Diapo food-1
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
365
On Slideshare
336
From Embeds
29
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
1
Comments
0
Likes
0

Embeds 29

http://www.anglais-college.fr 29

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. le fameux "poisson-frites".
    Le plat à emporter le plus prisé est le fameux "poisson-frites". Les vendeurs de "fish and chips" ont fait leur apparition à la fin du XIXe siècle et se sont rapidement multipliés dans tout le pays. C'est un plat extrêmement simple : du poisson (généralement du cabillaud, du haddock ou de la plie) trempé dans une pâte à frire composée de farine, d'oufs et d'eau, puis plongé dans un bain de friture brûlante, le tout accompagné de frites
  • 2. Pourquoi les Britanniques aiment-ils le thé ?
    Pourquoi les Britanniques aiment-ils le thé ?
    Une chanson populaire dit qu'en Grande-Bretagne, "tout s'arrête pour le thé". Le thé est incontestablement la boisson la plus populaire en Grande-Bretagne, beaucoup plus que le café, préféré des autres pays d'Europe et d'Amérique. Ce sont les Hollandais qui ont, aux alentours de 1610, apporté le thé en Europe pour la première fois ; mais la première publicité dans un journal londonien n'est apparue qu'en 1658. En 1750, le thé était devenu la principale boisson de toutes les classes sociales même si, à cette époque, une livre du thé le moins cher coûtait environ un tiers du salaire hebdomadaire d'un ouvrier qualifié ! Le thé était jalousement conservé par la maîtresse de maison dans des boîtes spéciales, appelées "tea-caddies", souvent munies d'un verrou ; il était prélevé très parcimonieusement, à la petite cuillère.
  • 3. crumble
    Le crumble, en général aux fruits est un gâteau d’origine britannique composé d’une couche de fruits dans le fond du plat, et d’une couche de pâte à l’apparence émiettée d’où le nom : en anglais to crumble signifie « tomber en miettes ». ce gâteau est préparé au four. Au Québec, on nomme aussi ce dessert « croustade ».
    Outre les fruits, les ingrédients sont dans l’ordre décroissant de quantité : farine, sucre (cassonade), beurre, pincée de sel. Au Québec, il est fréquent d'ajouter des flocons d’avoine en substitution d'une partie de la farine.
    Un plat salé similaire peut être réalisé avec de la viande de bœuf ou de mouton. Dans ce cas, la recette ne comporte pas de sucre.
    On peut aussi cuisiner ce plat avec des courgettes, du bacon et du parmesan. La pâte est alors au parmesan, à la farine, à la chapelure, avec une once de paprika et une gousse d'ail écrasée.
  • 4.
    • Hamburger
    Hamburger désigne en allemand les Hambourgeois, c'est-à-dire les habitants de la ville de Hambourg. En effet, il est courant en Allemagne de nommer les spécialités culinaires selon leur ville d'origine. Le Berliner (beignet fourré de confiture) et le Frankfurter (hot dog), respectivement originaires de Berlin et Francfort-sur-le-Main, en sont deux autres exemples.
    Il semblerait que la viande utilisée à l'origine fût du canard rôti (les Allemands en général étant de grands amateurs de charcuterie)ééé[réf. nécessaire], et qu'elle eut été ensuite remplacée par du canard haché. La recette a probablement été importée sur le sol américain par les marins allemands au cours du XIXe siècle. En effet la ligne maritime "Hamburg-Amerika linie" s'était
  • 5. Qu'est-ce que le Haggis?
    Le "haggis" (ou panse de mouton farcie) est le plat régional écossais le plus connu ; il s'agit d'un mélange riche et épicé d'abats de mouton (poumons, foie et cour), de graisse de rognon, d'oignons, d'herbes aromatiques et d'épices, le tout enveloppé dans une poche en plastique ou, selon la tradition, dans une panse de mouton ou de brebis.
  • 6. Comment les Britanniques célèbrent-ils Noel ?
    Noël
    Au Royaume-Uni, les gens passent généralement Noël chez eux, en famille, cette fête étant considérée comme un hommage à la famille et à sa pérennité. Les préparatifs commencent longtemps à l'avance, par l'envoi de cartes de Noël et la décoration du sapin de Noël, tradition aujourd'hui solidement établie, qui fut popularisée en 1840 par le Prince Albert, mari de la reine Victoria, qui l'apporta de son Allemagne natale.