N° 158 – SEPTEMBRE 2012La conjoncture maussade observée aupremier trimestre se poursuit au                                ...
2Au deuxième trimestre 2012, la masse                également de 0,1 % (soit 18 000                     L’emploi industri...
3   G A , en %   Fabrication de m atériel de transport        GT, en %            G A , en %       Fabrication de m atérie...
4Graphique 5 : Evolutions de la masse salariale et de l’emploi dans le tertiaire   G A , en %              Masse salariale...
5   G A , en %                 Activités inform atiques                             GT, en %     G A , en %               ...
6Tableau 2 : Evolutions de la masse salariale, de l’emploi et du SMPT* par secteur détaillé d’activité économique (NACE 38...
Acoss Statistiques - Septembre 2012
Acoss Statistiques - Septembre 2012
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Acoss Statistiques - Septembre 2012

212

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
212
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Acoss Statistiques - Septembre 2012"

  1. 1. N° 158 – SEPTEMBRE 2012La conjoncture maussade observée aupremier trimestre se poursuit au LA MASSE SALARIALE ET L’EMPLOIdeuxième. L’emploi salarié du secteurprivé évolue sur un rythme légèrement DU SECTEUR PRIVÉ AU DEUXIÈMEnégatif (- 0,1 %) sur chacun des deuxderniers trimestres. Sur un an, l’emploi TRIMESTRE 2012diminue de 0,1 % (soit 18 000 pertesnettes d’emploi). Graphique 1 : Glissement annuel (GA) et glissement trimestriel (GT) de la masseLe salaire moyen par tête (SMPT) continue salariale et de l’emploi du secteur privéquant à lui de croître ce trimestre (+ 0,6 %après + 0,7 % au premier trimestre 2012, GA , en % Masse salariale du secteur privé GT, en %soit + 2,3 % sur un an). 10 2,5 8 2,0Ainsi, la masse salariale augmente de0,5 % au deuxième trimestre 2012. Sur un 6 1,5an, elle progresse de 2,4 % (après + 2,7 % 4 1,0au trimestre précédent). 2 0,5Dans l’industrie, l’emploi diminue de 0 0,00,2 % ce trimestre, comme au trimestre -2 -0,5précédent. Sur un an, les effectifs salariés -4 -1,0reculent de 0,5 %. -6 -1,5Dans la construction, l’emploi serait 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011stable ce trimestre (- 0,0 % après - 0,5 %au trimestre précédent). Sur un an, les G A , en % Em ploi du secteur privé GT, en %effectifs diminuent de 0,8 %. 6 1,5Au deuxième trimestre 2012, les effectifs 4 1,0salariés sont en léger recul dans le 2 0,5tertiaire (- 0,1 %, soit + 0,1 % sur un an).Cette évolution provient d’une situation 0 0,0contrastée. L’emploi progresse encoredans le tertiaire hors intérim (à un rythme -2 -0,5de 0,1 % pour chacun des quatre dernierstrimestres), en particulier dans les -4 -1,0secteurs de l’hébergement–restauration -6 -1,5(+ 0,7 %) et des arts et spectacles 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011(+ 0,6 %). A l’inverse, l’emploi intérimaire Source : Acoss-Urssafcontinue de diminuer (- 4,0 % audeuxième trimestre, soit - 8,7 % sur un Tableau 1 : Masse salariale et emploi du secteur privé au deuxième trimestre 2012an).Au niveau régional, l’emploi continue de En Glissement trimestriel (en %) Glissement annuel èmeprogresser, en rythme annuel, dans les Dom niveau 2011 2011 2011 2012 2012 au 2 trimestre 2012 T2 2012 (en %)(hors Martinique) et les régions du sud de la T2 T3 T4 T1 T2métropole, ainsi qu’en Ile-de-France. En Masse salariale (en Md€) 128,4 0,8 0,4 0,7 0,7 0,5 2,4revanche, la plupart des régions du nord etdu centre enregistrent des baisses Emploi fin de trimestre 17,9 0,2 0,0 0,1 -0,1 -0,1 -0,1 (en millions)d’effectifs sur un an. Emploi moyen 17,9 0,3 0,1 0,1 0,0 -0,1 0,0 (en millions) Salaire mensuel moyen par tête 2 389 0,5 0,3 0,7 0,7 0,6 2,3 (en €) Indice des prix à la 0,5 0,0 0,8 0,9 0,1 1,9 consommation hors tabac Sources : Acoss-Urssaf ; Insee – Indice des prix Données provisoires pour le dernier trimestre et révisées pour les trimestres précédents (encadré). Acoss - Direction des Statistiques, des Etudes et de la Prévision
  2. 2. 2Au deuxième trimestre 2012, la masse également de 0,1 % (soit 18 000 L’emploi industriel recule quant à lui desalariale augmente de 0,5 %, à un destructions nettes d’emploi), après des 0,2 % au deuxième trimestre 2012, soitrythme légèrement plus faible que les rythmes annuels de moins en moins le même rythme que celui observé audeux trimestres précédents (+ 0,7 %) marqués (+ 0,2 % au trimestre trimestre précédent.(graphique 1 et tableau 1). précédent et + 0,7 % fin 2011). Le salaire moyen par tête (SMPT)Le ralentissement tendanciel entamé il y Au deuxième trimestre 2012, l’emploi se augmente de 0,6 % au deuxièmea un an se poursuit : le glissement stabilise dans la construction (graphique trimestre 2012 et de 2,3 % sur un an.annuel est de + 2,4 % ce trimestre, 4 et tableau 1) et est en légère baisseaprès + 2,7 % au premier trimestre 2012 dans le tertiaire (graphique 5 et tableauet + 3,4 % sur les deux derniers 1) (- 0,1 %). Toutefois, le tertiaire horstrimestres 2011. intérim connaît une progression de l’emploi de 0,1 %. En revanche, leL’emploi décroît légèrement ce trimestre secteur intérimaire continue de perdre(- 0,1 %), comme au trimestre des effectifs (- 4,0 % après - 2,9 % auprécédent. Sur un an, l’emploi baisse premier trimestre).Graphique 2 : Evolutions de la masse salariale et de l’emploi de l’industrie GA, en % Masse salariale de lindustrie GT, en % GA , en % Em ploi dans lindustrie GT, en % 8 2,0 4 1,0 2 0,5 4 1,0 0 0,0 0 0,0 -2 -0,5 -4 -1,0 -4 -1,0 -6 -1,5 -8 -2,0 -8 -2,0 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Source : Acoss-UrssafGraphique 3 : Evolutions de la masse salariale et de l’emploi dans quelques secteurs industriels GA , en % Industrie agro-alim entaire GT, en % G A , en % Industrie agro-alim entaire GT, en % 6 1,5 4 1,0 1,0 4 2 0,5 0,5 2 0 0,0 0,0 0 -2 -0,5 -0,5 -2 -1,0 -4 -1,0 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 G A , en % Fabrication de m achines et équipem ents GT, en % G A , en % Fabrication de m achines et équipem ents GT, en % 12 3,0 4 1,0 8 2,0 2 0,5 0 0,0 4 1,0 -2 -0,5 0 0,0 -4 -1,0 -4 -1,0 -6 -1,5 -8 -2,0 -8 -2,0 - 12 -3,0 - 10 -2,5 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 115 – DECEMBRE 2010 N° 158 – SEPTEMBRE 2012
  3. 3. 3 G A , en % Fabrication de m atériel de transport GT, en % G A , en % Fabrication de m atériel de transport GT, en % 16 4,0 4 1,0 12 3,0 2 0,5 8 2,0 0 0,0 4 1,0 -2 -0,5 0 0,0 -4 -1,0 -4 -1,0 -6 -1,5 -8 -2,0 - 12 -3,0 -8 -2,0 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Source : Acoss-UrssafL’emploi industriel poursuit sa baisse Seuls trois secteurs industriels créent La fabrication de machines et encore des emplois : la fabrication de équipements créait des emplois depuisDans l’industrie, la masse salariale matériels de transports (+ 0,1 %), tiré le début de l’année 2011. Elle perd cecontinue d’augmenter (+ 0,6 %) mais par les activités aéronautiques et trimestre 0,3 % de ses effectifs salariés.plus modérément qu’au trimestre spatiales (+ 0,9 %), et les secteurs de laprécédent (+ 1,6 %). distribution d’eau (+ 0,3 %) et de La baisse de l’emploi se poursuit dans l’énergie (+ 0,8 %), qui sont moins liés les autres secteurs, dont l’industrieLa baisse d’emploi entamée début 2012 chimique (- 0,2 %), l’habillement, textile au cycle conjoncturelse poursuit ce trimestre à un rythme et cuir (- 0,3 %), la métallurgie (- 0,3 %),identique à celui du trimestre précédent l’industrie des plastiques (- 0,6 %) et le(- 0,2 %, soit 5 400 postes de moins). secteur du bois et papier (- 0,7 %).Graphique 4 : Evolutions de la masse salariale et de l’emploi dans le secteur de la construction G A , en % Masse salariale du BTP GT, en % GA , en % Em ploi du BTP GT, en % 16 4,0 6 1,5 12 3,0 4 1,0 8 2,0 2 0,5 4 1,0 0 0,0 0 0,0 -2 -0,5 -4 -1,0 -4 -1,0 -8 -2,0 -6 -1,5 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Source : Acoss-UrssafL’emploi de la construction se stabilise Ce trimestre, l’emploi diminue de 0,1 % dégrade dans les travaux dinstallation dans la construction de bâtiments, tirée électrique (- 0,2 %), les travaux deDans le secteur de la construction, la par la baisse des effectifs dans la maçonnerie générale (- 0,4 %) et lesdégradation globale observée depuis un construction de maisons individuelles travaux d’installation déquipementsan se poursuit : la masse salariale baisse (- 0,2 %). La promotion immobilière de thermiques et de climatisation (- 0,6 %).de 0,3 % ce trimestre (après une stabilité logements (+ 0,2 %) et la constructionau premier trimestre 2012). Elle progresse d’autres bâtiments (+ 0,1 %) restent quant Dans le génie civil l’emploi progresse deau rythme annuel de 0,8 %, comme au à elles créatrices d’emploi ce trimestre. 0,1 % ce trimestre, grâce notamment à latrimestre précédent. bonne tenue des activités de la Dans les travaux de construction construction de réseaux électriques et deAu deuxième trimestre 2012, l’emploi de la spécialisés (- 0,0 %), l’emploi s’améliore télécommunications (+ 0,3 %) et celles deconstruction serait stable après un an dans les travaux d’installations d’eau et de la construction de routes et autoroutesd’érosion. Sur un an, le repli est de 0,8 % gaz (+ 0,4 %) et les travaux de peinture et (+ 0,1 %).(12 000 postes nets supprimés). vitrerie (+ 0,1 %). En revanche, il se 115 – DECEMBRE 2010 N° 158 – SEPTEMBRE 2012
  4. 4. 4Graphique 5 : Evolutions de la masse salariale et de l’emploi dans le tertiaire G A , en % Masse salariale du tertiaire GT, en % GA , en % Em ploi dans le tertaire GT, en % 10 2,5 6 1,5 8 2,0 4 1,0 6 1,5 4 1,0 2 0,5 2 0,5 0 0,0 0 0,0 -2 -0,5 -2 -0,5 -4 -1,0 -6 -1,5 -4 -1,0 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Source : Acoss-UrssafGraphique 6 : Evolutions de la masse salariale et de l’emploi dans plusieurs secteurs tertiaires G A , en % Intérim GT, en % G A , en % Intérim GT, en % 40 10,0 40 10.0 30 7,5 30 7.5 20 5,0 20 5.0 10 2,5 10 2.5 0 0,0 0 0.0 - 10 -2,5 - 10 -2.5 -20 -5,0 -20 -5.0 -30 -7,5 -30 -7.5 -40 -10,0 -40 -10.0 - 50 -12,5 - 50 -12.5 -60 -15,0 -60 -15.0 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 GA , en % Com m erce GT, en % GA , en % Com m erce GT, en % 10 2,5 4 1,0 8 2,0 3 0,8 2 0,5 6 1,5 1 0,3 4 1,0 0 0,0 2 0,5 -1 -0,3 0 0,0 -2 -0,5 -2 -0,5 -3 -0,8 -4 -1,0 -4 -1,0 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 G A , en % Hébergem ent-restauration GT, en % G A , en % Hébergem ent-restauration GT, en % 8 3,0 8 2,0 6 1,5 6 2,0 4 1,0 4 1,0 2 0,5 2 0,0 0 0,0 0 -1,0 -2 -0,5 -2 -2,0 -4 -1,0 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 115 – DECEMBRE 2010 N° 158 – SEPTEMBRE 2012
  5. 5. 5 G A , en % Activités inform atiques GT, en % G A , en % Activités inform atiques GT, en % 20 5,0 16 4,0 16 4,0 12 3,0 12 3,0 8 2,0 8 2,0 4 1,0 4 1,0 0 0,0 0 0,0 -4 -1,0 -4 -1,0 -8 -2,0 -8 -2,0 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 G A , en % Activités financières et dassurance GT, en % GA , en % Activités financières et dassurance GT, en % 12 12,0 3 1,5 9 9,0 2 1,0 6 6,0 1 0,5 3 3,0 0 0,0 0 0,0 -3 -3,0 -1 -0,5 -6 -6,0 -2 -1,0 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 G A , en % Activités im m obilières GT, en % G A , en % Activités im m obilières GT, en % 12 3,0 6 1,5 10 2,5 4 1,0 8 2,0 6 1,5 2 0,5 4 1,0 2 0,5 0 0,0 0 0,0 -2 -0,5 -2 -0,5 -4 -1,0 -4 -1,0 -6 -1,5 -6 -1,5 -8 -2,0 - 10 -2,5 -8 -2,0 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Source : Acoss-UrssafDans le tertiaire, l’emploi est tiré à la Dans le tertiaire hors intérim, l’emploi L’emploi dans le secteur des transportsbaisse par l’intérim progresse de 0,1 % au deuxième et entreposage augmente de 0,2 % au trimestre 2012, soit un rythme deuxième trimestre 2012.La masse salariale du secteur tertiaire comparable à celui observé aux 3augmente de 0,6 % au deuxième trimestres précédents. Sur un an, la Dans les secteurs du commerce et detrimestre 2012 après + 0,5 % au l’édition audiovisuel, l’emploi est stable progression cumulée est de 0,5 %.trimestre précédent. Sur un an, elle (+ 0,0 %) ce trimestre.progresse de 2,4 %. Les secteurs les mieux orientés sont l’hébergement – restauration (+ 0,7 %), En revanche, les effectifs diminuentL’emploi tertiaire est en légère baisse tiré par la restauration (+ 1,1 %), les arts et dans l’administration publique, les(- 0,1 %) après un premier trimestre spectacles (+ 0,6 %), les activités informa- activités financières et d’assurance etstable. Sur un an, les effectifs du tiques (+ 0,5 %) et les activités juridiques, les autres activités de servicestertiaire augmentent de 0,1 %. (respectivement - 0,2 %, - 0,2 % et - 0,3 %). de conseil et d’ingénierie (+ 0,4 %). La baisse est plus marquée, comme auxCe recul résulte principalement d’une forte Des hausses sont également enregistrées trimestres précédents, dans les activitésbaisse de l’emploi intérimaire. En effet, dans les secteurs moins soumis aux immobilières (- 1,1 %), les télécommu-celui-ci diminue de 4,0 %, confirmant le fluctuations du cycle conjoncturel : nications (- 0,5 %).retournement observé depuis le printemps l’éducation (+ 0,3 %), l’action sociale et2011. Sur un an, on observe un repli hébergement médico-social (+ 0,3 %), les Le salaire moyen par tête du tertiairecumulé de 8,7 %. progresse de 0,7 % ce trimestre (+ 2,1 % activités pour la santé humaine (+ 0,2 %). en glissement annuel). 115 – DECEMBRE 2010 N° 158 – SEPTEMBRE 2012
  6. 6. 6Tableau 2 : Evolutions de la masse salariale, de l’emploi et du SMPT* par secteur détaillé d’activité économique (NACE 38) Masse salariale Emploi SMPT* Niveau GA Niveau GA Niveau GT GA Secteurs GT (%) (%) (M€) GT (%) (%) (milliers) (%) (%) moyen (NACE 38) (€) 2011 2011 2011 2012 2012 2012 2012 2011 2011 2011 2012 2012 2012 2012 2012 2012 2012 T2 T3 T4 T1 T2 T2 T2 T2 T3 T4 T1 T2 T2 T2 T2 T2 T2 BZ Industries extractives 1,0 1,5 1,2 -0,5 1,3 3,6 0,2 0,1 -0,4 0,1 -0,1 -0,5 -0,9 25 1,6 4,2 2 791 CA Industries agro-alimentaires 1,0 0,3 0,6 0,9 0,5 2,3 3,2 0,0 -0,3 -0,1 -0,3 0,0 -0,8 498 0,7 3,1 2 150 CB Habillement, textile et cuir -0,3 -0,4 0,1 0,8 -0,3 0,2 0,8 -0,3 -0,8 -0,7 -0,9 -0,3 -2,7 114 0,3 3,0 2 263 CC Bois et papier 0,2 -0,5 0,2 -0,9 -0,2 -1,3 1,5 -0,6 -0,5 -0,9 -1,0 -0,7 -3,1 199 0,7 1,8 2 453 CD Cokéfaction et raffinage 2,9 -1,5 2,0 -1,4 1,3 0,3 0,2 -4,2 -0,8 -0,5 0,1 -0,5 -1,6 12 1,5 3,9 4 370 CE Industrie chimique -1,2 -0,6 -0,6 1,7 -0,7 -0,1 1,4 0,0 -0,2 -0,8 -0,6 -0,2 -1,8 139 -0,3 1,5 3 433 CF Industrie pharmaceutique 0,8 0,9 1,6 0,6 -2,0 1,0 0,9 -0,2 -0,4 -0,5 0,1 -0,1 -0,9 80 -2,0 2,0 3 686 Industrie des plastiques et autres produits CG non minéraux 0,8 -0,2 0,4 0,8 0,0 1,0 2,3 -0,2 -0,2 -0,4 -0,5 -0,6 -1,8 298 0,6 2,7 2 619 Métallurgie et fabrication de produits CH métalliques 0,7 -0,2 0,4 1,0 0,0 1,3 3,2 0,2 -0,2 0,0 -0,3 -0,3 -0,8 405 0,4 1,8 2 603 Fabrication de produits informatiques, CI électron. et optiques 1,1 -0,6 0,2 -0,1 2,0 1,5 1,5 -0,3 -0,2 0,1 0,1 -0,5 -0,5 140 2,2 1,9 3 656 CJ Fabrication déquipements électriques 0,7 -0,1 -0,3 2,0 -0,7 0,9 1,1 0,0 -0,1 -0,6 -0,5 -0,3 -1,5 121 -0,3 2,2 2 925 Fabrication de machines et équipements CK n.c.a. 1,7 0,1 1,7 1,1 1,4 4,3 1,7 0,6 0,5 0,3 0,3 -0,3 0,8 190 1,4 3,0 2 977 CL Fabrication de matériels de transport 3,5 -1,2 1,1 1,0 2,2 3,2 3,6 0,5 0,6 0,6 0,3 0,1 1,6 366 2,0 1,4 3 313 Autres industries manuf. ; réparation et CM installation machines 1,0 0,1 0,6 1,0 0,2 1,9 2,2 0,0 0,2 0,0 -0,6 -0,2 -0,6 279 0,6 2,5 2 597 Produc. distribution délectricité, gaz, vapeur DZ et air conditionné 0,7 0,9 0,3 13,8 0,0 15,2 2,1 0,2 0,3 0,3 0,6 0,8 2,0 174 -0,7 13,2 4 118 Production et distribution deau, EZ assainissement 1,7 1,0 0,6 1,6 0,6 3,9 1,2 0,6 0,7 0,6 0,4 0,3 1,9 176 0,3 1,7 2 349 FZ Construction -0,3 0,1 1,1 0,0 -0,3 0,8 9,0 -0,2 -0,1 -0,3 -0,5 0,0 -0,8 1 478 -0,1 1,7 2 041 Commerce, réparation dautomobiles et de GZ motocycles 0,8 0,2 0,4 1,1 0,6 2,3 20,0 0,2 0,0 0,2 -0,1 0,0 0,1 3 042 0,6 2,1 2 192 HZ Transports et entreposage 1,0 -0,1 0,6 1,1 0,3 1,9 10,0 0,0 0,0 -0,2 -0,1 0,2 -0,2 1 380 0,3 2,1 2 416 IZ Hébergement et restauration 1,8 1,2 0,2 0,8 0,8 3,1 4,9 1,0 0,7 -0,2 -0,1 0,7 1,1 1 022 0,5 1,9 1 621 JA Edition et audiovisuel 1,6 0,5 0,4 -0,9 1,1 1,0 2,3 0,5 -0,2 -0,5 -1,6 0,0 -2,3 221 1,9 3,2 3 468 JB Télécommunications -0,2 0,4 0,0 0,8 -0,3 1,0 1,4 -0,2 -0,9 -0,5 0,1 -0,5 -1,8 147 -0,1 2,7 3 149 JC Activités informatiques 1,4 2,5 1,1 0,9 1,0 5,5 3,8 1,1 1,1 0,9 0,5 0,5 3,0 349 0,5 2,2 3 651 KZ Activités financières et dassurance 0,9 1,2 0,6 -2,5 3,9 3,1 8,7 0,3 0,3 0,4 -0,1 -0,2 0,6 761 4,0 2,3 3 796 LZ Activités immobilières 0,4 -0,2 -0,2 0,6 -2,3 -2,0 1,7 -0,3 -1,1 -1,0 -0,7 -1,1 -3,9 239 -1,4 1,5 2 362 MA Activités juridiques, de conseil et dingénierie 1,1 1,2 1,5 0,5 1,0 4,4 9,5 0,8 0,7 0,8 0,3 0,4 2,2 925 0,7 2,0 3 414 MB Recherche et développement 1,0 0,5 0,2 2,6 -1,3 2,0 1,5 0,2 0,0 0,1 0,5 0,2 0,8 158 -1,7 1,1 3 242 MC Autres activités scientifiques et techniques 1,0 0,9 0,2 1,6 -0,7 2,0 1,5 0,5 0,3 -0,4 -0,4 0,0 -0,5 207 -0,5 2,3 2 475 Activités de services administratifs et de NZ soutien 2,4 -1,9 2,1 0,0 0,1 0,3 9,9 0,2 -0,9 0,7 -0,6 -1,5 -2,3 1 787 1,2 1,8 1 826 OZ Administration publique 1,5 0,8 -0,1 -1,6 3,1 2,1 2,0 -0,3 -0,4 -0,4 -0,2 -0,2 -1,2 179 3,3 3,4 3 687 PZ Education 1,2 -0,1 0,4 0,8 -0,2 0,9 1,6 -0,1 0,2 0,1 -0,1 0,3 0,4 305 -0,2 0,6 1 788 QA Activités pour la santé humaine 0,6 0,4 0,6 1,2 0,5 2,7 3,5 0,1 0,2 0,2 0,7 0,2 1,3 556 0,1 1,4 2 088 QB Action sociale et hébergement médico-social 0,7 0,3 0,8 1,7 1,0 3,9 5,0 0,4 0,3 0,4 0,9 0,3 2,0 1 075 0,4 1,9 1 557 RZ Arts, spectacles et activités récréatives 1,2 0,3 -0,3 3,0 0,6 3,7 1,7 -0,2 -0,3 -0,5 0,6 0,6 0,5 282 0,0 3,7 1 984 SZ Autres activités de services 0,1 -0,7 0,6 1,8 -0,9 0,7 3,2 -0,5 -0,4 -0,2 0,3 -0,3 -0,6 565 -0,9 1,4 1 891 Activités diverses et non classées 0,3 0,7 1,5 0,2 -2,2 0,2 0,2 -0,1 -0,4 0,8 -0,2 -1,0 -0,8 20 -1,6 0,7 2 481 Total 0,8 0,4 0,7 0,7 0,5 2,4 128,4 0,2 0,0 0,1 -0,1 -0,1 -0,1 17 910 0,6 2,3 2 389 Total hors intérim 0,8 0,5 0,7 0,7 0,6 2,6 124,6 0,2 0,1 0,1 0,0 0,1 0,2 17 308 0,6 2,3 2 400 Industrie 1,2 -0,2 0,7 1,6 0,6 2,8 27,2 0,1 0,0 -0,1 -0,2 -0,2 -0,5 3 215 0,8 3,2 2 815 Construction -0,3 0,1 1,1 0,0 -0,3 0,8 9,0 -0,2 -0,1 -0,3 -0,5 0,0 -0,8 1 478 -0,1 1,7 2 041 Tertiaire (y compris intérim) 0,9 0,5 0,7 0,5 0,6 2,4 92,1 0,3 0,0 0,1 0,0 -0,1 0,1 13 204 0,7 2,1 2 325 Intérim 2,8 -2,3 1,7 -1,7 -3,1 -5,4 3,8 -0,1 -2,5 0,5 -2,9 -4,0 -8,7 605 0,3 1,5 2 043 Associations 0,2 -0,1 0,4 1,4 0,5 2,2 8,7 -0,3 -0,2 0,0 0,3 0,0 0,1 1 730 0,3 2,3 1 675* Salaire moyen par tête Source : Acoss-Urssaf 115 – DECEMBRE 2010 N° 158 – SEPTEMBRE 2012

×