• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Logiciellibre
 

Logiciellibre

on

  • 1,885 views

Découverte des logiciels libres

Découverte des logiciels libres

Statistics

Views

Total Views
1,885
Views on SlideShare
1,883
Embed Views
2

Actions

Likes
0
Downloads
93
Comments
0

2 Embeds 2

http://www.techgig.com 1
http://115.112.206.131 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as OpenOffice

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Logiciellibre Logiciellibre Presentation Transcript

    • Les logiciels libres
    • Dans le cadre de l'action Libre en Fête 2008 l'Association Corse des Espaces Publics Multimédia vous propose de partir à la découverte des logiciels libres
    • Sommaire
      • Un logiciel c'est quoi ?
      • Logiciel propriétaire
      • Logiciel libre
      • Les 4 libertés fondamentales
      • Par qui ?
    • Sommaire
      • Pour qui ?
      • Comment fonctionne-t-il ?
      • Les alternatives libres
      • Conclusion
    • Un logiciel c'est quoi ?
      • Pour faire marcher votre ordinateur, vous avez besoin de logiciels. ....................................................
      • Un logiciel est un ensemble de programmes informatiques s'exécutant dans un ordinateur permettant ainsi d'assurer une tâche ou une fonction en particulier.....
    • Un logiciel c'est quoi ?
      • Le plus important de tous : le système d'exploitation, le grand manitou qui fera fonctionner tous les autres logiciels.
      • Exemples de système d'exploitation
        • Gnu/Linux, Mac OS, Windows, ou encore BSD...
    • Logiciel propriétaire
      • C’est un logiciel dont le contenu appartient non pas à ceux qui l’ont mis au point mais à la société qui les emploie. L’utilisateur d’un logiciel propriétaire peut seulement l’utiliser ; il ne peut pas en étudier le fonctionnement, le modifier ou le copier.
    • Logiciel libre
      • À l'inverse du logiciel propriétaire, même si ses auteurs conservent leurs droits, ses utilisateurs ont le droit d’étudier en détail son code-source (c’est à dire son énoncé en langage de programmation), de le modifier, de le copier et de rendre publiques les modifications qu’ils ont opérées dessus.
    • Les 4 libertés fondamentales
      • Pour être considéré comme libre, un logiciel doit donc respecter quatre libertés fondamentales :
        • la liberté d'exécution ;
        • la liberté d'étude ;
        • la liberté de redistribution des copies ;
        • la liberté d'amélioration.
    • Les 4 libertés fondamentales
      • Cela signifie en particulier que son code source doit être disponible.
      • le logiciel libre est donc un logiciel fourni avec l'autorisation pour quiconque de l'utiliser, de le copier, et de le distribuer, soit sous une forme conforme à l'original, soit avec des modifications, ou encore gratuitement ou contre un certain montant.
    • Les 4 libertés fondamentales
      • Le mot libre, vous l'aurez noter, ne signifie pas que le logiciel est gratuit, car un logiciel libre peut être un logiciel commercial.
      • L’utilisateur pouvant en faire ce qu’il veut, y compris le revendre avec les modifications qu’il lui a apportées.
    • Par qui ?
      • le logiciel libre doit beaucoup à la persévérance de ses "Pères Fondateurs". Citons par exemple :
        • Richard Stallman : Fondateur de la Free Software Foundation, à l'origine du projet GNU, il a imaginé le concept de logiciel libre. Le Libre lui doit une partie importante de son outillage de développement .
    • Par qui ?
        • Linus Torvalds : Ce Finlandais est à l'origine du noyau Linux. Début des années 90, le noyau était la pièce manquante du projet GNU pour offrir un système d'exploitation complet. L'intégration du noyau Linux avec le système GNU a donné naissance au système d'exploitation GNU/Linux que nous connaissons aujourd'hui.
    • Par qui ?
        • Eric Raymond : Il est le premier à avoir analysé en profondeur le Libre du point de vue du modèle économique, de la gestion de projet et des motivations sous-jacentes. Nous lui devons notamment l'essai "La cathédrale et la bazaar", qui analyse les méthodes de développement utilisées dans le logiciel libre.
        • D'autres chefs de projets, aujourd'hui célèbres, ont contribué à la création de logiciels libres majeurs. Citons par exemple Bien Behlendorf (Apache), Eric Allman (Sendmail), Larry Wall (Perl), Guido van Rossum (Python), etc.
    • Par qui ?
      • le logiciel libre doit beaucoup aux apports de contributeurs bénévoles répartis dans le monde entier. Sans être responsables d'un projet, ils contribuent au développement du Libre par la détection et la correction de bogues, l'ajout de fonctionnalités aux logiciels, leur prosélitisme, etc.
    • Pour qui ?
      • Le libre s'adresse à une grande variété de clients :
        • les particuliers
        • les organismes publics
        • les entreprises
        • les pays moins riches
    • Pour qui ?
      • Le particulier trouvera dans le logiciel libre une alternative crédible aux solutions propriétaires. Il y gagnera :
        • en coûts (une distribution Linux complète coûte un prix modique et les applications sont généralement téléchargeables gratuitement sur Internet),
        • en sécurité (Linuxest peu sensible au virus et permet la gestion de l'accès au fichiers) et en protection de la vie privée (le code source étant disponible, il est impossible de lui adjoindre des spyware à l'insu du client).
    • Pour qui ?
      • Il pourra par ailleurs choisir d'utiliser un système complètement libre (sous Linux, par exemple)
      • ou un système d'exploitation propriétaire avec des applications libres (OpenOffice pour la bureautique, Gimp pour la retouche d'image, Mozilla pour la messagerie et la navigation Internet, etc).
    • Pour qui ?
      • Les organismes publics y gagnent :
        • en coûts (le coût d'achat est faible, tandis que la mutualisatiopn des coûts permet de répartir l'investissement entre plusieurs entités)
        • en pérennité (le fonctionnement informatique de l'administration doit être indépendant des intérêts commerciaux : l'ouverture du code source garantit la continuité du maintien d'un logiciel libre)
        • en sécurité (les données sont sécurisées ; l'ouverture du code garantit qu'aucune faille n'existe, permettant d'accéder frauduleusement à l'information.
    • Comment fonctionne-t-il ?
      • Depuis l’origine de l’informatique, il y a toujours eu des utilisateurs qui considèrent l’informatique comme une passion. De nombreuses personnes peuvent passer des journées (et même des nuits) sur un ordinateur juste pour le plaisir de développer des programmes.
      • Avec l’arrivée d’Internet, ces passionnés d’informatique ont pu partager leurs connaissances et développer en commun des programmes de plus en plus performants.
    • Comment fonctionne-t-il ?
      • De plus, depuis quelques années de nombreuses sociétés dont la plus connue est IBM, sont venues rejoindre les rangs des bénévoles ce qui permet aux logiciels libres de se développer encore plus vite.
      • Le libre peut être considéré comme un retour naturel au partage du savoir qui se situe dans la tradition du travail scientifique. Aux débuts de l’informatique, les logiciels étaient diffusés avec leur code source, ce qui a permis aux chercheurs de faire évoluer les programmes en fonction de leurs besoins .
    • Les alternatives libres
      • Les logiciels libres sont disponibles sur pratiquement tous les systèmes d’exploitation (libres ou pas), par exemple  :
        • Suite bureautique
          • Propriétaire : Microsoft Office
          • Libre : OpenOffice.org
        • Navigateur
          • Microsoft internet Explorer
          • SeaMonkey, Firefox
    • Les alternatives libres
      • Multimédia
        • Lecteur multimédia
          • Propriétaire : Windows Media player
          • Libre : MPlayer, Xine, Totem, Kaffeine, VLC
        • Dessin assisté par ordinateur
          • Propriétaire : Adobe Photoshop, Paint Shop Pro, Open Canvas, Corel Photo Paint
          • Libre : Gimp, Krita, Tux Paint, InkScape, Sodipodi
    • Les alternatives libres
      • Les système d'exploitation
        • Propriétaire : Microsoft windows, Mac OS...
        • Libre : GNU/Linux (Debian, Gentoo, Ubuntu, Fedora, Mandriva...) , BSD (FreeBSD...)
    • Les alternatives libres
      • Il existe des milliers de logiciels libres toutes catégories confondues. Nul doute que vous trouverez aisément une solution libre à votre goùt...
    • Conclusion
      • i ls sont faciles à se procurer, puisque la copie est libre
      • les personnes qui savent programmer peuvent les adapter à leurs besoins en les modifiant comme ils veulent
      • les modifications peuvent profiter à tout le monde puisqu’elles sont publiques
      • ils sont accessibles pour les pays en développement, car le plus souvent, ils sont gratuits ou de prix extrêmement modique
    • Conclusion
      • les logiciels libres sont plus fiables, car les utilisateurs, qui sont les premiers à en repérer les défauts ou les erreurs, sont aussi ceux qui peuvent les rectifier.
      • ils sont le véhicule d’une certaine éthique - celle du partage - contre la logique commerciale dominante chez beaucoup de fabriquants de logiciels propriétaires.
      • ils ciblent tous les âges, tous les intérêts...
      • Alors qu'attendez-vous ?
    • Pour en savoir plus
      • Je vous conseille de naviguer entre autres vers :
        • APRIL Association pour la promotion et la recherche en informatique libre
        • AFUL Association francophone des utilisateurs de Linux et des logiciels libres
        • Framasoft Site portail collaboratif autour du logiciel libre
        • Lea Linux , Linuxfr
        • Wikipédia
      • Plus c'est libre, plus t'es libre . :)