Les rhinoplasties en chirurgie reparatrice
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Les rhinoplasties en chirurgie reparatrice

on

  • 4,924 views

Présentation lors des Journées Nationales de Chirurgie Maxillo-faciale tenues a Alger 2012

Présentation lors des Journées Nationales de Chirurgie Maxillo-faciale tenues a Alger 2012

Statistics

Views

Total Views
4,924
Views on SlideShare
994
Embed Views
3,930

Actions

Likes
0
Downloads
7
Comments
0

5 Embeds 3,930

http://www.chirurgieesthetiquealgerie.com 3909
http://translate.googleusercontent.com 8
http://tetik7.local 8
https://www.google.dz 4
http://webcache.googleusercontent.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Les rhinoplasties en chirurgie reparatrice Les rhinoplasties en chirurgie reparatrice Presentation Transcript

  • Les rhinoplastiesen chirurgie réparatrice Expérience personnelle
  • Docteur Ahcene Madjoudj Chirurgien Plasticien . J’exerce dans le secteur libéral à Alger (Algérie). Dans le secteur public , je collabore avec les services de chirurgie plastique et de neuro-chirurgie. Je suis membre de la société canadienne de chirurgie plastique esthétique(csaps).
  • DéfinitionLa rhinoplastie est la chirurgie de la forme du nez dont le but estd’harmoniser celui ci avec le reste du visage.Dans cet exposé nous allons aborder plus spécifiquement lesrhinoplasties réparatrices, secondaires à des traumatismes ou àdes malformations.
  • Intérêt de la questionContrairement à la rhinoplastie esthétique , en chirurgieréparatrice les interventions ne sont pas codifiées .Elles requièrent des gestes techniques que nous allons décriresur des cas cliniques lors de cet exposé.
  • Rhinoplasties Réparatrices suite à un traumatisme
  • Les traumatismes sont causés le plus souvent par : Les accidents de la voie publique, violences.. Les mutilations. Les brulures. Après une chirugie cancéreuse.
  • En pré-opératoire Une consulation est indispensable On examine le patient tête nue, sans lunettes, sans casquette ou foulard. On prêtera attention aux attentes du patient, en lui expliquant clairement les limites de l’intervention. Des examens radiologiques sont demandes a titre complémentaires L’examen du nez déterminera : l’étendue des lésions des structures de la pyramide nasale (os , cartilages..) Le retentissement fonctionnel respiratoire. Un examen au speculum nasal sera effectué pour rechercher d’éventuelles lésions septales et osseuses endo-nasales. On appréciera les lésions associées de la face.
  • Cas cliniques
  • Considérations générales Lors de l’intervention on accordera une égale attention tant à l’aspect esthétique qu’ à l’aspect fonctionnel. Les deux aspects doivent être traités dans le même temps opératoire chaque fois que cela est possible.
  • Les rhinoplatiespost-traumatiques
  •  On essayera d’utiliser des techniques de rhinoplastie avec ostéotomie et utilisation des os ou cartilages prélevés lors de la rhinoplastie (La bosse, septum….). On utilisera la bosse osseuse résiduelle pour combler les ensellures septales isolées. Les greffons sont prélevés sur la crête iliaque ou sur le crane (clavarial). Les ensellures ne nécessitent pas tout le temps une greffe osseuse ou cartilagineuse.
  • I-Les ensellures Elles peuvent intéresser le dorsum septale isolé ou l’ensemble du dorsum osseux et cartilagineux
  • II- Reconstruction après mutilation Le lambeau frontal est souvent la meilleure indication lorsque la mutilation est sévère.
  • III-Reconstruction après brulure La brulure du nez isolé est rare Le plus souvent il s’agit d’une brulure de la face. La réparation par lambeau frontal est indiquée lors des lésions de la pointe. Les phénomènes inflammatoires et cicatriciels font que la réparation chirurgicale un véritable challenge
  • IV-Reconstruction après Cancer la technique de la réparation fait appel à la technique du lambeau frontal lorsque l’amputation n’est pas importante. Pour les cas d’amputation étendue on utilisera le lambeau libre chinois.
  • Cas d’un epithelioma scléro-dermiformeLes récidives sont fréquentes malgré des résultats anatomo-pathologiques carcinologiquements satisfaisants
  • Les rhinoplasties dans les malformations
  • Les malformations les plus fréquentes sont : Les nez de fente Le syndrome de Binder
  • I- Le syndrome de Binder Le meilleur traitement reste le Lefort2. On obtient aussi des résultats satisfaisants par des greffes osseuses nasales, maxillaires et malaires.
  • II-Rhinoplastie dans les séquelles defentes Ces séquelles sont très fréquentes. Le traitement est très difficile et les résultats sont souvent loin des attentes du patient
  • ConclusionBien que la chirurgie réparatrice améliore grandement l’apparencedes patients ,les résultats obtenus sont souvent loin des attentesde ceux ci.Il est important de fournir une information rigoureuse et objectivequand aux limites de l’intervention afin d’éviter les déceptions.
  • Je vous remercie.Cette présentation est disponible sur mon site :www.chirurgieesthetiquealgerie.com