneté. L’activité se pratique en ateliers à thème après la mise en train faite par un préparateur phy- sique de l’équipe des professionnels. La séance se termine par un match où le joueur évolue en sécurité pour prendre son plaisir Alors, quand une École de Rugby Interna- tionale ? Serge : « Justement, en ce moment nous rece- vons une Ecole de Rugby Belge, pays qui ali- mente aussi notre Centre de Formation, et nous bénéficions des enfants de nos joueurs étran- gers du TOP 14. CONCLUSION Vous l’avez compris, l’USAP prend très au sé- rieux la structuration de l’École de Rugby et sa remise en question permanente nécessite de toujours consolider nos fondations, sa réputa- tion de formation dans toute le France et même au-delà. Si elle a confié cette mission à S.B. et F.P., c’est qu’elle estime que ses 2 techniciens ont en plus une vue plus large qui leur permet d’intégrer la vision générale du club et les réformes exi- gées par la FFR. M. BRAZES et S. BURGUERE L’interview Franck PONCET
  • 23. Dans cette rubrique, je m’adresse régulière- ment à vous, madame, mariée à un “pur“ Catalan qui voue une passion sans limite au rugby ….enfin à l’USAP. Vous l’accom- pagnez rarement au stade mais pour le week-end pascal cette année il vous invite à Barcelone. Vous irez manger des tapas, vous flânerez sur les “ramblas“, vous ferez même les boutiques, il vous l’a promis. Oui madame ! vous ferez ce que vous voudrez dans la capitale catalane ! Oui… mais d’abord vous rejoindrez tous les supporters de son club fétiche autour du stade de Montjuïc, vous allez vivre un après midi 100% rugby, avec en match d’ouverture de la rencontre Usap / Toulon, le dernier match de poule de l’équipe Espoirs de l’USAP contre les Espoirs de Toulouse. Vous avez décidé de surprendre votre “moitié” et de le suivre à fond dans sa passion. Avant le grand jour proposez lui un repas typiquement allemand dont je vous livre les recettes et si monsieur, surpris, vous chu- chote que cette gastronomie n’a pas grand-chose à voir avec les couleurs sang et or ; vous pourrez lui clouer le bec à mon- sieur “je sais tout” à ce cap de buro que vous aimez tant. Fière de vous, vous lui ap- prendrez que le SCHNITZEL, viande pannée de veau servie avec des frites et le KAISERSCHMARRN sont les plats préférés de Tim Menzel le demi de mêlée d’origine allemande de l’équipe Espoirs. Il sera ébahi par votre culture rugbystique et réa- lisera que vous êtes vraiment une femme formidable !!! Mais qui est–il réellement ? Tim est né le 1 Janvier 1992 (1m68 pour 70 kg) à Heidelbeg magnifique ville du sud ouest de l’Allemagne sur les rives du Neckar. Il pratique le rugby dès l’âge de six ans au Tsv Handschuhsheim en Rugby Bundesliga. Le ballon rond (il est supporter de Dortmund) lui fait un appel du pied mais c’est finalement avec son ami et voisin Christopher Hilsenbeck qu’il fait ses valises pour atterrir à Colomiers en Espoirs Pro. Christopher est en contact avec l’Usap mais c’est finalement Tim qui retiendra l’attention des responsables Usapistes. Il se souvient avec fierté de son premier match “pro amical” en juillet 2013 contre Bayonne à Saint-Girons. Tim a beaucoup d’humour ! Cet international allemand aux huit sélections en équipe nationale garde la tête froide. Son moteur ? l’amitié qu’il cultive avec ses potes de “l’United Colors of Usap” il adore “traîner” avec ses amis, le belge Jens Torfs, les écossais Adam Sinclair et Tommaso Allan, le sud africain Wandile Mjekevu … sacrée bande de copains. Les rivières de notre beau département n’ont plus de se- cret pour cet amateur de pêche à la truite qu’il pratique assidument avec son ami Alan Brazo. Pour Tim, la véritable amitié, ce n’est pas d’être inséparables, c’est d’être sé- parés et que rien ne change ! Un personnage ! Danke Schön Tim… Que Tot vagi sempre molt bé ! Etudes : 2ème année BTS : MUC (Management Unité Commerciale). Ses plats préférés : Boles de picolat, Langouste, Sushis en ville. Son joueur préféré : Aaron Smith (Néo Zélandais). Star Préférée : Shakira. Secret du bonheur : L’ amitié. Music : Hip Hop Rap . Son rêve : Passer Pro Son projet : Passer Pro….. 28 A “TAULA” Tim MENZEL Photo : Galabert Cassandre © demi de mêlée Heidelbeg sur les rives du Neckar - Allemagne
  • 24. INGREDIENTS Pour quatre personnes : 250gr de quetsches 30 gr de raisins secs 2 c à soupe de rhum 4 œufs 30 gr de sucre 1sachet de sucre vanillé 375ml de lait 125 gr de farine 40 gr de beurre Sucre glace KAISERSCHMARRN Cathy BES 29 La recette de Cathy PREPARATION Laisser gonfler les raisins secs dans le rhum dans un petit ramequin .Pendant ce temps faire cuire durant 5 minutes au four à micro- ondes les quetsches dé- noyautées , puis mixer et réserver. Dans un saladier, mélanger au fouet les jaunes d’ œufs avec le sucre , le sucre vanillé et le sel ,jusqu’à obtenir une crème jaune clair mousseuse. Ajouter le lait et incorporer peu à peu la farine, puis les raisins secs. Monter les blancs d’œufs en neige et les ajouter précautionneusement à la pâte. Dans une grande poêle chaude, faire fondre le beurre puis verser la pâte et faire cuire à feu doux jusqu’à ce que le dessous brunisse légèrement , puis re- tourner jusqu’à ce que la crêpe soit cuite de tous côtés. Couper en petits morceaux. . Servir chaud, saupoudré de sucre glace et accompagné de compote de quetsches. Guten Appetit… 204, av. de Prades - 66000 Perpignan Fax : 04 68 85 59 16 04 68 85 38 75
  • 25. 30 ASSURANCES DOMINIQUE AGNEL BARALLA 37 Bis Avenue Général Leclerc 66000 PERPIGNAN Tél. 04.68.34.00.07 perpignan-catalogne@gan.fr Une équipe de professionnels aux services des professionnels, des entreprises, des particuliers. Proximité, Disponibilité, Professionnalisme… Vous aussi, contactez nous
  • 26. 31 Les brèves Ecole Rugby USAP Super Challenge Minimes Très bon tournoi des minimes qui terminent 3ème du challenge d’Agen du 9 mars, et qui sont revenus avec le billet qualificatif pour la finale du Super Challenge de France qui se déroulera le le WE de Pentecôte. Dommage pour le groupe, un carton jaune pour indisci- pline les a privé de finale et terminent à la 3ème place, mais invaincus du tournoi avec 13 essais marqués contre 1 seul encaissé. Au tournoi du Lacans de Béziers les 13 et 14avril, encore une bonne prestation des minimes qui échouent en fi- nale face au Stade Toulousain 9 à 6, sans avoir concédé un essai du week-end. Tout le groupe des joueurs est à féliciter ainsi que l’ensemble des éducateurs. Nice A NICE l’Ecole de Rugby de l’Usap remporte de belle manière le tournoi de la Baie des Anges, les trois caté- gories, moins de 9, 11 et 13 ans, atteignent la finale. Une belle journée pour tous ces petits et beaucoup de souvenirs de ce long déplacement duquel les éducateurs reviennent satisfaits des performances de leurs équipes. Premiers pas : quart de finale Usap 3-Grimau 0 , demi finale Usap 1-Narbonne 0, finale Usap 1- Grenoble 2 Poussins : quart finale Usap 1-Aix 0, demi finale Usap 1- Elne 0, finale Usap 1- Montpellier 0 Benjamins :quart de finale Usap 3- Grenoble0, demi fi- nale Usap 4-Narbonne 0, finale Usap 1-Montpellier 1 L’USAP ramène donc le trophée VICAT Baie des Anges et Nicolas AUHIER de l’équipe benjamins s’est vu remet- tre la statuette du meilleur joueur du tournoi devant Mat TCHALE WATCHOU (Montpellier). A ce jour, toutes les équipes de USAP ASSOCIATION sont qualifiées pour les phases finales dans leur championnat respectif. ESPOIRS - REICHEL - CRABOS - CADETS
  • 27. FAITES COMME L'USAP ASSOCIATION Créez votre maillot sublimé à vos couleurs ! A Partir de 23,95€ LaQualitéaumeilleurprix! Créditsphotos:UsapAssociationetZebulonNOG FAITES CF OMME LC 'USAP ASSOCIAE LL'USAP ASSOCIAP ASSOCIATIONCIAATION éez vrC eotrez v e maillot sublimé à vt sublimé à vos cmé à v ouleurs !c rs ! aL éualitaQ éaumeilleurprix!leurprix!! tir de 23,95€arA P de 23,95€€ ebulonNOGetZtionessociasapAos:UhotéditsphrC