Les outils du web 2.0 pour la recherche scientifique - Master 1 SACIM
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

Les outils du web 2.0 pour la recherche scientifique - Master 1 SACIM

  • 1,690 views
Uploaded on

Formation réalisée par la BU de Versailles au Master 1 Sciences Arts Culture Informatique Multimédia (durée : 2h)

Formation réalisée par la BU de Versailles au Master 1 Sciences Arts Culture Informatique Multimédia (durée : 2h)

More in: Education , Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,690
On Slideshare
1,681
From Embeds
9
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
53
Comments
0
Likes
0

Embeds 9

http://ent.uvt.rnu.tn 9

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide
  • Terme lancé par Tim O’Reilly, un des papes en matière d’Internet qui cherchait un nom pour une conférence ! Escroquerie ? = les techniques employées n’ont rien d’innovantes Révolution ? = l’internaute est placé au cœur du système Modèle économique repose sur la valorisation des contenus amateur et non pas sur un téléchargement payant.
  • Montrer les exemples d’usages 2.0 sur le site de libé.
  • Exemple : je veux partir en vacances en Espagne avec un budget de 500€ Le moteur de recherche ne se contentera pas de donner une liste de lien mais une réponse organisée et assemblée et trouvera le bon hôtel ! Repose sur le langage RDF qui définit des structures (XML) au moyen de propositions sujet/verbe/complément qui définissent le document
  • Déjà une première utilisation ? 
  • Journal of approximation theory Parler de la disponibilité Par catégories pour voir tout ce que l’on a sur la théorie des jeux (11) E books : liste complète des ouvrages à affiner par titre, auteur, etc… Pour Dawson modalités de consultation particulières
  • S’identifier Recherche : fractales pour un exemple déjà fait Montrer les tages : rajouter vulgarisation Voir les commentaires Recherche : cohomologie pour mettre dans le panier (evoquer historique et commentaires) et montrer enregistrement des notices
  • Exemple : Mot clé : invariants Lecture des résultats et des possibilités d’affiner la recherche Explorer liens vers sudoc / google book Evocation rapide du sudoc E-book : 103 trigonometry problems
  • http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Salebot
  • Déjà une première utilisation ? 
  • Déjà une première utilisation ? 
  • Déjà une première utilisation ? 
  • Déjà une première utilisation ? 
  • Déjà une première utilisation ? 

Transcript

  • 1. Les o ut i ls web 2.0 p our la rec h erche
  • 2.
    • U tiliser les outils web 2.0 :
    • chercher, organiser, partager, veiller
  • 3.
    • Qu’est-ce que le web 2.0 ?
    • Le terme date de 2004
    • Escroquerie marketing ou vraie révolution ?
    • - les techniques employées n’ont rien d’innovantes
    • - MAIS l’internaute est placé au cœur du système
    • 2 notions clés :
    • - le contenu est généré par l’utilisateur (blogs, wikis, etc…)
    • - idée de réseau social : communautés d’internautes rassemblés selon des centres d’intérêt communs (facebook, twitter, etc…)
    • Des exemples :
    • blogs, wikis, facebook, twitter, flickr, igoogle, daylimotion, youtube
  • 4.
    • Qu’est-ce que le web 2.0 ? (suite)
    • De nouvelles pratiques :
    • - l’internaute crée l’information (wikis)
    • - la partage (facebook, twitter, youtube,…)
    • - se l’approprie (commentaires sur les blogs,…)
    • Exemple de la page d’accueil de Liberation
    • Une nouvelle génération d’équipements : smartphones, netbooks,
    • Tablettes  Internet est devenu un espace de socialisation
    • Cependant, 2 limites : protéger ses contenus / sa vie privée
  • 5.
    • Vers un web 3.0 ?
    • Il n’existe pas encore en tant que tel mais désigne le futur du web 2.0
    • L’idée est d’offrir :
    • - des contenus mieux validés (encyclopédie collaborative Larousse)
    • - et un accès quasi permanent au web (smartphones, géolocalisation)
    • Développement du web sémantique :
    • Le but est de permettre d’interroger les outils en langage naturel
    • - la requête sera décodée et comprise et les résultats organisés
  • 6.
    • L es blogs de chercheurs
  • 7. Grande facilité d’utilisation (pas d’opération technique ni de maintenance) Mais manque de souplesse et une mise à jour régulière est indispensable ! Le blog est devenu un modèle alternatif de la publication scientifique Liens utiles : Blogo numericus , hypothèses.org (SHS) Lunettes rouges (art) Café des sciences (sciences) Affordance (sciences de l’info)  Validité : attention aux dates et à la qualité du blogueur
  • 8.
    • Citer un blog dans une bibliographie
    • Exemple avec blogo numericus :
    • Mounier, Pierre. « Jstor 2010".
    • In Blogo-Numericus, [En ligne].
    • http://blog.homo-numericus.net/
    • (Page consultée le 15 octobre 2010)
  • 9.
    • L es wikis
  • 10. Un wiki est l’«  autre   » du blog. Pour l’anecdote : wiki-wiki veut dire rapide en hawaïen… Contenu organisé non pas sous forme de flux mais de réseaux d’articles. Il favorise l’écriture collaborative de documents tout en garantissant les contenus. Pérennité de l’article du wiki vs temporalité de l’article de blog Beaucoup de fils de syndication (flux RSS) sont possibles sur les wikis : nouveaux articles, modifications d’anciens articles ou d’un en particulier Des outils :
  • 11.
    • Présentation de quelques wikis
  • 12.
    • Le cas wikipédia
    • C’est le plus célèbre des wikis.
    • C’est l’un des sites les plus consultés au monde.
    • 267 langues et plus de 15 millions d’articles
    • Est-ce une source d’information fiable ?
    • Problèmes : Anonymat des contributeurs / Absence de comité de validation/ Incohérences et partialité / Vulnérabilité face aux sabotages
    • Points positifs : Articles de haut niveau / Réactivité face aux erreurs ( salebot ) / travail collectif (échanges et discussions : cf article Patrick Bruel )
    • En définitive : source incontournable mais à utiliser avec un œil critique et des réserves !
  • 13.
    • L e « social bookmarking » :
    • Delicious, Diigo
  • 14.
    • La folksonomie
    • … non, il ne s’agit pas d’un chanteur folk victime d’insomnies
    • Il s’agit de :
    • - l’émergence sans cesse croissante d’un phénomène directement lié au web web 2.0
    • - la contraction entre taxinomie (règles de classification, « taxinomy » en anglais) et usagers (folk)
    • - l’indexation des documents par l’usager
    • - un modèle de classification ultra personnel qui doit pourtant être utilisable par l’ensemble de la communauté des internautes
    • - «  Une folksonomie représente en même temps ce qu’il y a de meilleur et de pire dans l’organisation de l’information . » Adam Mathes, 2004
  • 15. - Les tags Ils sont partout : blogs, Flickr, catalogues de bibliothèques, … - Le plus important moteur d’indexation des blogs : - Les inconvénients de la folksonomie… … et des règles de bon usage à s’imposer
  • 16.
    • Le « social bookmarking »
    • - il d’agit du partage de signets
    • - cela revient à enregistrer les pages web que l’on trouve intéressantes
    • - les sites de bookmarking social permettent de retrouver les documents archivés via les tags (folksonomie)
    • - ces sites permettent aujourd’hui bien plus que de partager des signets : on peut les classer, les commenter, les importer / exporter, ajouter des notes, les envoyer par mail,…
    • - les avantages de ces sites :
    •  l’enregistrement ne se fait pas sur votre ordinateur personnel ( gain de place + possibilité de les retrouver depuis n’importe quel ordinateur )
    •  immédiateté : on ne le remet pas à plus tard, on le fait tout de suite + possibilité de les exporter à tout moment
    •  source de partage : vous pouvez travailler en équipe et envoyer ainsi un lien à tout un groupe. Vous pouvez aussi vous créer un network .
    •  source de veille : possibilité d’avoir un fil RSS par tag, voire un fil RSS par combinaison de tags
  • 17. Delicious - se créer un compte et se connecter - l’organisation d’une page Delicious - enregistrer un document issu du web et sauvegarder un signet - gérer ses tags et ses catégories de tags (bundles) - le network de Delicious - rechercher dans Delicious - intégrer Delicious à Firefox
  • 18.
    • Exercice
    • Créez-vous un compte Delicious
    • et enregistrez trois des documents trouvés sur votre sujet.
  • 19.
    • Diigo
    • - acronyme de «  Digest of Internet Information, Groups and Other stuff  »
    • - comme pour Delicious :
    • - création d’un compte
    • - barre d’outils à installer dans son navigateur Firefox
    • - enregistrement de documents, de tags, de commentaires
    • - travail en réseau
    • - permet en plus de faire en ligne ce que l’on fait lorsque l’on lit sérieusement un article : surligner et prendre des notes .
  • 20. Exercice Créez-vous un compte Diigo et enregistrez deux des documents trouvés sur votre sujet. Ajoutez en note l’intitulé de votre sujet
  • 21.
    • L a veille documentaire
  • 22.
    • Quel intérêt ?
    • - la recherche d’informations demande du temps et de l’énergie
    • - il faut donc la rentabiliser au maximum
    • - c’est une autre façon de suivre l’actualité sur le web !
  • 23.
    • S’abonner aux newsletters
    • Ex : la newsletter et les alertes de la base des Techniques de l’Ingénieur
    • Se choisir un agrégateur et s’abonner aux fils RSS
    • - suivre en réel l’actualité d’un site
    • - information PUSH : votre agrégateur devient votre boîte aux lettres scientifique
    • - Mais : le volume d’informations peut être très important selon la fréquence de mises à jour. Donc : nécessité de les traiter régulièrement.
    • Des outils : Netvibes, Google Reader, FeedReader, iGoogle, Posh, …
    • Des contenus : infos pratiques, loisirs, offres d’emploi, bases de données, revues, catalogues de bibliothèques, bases de signets, librairies, sites web, blogs de professionnels, …
  • 24. Exercice Choisissez-vous un agrégateur Créez-vous au moins 2 rubriques différentes (loisir / recherche) Abonnez-vous à des fils RSS en utilisant les sites vus dans le cours précédent
  • 25.
    • Z otero :
    • gérer ses recherches documentaires
  • 26.
    • Présentation et installation du logiciel
    • - de l’albanais « zotëroj » : « qui acquière, maîtrise »
    • - produit par le Center for History and New Media (Washington D.C.).
    • - extension gratuite de Firefox
    • Intérêts :
    • - veille, gestion de références, édition rapide de bibliographies
    • - gérer vos références, les annoter, les citer, les insérer, enregistrer des fichiers pdf…
    • - vos données restent sur votre ordinateur et sont donc personnelles
  • 27.
    • L’interface de Zotero
  • 28.
    • Ajouter des références
    • enregistrement manuel
    • enregistrement d’une page web
    • enregistrement d’un document issu d’un site compatible ( Sudoc, Amazon, Factiva, Google Books, Google Scholar, HAL, Flickr, You Tube, …)
    • La liste des sites compatibles sur http://www.zotero.org/translators
  • 29.
    • Exercice
    • Importez les notices des documents trouvés lors de l’exercice de la semaine dernière
  • 30.
    • Organiser des références
    - Les dossiers - Les marqueurs (tags, mots-clefs) Sous « ma bibliothèque », fenêtre de gauche Si la case « afficher tous les marqueurs » est cochée, l’ensemble des tags apparaît. Sinon, ceux qui correspondent à la collection sélectionnée sont en noirs et actifs. Filtre de marqueurs : permet de faire rapidement une recherche Possibilité d’appliquer un tag à plusieurs documents en même temps - Notes  Des notes personnelles peuvent être attachées à un document OU création d’une note à part (icône « nouvelle note indépendante ») Production d’une note à partir de texte sélectionné sur une page web grâce à un clic droit (élément que l’on peut corriger, annoter, compléter,…) Annoter une capture d’écran  - Attacher un fichier à un document : soit un fichier se trouvant sur votre ordinateur, soit un lien vers des pages web. - Onglet connexe   Possibilité de faire un lien entre deux documents (un exercice et un corrigé, un texte en langue originale et une traduction, un article et une critique,…)
  • 31.
    • Exercice
    • Créez au moins deux collections dans votre bibliothèque
    • Taggez au moins deux documents
    • Ajoutez une note à un de vos documents
    • Dans HAL, trouvez et importez le document suivant :
    • La cuisine de la Toussaint chez les Aztèques de la Sierra de Puebla (Mexique) Marie Noëlle  Chamoux (1997)
    • Associez à la référence importée le fichier PDF du document.
  • 32.
    • Exportation de références (quelques bases)
    • Clic droit : « créer une bibliographie »
    • Module Zotero à télécharger et à installer sur Word ou Open Office
    • De nombreux styles de présentation au choix
  • 33.
    • Exercice
    • Exportez l’ensemble de vos références sous forme de bibliographie dans un document Word ou Open Office
  • 34.
    • Nous vous remercions de votre attention !
    • Des questions ? Besoin d’aide pour vos recherches ?
    • [email_address]
    • [email_address]
    • 9h/24, 5j/7