Bretagne[1]
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Bretagne[1]

on

  • 1,496 views

Brève visite de la région

Brève visite de la région

Statistics

Views

Total Views
1,496
Views on SlideShare
1,495
Embed Views
1

Actions

Likes
0
Downloads
35
Comments
0

1 Embed 1

http://www.slideshare.net 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Bretagne[1] Bretagne[1] Presentation Transcript

  • LA BRETAGNE
  • La Bretagne est considérée par la Celtic League (organisation celtique) comme l'un des six pays celtiques , au regard de la linguistique , de l' ethnologie et de l' histoire . Langues officielles français Autres langues breton , gallo Villes principales Nantes Rennes Brest Saint-Nazaire Souveraineté  :   France Administration  : Bretagne Loire-Atlantique Superficie  - Totale  - Région Bretagne  - Loire-Atlantique environ 34 000 km² 27 208 km² 6 815 km² Population  - Totale  - Région Bretagne  - Loire-Atlantique environ 4 337 000 habitants 3 103 000 hab. 1 234 085 hab.
  • LA GEOGRAPHIE
    • La Bretagne est une péninsule qui se trouve à l’extrême ouest du continent européen et qui aujourd’hui fait partie de la France. Sa position et sa dimension jouent un rôle important dans son climat , son territoire et son organisation territoriale. En tant que région française, elle détient le record en France de la plus grande façade maritime, avec 2 800 km de littoral très découpé. La Bretagne occupe l’ouest du Massif armoricain , massif hercynien très raboté par l’érosion dont émergent deux lignes de crêtes à l’altitude plus élevée, de direction est-ouest : les monts d’Arrée et les montagnes Noires .
    View slide
  • LE CLIMAT
    • Le climat est extrêmement doux, surtout le long des côtes, avec des différences de températures entre l'été et l'hiver d'environ 15 °C. Cependant ces différences de températures varient en fonction de la proximité du littoral. Le vent de nord-ouest domine au nord. Les jours de précipitations sont un peu plus fréquent que la moyenne française mais les cumuls, assez variables d'une région à l'autre, restent dans la moyenne comparés au niveau national. Les monts d'Arrée, malgré un relief peu marqué, est à distinguer puisque les précipitations augmentent sensiblement. Sur le littoral sud, de Lorient à Pornic, l'ensoleillement annuel est supérieur à 2 000 heures par an.
    View slide
  • HISTOIRE
    • Elle est née tout comme les autres régions administratives dans la seconde moitié du XXe siècle . Les limites territoriales actuelles de la Bretagne sont inspirées d'un décret du 1941 rédigé par le Maréchal Pétain . Ce décret a créé une région appelée Région de Rennes constituée par les départements des Côtes-du-Nord , du Finistère , d' Ille-et-Vilaine et du Morbihan . Par la suite, un arrêté ministériel du 28 novembre 1956 signé sous la Quatrième République , a explicité le cadre des "programmes d'action régionale" introduits par un décret du 1955  ; les évolutions jusqu'à aujourd'hui du statut de ces circonscriptions ne verra pas de modifications des limites de la région créée alors en Bretagne. Son nom est celui de la Bretagne dont elle reprend 80 % de la superficie, amputée de l'actuelle Loire-Atlantique .
  • L’ECONOMIE
    • L'économie de la Bretagne est tournée vers l'agriculture et les industries agroalimentaires, le tourisme estival. On retrouve des sièges de grands groupes mondiaux tels que Bolloré à Quimper ou encore Cummins.
    • Depuis 2 ans maintenant, et amplifié par la crise mondiale, de nombreux "pays" bretons investissent massivement dans le secteur tertiaire, et plus précisément commercial.
    • L'on observe donc la construction rapide de nombreuses et grandes zones commerciales fortes et modernes en périphérie des villes moyennes, qui y voient un éventuel moyen de subsistance et un atout pour l'avenir, d'autant que la démographie bretonne reste très élevée. La région entière tente, non sans mal, de se diversifier afin d'être moins dépendante d'un secteur industriel agro-alimentaire fort mais sensible, et par-là même essaie de se moderniser.
  • LA GASTRONOMIE
    • Les spécialités régionales on peut citer le kouign amann (gâteau au beurre), le far breton (farz fourn en breton), le kig-ha-farz (litt. « viande et far »), le farz buan , les crêpes , les galettes , les kouigns , le harstum (à base de confiture), le palet (biscuit), et la cotriade . La proximité des côtes et la douceur du climat font de la Bretagne une région riche en fruits de mer et en poissons. Citons également le beurre blanc .
  • LA MUSIQUE
    • La musique est aujourd'hui l'aspect le plus visible de la culture bretonne, grâce au travail et à la créativité de musiciens se réclamant de la culture bretonne, à la diversité des festivals et au nombre de festoù noz . On voit évoluer à un haut niveau maintenant les cercles celtiques qui proposent des spectacles de plus en plus professionnels, très appréciés du public.
    • La tradition de musique à danser chantée ou jouée en couple (duo biniou est encore très présente en Haute et Basse Bretagne ; les danseurs se retrouvent au cours d'un fest-noz (fête de nuit) ou d'un fest-deiz (fête de jour).
  • LE MONT SAINT MICHEL
    • La baie dans laquelle se trouve l'île rocheuse est soumis au phénomène de la sables mouvants , décrit de façon spectaculaire par Victor Hugo Mais il est surtout connu pour le nombre exceptionnel de marées (environ 14 mètres d'altitude) que même une cause de la montagne plat avec une grande vitesse. Spectaculaire marées Bay ont grandement contribué all'inespugnabilitè de la montagne, la rendant accessible à un minimum de marée basse (par voie terrestre) ou la marque des hautes eaux (en mer). Le barrage de l'accès au Mont Saint-Michel, construite en 1880 Retient le sable et exacerbe l'ensablement de la baie, est susceptible de perdre la nature de l'île rock: il est prévu d'arrêter la démolition partielle et le remplacement de sections avec des trottoirs de bois.