Les Accidents Ischémiques
Transitoires (Atypiques)

Dr G Marc
Unité Neurovasculaire
CHU Angers
Quel est la fréquence d’un AIT ?
1 million de sujets

500 AIT

2400 AVC
Dont 600 récidives/an
480 DCD à 1 mois

700 décédé...
Différentes causes d’ischémie
Quelle définition ?
• Déficit neurologique focal ou rétinien de survenue
brutale, d’origine ischémique, de topographie
vas...
En pratique 2 situations :
1. Le patient est toujours déficitaire :
• Heure de début + appel du 15
• Objectifs :
– Limiter...
Le diagnostic de l’AIT
• Parfois difficile : pas de marqueur
• Mauvaise reproductibilité inter-observateurs
• Interrogatoi...
Le diagnostic de l’AIT
• 4 éléments importants :
– Déficitaire
– Brutal (< 2min)
– D’emblée maximal
– Focal
Le diagnostic de l’AIT
• AIT probable :
Territoire carotidien
Carotidien
- Cécité monoculaire transitoire (CMT)
Cécité mon...
Le diagnostic de l’AIT
• AIT Possible (compatibles avec un AIT mais ne doivent pas
faire évoquer le diagnostic en première...
Le diagnostic de l’AIT
• Les symptômes suivants ne doivent pas faire évoquer
une AIT :
–
–
–
–
–
–
–
–
–
–

Altération de ...
Le diagnostic de l’AIT
Autre difficulté : nombreux
diagnostics différentiels
–
–
–
–
–
–
–
–
–
–
–
–
–

Aura migraineux
Ep...
Quel est le risque après un AIT ?
• Jusqu’à 20 % des infarctus cérébraux sont
précédés d’un AIT

Chandratheva et al Neurol...
Peut-on estimer le risque après un AIT ?
• Le score ABCD2:
– Age ≥ 60 ans
1
– Pression artérielle :
• Systolique > 140 et/...
Intérêt d’un traitement précoce après un AIT
• 2 Etudes : EXPRESS et SOS-TIA

Risque de récidive d’AVC
diminué de 80%

Rot...
Faut-il hospitaliser les patients ayant fait un AIT ?

Circulaire ministérielle 22 mars 2007

• Recommandations ANAES 2004...
Quelle conduite à tenir devant un AIT
?
• Bilan rapide ++++ (< 24h) :
– Imagerie cérébrale (IRM>TDM)
– NFS, plaquettes, io...
Quelle conduite à tenir devant un AIT
?
• Traitement en Urgence :
– Aspirine 160 à 300 mg (après l’imagerie)

• Traitement...
Conclusion
• L’AIT est une urgence thérapeutique
• Diagnostic d’interrogatoire
• Hospitalisation des AIT :
–
–
–
–
–

Réce...
MERCI DE VOTRE ATTENTION
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Les%20 accidents%20isch%c3%a9miques%20transitoires

199

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
199
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
5
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Les%20 accidents%20isch%c3%a9miques%20transitoires

  1. 1. Les Accidents Ischémiques Transitoires (Atypiques) Dr G Marc Unité Neurovasculaire CHU Angers
  2. 2. Quel est la fréquence d’un AIT ? 1 million de sujets 500 AIT 2400 AVC Dont 600 récidives/an 480 DCD à 1 mois 700 décédés à 1 an 600 dépendants à 1 an Hankey et al Lancet 1999
  3. 3. Différentes causes d’ischémie
  4. 4. Quelle définition ? • Déficit neurologique focal ou rétinien de survenue brutale, d’origine ischémique, de topographie vasculaire régressant en moins de 24h ? • Déficit bref de dysfonction neurologique dû à une ischémie focale cérébrale ou rétinienne (dont les symptômes durent typiquement moins d’une heure), sans preuve d’infarctus aigu ? (HAS 2004, ASA 2009)
  5. 5. En pratique 2 situations : 1. Le patient est toujours déficitaire : • Heure de début + appel du 15 • Objectifs : – Limiter l’extension de l’infarctus : THROMBOLYSE ? – Limiter l’extension de l’hématome (hémorragie sous AVK) – Empêcher l’aggravation clinique 2. Le patient a récupéré : • Objectif : éviter la récidive sous la forme d’un infarctus cérébral
  6. 6. Le diagnostic de l’AIT • Parfois difficile : pas de marqueur • Mauvaise reproductibilité inter-observateurs • Interrogatoire du patient et de l’entourage +++ • Chronologie • Circonstances de survenue • AIT probable, AIT possible
  7. 7. Le diagnostic de l’AIT • 4 éléments importants : – Déficitaire – Brutal (< 2min) – D’emblée maximal – Focal
  8. 8. Le diagnostic de l’AIT • AIT probable : Territoire carotidien Carotidien - Cécité monoculaire transitoire (CMT) Cécité monoculaire - Troubles du langage (aphasie) Trouble du langage - Déficit moteur et/ou sensitif unilatéraux touchant la face et/ou les membres * Territoire Vertebro-basilaire : Vertebro-basilaire - Troubles moteurs et/ou sensitifs bilatéraux ou à bascule touchant la face et/ou les membres - hémianopsie latérale homonyme** ou cécité corticale * Ces symptômes, en l’absence d’autres signes, ne permettent pas de trancher entre un territoire carotidien ou vertebrobasilaire ** L’HLH peut également s’observer dans le territoire carotidien
  9. 9. Le diagnostic de l’AIT • AIT Possible (compatibles avec un AIT mais ne doivent pas faire évoquer le diagnostic en première intension si isolés) : – – – – – – Vertige Diplopie Dysarthrie Troubles de la déglutition Perte de l’équilibre Troubles sensitifs isolés ne touchant qu’une partie d’un membre ou d’une hémiface – Drop-attack
  10. 10. Le diagnostic de l’AIT • Les symptômes suivants ne doivent pas faire évoquer une AIT : – – – – – – – – – – Altération de la conscience isolée Confusion mentale isolée Étourdissement isolé Amnésie isolée Faiblesse généralisée Lypothimie Scotome scintillant Acouphènes isolés Trouble aigu du comportement Progression des symptômes
  11. 11. Le diagnostic de l’AIT Autre difficulté : nombreux diagnostics différentiels – – – – – – – – – – – – – Aura migraineux Epilepsie partielle Hématome intra cérébral Hématome sous-dural Malformation vasculaire cérébrale Ictus amésique Sclérose en plaques Myasthénie Tumeur cérébrale Hypoglycémie Vertige ORL Hystérie …… Devant une CMT • • • • HTA maligne Glaucome aigu HTIC Thrombose de la veine centrale de la rétine • NORB • Décollement de la rétine
  12. 12. Quel est le risque après un AIT ? • Jusqu’à 20 % des infarctus cérébraux sont précédés d’un AIT Chandratheva et al Neurology 2009
  13. 13. Peut-on estimer le risque après un AIT ? • Le score ABCD2: – Age ≥ 60 ans 1 – Pression artérielle : • Systolique > 140 et/ou diastolique > 90 mmHg 1 – Clinique : • Déficit moteur unilatéral 2 • Trouble de la parole sans déficit moteur 1 – Durée : • ≥ 60 min • De 10 à 59 min • < 10 min – Diabète 2 1 1 1 ATTENTION !!! Jonhston et al, Lancet 2007
  14. 14. Intérêt d’un traitement précoce après un AIT • 2 Etudes : EXPRESS et SOS-TIA Risque de récidive d’AVC diminué de 80% Rothwell et al Lancet 2007, Amarenco et al Lancet neuro 2007
  15. 15. Faut-il hospitaliser les patients ayant fait un AIT ? Circulaire ministérielle 22 mars 2007 • Recommandations ANAES 2004 : – L’hospitalisation en service spécialisé est recommandée : • si elle permet d’obtenir plus rapidement les examens complémentaires ; • en cas d’AIT récidivants et récents et d’AIT survenant sous traitement antiagrégant plaquettaire ; • si le terrain le justifie (comorbidité, âge, isolement social). • Recommandations Américaines (ASA 2009) : – It is reasonable to hospitalize patients with TIA if they present within 72 hours of the event and any of the following criteria are present: • ABCD 2 score of 3 (Class IIa, Level of Evidence C). • ABCD 2 score of 0 to 2 and uncertainty that diagnostic workup can be completed within 2 days as an outpatient (Class IIa, Level of Evidence C). • ABCD 2 score of 0 to 2 and other evidence that indicates the patient’s event was caused by focal ischemia (Class IIa, Level of Evidence C).
  16. 16. Quelle conduite à tenir devant un AIT ? • Bilan rapide ++++ (< 24h) : – Imagerie cérébrale (IRM>TDM) – NFS, plaquettes, iono sang urée créat, TP, TCA, BH, CRP – Bilan lipidique – ECG – Doppler TSA • Puis – ± Echographie cardiaque, PL, artério……..
  17. 17. Quelle conduite à tenir devant un AIT ? • Traitement en Urgence : – Aspirine 160 à 300 mg (après l’imagerie) • Traitement de prévention secondaire : – Fonction de la cause : • AVK : Cardioembolique, dissection, causes rares… • Antiagrégants : athérome, microangiopathie, sans cause (aspirine, clopidogrel, asasantine) • Anti-hypertenseurs : tout type d’AVC (preuve avec perindopril + indapamide LP) • Statine : causes non-cardioemeboliques avec pour objectif LDL < 1g/l (preuve avec atorvastatine 80mg)
  18. 18. Conclusion • L’AIT est une urgence thérapeutique • Diagnostic d’interrogatoire • Hospitalisation des AIT : – – – – – Récents Récidivants Sous aspirine ABCD2 ≥ 3 Sujet jeune • Ttt précoce par aspirine ++++ après imagerie en urgence
  19. 19. MERCI DE VOTRE ATTENTION
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×