• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Nos projets   projets 1 a - etude de marché - bébézine - dossier
 

Nos projets projets 1 a - etude de marché - bébézine - dossier

on

  • 1,031 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,031
Views on SlideShare
1,031
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
22
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Nos projets   projets 1 a - etude de marché - bébézine - dossier Nos projets projets 1 a - etude de marché - bébézine - dossier Document Transcript

    • RAYNAL MargauxSEGURET JulietteTHEUROT EliseVITTORI Marion
    • Introduction :Bébézine est un bimestriel gratuit distribué dans la région Rhône-Alpes. Il est destiné auxjeunes mamans, aux femmes enceintes et aux jeunes couples qui s’interrogent sur la petiteenfance. Sa diffusion passe aujourd’hui par le secteur médical et les secteurs en rapportavec la petite enfance. Le contenu du magazine est entièrement dédié aux jeunes enfants etaux jeunes parents. Bébézine s’appuie sur trois supports différents : papiers, audio etInternet. En effet, en plus du magazine, il existe un site Internet Bébézine et une chroniqueradiophonique sur la radio Lyonnaise Radio Scoop tous les mercredi de 10h45 à 11h15. Laproblématique marketing de Bébézine consistait à étudier la notoriété du magazine sur sesdifférents supports de communication. Le problème marketing qui en résulte est donc lacommunication autour du magazine, sa notoriété et son contenu. Afin de répondre à ces différentes questions, nous avons réalisé plusieurs études :documentaires, qualitatives et quantitatives. Nous analyserons leurs résultats en quatrephases. D’abord nous nous concentrerons sur Bébézine : Bébézine sur son marché, cest-à-dire sur le marché des magazines sur l’éducation destinés aux jeunes parents. Nousprésenterons ensuite notre projet d’étude puis les analyses qui en découlent. Enfin, nousproposerons les préconisations nécessaires pour accroître notoriété du magazine, du siteInternet et de la chronique radio.
    • L’entreprise sur son marchéPrésentation de l’entreprise Bébézine est un magazine bimensuel gratuit, parental et régional, créé en novembre2007. Il est édité par SAYA communication et est dirigé par Carine Vera. C’est un magazinedestiné aux jeunes parents et on constate que la cible est essentiellement composée demamans.Distribution de Bébézine Bébézine est distribué dans plus de 900 points : les pharmacies, dans les mairies,dans les cabinets de gynécologie ou encore dans les laboratoires d’analyses, en règlegénérale dans tous les lieux où sont amenés à se rendre les jeunes ou futurs parents. Onretrouve ce gratuit dans cinq départements de la région Rhône-Alpine : l’Ain, l’Isère, leRhône, la Savoie et la Haute Savoie.Projet et contenu du magazine Ce magazine a avant tout été créé après un constat : les jeunes parents manquentd’informations, en particulier d’informations de proximité. Ce gratuit propose des conseilsprodigués par des professionnels, des témoignages et un grand nombre d’informationspratiques pour les parents d’enfants âgés de 0 à 6 ans. Les rubriques y sont variées et denombreux thèmes sont abordés comme la nutrition, la gynécologie ou la pédiatrie.L’une des raisons du succès du magazine est principalement le fait que les informations qu’ilpropose concernent exclusivement la région Rhône-Alpine et peuvent être mises en pratiqueconcrètement par les lecteurs (adresses de magasin, salons, top jouet ou poucettes).
    • Le site internetLe magazine dispose aussi d’un site internet www.bebezine.fr dans lequel on peut retrouverdes dossiers, des informations sur l’actualité en rapport avec les jeunes enfants et desconseils de parents et de professionnels. Le site internet donne aussi la possibilité auxparents d’échanger sur un forum, de participer à des jeux concours ou encore de faire partiedu club bébézine qui permet de bénéficier d’avantages.La chroniqueD’autre part, le magazine bébézine propose une chronique intitulée La vie des familles surRadio Scoop dans le cadre de l’émission Star People animée par Eddy Gawron. Cettechronique est diffusée le mercredi de 10h45 à 11h15. L’émission est animée par desintervenants professionnels traitant de sujets en rapport avec les enfants.
    • Analyse SWOTOpportunités Menaces  La France a le plus fort taux de  Forte concurrence. natalité d’Europe  Déclin progressif de la natalité. Cf  Manque d’informations concrètes tableau annexe. pour les jeunes parents  Vaste marché autour de l’éducation et du développement des jeunes enfants. Les parents s’intéressent de plus en plus aux besoins et aux bien- être de leurs enfants.  Internet est l’une des principales sources d’informations des jeunes parents.Forces Faiblesses  Magazine gratuit  Manque de notoriété du site internet  Magazine régional, de proximité.  Manque de notoriété de la chronique sur Radio Scoop.  Format petit et original, apprécié par les lecteurs.  La gratuité peut être perçue comme une faiblesse.  Informations claires et qui peuvent être mise en pratique.  Réseau de distribution pas assez développé dans certains  Variété des thèmes abordés. départements (Savoie, Haute- Savoie).  Vaste réseau de distribution.  Variété des supports.
    • Les principaux concurrents du magazine Bébézine On peut identifier des concurrents directs au magazine Bébézine car d’autresmagazines gratuits s’adressent aux jeunes parents sur la région lyonnaise. Grains de sel, le guide urbain de familles, est diffusé dans 650 points del’agglomération lyonnaise, Saint-Étienne, Villefranche-sur-Saône et Vienne. On peut letrouver dans les centres culturels comme les musées, cinémas, bibliothèques ainsi que dansles mairies, les maisons de l’enfance, les écoles primaires, les boutiques pour enfants, lesmaternités, les crèches, enfin le magazine propose un abonnement.Il propose une sélection de bons plans et d’activités culturelles à faire en famille sur larégion lyonnaise et met à disposition des lecteurs un agenda au jour le jour. Bulles de gones est un gratuit bimensuel qui parait sur Lyon. Il s’adresse aux jeunesparents pour leur fournir des bons plans sur la région ainsi que des informations pratiques. Ilpropose aussi des dossiers sur un thème spécifique dans chaque exemplaire par exemple surle cirque pour les enfants dans le numéro 53. D’autres gratuits existent comme Info bébé et info crèche également destinésaux jeunes parents et donnant des informations pratiques sur le développement desenfants. Il est distribué exclusivement dans les crèches. Un gratuit bimestriel intitulé Bubble mag propose des lieux où se rendre avec sesenfants, ou des produits destinés aux enfants de 0 à10 ans mais uniquement sur la régionparisienne. Il est diffusé dans 10 grandes métropoles comme Paris, Lille, Lyon ou Marseille etpropose un supplément de 4 pages donnant des informations pratiques sur la ville dediffusion.En revanche de nombreux autres magazines adressés à la même ou a une cible proche ettraitant de sujets plus ou moins identiques existent.
    • On peut notamment distinguer le mensuel Enfant Magazine qui est destiné auxjeunes ou futures mamans et qui dispense des conseils de spécialistes, des témoignages deparents ainsi que des informations pratiques concernant le développement des enfants de 0à 6 ans. Il existe aussi le magazine Neuf mois magazine qui s’adresse comme son titrel’indique aux femmes enceintes et qui leur donne des conseils pour vivre au mieux leurgrossesse. Le concurrent principal en matière de parts de marché est le mensuel Parents qui estconsidéré comme le leadeur principal en matière de presse familiale et qui vise la mêmecible que le magazine Bébézine cest-à-dire les jeunes ou futurs parents. De plus les sujetsqu’il propose sont développés autour de l’épanouissement de l’enfant de 0 à 6 ans. CommeBébézine il propose aux parents des informations sur l’éducation de leurs enfants, desconseils de spécialistes, des astuces et des témoignages de parents. Il existe aussi sur le marché, FAMILI, un magazine mensuel qui s’adresse aux jeunesparents et que l’on peut trouver en kiosque. Il propose des dossiers sur des thèmes variéscomme la grossesse, la nutrition, l’allaitement… On note la présence sur le marché, du magazine Psycho Enfant un magazine quis’adresse à un plus large public car il traite de la psychologie des enfants de 0 à 16 ans ainsique du bien être des parents il est donc moins proche des sujets abordés pas le gratuitBébézine. On peut aussi identifier des concurrents dans d’autres régions dans la perspective oùle gratuit Bébézine souhaite se développer dans d’autres régions. En effet il existe dans larégion lilloise un gratuit Question parents qui s’adresse à la même cible que Bébézine.
    • La matrice concurrentielle Informations de proximité et pratiques Informations générales
    • La concurrence au niveau du site internet On note la présence sur internet du site Babyfrance.com qui s’adresse aux jeunesmamans afin des les accompagner dans leur grossesse puis de leur donner des conseilsconcernant le développement de leurs enfants, contrairement au site de Bébézine, ilpropose du shopping en ligne. En règle générale le site internet est soumis à une forte concurrence car la plupartdes magazines ont un site internet. Par exemple bullesdegones.com qui propose différentesactivités et sorties à faire en famille sur la région lyonnaise. Ou encore famili.fr, le site desfuturs et jeunes parents, qui propose des articles sur des thèmes variés, un forum ainsi quedes sondages, des jeux concours ou encore une boutique en ligne. Il faut aussi prendre en compte les sites des grandes marques comme blédina.comprincipalement basé sur l’alimentation. On peut aussi citer pampers.fr qui propose desactivités à faire avec ses enfants ou des informations sur la grossesse.La concurrence au niveau de l’émission de radio Il existe une radio dédiée aux parents et à la famille Parenthèse radio « la radio desparents et de toute la famille ». Cette radio propose aux parents de poser des questions ou deconfronter leurs opinions en direct. Elle permet d’écouter différentes émissions comme « Café etChocolat » ou encore « Les P’tits Loups ». On peut écouter Parenthèse radio sur la FM dans l’estparisiens, à Creil sur 101.3, Meaux sur 101.3 et Melun sur 97.6, à Clermont-Ferrand sur 88.1,Limoges sur 90.5, Dijon sur 94.1, Marseille sur 103.1, Troyes sur 93.4, Tours sur 98 .2, Toulouse sur90.5, à Amiens sur 88.4, à Caen 98.7, le Mans 87.6, et à Laval 87.6.La typologie clientLa cible du magazine Bébézine est formée de jeunes ou futurs parents vivant dans la régionRhône-alpines. Il est principalement lu par des jeunes femmes mamans ou futures maman.
    • Mais certains hommes s’y intéressent aussi. On note aussi que des grands parents lisent lemagazine afin de transmettre les informations à leurs enfants.Des professionnels de la santé et de la petite enfance le consultent aussi. Ils s’assurent de lafiabilité des informations contenues dans le magazine car ils s’en sont les prescripteurs.Evolution du marchéBébézine est un gratuit régional distribué seulement dans la région Rhône-Alpes qui est la deuxièmerégion française la plus peuplée et comprend six millions d’habitants. Naissances vivantes domiciliées (1)Départements et régions 2006 2007Ain 7 228 6 949Ardèche 3 484 3 484Drôme 5 945 5 833Isère 15 830 15 646Loire 9 184 9 222Rhône 24 808 24 465Savoie 4 903 5 000Haute-Savoie 9 124 8 939Rhône-Alpes 80 506 79 538Source INSEEC’est dans le département du Rhône que l’on note le plus grand nombre de naissances. Cependanton remarque une baisse générale des naissances sur toute la région entre 2006 et 2007. Si cettetendance perdure cela pourrait nuire au développement de Bébézine à long terme.
    • Présentation du projet d’étude 1. Pourquoi Bébézine ? Nous avons choisi, dans le cadre de notre étude de marché, le projet du magazine Bébézine suite aux différentes propositions qui nous on été faites car il nous semblait particulièrement intéressant. La problématique de Bébézine était multiple et visait à étudier la notoriété du support face à ses différents canaux de communication. Nous avons donc postulé auprès de Mme Gautrot, notre professeur d’étude de marché, afin d’obtenir cette offre. N’étant pas la seule équipe sur le projet, nous avons rédigé une lettre de motivation et nous avons été sélectionnées par Mme Gautrot pour nous occuper de cette étude de marché. 2. Quel est le Problème Marketing ? Le problème marketing de Bébézine est la communication autour de son magazine ainsi que sa notoriété. Les supports utilisés sont-ils réellement efficaces ? La problématique à résoudre à l’issue de cette étude consiste donc à analyser la notoriété du magazine mais aussi à comprendre les attentes des jeunes parents afin de rendre le magazine plus performant. Nous avons donc contacté Madame Lopes, la directrice marketing de Bébézine afin de prendre un premier rendez-vous. Nous lui avons présenté à cette occasion une première ébauche de questionnaire qui nous semblait être focalisé sur les principaux points de l’étude. Madame Lopes y a apporté plusieurs modifications, notamment celle de répartir les questions en 4 parties, une sur le magazine, une sur le site internet, une autre sur l’émission de radio et une dernière sur des informations personnelles. 3. Comment réaliser le questionnaire ? Nous nous sommes documentées afin de réaliser le questionnaire en nous procurant les anciens numéros de Bébézine, en consultant le site internet pour découvrir toutes ses fonctions ainsi qu’en écoutant les podcasts de l’émission animée par Bébézine sur Radio Scoop. Nous nous sommes toutes retrouvées ensuite afin d’établir le questionnaire final en ciblant les
    • points les plus pertinents. Nous avions pour projet d’administrer le questionnaire non seulement à des futurs ou jeunes parents mais aussi à des professionnels tels que des médecins, sages- femmes, psychologues ou pédiatres qui sont en contact direct avec le milieu de l’enfance. Nous avons aussi remarqué que ces professionnels apportaient leur contribution au magazine car certains de fonds sont rédigés par eux. Finalement, nous n’avons administré le questionnaire qu’aux parents car Madame Lopes a exprimé le souhait que ce questionnaire soit distribué à l’occasion du salon Baby, évènement qui se tient à Lyon pour la deuxième fois et qui rassemble plus de 5000 familles en 2 jours. Notre cœur de cible étant les parents ou jeunes parents, nous étions certaines de réunir le nombre de questionnaires administrés minimum (cf. 4. Méthodologie). Après l’élaboration finale du questionnaire sous Sphinx, auquel nous avons rajouté une question concernant la newsletter, l’entreprise a pris en charge l’impression des exemplaires nécessaires et nous avons participé au salon baby les samedi 28 et dimanche 29 février à l’espace double mixte à Villeurbanne. 4. Méthodologie Nous avions comme contrainte la population mère qui était les jeunes parents ainsi que lesparents et nous devions administrer le maximum de questionnaires.Nous avions un objectif de 500 questionnaires à administrer lors du week-end, dans le but detoucher au moins 10% des familles présentes et nous avons pu en comptabiliser 200 de plus.Afin d’obtenir cinq minutes du temps des passants, nous leur offrions un lot de deux sucettes, desanciens magazines Bébézine et le dernier numéro en exclusivité.Une fois l’étape du salon terminée, nous nous sommes réparti 175 questionnaires chacune afin derentrer les réponses sur le logiciel et de les analyser.Nous allons, dans la suite de ce rapport, présenter l’entreprise Bébézine et son marché, exposer lestris à plat ainsi que les tris croisés des réponses aux questionnaires et proposer les préconisationspermettant d’augmenter la notoriété de Bébézine.Résultats de l’enquête : a. Notre questionnaire
    • MagazineConnaissez-vous le magazine Bébézine ? Quelles autres informations aimeriez-vous trouver dans le 1.Oui 2.Non magazine Bébézine?Lisez-vous le magazine Bébézine ? 1.Oui 2.NonOù trouvez-vous Bébézine ? Que pensez-vous du contenu du magazine ?Quest-ce quil vous plaît dans Bébézine ? Feriez-vous plus confiance à un magazine payant qua un magazine gratuit ? 1.Oui 2.NonSite internetConnaissez-vous le site internet de Bébézine ? Sur le site internet, que préférez-vous ? 1.Oui 2.Non 2.Le forum de discution 1.Lire les articles entre parentsAvez-vous déjà surfé sur le site internet de Bébézine ? 4.Le club bébézine et ses 1.Oui 2.Non 3.Les jeux concours avantagesSi oui, que pensez-vous des informations contenues sur le site ? 5.Autres Si Autres, précisez : Selon vous, que manque t-il sur le site Bébézine ?Radio ScoopSavez-vous que Bébézine anime une émission à la radio ? Quel sujet vous a le plus marqué ? 1.Oui 2.NonAvez-vous déjà écouté lémission de Bébézine sur Radio Scoop? 1.Oui 2.Non De quels sujets aimeriez-vous entendre parler lors de lémission ?Quel jour écoutez-vous lémission ? 2.Le samedi lors de la 1.Le mercredi rediffusion 3.En podcast sur le site de radio ScoopVotre identitéQuel est votre sexe ? Dans quelle tranche dâge vous situez-vous ? 1.Masculin 2.Féminin 1.Moins de 18ans 2.18-24Quel est votre métier ? 3.25-29 4.30-35 5.36 et +Combien avez-vous denfants ? Souhaitez-vous vous abonner à la newsletter de Bébézine ? 1.Oui 2.NonAttendez-vous un enfant ? Si oui, quelle est votre adresse e-mail ? 1.Oui 2.NonQuel est votre code postal ?
    • b. Analyses des réponses de tous les interrogés :Question : Connaissez-vous le magazine Bébézine ?Ainsi, 60% des interrogés connaissaient le magazine Bébézine. De plus, en caractérisant ces individusnous observons les tendances suivantes : - Il y a presque autant de femmes enceintes (60%) que de femmes non enceintes (40%) qui connaissent le magazine. Ainsi, cela signifie que Bébézine arrive à toucher un très large public chez les femmes en contact avec le monde des naissances qu’elles le soient parce qu’elles vont avoir un enfant ou parce qu’elles en ont eu. - Sur ces personnes qui connaissent le magazine, 78% viennent du Rhône, 10% de l’Isère et 9% de l’Ain. Ainsi, ces départements de la région Rhône Alpes. Ainsi, nous pouvons noter le fait que Bébézine n’a pas autant de notoriété en Savoie et la Haute Savoie que dans le Rhône. - Enfin, nous notons le fait que 70% des personnes qui connaissent le magazine Bébézine sont des employés, 10% des cadres supérieurs et 7% des parents au foyer.Question : Connaissez-vous le site internet de Bébézine ?Ainsi, nous constatons que la notoriété du site internet est très faible. En effet, seulement 16,6% desinterrogés le connaissait.Caractérisons ces individus pour comprendre quel public connait ou non le site : - Sur les 16,6 % des personnes qui connaissaient le Magazine, 96% connaissent le site internet. Ainsi, le magazine est un bon moyen de promouvoir le site internet. - De plus, sur les 117 personnes qui connaissent le site internet, 86 sont des employés, 12 des parents au foyer et 9 des cadres supérieurs.
    • Question : Savez-vous que Bébézine anime une émission de Radio sur Radio Scoop ?Ainsi, nous constatons que la notoriété de la radio, comme le site internet, est très faible. En effet,89% des interrogés ne la connaissent pas. Pour comprendre qui sont les personnes qui connaissent laradio, caractérisons les encore une fois : - Sur les 8% des personnes qui connaissent la radio, 87% connaissent le magazine. C’est donc là aussi que le magazine est un bon moyen de promotion pour la radio. - De plus, sur les 8% des personnes qui connaissent la radio, 70 % connaissaient le site internet ce qui montre, là aussi, que le site internet peut être un bon moyen de promotion de l’émission de radio.Question : Quel est votre sexe ?Ainsi, la plupart des personnes interrogées étaient des femmes (95%).
    • Question : Combien avez-vous d’enfants ?Ainsi, 45% des interrogés ont un seul enfant, 32% n’en n’ont pas et 16% en ont deux.Question : Attendez-vous un enfant ?Ainsi, 44% des interrogés étaient des femmes enceintes.
    • Question : Dans quelle tranche d’âge vous situez-vous ?Ainsi, la plupart des personnes interrogées avaient entre 25 et 29 ans.Question : Quel est votre métier ?Ainsi, la plupart des interrogés étaient des employés ( à 71%) ou des cadres supérieurs (à 10%).
    • Question : Quel est votre code postal ?Question : Souhaitez-vous vous abonner à la Newsletter de Bébézine ?Ainsi, la Newsletter remporte un franc succès puisque 63% des personnes interrogées souhaitent larecevoir.
    • Analyse des questions des personnes connaissant le magazine Bébézine :Question : Lisez-vous le magazine Bébézine ?Ainsi, sur les personnes qui connaissent le magazine, 96% le lisent.Question : Ou trouvez-vous le magazine Bébézine ?Ainsi, les lieux de procuration les plus cités par les personnes qui connaissaient le magazine Bébézinesont les pédiatres, médecins, hôpital et les maternités.Nous avons aussi constatés que d’autres lieux ont été cités (regroupés dans autres) comme lesmagasins pour enfants par exemple pu grâce à des connaissances.
    • Question : Qu’est ce qu’il vous plaît dans le magazine Bébézine ?Ainsi, la proximité des informations est ce qui plaît le plus aux personnes qui connaissent le magazineBébézine ainsi que les informations que ce dernier contient et les multiples articles qu’il propose.Question : Quelles autres informations aimeriez-vous trouver dans le magazine Bébézine ?Ainsi, beaucoup de personnes n’avaient pas d’idées pour l’amélioration du magazine Bébézinepuisqu’il y a 67% de non réponses. Néanmoins, certaines souhaiteraient avoir plus d’informations surl’alimentation des bébés, souhaiteraient trouver plus d’adresses etc.
    • Question : Que pensez-vous du contenu du magazine ?Ainsi, les personnes qui connaissent le magazine Bébézine sont en moyenne plus que satisfaites ducontenu du magazine puisque l’on voit que 50% le trouvent bien voire très bien.Question : Feriez-vous plus confiance à un magazine payant qu’à un magazine gratuit ?Ainsi, la gratuité du magazine ne porte en aucun cas préjudice à la crédibilité de son contenu puisque92% des personnes qui connaissaient le magazine Bébézine ne feraient pas plus confiance à unmagazine qui serait lui payant.
    • Analyse des questions des personnes connaissant le site internet de Bébézine :Question : Avez-vous déjà surfé sur le site internet de Bébézine ?Ainsi, sur les personnes qui connaissent le site internet de Bébézine, 79% ont déjà surfé dessus.En caractérisant les personnes qui ne sont pas allées surfer sur ce site, aucune tendance ne sedégage réellement. Il est donc difficile de comprendre pourquoi elles n’y sont pas allées bien quenous pouvons émettre l’hypothèse suivante : comme 68 % d’entre elles n’étaient pas enceintes, ellesne cherchaient peut être pas d’informations supplémentaires que celle contenues dans le magazine.Question : Que pensez-vous des informations contenues dans le site internet ?Ainsi, les personnes qui connaissent le site internet sont plutôt satisfaites de son contenu.Néanmoins, nous pouvons analyser le fait que certaines personnes ont des attentes insatisfaites. Eneffet, 6% trouvent les informations moins bien que celles du magazine ou trouvent qu’il y abeaucoup de dysfonctionnements.Ainsi, caractérisons ce que les personnes qui préfèrent le magazine au site aimaient dans ce dernierpour voir si certaines préconisations peuvent en découler.Nous analysons le fait que ces personnes aimaient en particuliers les publicités (à 30%) et les conseilsdonnés (à 14%). Ainsi, il serait peut être cohérent, dans le but de satisfaire le plus d’internautespossible, de mettre plus de publicités et de conseils sur le site internet.
    • Question : Sur le site internet, que préférez-vous ?Ainsi, « lire les articles » et « faire les jeux concours » sont les activités que les internautes citent leplus lorsque l’on leur demande ce qu’ils préfèrent sur le site.De plus, nous avons noté que certains aimaient aussi voir les nouveautés qui pouvaient exister, lestémoignages, bons plans etc. sur le site (classé dans autre).Question : Selon vous, que manque t-il sur le site internet ?Analyse des questions des personnes connaissant l’émission de radio de Bébézine :Question : Avez-vous déjà écouté l’émission de Bébézine sur Radio Scoop ?Ainsi, nous analysons le fait que 60% des personnes qui connaissent l’émission de Bébézine sur RadioScoop l’écoutent.Question : Quel jour écoutez-vous l’émission ?
    • Ainsi, le mercredi est le jour d’écoute le plus cité par les personnes qui connaissaient l’émission deradio. Néanmoins, nous remarquons un très net problème de notoriété de cette émission, ne serait-ilpas plus judicieux alors de la proposer à un autre horaire ?En effet, le mercredi est un jour bien choisi mais vers 10h les parents doivent s’occuper de leursenfants et donc n’ont peut être pas le temps d’allumer la radio. Ainsi, pourquoi ne pas diffuserl’émission en début d’après midi quand les enfants font la sieste ?Question : Quel sujet vous a le plus marqué :Question : De quels sujets aimeriez-vous entendre parler lors de l’émission ?Quelques tris croisés :Dans les tableaux suivants, les effectifs en bleus représentent les effectifssurreprésentés et les effectifs en rose représentent les effectifs sousreprésentés.Question « connaissez-vous le magazine Bébézine » avec « Quel est votre codepostal ? »Ainsi, nous voyons grâce à ce tableau, la répartition géographique des personnes qui connaissent ounon le magazine Bébézine.C’est donc dans le département du Rhône est que Bébézine est le mieux distribué ainsi que dansl’Isère. Néanmoins nous voyons qu’il y a très peu de personnes venant de Haute Savoie par exemplequi le connaissent.
    • Question : « Connaissez-vous le site internet ? » avec « Connaissez-vous le site internet deBébézine » ?Ainsi, 412 personnes sur 427 connaissaient le magazine et le site internet.Nous pouvons donc dire que le magazine est un bon support pour faire connaitre le site internet.Question : « Connaissez-vous le magazine Bébézine ? » avec « Savez-vous que Bébézine anime uneémission de radio sur radio sccop ? »Ainsi, 314 personnes qui connaissaient le magazine ne connaissent pas l’émission de radio.Il faut donc faire connaitre cette émission au moyen du magazine ou d’autres supports.
    • Préconisations :PRECONISATIONSAprès avoir analysé les différents tableaux, nous pouvons proposer quelques préconisationspour la distribution, la communication et la promotion du site internet et de l’émission deradio mais également sur le contenu du magazine.LA DISTRIBUTION On sait que la cible se procure Bébézine essentiellement dans les secteurs médicaux enrapport avec la petite enfance (maternité, crèche, cabinet de gynécologie). Mais pouroptimiser la notoriété du magazine, la distribution dans le secteur médical n’est passuffisante. Il faudrait donc élargir les points de distribution aux librairies par exemple ce quipermettrait à Bébézine de se faire connaître d’un plus grand nombre de jeunes couples, dejeunes mamans… Si possible il faudrait accentuer la diffusion dans les secteurs où bébézineest déjà bien implanté.LA COMMUNICATION Madame Lopes, directrice marketing chez Bébézinea décidé de dédier son budgetpublicitaire à la communication sur le salon Baby, le magazine et le site internet. Le magazine pourrait proposer un système de parrainage : les abonnés à la newsletterpourraient choisir de parrainer un(e) intéressé(e). Ce parrainage consisterait à inciter lesintéressés à s’abonner à la newsletter. Le parrain recevrait en échange des bons deréductions supplémentaires, les dernières nouvelles sur le magazine etc… Cela permettraitde développer la notoriété de Bébézine grâce à un « bouche-à-oreille » efficace et simple quin’engendre pas de coûts supplémentaires. Ce procédé serait également un moyen utile defaire connaître le site Internet et la radio. La promotion de Bébézine passe essentiellement par le salon Baby qui se déroule depuisdeux ans fin février à Lyon. Ce salon est dédié à la petite enfance et aux parents qui veulentdécouvrir les nouvelles technologies en rapport avec l’éducation, la maternité, ousimplement se renseigner et poser des questions aux professionnels de la petite enfance. Ensomme ce salon concentre le cœur de cible de Bébézine. Le budget publicité de Bébézine yest principalement consacré. Mais il existe d’autres salons en rapport avec la petite enfance
    • et dans lesquels le magazine pourrait accroître sa notoriété. Il serait donc intéressant pour legratuit d’être y participer. (Citer salon) De plus nous pensons que le magazine Bébézine devrait s’associer avec différentesassociations de garde d’enfant. En effet, à chaque gardes les bénévoles pourraient remettredes exemplaires aux parents des enfants âgés de 0 à 6 ans. Nous avons joint en annexe uneliste d’associations qui se proposent de garder gratuitement les enfants.PROMOTION DU SITE INTERNET Le site Internet de Bébézine n’est pas assez connu des lecteurs du magazine. Il est doncnécessaire de développer sa notoriété. Voici quelques idées pour l’accroitre.  Faire connaître le site Internet grâce aux interviews avec les spécialistes en les retranscrivant intégralement sur le site. Les jeunes mamans intéressées par l’entrevue mais qui n’ont pas pu la lire pourront ainsi la consulter sur le site et par la même occasion découvrir le site.  Faire son auto-promotion : utiliser le magazine ou la chronique radio pour promouvoir le site Internet en le citant autant de fois que faire se peut grâce à des phrases types comme par exemple : « découvrez toutes nos adresses sur notre site internet » ou « encore plus de bons plans sur le site internet de Bébézine» Cela n’entraînera donc aucun coût de publicité supplémentaire et incitera le cœur de cible à consulter le site.  Mettre le site régulièrement à jour. En effet, nous avons remarqué que les personnes qui ont déjà consulté le site lui reprochent un manque de nouveauté. Parallèlement, il serait utile pour la notoriété du site de mettre certaines informations qui n’apparaissent pas dans le magazine. Il faudrait créer une ou plusieurs nouvelle(s) rubrique(s) spécifique(s) au site (jeux, quizz…)  Trier les bonnes adresses présentes sur le site en fonction du secteur d’activité et non par ordre alphabétique ce qui faciliterait la recherche.  S’associer avec des marques de vêtements et vendre des vêtements en ligne pour diversifier l’activité du site et attirer un nombre accru de personnes.
    •  Demander un abonnement à la newsletter pour consulter l’ensemble des podcast disponibles sur Internet. Ainsi seuls les abonnés pourront écouter les podcast ce qui incitera les personnes à s’inscrire et à découvrir le site.PROMOTION DE LA RADIO Il est également important de développer la connaissance autour de la chroniqueradio sur Radio Scoop tous les mercredi de 10h45 à 11h15. Pour cela, nous proposons depromouvoir au maximum la chronique radio grâce notamment au magazine et au siteInternet. Comme pour le site, nous conseillons d’utiliser les différents supports de Bébézinepour faire son « auto-promotion ». Par ailleurs, Radio Scoop ne vise pas le même cœur de cible que Bébézine : il vise unepopulation plus jeune et qui n’a pas encore d’enfants. Des stations de radio comme ChérieFM Lyon se trouve davantage dans la catégorie visée car touche les jeunes trentenaires. L’heure de diffusion de la radio n’est pas adaptée à toutes les mamans. En effet,seules les mamans en maternité ou ne travaillant pas le mercredi peuvent écouter lachronique. Cela exclut donc de nombreuses mères qui travaillent le mercredi. Pour elles, ilserait donc plus pratique de diffuser l’émission soit le matin soit en fin d’après-midi enrentrant du travail.