L'image (1)

2,990 views
3,000 views

Published on

les caractéristiques de l'image fixe

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
2,990
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2,021
Actions
Shares
0
Downloads
29
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

L'image (1)

  1. 1. IMAGE* Le mot image vient du latin imago, qui désignait lesmasques mortuairesDe Le Dictionnaire de notre Temps (Hachette).I. Représentation dune personne, dune chose par la sculpture , ledessin, la photographieII. Représentation visuelle dune objet donnée par une surfaceréfléchissanteIII. Représentation dune réalité naturelle, abstraite en termesdanalogie, de similitudeIV. Représentation mentale dune perception en labsence de lobjetperçu.
  2. 2. Quelques exemples des acceptions :-image naturelle :-image artificielle :-image mentale :-image symbolique :* Limage a précédé lécriture* La société de limage
  3. 3. Image et appréhension du sens La lecture analogique décode les élémentsdune façon immédiate, globale (lectureanalogique dune image).• La lecture digitale décode les éléments lesuns après les autres, de manière analytique,progressive (déchiffrage dun texte).
  4. 4. La sémiologie visuelle étudie le langage desimages, le langage iconique. iconiqueImage dénotée une îleImage connotée= polysémie de limage
  5. 5. La grammaire de limage : lire limage Les lignes de fuite Dans la perspective classique, elles peuvent être tracées dans limage ou virtuellement reconstituées en prolongeant les segments ou les directions indiquées. Elles déterminent le point de fuite même sil se situe hors de lespace de représentation. Lespace sera ainsi ouvert ou fermé.
  6. 6. Lignes de fuite
  7. 7. Les lignes verticales et horizontales quiséparent limage sont les lignes de force decette image et les intersections entre ceslignes sont les points forts de limage. Cesont ces lignes et ces points qui créentlossature de limage et guident le regard. .
  8. 8. - points forts et lignes de force
  9. 9. Les surfaces sont définies par les contoursdes formes et en fonction des couleurs etdu rapport des ombres et de la lumière.
  10. 10. Contours, masses et couleurs
  11. 11. Henri MatisseLa Danse Intérieur
  12. 12. Couleurs primaires ousecondaires ?JauneOrangeBleuVertRougeVioletLes couleurs : primaires et secondaires
  13. 13. Images avec plusieurs couleursImage polychromeImages avec des nuances dela même couleurImage camaïeu
  14. 14. Limage offre, en outre, une certaineprofondeur de champ (avant-plan, secondplan, arrière-plan,...) voire, quelquefois, unhors-champ, espace non représenté maishors-champévoqué et susceptible dentretenir unerelation avec le visible, le champ. champ
  15. 15. Lillusion de la profondeur
  16. 16. : Le cadreLimage inscrit le réel dans un cadre plus ou moins soulignérectangulaire, carré, losangé, ovale, circulaire.Lorsque le cadre est souligné, on parle de bordure. bordure‹
  17. 17. Limage et le réel: le cadrageLe cadre a pour fonction de cerner une part de laréalité. Celui qui crée une image opère donc unchoix. Ce choix détermine un certain nombredinterprétations. Parfois, surprenantes.Ce cadre peut être manifesté par le tracé dunebordure qui annonce explicitement que limage estune portion de la réalité. La bordure atténue ainsileffet de réel.
  18. 18. • Dans la mesure où certains cadrages (ou recadragesultérieurs) rejettent dans le « hors-champ » toute unepartie de la réalité, leffet de limage finale sur ledestinataire peut être éloigné – voire totalement différent– de celui que la scène photographiée devaitlogiquement entraîner : « Une photo, on peut lui fairedire ce quon veut ! Un texte, un film, un discours, cestla même chose – il suffit den découper un petitmorceau, de le mettre à part, bien proprement, sur unejolie page. L« extrait » prend tout de suite une colorationdifférente, quelquefois un sens totalement différent !Tout dépend de lendroit où lon coupe. Tout dépend decelui qui tient la colle et les ciseaux.»Cl. Duneton, Anti-manuel de français, Ed. du Seuil, 1978, p. 15.
  19. 19. Comment interprétez-vouscette photo ?
  20. 20. Extrait dun courriel transmis par G. Perrin :« Je suis bien lauteur de cette photo....., jai proposé ce typedimage car elle était facile à recadrer puisquelle devaitillustrer un chapitre de " Lanti-manuel de français" dans lechapitre "Méfiez-vous des morceaux choisis". Lexemplevisuel symbolisait dans le premier cadrage la victoire ducoureur à pieds. Cest pour cette raison que nous avonschoisi un africain en maillot de corps. La réalité de limageplein cadre est tout autre puisque cétait un comédiensymbolisant un flic avec une sale gueule qui faisait feu sur unnoir. La prise de vue a été réalisée à Paris, place dAlésia.Lidée était de représenter le détournement que lon peutfaire dun texte comme dune image en nen prenant quunepartie »...
  21. 21. Et voici limagedorigine :
  22. 22. Lumière directesi la source lumineuse est directe, le sujetcomporte des zones lumineuses contrastéesLa lumière de trois quartsSi langle est à 45 ° la mise en valeur desvolumes augmente.La lumière
  23. 23. Éclairage de profilÉclairage en contre-jour :source de lumière derrière lesujet : effet de silhouette- la lumière : direction et éclairage
  24. 24. Limage se présentedans une échelle desplans (densemble,général, moyen,américain, rapproché,gros plan, très grosplan )
  25. 25. Limage se présenteselonun certainangle/point de vue(frontal, plongée,contre-plongée) ).
  26. 26. Lire limage- Image connotée / dénotée- Lignes de fuite/ point de fuite- Lignes de force / points forts- Contours / couleurs- Polychrome, camaïeu, noir et blanc- Profondeur de champ (avant-plan, arrière plan)- Bordure/sans bordure- Cadre/ cadrage/hors-champ- Lumière direction- Plans- Angle/point de vue
  27. 27. Un titre ?
  28. 28. Un titre ?

×