JournéE Xft 16 03 10v2

946 views

Published on

Journée XFT du 16 Mars 2010

Published in: Technology, Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
946
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
6
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

JournéE Xft 16 03 10v2

  1. 1. Evénement XFT <br />« Comment accroitre ses ventes et optimiser sa productivité? » <br />16 mars 2010<br />
  2. 2. Agenda<br />Accueil<br />Atelier du matin: Comment se distribuer?<br /><ul><li>Présentation de XFT
  3. 3. Quelssont les bénéficesd’XFT?
  4. 4. Le mode de fonctionnement
  5. 5. Temoignages: pourquoiavoirrejoint XFT?
  6. 6. Les principaux cycles de vente:
  7. 7. Optimiser le processus d’un cycle de vente
  8. 8. Les bénéfices du package dynamique
  9. 9. Questions/réponses</li></ul>Déjeuner<br />Atelier de l’aprés-midi: Optimiser la productivité pour réduiresescoûts<br /><ul><li>Fluidifierles transferts de données entre les différentes applications de l’entreprise
  10. 10. Faciliter la gestion des dossiers clients
  11. 11. Les avantagesd’une facture dématérialisée
  12. 12. Questions/réponses</li></li></ul><li>Presentation XFT<br />Olivier MOREL (KUONI)<br />Emmanuel BOURGEAT (Travelport)<br />
  13. 13. Les objectifs de cette journée 1/2 <br />Faire connaitre les normes XFT, par des exemples d’intégrations réussies.<br />Permettre aux acteurs de la Production<br /> de s’ouvrir à de nouveaux outils/canaux de distribution<br /> d’optimiser leurs process de production.<br />Permettre aux acteurs de la Distribution de :<br />de bénéficier de la normalisation des fluxs<br />d’accéder à de nouveaux outils/canaux de distribution<br />d’améliorer la productivité de l’agent de voyages.<br />
  14. 14. Les objectifs de cette journée 2/2<br />Favoriser l’adhésion de nouveaux membres à l’ association XFT et permettre l’évolution des normes définies :<br />Efficacité de l’info transmise<br />Normalisation des fluxs producteurs pour alimentation des back office T.O et Distributeurs<br />
  15. 15. Pourquoi Travelport sponsorise cette journée ?<br />C’est inscrit dans nos gènes, acteur au carrefour des mondes de la Production et de la Distribution – rôle de  « facilitateur ».<br />Monde du Tour Operating et de la Distribution Loisirs bien connu de nos équipes.<br />Favoriser et contribuer à l’émergence de normes, d’outils qui participent au développement de ce Marché et de nos clients. <br />
  16. 16. XFT et l’association Exchange For Travel<br />A quoi ça sert, comment ça marche<br />www.exchangefortravel.org<br />
  17. 17. Sommaire<br />Qu’est ce que c’est ?<br />Actions<br />Des projets<br />Devenir membre<br />
  18. 18. Qu’est ce que c’est?<br />
  19. 19. Qu’est ce que le XFT<br />Le XFT est un langage (et non une norme) créé par des sociétés des différents secteurs du tourisme<br />Ce langage a initialement permis de passer des catalogues statiques à la vente en ligne<br />Il est <br />Flexible (c’est pour cela que ce n’est pas une norme) pour permettre la différentiation entre les acteurs tout en autorisant l’interopérabilité des systèmes<br />Extensible et évolutif<br />Capable supporter l’intégration de différentes sources<br />Le XFT est un langage open source que les différents acteurs peuvent proposer et étendre (si ils sont membres) afin de ne pas se voir imposer de format spécifiques<br />
  20. 20. Historique<br />2003 - 2004: Création du XFT et application aux transactions de vente en ligne<br />Création par Galileo, Marmara, Kuoni et AV2S<br />Création de l’association XFT<br />2005 - 2006: Mise en oeuvre de fichiers de caches, de transactions de recherche, des promotions<br />Certifications, Site web de l’association, section privative<br />2007 - 2008: Enrichissement du contenu<br />Nouveaux segments, contrats, dématérialisation de factures, segment mid office<br />2009 - 2010: Adoption du XFT pour les catalogues, thésaurus (liste de référence des concepts associés au tourisme)<br />Recommandations de formats, documentation <br />
  21. 21. l’association XFT<br />Crée en 2004 par<br />Asia<br />AV2S<br />Fram<br />Galileo<br />Jet Tours Club Med<br />Voyages Kuoni SA<br />Marmara<br />Vacances Air Transat-Look Voyages<br />L’association compte 39 membres, principalement des sociétés de tourisme en France.<br />
  22. 22. Les membres XFT actuels<br /><ul><li>Accelya
  23. 23. Advences
  24. 24. Aéroport de Nantes
  25. 25. Aéroport de Nice
  26. 26. Afat
  27. 27. Afidium
  28. 28. Amadeus
  29. 29. Asia
  30. 30. Av2s
  31. 31. Carrefour
  32. 32. Constellation
  33. 33. Ctouvert
  34. 34. Data System
  35. 35. Marmara (First Choice)
  36. 36. Marsans
  37. 37. MediaWelcome
  38. 38. Nouvelles Frontières
  39. 39. Perinfo
  40. 40. Pierre et Vacances
  41. 41. Prêt à partir
  42. 42. Selectour
  43. 43. Speed Media
  44. 44. Taranis
  45. 45. Thomas Cook
  46. 46. T-Linéa
  47. 47. Travelsoft
  48. 48. Un Monde à deux
  49. 49. Donatello
  50. 50. Ecotour.com (Arme packages)
  51. 51. Edicom
  52. 52. Fram
  53. 53. Galileo
  54. 54. Infosup
  55. 55. Iga
  56. 56. Club Med
  57. 57. Kuoni
  58. 58. Lagrange
  59. 59. Leclerc Voyages
  60. 60. Look – VAT
  61. 61. FranceGuide</li></li></ul><li>Le périmètre actuel<br />Des moteurs de recherche packages, vols, hébergement, train<br />Des demande d’information<br />Des transactions de vente en ligne<br />De la synchronisation de systèmes<br />Des transactions d’authentification et de session<br />De la gestion d’utilisateurs, de droits, de profils<br />De la gestion de personnes, de sociétés <br />De la gestion de produits, de propriétés, de stocks, de données éditoriales, de promotions<br />De la gestion de dossiers<br />Des fichiers<br />Catalogues produits<br />Cache prix et disponibilité<br />Promotions<br />Facture dématérialisée<br />Fichiers de paramètres<br />Descriptions des équipements<br />Contrat et reçu de paiement<br />…<br />
  62. 62. Les actions du XFT<br />
  63. 63. Actions<br />Vie du langage<br />Le site<br />Les comités<br />Les outils<br />La certification<br />
  64. 64. Les comités<br />Prise de décisions<br />Comité Exécutif<br />tous les 3 mois<br />Intégration dans le langage XFT<br />Concertation sur le métier<br />Mise à disposition de la communauté<br />Comité Fonctionnel<br />tous les 2 mois<br />Comité Technique<br />tous les 2 mois<br />
  65. 65. Le site internet<br />De l’information<br />Téléchargement du langage<br />Une newsletter<br />De la documentation<br /><ul><li>Documentation fonctionnelle
  66. 66. Compte rendus des comités</li></ul>Le schéma<br />Les fichiers d’exemples<br />(SVN)<br />Le wiki<br />607 Membres<br />
  67. 67. La certification<br />La certification garantit<br />La conformité des transactions et des fichiers au langage<br />La présence d’une documentation relative à ces transactions<br />La présence d’un site de test fonctionnel<br />En retour le certifié obtient un label « Certifié XFT » dans la version courante. <br />Advences, Fram, Kuoni, Lagrange, Taranis, Traveltainment<br />Pierre & Vacances en cours<br />Gage de qualité vis à vis de ses partenaires XFT<br />
  68. 68. Les outils<br />Le schéma<br />Le vocabulaire et la grammaire du langage et le support de validation du thésaurus<br />Le SVN<br />Partage des fichiers d’exemples et des documents de travail<br />Le Forum (en voie de disparition)<br />Outil d’entraide et de support<br />Le Wiki<br />Documentation collaborative et comptes rendus des comités<br />Outil promo<br />Saisie, import et export au format XFT natif des promotions<br />
  69. 69. Logiciel de promotions<br />Crée des promotions<br />Outil promo<br />Valider et Importer<br />Exporter<br />Fichier XFT Promo<br />Promotion<br />Grouper<br />Exporter<br />= Membre XFT<br />Panier<br />
  70. 70. Des projets<br />en cours<br />
  71. 71. Croisières<br />Croisières<br />Codification (Thésaurus)<br />Dématérialisationvente<br />
  72. 72. Dématérialisation pour les aéroports<br />Pour les systèmes <br />Pour les impressions<br />Dématérialisation<br />Alertes en cas de changements<br />Prise en compte des changements<br />des données des fournisseurs<br />
  73. 73. Des projets<br />En attente<br />
  74. 74. Etendre la structure des promotions<br />Promotion v2<br />Liste de résultats actuelle<br />
  75. 75. Développer les transactions unitaires<br />Situation actuelle :<br />Analyse de ce contenu pour y trouver une description de la piscine<br />Obtenir la description de la piscine<br />Récupération intégrale du contenu du produit<br />Objectif :<br />Obtenir la description de la piscine d’un produit<br />Description unitaire de la piscine<br />
  76. 76. Généralisation de la dématerialisation<br />Billet d’avion<br />Enregistrement direct<br />Embarquement<br />Facture<br />Impression<br />Envoi par email<br />Convocation<br />Impression<br />Envoi par email<br />Personnalisation<br />Produit à vendre<br />Voucher personnalisé<br />
  77. 77. Définition des queues et mécanismes asynchrones<br />Abonnement<br />Vendeur<br />Alertes<br />Distributeur<br />Moteurs d’alerte<br />Queues<br />
  78. 78. Devenir membre ?<br />
  79. 79. Devenir membre XFT<br />Pourquoi devenir membre ? <br />Prendre part aux décisions pour l’orientation des travaux<br />Participer activement au développement du langage<br />Enrichir les thésaurus du XFT <br />Collaborer avec d’autres acteurs sur les projets / lancer des projets<br />Accéder à l’espace privatif contenant <br />tous les comptes rendus<br />Les exemples et <br />la documentation<br />Profiter de conseil et de support technique<br />Comment devenir membre<br />Télécharger le formulaire d’adhésion<br />Régler la cotisation annuelle<br />
  80. 80. Manuel Mirabel - Directeur<br />Pourquoi XFT ?<br />Parce qu’on n’a pas tellement le choix !<br />
  81. 81. Ctoutvert / quelquesinfos<br />
  82. 82. Ctoutvert / quelquesinfos<br />A Toulouse depuisOctobre 2000<br />26 personnes<br />Un service commercial et une hot line en 6 langues(Fr – Es – It – De – NL – UK)<br />2 800 campingsutilisateursrépartissur 15 Pays(France - Espagne – Italie – Croatie – Portugal – Suisse – BeNeLux – Allemagne – Autriche – Hongrie – Danemark – Grande-Bretagne – Irlande)<br />220 000 réservationssaison 2009<br />Objectif 2010 : 300 000 réservations<br />PanierMoyen : 500 Euros<br />
  83. 83. Ctoutvert / quelquesinfos<br />Agence de voyage<br />Régie Média<br />
  84. 84. Ctoutvert / Notre positionnement métier<br />
  85. 85. Ctoutvert / Notre positionnement métier<br />Pack PPC<br />Pack Trafic<br />Pack ANWB <br />Pack Ryanair<br />Pack Alan Rogers <br />Pack Caravan Club<br />Centrale de résa<br />Centrale de dispo<br />Système individuel<br />Nos clients campings<br />
  86. 86. Ctoutvert / Notre positionnement métier<br />Pack PPC<br />Pack Trafic<br />Pack ANWB <br />Pack Ryanair<br />Pack Alan Rogers <br />Pack Caravan Club<br />Centrale de résa<br />Centrale de dispo<br />Système individuel<br />Passerelles PMS<br />Nos clients campings<br />
  87. 87. Ctoutvert / Notre positionnement métier<br />Pack PPC<br />Pack Trafic<br />De nouveau distributeurs <br />Multi-filières<br />Pack ANWB <br />Pack Ryanair<br />Pack Alan Rogers <br />Pack Caravan Club<br />Centrale de résa<br />Centrale de dispo<br />Système individuel<br />Nos clients campings<br />
  88. 88. Ctoutvert / Notre positionnement métier<br />Pack PPC<br />Pack Trafic<br />De nouveau distributeurs <br />Multi-filières<br />=> <br />XFT + Création Agence<br />Pack ANWB <br />Pack Ryanair<br />Pack Alan Rogers <br />Pack Caravan Club<br />Centrale de résa<br />Centrale de dispo<br />Système individuel<br />Nos clients campings<br />
  89. 89. Pourquoi XFT ?<br />/ Parceque le marchévisél’impose.<br />/ Parcequecela nous donne la flexibiliténécessaire à l’expression des specificités de la filière.<br />
  90. 90. Pourquoi XFT ?<br />/ Parceque le marchévisél’impose.<br />/ Parcequecela nous donne la flexibiliténécessaire à l’expression des specificités de la filière.<br />Nous n’avions pas tellement le choix !<br />Merci. Vos questions ?<br />
  91. 91. Optimiser le processus d’un cycle de vente traditionnel<br />
  92. 92.
  93. 93. Orchestra - Une place de marché multi fournisseurs et multi systèmes<br />
  94. 94. Le cycle de vente<br />Fournisseur<br />Plateforme de distribution<br />Catalogue<br />Gestionnaire de contenus<br />Gestion des clients et canaux de ventes<br />Prix / Disponibilités / Promotions<br />Transactions<br />Shopping / Booking<br />Processus de réservation<br />Gestion des dossiers<br />Gestion des dossiers<br />
  95. 95. Catalogue XFT<br /><ul><li> Qu’est ce qu’un catalogue ?
  96. 96. Qu’est ce qu’un gestionnaire de contenu ?</li></li></ul><li>Cache XFT<br /><ul><li> Qu’est ce qu’un flux prix / disponibilités / promotion ?
  97. 97. Comment est utilisé le flux prix / disponibilités / promotion?</li></li></ul><li>Shopping XFT<br /><ul><li> Comment présenter les offres et comment se construit la recherche ?
  98. 98. Comment se passent les transactions de shopping ?</li></li></ul><li>Booking XFT<br /><ul><li> Comment se passent les transactions de booking?
  99. 99. Comment se déroule le processus de réservation ?</li></li></ul><li>Schéma de vente en XFT <br />Distributeur<br />Distributeur<br />Back-office distribution<br />XFT<br />Updater<br />Plateforme de distribution<br />MCTO / MIRTO<br />XFT ?<br />XFT<br />XFT<br />Tours opérateurs<br />XFT<br />Plateforme de distribution<br />TO<br />
  100. 100. Merci !<br /><ul><li> Avez-vous des questions ?</li></li></ul><li>Les bénéfices du package dynamique<br />Par Advences<br />
  101. 101. Sommaire<br />Enjeux et problématiques<br />Que se passe-t-il à l’étranger?<br />Comment utiliser le XFT?<br />
  102. 102. Marrakech 2010<br />
  103. 103. Enjeux et problématiques<br />
  104. 104. Définitions selon Advences<br />Package dynamique : <br />Package = forfait <br />Dynamique : opposé de statique<br />Statique : assemblé au préalable, c’est-à-dire quelques mois avant la demande du client<br />Package dynamique : C’est un package qui :<br /><ul><li> Est assemblé/construit en temps réel lors de la demande du client
  105. 105. N’existe pas lors de la demande du client (Réponse non existante au préalable)</li></ul>Voyage sur mesure : tendance, phénomène, demande du marché, comportement d’acheteur <br />Package dynamique répond à cette tendance  Les Bénéfices sont la.<br />
  106. 106. 3 problématiques à traiter lors de la réalisation d’un moteur de réservation de Packages dynamiques<br />Problématique 1 :Types de produits/segments pouvant constituer un Package dynamique, exemple :<br />Hôtels, Vols, Activités, Location de voitures, Assurance….<br />Problématique 2 :Provenance des produits constituant un Package dynamique : 2 cas <br />Produits internes : provenant de la base de données du professionnel <br />Externes : provenant de bases de données des partenaires du professionnel<br />Problématique 3 :Règles de gestion à respecter lors de la constitution d’un Package dynamique<br />Disponibilités des segments<br />Pricing<br />Assemblage<br />Paiement <br />Les choix sont fait par le professionnel en respect de sa politique commerciale<br />
  107. 107. Attentes du package dynamique des Producteurs et des distributeurs<br />Cas type d’un producteur : Enjeux<br />Alors que la brochure contient : Venise 2 nuits, Venise 5 nuits<br />Pourvoir répondre à un demande sur Venise en 3 nuits, 4 nuits ou 6 nuits<br />Cas type d’un distributeur / agence de voyages : Enjeux<br />Assembler les différentes réponses des producteurs (vol, hôtel, voiture..), au sein du même écran <br />Interroger plusieurs fournisseurs vols et les comparer, plusieurs fournisseurs hôtels ..<br />Faire une offre pertinente au client<br />Ne pas passer à côté d’un produit <br />
  108. 108. Exemple d’un moteur distributeur 1/2<br />
  109. 109. Exemple d’un moteur distributeur 2/2<br />
  110. 110. Que se passe-t-il à l’étranger?<br />
  111. 111.
  112. 112.
  113. 113.
  114. 114.
  115. 115.
  116. 116. Comment utiliser le XFT?<br />
  117. 117. Comment le XFT permet le package dynamique?<br />Le langage est favorable à la mise en œuvre des packages dynamiques<br />L’existant en XFT entre Tos et distributeurs sont transposables entre fournisseurs et TOs<br />Des connexions sont uniformisés<br />Un langage déjà maîtrisé <br />Faire attention à ne pas tuer la diversité par une trop forte standardisation<br />
  118. 118. Combiner spécialistes et généralistes:<br />Il est donc possible de capitaliser sur des concentrateurs de données existants sans avoir à mettre en œuvre de nouveaux langages<br />
  119. 119. Déjeuner<br />
  120. 120. Fluidifier les transferts de données entre les différentes applications de l’entreprise<br />Utilisation du XFT dans le SI Pierre et Vacances<br />
  121. 121. XFT pour fluidifier les échanges de données<br />DECOUPLER LES SYSTEMES<br />PROCESSUS ASYNCHRONES<br />PROCESSUS D’ECHANGE DE DONNEES<br />RETOURS D’EXPERIENCE<br />
  122. 122. Découpler les systèmes<br />Le SI avant l’utilisation du XFT<br /><ul><li>Un composant central :</li></ul> le système de réservation (CRS)<br /><ul><li>Toutes les autres applications </li></ul>directement connectées entre elles <br />ou au CRS<br /><ul><li>Echanges inter-applicatifs via des API propriétaires ou des fichiers texte plats
  123. 123. Pas de format d’échange commun
  124. 124. Pas de langage commun pour les notions métier</li></li></ul><li>Découpler les systèmes<br />Le constat :<br /><ul><li>De plus en plus de nouveaux besoins métier
  125. 125. Le CRS :
  126. 126. Basé sur une technologie IBM/AS400
  127. 127. Date de plus de 15 ans</li></ul>La problématique :<br /><ul><li>Le CRS doit être changé pour y répondre
  128. 128. Si on change le CRS, les autres applications fortement liées</li></ul> ne fonctionneront plus !<br />
  129. 129. Découpler les systèmes<br />La solution (1/3)<br /> Découpler le CRS et les autres applications du SI<br />Des messages pour communiquer les informations au sein du SI <br />(non pas des programmes)<br />Des standards ouverts : messages XML et protocole HTTP <br />(facile à implémenter par n’importe quelle application)<br />Un Bus de Services d’entreprise pour véhiculer les messages<br />(couche d’abstraction entre chaque application)<br />
  130. 130. Découpler les systèmes<br />La solution (2/3)<br />
  131. 131. Découpler les systèmes<br />La solution (3/3)<br />Toutes les applications au même niveau<br />Un ESB pour router les messages d’une application à une autre<br />Aucune application directement connectée à une autre<br />Deux CRS différents peuvent être utilisés en même temps (période de migration)<br />Problème restant :<br />Il faut un langage pour représenter les données dans les messages<br />Ce langage doit pouvoir exprimer toute la complexité du métier P&V<br />
  132. 132. Découpler les systèmes<br />XFT pour les messages, pourquoi ?<br />Expérience XFT chez P&V<br /> Plateforme de réservation électronique pour les partenaires externes développée avec des web services XFT<br /> Pierre & Vacances est membre de l’association XFT depuis plusieurs années<br />Un vrai langage<br /> Le schéma est déjà très riche et pas uniquement limité au processus de vente<br /> Utilisable pour mettre en place de nouveaux services rapidement<br /> Facilement extensible pour exprimer de nouveaux besoins métiers : données clients détaillées, éditions de documents spécifiques, processus asynchrones, …<br />
  133. 133. Découpler les systèmes<br />Utilisation de l’ESB pour connecter une application au SI<br />Trois cas :<br />L’application implémente déjà une interface webservice XFT sur HTTP  Uniquement du paramétrage dans la table de routage de l’ESB<br />L’application implémente une API spécifique<br /> On peut développer un adaptateur XFT/HTTP autour de cette API<br />L’application ne peut pas être modifiée ou adaptée (application propriétaire). La seule interface est un système d’échange par fichiers plats<br /> On utilise le bus pour transformer ces fichiers en flux XFT et les envoyer sur HTTP à n’importe quelle autre application connectée<br />
  134. 134. XFT pour fluidifier les échanges de données<br />DECOUPLER LES SYSTEMES<br />PROCESSUS ASYNCHRONES<br />PROCESSUS D’ECHANGE DE DONNEES<br />RETOURS D’EXPERIENCE<br />
  135. 135. Processus asynchrones<br />Implémentation d’un processus asynchrone basé sur XFT et HTTP<br />Pour des traitements batch :<br />Génération de documents<br />Traitement de gros volumes de données (XFT CPD) <br />Echange de données et synchronisation de systèmes<br />XFT fournit un format de transactions asynchrones :<br />Un transaction « Process » pour le lancement de procédure distante<br />Une transaction de « Notification » pour le call-back<br />
  136. 136. Processus asynchrones<br />Cas #1 : génération de documents<br />
  137. 137. Processus asynchrones<br />La requête XFT<br />
  138. 138. XFT pour fluidifier les échanges de données<br />DECOUPLER LES SYSTEMES<br />PROCESSUS ASYNCHRONES<br />PROCESSUS D’ECHANGE DE DONNEES<br />RETOURS D’EXPERIENCE<br />
  139. 139. Processus d’échange de données<br />A l’intérieur du SI PV<br />Deux règles :<br />Uniquement des messages XML au format XFT<br />Tous les messages sont acheminés via le bus interne<br /><ul><li>Pour communiquer entre elles, les applications du SI utilisent des messages XFT qui sont routés par le bus
  140. 140. Les règles de routage sont basées sur les informations contenues dans les flux </li></ul>ex : @Code et @Purpose des éléments Action de chaque transaction<br />
  141. 141. Processus d’échange de données<br />Etude de cas : partage des données de référence<br />La situation :<br />1 entrepôt de données<br />1 interface d’administration<br />N applications consommatrices<br />La contrainte :<br /><ul><li>Entrepôt de données non HD
  142. 142. Applications consommatrices en HD (ex : vente en ligne)</li></li></ul><li>Processus d’échange de données<br />La solution :<br />Côté interface de gestion des données :<br />Fournit des exports de données au format XFT<br />Ces exports peuvent être générés à la demande via des WS XFT<br />Côté application consommatrice :<br />Demande un export avec les données la concernant à une certaine fréquence <br />Gestion d’un cache de donnée local (en HD si l’application est en HD)<br />
  143. 143. Processus d’échange de données<br />Flux XFT de demande d’export :<br />
  144. 144. Processus d’échange de données<br />Format XFT du fichier d’export :<br />
  145. 145. Processus d’échange de données<br />Nécessité d’ouvrir le SI à l’extérieur<br />Distribution électronique : Tours opérateurs, Agences de voyages<br />Fournisseurs de services (Hôteliers, location de matériel, …)<br />Deux types de connections :<br />Partenaire XFT : aucun problème<br />Partenaire non XFT : on utilise des transformations pour passer du format du partenaire au format XFT<br />
  146. 146. Processus d’échange de données<br />Connecter des partenaires externes :<br />
  147. 147. Processus d’échange de données<br />Etude de cas : transformation XFT / OTA<br />Synchronisation des réservation entre le CRS PV et le système de gestion des hôtels Accor<br />Transformation : <br />GetBooking XFT<br />OTA HotelResRQ <br />XFT est plus riche que OTA : <br /> transformation sans perte<br />
  148. 148. Processus d’échange de données<br />XFT plus riche que OTA : exemple<br />Exemple sur les prix d’un dossier de réservation <br />OTA_HotelResRS :<br />XFT getBooking :<br />
  149. 149. XFT pour fluidifier les échanges de données<br />DECOUPLER LES SYSTEMES<br />PROCESSUS ASYNCHRONES<br />PROCESSUS D’ECHANGE DE DONNEES<br />RETOURS D’EXPERIENCE<br />
  150. 150. Retour d’expérience<br />DECOUPLAGE<br />XFT : standard d’échange entre les applications du SI<br />Communication orientée messages, pas de connections directes<br />CONTENU RICHE<br />XFT : un vrai langage avec du contenu structuré <br />Expression des données métier : dossier de réservation, catalogue, documents, clients …<br />EVOLUTIF<br />Un schéma unique pour toutes les transactions<br /> Facile de créer de nouveaux services<br />En adéquation avec les besoins métier<br />
  151. 151. Retour d’expérience<br />Les contraintes<br />Moins de liberté dans le données saisies par les utilisateurs<br />Respect de la norme<br />Les valeurs structurées doivent correspondre aux valeurs du schéma<br />Maîtrise du langage nécessaire en interne<br />Maquettage des nouveaux besoins<br />Faire adhérer les équipes techniques et le métier à l’adoption du XFT<br />
  152. 152. Retour d’expérience<br />Ce qui change grâce à l’adoption du langage XFT : <br />Un langage commun pour exprimer les notions métier<br />Pivot entre les équipes de la DSI<br />Interopérabilité des applicatifs du SI<br />Pivot entre les applications<br />Plus de réflexion sur la structuration des données<br />Langage humain (texte libre)  langage XFT (structuré)<br />
  153. 153. Faciliter la Gestion des Dossiers Clients<br />PrésentationTravelport<br />
  154. 154. Sommaire<br />Introduction<br />Les différents acteurs <br />Cas Pratique: Tour opérateur « Travelport »<br />Avantages XFT<br />Conclusion<br />
  155. 155. Introduction<br />Constat: <br />De plus en plus d’acteurs interviennent sur une même prestation client, avec potentiellement plusieurs dossiers<br />Demande de dossiers sur mesure: cela entraine de multiples modifications sur le dossier client<br />Système d’informations de plus en plus automatisés (utilisation de robots)<br />
  156. 156. Introduction<br /><ul><li>Challenge:
  157. 157. Fluidifier la gestion d’un dossier client
  158. 158. Traçabilité / suivi du dossier (outil de reporting)
  159. 159. Uniformisation du système d’information</li></li></ul><li>Les différents acteurs<br />
  160. 160. Les différents acteurs<br />
  161. 161. Cas Pratique: Tour Operateur « Travelport »<br />Tour Operateur spécialisé sur la destination Turquie<br />Vend 50 000 segments aérien/an, 20 000 segments hôtel, 5000 segments croisières<br />Propose de nombreux services: vols secs, hôtels, croisières, du sur mesure, promos, circuits, séjours, clubs…<br />Vend des package avec thématiques: bons plans, plongée, golf, prestige, famille…<br />
  162. 162. Cas Pratique: L’interaction entre les différents acteurs<br />
  163. 163. Avantages d’XFT<br />Le langage XFT est un langage standard structuré qui répond aux besoins des différents processus de vente du monde du tourisme<br />Pour toutes communications entre les différents acteurs, utilisation de web services avec le langage XFT: simplification du processus via un langage commun: facilité d’ajout de nouveaux acteurs<br />Système d’Information SCALABLE<br />Mise en place de nouvelles fonctionnalités/réponse à des nouveaux besoins rapidement<br /><ul><li>BUT: Mise en place d’un processus spécifique tout en utilisant un langage commun</li></li></ul><li>Conclusion<br />Et pour vous ?<br />
  164. 164. XFT et factures dématérialisées<br />Oriano Pacini : Vacances Carrefour<br />Joël Thibault : Perez Informatique SA<br />
  165. 165. Les Principes et les Enjeux<br />de la dématérialisation Fiscale<br />
  166. 166. Aspects Légaux<br />Solution EDI<br />le papier reste la seule preuve légale<br />Solution Dématérialisée <br />Suppression totale du papier <br />Double original électronique<br />Facture Émetteur = Facture Receveur (au sens informatique le plus strict)<br />Principe d’inviolabilité des informations<br />Principe de non répudiation<br />La solution doit garantir qu’une pièce émise a bien été reçu par le partenaire<br />Principe d’infalsification des documents<br />Les documents dématérialisés ne peuvent modifiés<br />Archivage légal<br />10 ans pour les factures et avoirs<br />
  167. 167. Les Enjeux de la Dématérialisation<br />Objectifs<br />Réduction des coûts<br />Suppression de la gestion physique (réception, traitement, archivage)<br />Suppression de la saisie.<br />Archivage sur coffre fort électronique centralisé<br />Gestion des litiges améliorée<br />Améliorations<br />Mise en conformité des factures<br />Suppression des erreurs de saisie<br />Diminution du temps de traitement global<br />
  168. 168. 2 modes de dématérialisation<br />Suivant l’article 289bis du CGI<br />Fichiers structurés ou non<br />Possibilité d’utiliser des images<br />Utilisation de la signature électronique<br />Suivant l’article 289V du CGI<br />Fichiers structurés uniquement<br />Utilisation d’un langage clair pour l’Administration Fiscale<br />Gestion d’une Liste Récapitulative<br />Chaque partenaire conserve la trace de tous les échanges<br />Maintien d’un Carnet Partenaire<br />Le carnet partenaire permet de gérer à date la relation entre le fournisseur et son client<br />Signature d’un Contrat d’interchange<br />Le contrat d’interchange décrit les règles d’élaboration du fichier d’échange (format et contenu)<br />
  169. 169. La Dématérialisation Fiscale<br />Pour Voyages Carrefour<br />
  170. 170. Choix d’un tiers de confiance<br /> Mode de dématérialisation<br />Orienté vers la dématérialisation au sens 289bis de la DGI<br />Choix de faire intervenir un partenaire externe de dématérialisation : b-Process<br />Choix de b-Process<br />Solution déjà éprouvée chez Carrefour<br />Solution capable de communiquer avec d’autres outils de Dématérialisation Fiscale (interopérabilité)<br />Solution évolutive simultanément chez CARREFOUR et le fournisseur<br />Assistance lors des contrôles inopinés de la DGI<br />
  171. 171. Accusé de <br />Réception<br />Accusé de <br />Réception<br />Facture<br />Données de <br />facturation<br />Outil de rapprochement<br />Outil de <br />Facturation<br />Partenaire de <br />Dématérialisation<br />Ctrl<br />Ctrl<br />Partie <br />Fournisseur<br />Partie<br />Client<br />Liste<br />Récap.<br />Liste<br />Récap.<br />Carnet<br />Partenaire<br />Comptabilité<br />Archivage<br />CDC-Arkhinéo<br />Archivage<br />CDC-Arkhinéo<br />Comptabilité<br />DEMAT<br />Client<br />Fournisseur<br />Facture <br />Facture <br />Facture <br />Facture <br />Facture <br />Facture <br />Cinématique d’un échange<br />116<br />
  172. 172. Schéma Collaboratif<br />Liste<br />Récap.<br />Liste<br />Récap.<br />Carnet <br />Partenaire<br />Archivage<br />Archivage<br />Accusé de <br />Réceptin<br />Gestion Co<br />Données de <br />Facturation<br />XFT<br />Traduction <br />XFT<br />Partenaire de <br />Dématérialisation<br />b-Process<br />Facture<br />FOURNISSEUR<br />Facture<br />Ctrl<br />Ctrl<br />Partie<br />Fournisseur<br />Partie<br />Client<br />Image<br />TIFF<br />Gestion des<br />Litiges<br />DEMAT<br />Comptabilité<br />Facture <br />Facture <br />Facture <br />Facture <br />Facture <br />Facture <br />
  173. 173. SchémaInteropéré<br />Liste<br />Récap.<br />Liste<br />Récap.<br />Carnet <br />Partenaire<br />Carnet<br />Partenaire<br />Archivage<br />Archivage<br />Accusé de <br />Réception<br />FOURNISSEUR<br />Gestion Co<br />Ctrl<br />Partenaire de <br />Dématérialisation<br />B-Process<br />Traduction<br />XFT<br />Facture<br />Données de <br />facturation<br />Facture <br />Facture <br />Facture <br />Ctrl<br />Facture <br />Ctrl<br />Autre <br />Partenaire de <br />Dématérialisation<br />Image<br />TIFF<br />Gestion des<br />Litiges<br />DEMAT<br />Comptabilité<br />Facture <br />Facture <br />Facture <br />GOLD<br />Facture <br />Facture <br />Facture <br />
  174. 174. La Dématérialisation Fiscale<br />Comment y parvenir<br />
  175. 175. Le problème<br />Améliorer la productivité dans le traitement des factures fournisseur<br />Saisie des données liées aux pièces fournisseur<br />Rapprochement Achat/Vente<br />Activation du Bon à payer<br />Pour un réseau d’agences ce sont plusieurs dizaines de milliers de pièces qu’il faut traiter annuellement.<br />Qui saisit les pièces ?<br />Qui rapproche les achats et les ventes ?<br />Le comptable ? L’agent à l’origine de la vente ?<br />
  176. 176. Les solutions existantes<br />Gestion manuelle<br />Saisie de la pièce à partir de la vente ou sur recherche d’élément de vente<br />Vérification des données sur le document papier<br />Traitement des erreurs<br />Imaginons le temps passé pour traiter 30000 pièces ?<br />Minimum 1000 heures annuelles passées à saisir et à pointer<br />Intégration de fichiers transmis par les fournisseurs<br />Chaque fournisseur a son format<br />Souvent ces fichiers sont des synthèses des factures déjà transmises (donc les données sont avant tout des données globales liées aux factures)<br />Mais assistance non négligeable pour l’automatisation<br />Permet d’effectuer des contrôles et de garantir que toutes les pièces sont bien intégrées<br />
  177. 177. Utiliser un flux dématérialisé formaté XFT<br />S’appuyer sur un véritable processus<br />La dématérialisation est un gain concret pour le fournisseur, qu’il soit un gain pour tous<br />Financier: Limitation des couts d’édition et d’expédition (frais demandé par les tiers dématérialiseurs)<br />Organisation : automatisation des flux sortants vers les clients et mise à disposition des documents dématérialisés<br />Bâtir un flux dématérialisé utilisable par tous<br />Ne pas limiter à la fourniture d’un document avec signature électronique ou transfert des données minimales légales<br />Présenter les éléments impliqués de manière normalisée<br />Utiliser un vocabulaire de termes connus (XFT)<br />Détailler les données pour donner une capacité de traitements automatisés<br />
  178. 178. Facture dématérialisée: code XFT<br />
  179. 179. Principe général de la facture dématérialisée<br />Envoi de la facture à nos partenaires<br />TO<br />Intégration du fichier d’entrée<br />Dématérialisation et Archivage de la facture<br />Génération d’un fichier d’intégration<br />Partenaires<br />Visualisation de la facture dématérialisée<br />Récupération du fichier d’intégration<br />Agence<br />
  180. 180. Intégration flux de factures dématérialisées<br />Reconnaissance origine flux (fournisseur)<br />Création de la pièce <br />Recherche des ventes à partir des critères descriptifs<br />Analyse de la situation achat et de la vente recherchée<br />Différence de données d’identification<br />Différence montant et taxabilité (règles de validation)<br />Analyse des rapprochements déjà effectués<br />Rapprochement achat/vente « validé » ou « à valider »<br />Suivant les paramètres du flux, activation du bon à payer<br />
  181. 181. Référentiel de flux<br />Identification tiers dématérialiseur<br />Règles d’identification fournisseur<br />Règles d’identification cible<br />Affectation traitement des contrôles/erreurs<br />Règles liés au processus<br />Paramètres d’accès aux données dématérialisées<br />
  182. 182. Pilotage des rapprochement « à valider »<br />
  183. 183. Pilotage des erreurs techniques<br />
  184. 184. Evolutions fonctionnelles<br />Normaliser les intégrations de fichier de synthèse fournisseur en utilisant le processus pièces dématérialisées XFT<br />Utilisation portail centralisé de messages (encodage)<br />Contrôler et Piloter les flux entrants plutôt que laisser une intégration manuelle<br />Gestion analyse statistiques pour qualifier les automatismes<br />Compréhension des cycles d’intégration automatisé<br />Rapport sur la gestion des erreurs qualifiées comme valide (automatique ou manuelle)<br />Organisation des saisies manuelles sur le même principe que le processus automatisé<br />Accélération des processus de saisie<br />Pilotage automatisé des recherche des ventes, rapprochement et Bon à payer<br />
  185. 185. Questions réponses<br />

×