Lucie Pearson                Modèle de forum de discussion afin de favoriser                        le développement de la...
ii    Résumé      Ce   mémoire    présente   un   modèle   pédagogique   qui   favorise   ledéveloppement de la pensée cri...
iiiRemerciements     Je tiens à remercier les personnes qui mont apporté leur aide et qui ontcontribué à lélaboration de c...
iv                                              Table des matièresRésumé.....................................................
v      3.3.3       La récupération de l’information .........................................................................
vi                                          Liste des figuresFigure 1 : Croissance du nombre d‘apprenants qui utilisent l‘...
vii                         Liste des tableauxTableau 1 : Les résultats d‘apprentissage transdisciplinaires ……………………………11
INTRODUCTION       Dans une société démocratique, tout citoyen1 doit être actif et participatif.Ainsi, il a besoin de pens...
2cet environnement éducatif, les formateurs3 doivent proposer aux apprenantsune diversité de problèmes et de sujets de réf...
3d‘enseignement, mais de prendre le temps de réfléchir au problème. Ensuite, ilpourra partager son point de vue à l‘écrit ...
4                              1    PROBLÉMATIQUE    Depuis environ une décennie, on note une volonté politique des paysin...
5critique, les TIC et l‘éducation à la citoyenneté. Nous le terminerons avec lesobjectifs du mémoire, soit la proposition ...
6apprenants de la province ont la possibilité de choisir parmi une cohorte de vingt-quatre cours au choix offerts à distan...
7enseignement, qui, à son tour, devrait améliorer les apprentissages desapprenants. Depuis 2008, les apprenants sont de pl...
8formateur      peut    pratiquer      maintenant       l‘enseignement        hybride,     soit      unenseignement qui se...
9Département de l‘apprentissage électronique et technologique du MÉNBassistent à des congrès, invitent des spécialistes et...
10         Dans le cadre théorique de tous les programmes d‘études au Nouveau-Brunswick, nous retrouvons les RAT. Ce sont ...
11               Tableau 1 : Les résultats d‘apprentissage transdiciplinaires6 (MÉNB)    À la fin du cycle de la    À la f...
12 système d‘exploitation;     familiariser avec certains   différents périphériques     système d‘exploitation et        ...
13                      1.2   Question et objectif du mémoire      Brièvement, lorsque l‘apprenant prend des décisions, no...
14                        2    LE MODÈLE PÉDAGOGIQUE       Le modèle pédagogique de forum de discussion que nous présenton...
15            2.1   Le choix de l‘outil numérique – le forum de discussion       Il existe une panoplie d‘outils numérique...
16d‘apprentissage de D2L offre plusieurs avantages et diverses fonctionnalités quenous allons approfondir dans une section...
17RAT Développement personnel et social : Construire son identité, s‟approprier des habitudesde vie saines et actives et s...
18partir des choix des apprenants                  Prend connaissance des 3 outils sachant qu‘ilRevoit comment utiliser le...
19 Propose une métaréflexion sur l‘activité   liste de vérification et la grille d‘évaluation                             ...
20Picard et Richard (2005) précisent que la planification assure un processusd‘enseignement-apprentissage plus cohérent et...
21       Un ENA est un endroit virtuel qui peut être utilisé en enseignementhybride, à distance ou en autoportant.8 En plu...
22une des raisons pour laquelle le forum de discussion permet un excellentcontexte de travail. Le forum permet aussi la ré...
23influence   positive   sur   les   conditions   d‘apprentissage » (George,   2005).Contrairement à la discussion à l‘ora...
24      Ce regroupement est valable pour le traitement du contenu, mais commenous le verrons dans la section suivante, la ...
25type de forum de discussion laisse des traces et c‘est ainsi que les formateurspeuvent développer une communauté d‘appre...
262.2.1.3 Organiser la présentation des activités, les tâches d‟apprentissage et les        évaluations      Cette section...
27d‘apprentissage spécifiques (RAS) des programmes d‘étude, le formateur et lesapprenants trouvent des enjeux signifiants ...
28       Pour aider l‘apprenant à ne pas oublier à vérifier la crédibilité desressources et à citer les sources qu‘il a tr...
29elle s‘appuie sur des critères, est auto-correctrice et est sensible au contexte.Toutefois, le formateur doit s‘assurer ...
30formateur doit réfléchir sur ses pratiques afin d‘aider l‘apprenant à retenir aumaximum les connaissances et les habilet...
31cognitif, voire philosophiques, que posera le formateur pourront             aiderl‘apprenant à penser par et pour lui-m...
32Le formateur doit prendre le temps de donner une courte formation portant sur lequestionnement de haut niveau cognitif a...
33stratégies qui pourraient s‘appliquer en contexte du forum. Ainsi, le formateurexplique à l‘apprenant les raisons pédago...
34apprenants. De plus, il s‘agit d‘une activité de production complexe et l‘apprenantdoit comprendre que le processus doit...
35expériences authentiques. En plus, le formateur doit s‘assurer de donner untemps de réflexion (temps d‘attente), de gére...
36      2.2.2.2.2     Gestion des interventions      Un autre rôle important du formateur est la gestion des interventions...
37dire qu‘il faut éviter la controverse. Markel (2001) soutient que le débat, ledésaccord ou la controverse permet de fair...
38formateur déclenche une réflexion en posant une question appuyée par desressources, l‘apprenant doit préciser sa pensée ...
39suivront à intervalles réguliers en petits groupes. Cette modélisation sécurise lesapprenants et aussi le formateur qui ...
40et pour individualiser les apprentissages, le formateur peut fournir une liste devérification adaptée aux apprenants en ...
41trouver des pistes pour améliorer les apprentissages et l‟enseignement » (DME,2005, p.47). Donc, le but de cette grille ...
42figure 5 donne un exemple d‘une fiche de questionnement. Cette fiche permet àl‘apprenant de choisir parmi des mots qui l...
43bibliothèque sur Internet ou ailleurs. L‘apprenant devra évaluer la crédibilité dechaque ressource qu‘il trouve. L‘appre...
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique

6,173 views
5,957 views

Published on

Ce mémoire présente un modèle pédagogique qui favorise le développement de la pensée critique à partir des enjeux liés au monde réel et virtuel de l‘apprenant. Nous avons d‘abord procédé à la création d‘un modèle pédagogique d‘un forum de discussion. Pour le créer, nous avons entrepris de réaliser une recension des écrits afin d‘améliorer notre conception du modèle. Par la suite, nous avons voulu mettre l‘importance dans notre modèle pédagogique de l‘approche théorique de l‘apprentissage dans un monde numérique, soit le connectivisme. Nous avons ensuite procédé à une mise à l‘essai du modèle.

Published in: Education
0 Comments
3 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
6,173
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
96
Actions
Shares
0
Downloads
97
Comments
0
Likes
3
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique

  1. 1. Lucie Pearson Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée critique Mémoire présenté pour répondre aux exigences partielles du programme de Maitrise en éducation, mention enseignement FACULTÉ DE L‘ÉDUCATION UNIVERSITÉ DE MONCTON NOUVEAU-BRUNSWICK Avril 2011© Lucie Pearson, 2011
  2. 2. ii Résumé Ce mémoire présente un modèle pédagogique qui favorise ledéveloppement de la pensée critique à partir des enjeux liés au monde réel etvirtuel de l‘apprenant. Nous avons d‘abord procédé à la création d‘un modèlepédagogique d‘un forum de discussion. Pour le créer, nous avons entrepris deréaliser une recension des écrits afin d‘améliorer notre conception du modèle.Par la suite, nous avons voulu mettre l‘importance dans notre modèlepédagogique de l‘approche théorique de l‘apprentissage dans un mondenumérique, soit le connectivisme. Nous avons ensuite procédé à une mise àl‘essai du modèle.
  3. 3. iiiRemerciements Je tiens à remercier les personnes qui mont apporté leur aide et qui ontcontribué à lélaboration de ce mémoire. Je tiens à remercier sincèrement Madame Nicole Lirette-Pitre, qui, en tantque Directrice de mémoire, sest montrée à lécoute tout au long de la réalisation.Son aide ainsi que le temps quelle a bien voulu me consacrer m‘a été trèsprécieux. Sans elle, ce mémoire naurait jamais vu le jour, car cesencouragements ont été nombreux. Je veux aussi souligner l‘influence de Monsieur Mathieu Lang, professeur àl‘Université de Moncton, qui nous a guidées afin de mieux intégrer la penséecritique dans notre modèle. Il a été une aide précieuse dans la présentation dece mémoire afin d‘en faciliter la lecture. Mes remerciements s‘adressent également à Madame Sylvie Blain,professeure à l‘Université de Moncton, qui a su m‘inspirer par son exemple entant que pédagogue et a su nous montrer l‘importance des stratégies cognitives.
  4. 4. iv Table des matièresRésumé........................................................................................................................... iiRemerciements .............................................................................................................. iiiTable des matières ......................................................................................................... ivINTRODUCTION............................................................................................................. 11 PROBLÉMATIQUE .................................................................................................. 4 1.1 Contexte ........................................................................................................... 5 1.1.1 Éducation à distance au Nouveau-Brunswick francophone .................................... 5 1.1.2 Formation continue des formateurs à distance....................................................... 8 1.1.3 Résultats d’apprentissage transdiciplinaires selon le MÉNB ................................... 9 1.2 Question et objectif du mémoire ...................................................................... 132 LE MODÈLE PÉDAGOGIQUE ............................................................................... 14 2.1 Le choix de l‘outil numérique – le forum de discussion .................................... 15 2.2 Les trois phases du modèle pédagogique ....................................................... 16 2.2.1 La phase de planification : le choix du contexte d’enseignement ......................... 19 2.2.2 Phase de réalisation............................................................................................... 32 2.2.3 La phase d’intégration ........................................................................................... 463 CADRE THÉORIQUE ............................................................................................ 52 3.1 L‘éducation à la citoyenneté ............................................................................ 54 3.1.1 Des compétences à développer ............................................................................. 55 3.1.2 Changements pédagogiques ................................................................................. 58 3.2 Ancrage théorique du modèle pédagogique .................................................... 59 3.2.1 Le connectivisme.................................................................................................... 59 3.2.2 L’éducation à la citoyenneté sur le web ................................................................ 60 3.2.3 Les approches ........................................................................................................ 66 3.3 Le traitement de linformation .......................................................................... 75 3.3.1 L’attention ............................................................................................................. 77 3.3.2 Le stockage des nouvelles connaissances .............................................................. 77
  5. 5. v 3.3.3 La récupération de l’information ........................................................................... 79 3.3.4 La motivation ......................................................................................................... 80 3.3.5 La métacognition et stratégies d’étude ................................................................. 85 3.3.6 Le transfert des apprentissages ............................................................................. 874 MISE À L‘ESSAI DU MODÈLE PÉDAGOGIQUE ET PERSPECTIVES D‘AVENIR 89 4.1 Mises à l‘essai ................................................................................................. 89 4.1.1 Première mise à l’essai .......................................................................................... 90 4.1.2 Deuxième mise à l’essai ......................................................................................... 91 4.1.3 Modifications apportées au modèle pédagogique ................................................ 93 4.2 Recommandations .......................................................................................... 94 4.3 Perspectives d‘avenir ...................................................................................... 95CONCLUSION .............................................................................................................. 97BIBLIOGRAPHIE .......................................................................................................... 99
  6. 6. vi Liste des figuresFigure 1 : Croissance du nombre d‘apprenants qui utilisent l‘ENA de D2L (09-10) ....... 7Figure 2 : Illustration dun forum en petits groupes dans D2L ...................................... 17Figure 3 : Questions de haut niveau cognitif ................................................................ 31Figure 4 : Liste de vérification du forum de discussion ................................................ 40Figure 5 : La grille d‘évaluation .................................................................................. 41Figure 6 : La fiche de questions .................................................................................. 42Figure 7 : Traces laissées par un apprenant dans le forum de discussion ................... 48
  7. 7. vii Liste des tableauxTableau 1 : Les résultats d‘apprentissage transdisciplinaires ……………………………11
  8. 8. INTRODUCTION Dans une société démocratique, tout citoyen1 doit être actif et participatif.Ainsi, il a besoin de penser de façon critique. Cette pensée critique nécessite ledéveloppement d‘habiletés de haut niveau cognitif. C‘est la raison pour laquellela mission de l‘école au Nouveau-Brunswick souligne l‘importance de former cebon citoyen. Pour sa part, le ministère de l‘Éducation du Nouveau-Brunswick(MÉNB2) présente la mission de l‘école dans tous ses programmes d‘étude : unextrait de cette mission souligne d‘ailleurs l‘importance de « Guider les élèvesvers l‘acquisition des qualités requises pour apprendre à apprendre afin de seréaliser pleinement et de contribuer à une société changeante, productive etdémocratique ». (MÉNB, p. 3) Aujourd‘hui, dans notre société complexe, où les technologies del‘information et de la communication (TIC) sont omniprésentes, l‘apprenant doitaussi devenir un cybercitoyen critique pour faire face à un environnementnumérique de surinformation et de désinformation. Même si le document Lesenfants au premier plan ne mentionne pas le terme « cybercitoyenneté (MÉNB,2006)», il précise « que le système scolaire favorise chez l‘élève ledéveloppement d‘un esprit critique et d‘une pensée créative tout en éveillant unepassion pour le savoir. » L‘école doit mettre en place l‘environnement éducatifpermettant à tous les élèves de devenir des cybercitoyens critiques. Pour créer1 Le générique masculin est utilisé dans le seul but dalléger le texte.2 L‘appellation Ministère de l‟Éducation du Nouveau-Brunswick (MÉNB) fut remplacée parMinistère de l‟Éducation et Développement de la petite enfance (ÉDPE) à l‘hiver 2011. Par lasuite, nous conserverons l‘ancien terme puisque les documents que nous avons consultés ontété créés avant le changement.
  9. 9. 2cet environnement éducatif, les formateurs3 doivent proposer aux apprenantsune diversité de problèmes et de sujets de réflexion provenant de leur réalité.Aujourd‘hui, cette réalité comprend les TIC. En outre, les TIC sont partout dansla vie des jeunes et par conséquent, les TIC façonnent leurs choix tous les jours.En vertu de la complexité grandissante des sociétés ainsi que le rôle de plus enplus important des TIC dans le quotidien d‘une partie grandissante d‘êtreshumains, le développement de la pensée critique, l‘utilisation judicieuse etéthique des TIC sont des compétences transdisciplinaires que tous lesapprenants diplômés au Nouveau-Brunswick devraient acquérir. En raison de l‘intérêt du système scolaire de développer la pensée critiquechez les apprenants, le formateur s‘interroge de plus en plus sur les façons dedévelopper cette pensée critique en salle de classe. Dans ce mémoire, nousproposons donc un modèle pratique qui va favoriser le développement de lapensée critique des apprenants à l‘aide des TIC plus précisément en utilisant leforum de discussion. Nous présentons un environnement que nous pensonspropice au développement de la pensée critique en offrant des situations où lesapprenants peuvent délibérer, c‘est-à-dire, en argumentant, en apportant leurpoint de vue, en débattant, en remettant en question, etc. Avant tout, nous avons choisi le forum de discussion comme outil pourdévelopper la pensée critique parce qu‘il permet de modifier le rapport qu‘onentretient avec le temps, l‘espace et la participation. En effet, nous nedemandons plus à l‘apprenant de prendre position en l‘espace d‘une période3 Nous avons choisi le terme formateur pour désigner l‘enseignant ou le professeur qui intervientauprès des apprenants en tant que guide.
  10. 10. 3d‘enseignement, mais de prendre le temps de réfléchir au problème. Ensuite, ilpourra partager son point de vue à l‘écrit à un moment et à un lieu opportun pourlui, c‘est-à-dire qu‘il pourra décider de l‘endroit où il veut travailler et du tempsdont il aura besoin pour accomplir la tâche demandée. Ainsi, parce que le tempset l‘espace le permettent, chaque apprenant peut participer et vivre pleinementl‘expérience de discuter d‘un enjeu qui le concerne et qui l‘intéresse. Ce projet de mémoire va nous permettre de partager nos savoirs, nossavoir-faire, nos savoir-faire ou savoir-agir dans un monde pédagogique quenous rendrons disponible aux autres agents de formation, aux intervenants etaux enseignants. Le mémoire est divisé en quatre chapitres. Nous verrons en premier laproblématique soit développer un modèle afin de favoriser le développement dela pensée critique. Par la suite, nous présenterons la méthode proposée, soit lemodèle pédagogique en trois phases : préparation, réalisation et intégration.Nous ferons ensuite les liens avec le cadre théorique. Finalement, nousexpliquerons la mise à l‘essai du modèle et ce que nous entrevoyons pourl‘avenir de ce modèle.
  11. 11. 4 1 PROBLÉMATIQUE Depuis environ une décennie, on note une volonté politique des paysindustrialisés et en voie de développement d‘intégrer les TIC dans les salles declasse afin de répondre aux besoins de la société numérique. Les représentations d‘une bonne utilisation pédagogique des TIC sont demieux en mieux définies par les chercheurs. La plupart des formateurs ontdépassé la croyance qu‘il suffise d‘utiliser un outil technologique, tel le tableauinteractif, pour intégrer pédagogiquement la technologie en salle de classe. Uneintégration dite pédagogique des TIC requiert l‘accès aux TIC ainsi qu‘unchangement de pratiques pédagogiques en mettant au point des environnementsqui permettent à l‘apprenant de se développer dans des activités cognitives dehaut niveau (Depover, Karsenti et Komis, 2008). Le monde de l‘éducation aappris que l‘outil technologique est rarement exploité à son plein potentiel et parconséquent n‘améliore pas souvent les mauvaises pratiques pédagogiques.Toutefois, l‘outil technologique peut offrir de grandes possibilités d‘apprentissagede haut niveau cognitif, impossibles à imaginer auparavant, pour le formateur quisait bien l‘exploiter (Depover et al, 2008). Dans ce chapitre, nous expliquerons le contexte dans lequel notre projets‘est développé. D‘abord, nous donnerons un bref aperçu de l‘éducation àdistance au Nouveau-Brunswick. Nous expliquerons comment notre travail entant que formatrice des ―formateurs‖ nous a inspiré lors de la conception de notremodèle. Ensuite, nous exposerons davantage la mission éducative du MÉNB ence qui a trait aux résultats d‘apprentissage transdisciplinaires touchant la pensée
  12. 12. 5critique, les TIC et l‘éducation à la citoyenneté. Nous le terminerons avec lesobjectifs du mémoire, soit la proposition d‘un modèle pédagogique exploitant leforum de discussion pour le développement de la pensée critique. 1.1 Contexte Le développement de notre intérêt pour le forum de discussion provient denotre environnement de travail depuis plusieurs années. Étant une personne-ressource qui développe des cours à distance et qui forme les formateurs pour leMÉNB, nous avons expérimenté plusieurs approches d‘enseignement etd‘apprentissage dans nos cours à distance. Riche d‘expérience, c‘est la raisonpour laquelle nous voulons proposer un nouveau modèle pédagogique exploitantle forum de discussion pour le développement de la pensée critique chez lesapprenants. Ce modèle serait impossible sans l‘existence du numérique. Nous verrons comment l‘éducation à distance ainsi que le rôle que nous yjouons furent primordiaux afin de créer notre modèle pédagogique. 1.1.1 Éducation à distance au Nouveau-Brunswick francophone Le MÉNB a longtemps été considéré comme un précurseur dans ledomaine des cours à distance et de l‘intégration des TIC dans ses écoles. En2001, le gouvernement de l‘époque avait annoncé que le premier cours offert àdistance serait l‘Espagnol. Par la suite, les cours se sont enchaînés les unsaprès les autres. Ces cours ont été créés par une équipe de spécialistes ayantles connaissances du moment de l‘enseignement à distance. Aujourd‘hui, les
  13. 13. 6apprenants de la province ont la possibilité de choisir parmi une cohorte de vingt-quatre cours au choix offerts à distance. Quelques années après le développement du premier cours à distance,un nouveau gouvernement a créé un projet pilote (projet accès direct) qui avaitpour but d‘expérimenter l‘utilisation d‘un ordinateur portatif par apprenant dansquelques classes de la 7e et de la 8e année. Ce gouvernement a subventionnéune recherche qualitative faite par une équipe de chercheurs de l‘Université deMoncton. Cette recherche avait pour objectif l‘étude des effets des TIC dans larelation enseignement-apprentissage4. C‘est à partir de ce moment que lesagents du MÉNB, les divers intervenants, les formateurs et les chercheurs sesont beaucoup questionnés sur la pédagogie à privilégier lors de l‘utilisation d‘unordinateur en salle de classe. Dorénavant, les pédagogues se mirent à identifierce que les TIC apportaient de plus à la classe traditionnelle. Ces réflexions ontenrichi de beaucoup nos pratiques et nos formations offertes aux formateurs. Afin de répondre aux besoins de l‘enseignement à distance asynchrone(en temps différé), le MÉNB a fait l‘acquisition de l‘environnement numérique detravail produit par la compagnie Desire2Learn (D2L). Puisque ce nouvelenvironnement pour l‘apprentissage est beaucoup plus intuitif que celui utiliséauparavant, il a été proposé aux formateurs. C‘est ainsi que l‘enseignementhybride (en temps réel et temps différé) a commencé à faire son entrée dans lesécoles de la province. Dorénavant, le formateur exploite l‘environnementnumérique afin de tirer les bénéfices pédagogiques et d‘améliorer son4 http://cahm.nbed.nb.ca/photod/rechercheportatif.pdf
  14. 14. 7enseignement, qui, à son tour, devrait améliorer les apprentissages desapprenants. Depuis 2008, les apprenants sont de plus en plus nombreux àutiliser la plateforme D2L. Figure 1 : Croissance du nombre d‘apprenants qui utilisent l‘(ENA) environnement numérique d‘apprentissage de D2L (2009-10) Depuis la collecte de données dans le tableau ci-dessus, nous avons notéune augmentation de l‘utilisation par les élèves lors du premier semestre del‘année scolaire 2010-11. En mars 2011, l‘administrateur de l‘environnementnotait que plus de 3600 élèves avaient travaillé dans le ENA. Au Nouveau-Brunswick, l‘éducation à distance fut un des leviers del‘intégration pédagogique des TIC parce qu‘elle a forcé les intervenants dans ledomaine à se poser continuellement la question comment devrait-on enseigner àdistance pour s‘assurer de la réussite des apprenants. Fort des nouvellesconnaissances pédagogiques provenant de l‘enseignement à distance, le
  15. 15. 8formateur peut pratiquer maintenant l‘enseignement hybride, soit unenseignement qui se situe à la fois en temps réel et en temps différé. 1.1.2 Formation continue des formateurs à distance Même si le monde de l‘éducation numérique est encore en émergence,nos dix ans et plus d‘expérience en tant que formatrice pour le MÉNB nous ontpermis de développer des cours à distance, d‘explorer divers outils etplateformes technologiques et d‘expérimenter plusieurs approchesd‘enseignement et apprentissage dans les salles de classe dites traditionnelles,dans les cours à distance et dans les modèles en format hybride. Le Département de l‘apprentissage électronique et technologique duMÉNB a comme mission « daméliorer la qualité des apprentissages desapprenants en favorisant une utilisation pédagogique judicieuse de latechnologie chez les apprenants ainsi que le personnel formateur et lesintervenants en éducation » (DAET, 2008). Depuis plus de dix ans, notre travailconsiste à assurer la formation continue des formateurs à distance de laprovince. Puisqu‘il n‘existe pas de cours de niveau universitaire en formationinitiale à l‘enseignement portant sur l‘enseignement à distance au Nouveau-Brunswick francophone5, nous devons prendre toutes les occasions d‘offrir duperfectionnement professionnel à tous nos formateurs francophones de laprovince afin d‘offrir les meilleures conditions d‘apprentissage pour nous assurerde la réussite de tous nos apprenants. C‘est pour ces raisons que les agents du5 Il y a une seule université de langue française dans la province, soit l‘Université de Moncton.Cette université assure la formation initiale à l‘enseignement de presque tous les futursformateurs francophones de la province.
  16. 16. 9Département de l‘apprentissage électronique et technologique du MÉNBassistent à des congrès, invitent des spécialistes et suivent des formations sursupport informatique synchrone et asynchrone. Puisque nous sommes à l‘affutdes dernières avancées en apprentissage à distance et l‘exploitationpédagogique des plus récentes technologies, les occasions de réseautage surInternet nous sont très utiles. Le monde numérique est un monde nouveau etmême si les connaissances sont de plus en plus nombreuses dans ce domaine,le monde de l‘éducation numérique en est encore à la phase expérimentale! Nous allons expliquer davantage les résultats d‘apprentissagetransdisciplinaires dans lesquels se retrouvent la pensée critique et lestechnologies de l‘information et de communication. Le principal enjeu de cenouveau modèle pédagogique basé sur l‘utilisation du forum de discussion est ledéveloppement de la pensée critique chez les apprenants Plus loin, nousexpliquerons les raisons pour lesquelles nous avons réservé une grande place àla pensée critique dans notre cadre théorique. 1.1.3 Résultats d‟apprentissage transdiciplinaires selon le MÉNB Dans les prochains paragraphes, nous verrons les fondements théoriquesdu cadre théorique des programmes d‘études sur lesquels nous nous appuyonsdans notre modèle pédagogique du forum de discussion. Nous présenteronsd‘abord la mission de l‘éducation de la province, le rôle des résultatstransdisciplinaires (RAT) et plus particulièrement les RAT portant sur la penséecritique et les TIC. Finalement, nous enchaînerons avec le concept decitoyenneté.
  17. 17. 10 Dans le cadre théorique de tous les programmes d‘études au Nouveau-Brunswick, nous retrouvons les RAT. Ce sont les résultats d‘apprentissage(savoirs, compétences et habiletés) que tous les apprenants devraient maîtriserà la fin du secondaire. Il est du ressort du formateur d‘intégrer les RAT danschaque matière scolaire et de leur donner autant d‘importance que les résultatsd‘apprentissage généraux (RAG) et spécifiques (RAS). Cependant, il estpossible que les RAT soient intégrés dans l‘enseignement quotidien danschaque matière, mais qu‘ils ne soient pas développés par les formateurs qui seconcentrent sur les RAG et les RAS liés directement à la matière enseignée. Dans notre modèle pédagogique, nous visons à développer les RAT pourla pensée critique et les RAT en TIC. Nous voulons offrir aux apprenants (quisont aussi des citoyens) de développer leur pensée critique par rapport auxenjeux réels d‘une société numérique. Des exemples d‘enjeux pourraient être lagestion de l‘identité numérique et la propagande sur le web. Il est à noter quenotre modèle aborde aussi d‘autres RAT, mais nous allons nous pencherspécifiquement sur la pensée critique et les TIC parce qu‘entre autres choses, ily a des enjeux sérieux liés à la surinformation et à la désinformation du web et àla société numérique. Les énoncés présentés dans le tableau 1 suivant décriventles apprentissages attendus de la part de tous les apprenants à la fin de chaquecycle.
  18. 18. 11 Tableau 1 : Les résultats d‘apprentissage transdiciplinaires6 (MÉNB) À la fin du cycle de la À la fin du cycle de la À la fin du cycle de la À la fin du cycle de la maternelle à la troisième à la sixième à la huitième neuvième à la deuxième année, cinquième année, année, l‘élève doit douzième année, l‘élève doit pouvoir : l‘élève doit pouvoir : pouvoir : l‘élève doit pouvoir : Pensée critique : Manifester des capacités d’analyse critique et de pensée créative dans la résolution de problèmes et la prise de décision individuelles et collectives. prendre conscience déterminer, par le résoudre des résoudre des des stratégies qui lui questionnement, les problèmes en problèmes en permettent de éléments pertinents déterminant les déterminant les résoudre des d‘un problème et de éléments pertinents par éléments pertinents par problèmes en discerner l‘information le questionnement, en le questionnement, en identifiant les utile à sa résolution; discernant l‘information discernant l‘information éléments utile à sa résolution, en utile à sa résolution, en déterminants du comparer ses opinions analysant les analysant les problème et en tentant avec celles des autres renseignements renseignements de déterminer des et utiliser des recueillis et en recueillis, en proposant solutions possibles; arguments pour identifiant une solution diverses solutions défendre son point de possible; possibles, en évaluant reconnaître les vue; chacune d‘elles et en différences entre ce discerner entre ce choisissant la plus qu‘il pense et ce que faire part de ses qu‘est une opinion et un difficultés et de ses pertinente; les autres pensent; fait. Fonder ses réussites. arguments à partir de discerner entre ce faire part de ses renseignements qu‘est une opinion, un difficultés et de ses recueillis provenant de fait, une inférence, des réussites. multiples sources; biais, des stéréotypes et des forces faire part de ses persuasives. Fonder difficultés et de ses ses arguments à partir réussites en se donnant de renseignements des stratégies pour recueillis provenant de pallier ses faiblesses. multiples sources; faire part de ses difficultés et de ses réussites en se donnant des stratégies pour pallier ses faiblesses. À la fin du cycle de la À la fin du cycle de la À la fin du cycle de la À la fin du cycle de la maternelle à la troisième à la sixième à la huitième neuvième à la deuxième année, cinquième année, année, l‘élève doit douzième année, l‘élève doit pouvoir : l‘élève doit pouvoir : pouvoir : l‘élève doit pouvoir : Les technologies de l’information et de la communication : Utiliser judicieusement les technologies de l’information et de la communication (TIC) dans des situations variées. utiliser l‘ordinateur de utiliser le matériel utiliser le matériel utiliser le matériel façon responsable en informatique de façon informatique et informatique et respectant les responsable en l‘information de façon l‘information de façon consignes de base; respectant les consignes responsable et responsable et de base; démontrer un esprit démontrer une confiance utiliser les principales critique envers les TIC; et un esprit critique composantes de utiliser l‘ordinateur et son envers les TIC; l‘ordinateur et les système d‘exploitation de utiliser l‘ordinateur, son fonctions de base du façon appropriée, et se système d‘exploitation et utiliser l‘ordinateur, son6 Un résultat d‘apprentissage transdisciplinaire est une description sommaire de ce quel‘apprenant doit savoir et être en mesure de faire dans toutes les disciplines.
  19. 19. 12 système d‘exploitation; familiariser avec certains différents périphériques système d‘exploitation et périphériques et la de façon autonome et différents périphériques commencer à naviguer, position de base utiliser une position de de façon autonome et à communiquer et à associée à la saisie de base appropriée pour la efficace et démontrer rechercher de clavier; saisie de clavier; une certaine efficacité au l‘information à l‘aide de niveau de la saisie de support électronique; naviguer, communiquer naviguer, communiquer clavier; et rechercher de et rechercher des s‘exprimer en utilisant l‘information à l‘aide de informations pertinentes, naviguer, communiquer un logiciel de dessin et support électronique; de façon autonome, à et rechercher des de traitement de texte. l‘aide de support informations pertinentes, s‘exprimer en utilisant un électronique; de façon autonome et logiciel de dessin, de efficace, à l‘aide de traitement de texte et se s‘exprimer en utilisant un support électronique; familiariser avec un logiciel de dessin et de logiciel de traitement traitement de texte de s‘exprimer en utilisant un d‘image; façon autonome et se logiciel de dessin et de familiariser avec certains traitement de texte de commencer à présenter logiciels de traitement façon autonome et l‘information à l‘aide de d‘image, de sons ou de efficace et utiliser support électronique. vidéos; différents logiciels afin de traiter l‘image, le son ou utiliser un logiciel de le vidéo; présentation électronique de utiliser un logiciel de l‘information et se présentation familiariser avec un électronique de logiciel d‘édition de l‘information et d‘édition pages web. de page web de façon autonome et se familiariser avec un logiciel d‘analyse ou de gestion de données.Selon les programmes d‘études, l‘élève devrait être capable « de manifester descapacités d‘analyse critique et de pensée créative dans la résolution deproblèmes et la prise de décisions individuelles et collectives ». Concernant lesTIC, les programmes d‘études indiquent qu‘il faut utiliser « judicieusement TICdans des situations variées ». Le terme « judicieusement » ramène à la penséecritique car l‘apprenant doit faire preuve de jugement et savoir faire la part deschoses. C‘est une des raisons pour laquelle les RAT-TIC sont liés de près auxRAT de la pensée critique. En d‘autres mots, l‘apprenant doit faire preuve dejugement afin d‘aider à résoudre des problèmes. Il doit percevoir les paradigmeset prendre position pour se préparer à jouer un rôle actif en tant quecybercitoyen.
  20. 20. 13 1.2 Question et objectif du mémoire Brièvement, lorsque l‘apprenant prend des décisions, nous aimerions qu‘ille fasse dans le cadre des valeurs démocratiques de sa société afin que lui aussipuisse bénéficier des droits et libertés acquis depuis la Seconde Guerremondiale. Pour aider les apprenants à prendre des décisions éclairées selon leschème de valeurs de la société en question, tout en essayant de comprendreles valeurs des autres sociétés, il faut éduquer à la citoyenneté! L‘éducation à lacitoyenneté intéresse chaque gouvernement, démocratique ou non, car elle peutainsi essayer de garder les valeurs d‘un pays et chercher à l‘améliorer.L‘éducation à la citoyenneté devrait être importante pour tout gouvernement.Toutefois, tous les formateurs sont-ils équipés pour faire cette éducation à lacitoyenneté qui permet de vivre ensemble et d‘échanger pour prendre desdécisions, peu importe la matière scolaire enseignée? Est-ce qu‘un outiltechnologique comme le forum de discussion peut être un moyen efficace pouraider les apprenants-citoyens à développer leur pensée critique par rapport auxenjeux réels dans une société démocratique? Le prochain chapitre porte sur le modèle pédagogique que nous avonsdéveloppé en lien avec notre problématique.
  21. 21. 14 2 LE MODÈLE PÉDAGOGIQUE Le modèle pédagogique de forum de discussion que nous présentons sepasse dans un environnement numérique. Il permet à un groupe d‘apprenants dedébattre et d‘échanger sur des idées. Notre modèle pédagogique a le potentiel àfavoriser la réflexion de haut niveau cognitif, telle que l‘utilisation de la penséecritique, chez les apprenants peu importe la matière enseignée. Il faut noter quela pensée critique n‘a pas besoin de finalité, c‘est-à-dire que la réflexion n‘estjamais terminée, peu importe le sujet étudié. Le contenu d‘apprentissage esttoujours un prétexte pour le développement de la pensée critique. Dans notrecas, nous cherchons à la développer à partir d‘activités qui sont signifiantes àl‘apprenant. Comme il en sera question dans le cadre théorique, la confrontationd‘idées renforce la réflexion et lorsqu‘une idée s‘oppose à une autre, des idéesnouvelles peuvent en ressortir. Depover et al. (2008) nous font remarquer qu‘il ya plusieurs impacts positifs du forum de discussion en éducation parce que lepotentiel cognitif est très élevé lorsqu‘il est jumelé à des activités d‘apprentissagesignifiantes. Parce qu‘il vise une compréhension partagée chez les apprenants,le forum de discussion incite le développement de la pensée critique ainsi que ledéveloppement de la pensée sociale telles la coopération et la collaboration, demême qu‘un meilleur ancrage des apprentissages. C‘est ce que notre modèlepédagogique propose au formateur.
  22. 22. 15 2.1 Le choix de l‘outil numérique – le forum de discussion Il existe une panoplie d‘outils numériques qui permettent aux utilisateursde communiquer entre eux. Chaque outil possède ses avantages et ses limitestels le courriel, le blogue, le clavardage, le forum de discussion, les babillardsélectroniques, le wiki, le réseau social, etc. Nous référons les lecteurs et leslectrices au livre de Depover et al. (2008) pour obtenir les descriptions des outilsainsi que leurs avantages et leurs désavantages. De plus, l‘engouement d‘outilde réseautage tel Twitter ou Facebook démontre le besoin fondamental de l‘êtrehumain à communiquer. Il faut tenir compte de cet engouement dans laformation. Selon George (2005), la préoccupation du formateur est d‘offrir despossibilités d‘interaction entre les apprenants en donnant accès aux outilshabituels de communication à distance tels les forums, le clavardage et lecourrier. Nous avons choisi un outil numérique, le forum de discussion, afin d‘aiderles apprenants à développer une autonomie de pensée et une compétencepratique. Nous avons expliqué au chapitre précédent du choix du MÉNB quant àla plateforme D2L. Donc, nous avons choisi d‘utiliser le forum de discussiondisponible dans la plateforme D2L. L‘environnement D2L est disponible pourtous les formateurs du Nouveau-Brunswick qui en font la demande ainsi qu‘àl‘Université de Moncton. Un autre avantage est qu‘elle permet facilement leregroupement des apprenants lorsqu‘il est nécessaire de former des équipes. Deplus, le forum de discussion qui est disponible dans l‘environnement numérique
  23. 23. 16d‘apprentissage de D2L offre plusieurs avantages et diverses fonctionnalités quenous allons approfondir dans une section future de ce chapitre. 2.2 Les trois phases du modèle pédagogique Dans cette section, nous expliquons les trois phrases de notre modèlepédagogique ; soit la phase de planification, la phase de réalisation et la phased‘intégration. Nous avons aussi inclus une planification qui donne une vued‘ensemble de notre modèle pédagogique. Cette planification offre toutes lesétapes à suivre pour le formateur et pour l‘apprenant tout en gardant en tête lesobjectifs. Avant de commencer les activités avec les apprenants, noussuggérons au formateur de comprendre ce modèle en lisant le scénariopédagogique. Lauron (2008) insiste sur le fait que le forum de discussion ne doit pasêtre perçu comme une tâche supplémentaire, ni pour le formateur, ni pourl‘apprenant. Le forum doit être vu comme une substitution à d‘autres activités,comme une autre façon d‘atteindre ses objectifs d‘apprentissage en rendantl‘apprenant plus actif et responsable de ses apprentissages. Enfin, utiliser leforum de discussion demande aux formateurs et aux apprenants de voirautrement. Planification / scénario pédagogique Objectif relié à la mission : Développer la pensée critique de l‘apprenant RAT pensée critique Manifester des capacités d‟analyse critique et de pensée créative dans la résolution de problèmes et la prise de décision individuelles et collectives. RAT communication : Communiquer clairement dans une langue juste et appropriée selon le contexte.
  24. 24. 17RAT Développement personnel et social : Construire son identité, s‟approprier des habitudesde vie saines et actives et s‟ouvrir à la diversité, en tenant compte des valeurs, des droits etdes responsabilités individuelles et collectives.RAT Méthode de travail : Associer objectifs et moyens, analyser la façon de recourir auxressources disponibles et évaluer l‟efficacité de sa démarche.RAT TIC Utiliser judicieusement les technologies de l‟information et de la communication (TIC)dans des situations variées.RAG de matière 1 : choisir les enjeux dans la Durée approximative : 14 jours – répéter aumatière moins trois foisRAG de Français : Présentation des outils : 3 jours- Convaincre un public cible du bien-fondé Modèle : 1 journée d‘une opinion en s‘appuyant sur des Forum : 10 jours arguments solides et clairement énoncés. Activité : d‘intégration : 2 jours- Adverbes d‘opinion et de conjonctions de coordination Matériel : 1 ordinateur pour 1 apprenant, un environnement numérique pour l‘apprentissage avec un forum de discussion, un traitement de texte, Internet Formateur Apprenant PHASE DE PLANIFICATION Figure 2 : Illustration dun forum en petits groupes dans D2L Formateur ApprenantChoisis l‘environnement numérique (ENA) Explore l‘environnement numérique (ENA)Sélectionne des problèmes authentiques à Discute des enjeux qui le préoccupent
  25. 25. 18partir des choix des apprenants Prend connaissance des 3 outils sachant qu‘ilRevoit comment utiliser les références pourra en discuter après la modélisationSélectionne les outils Écoute une vidéo sur comment éviter le plagiatIdentifie une question de haut niveau Fais quelques exercices sur la crédibilité des sourcesÉnumère les éléments de la liste devérificationPrépare la grille d‘évaluationOrganise- Travail en petits groupes- Autres regroupements o Forum d‟appui entre l‟animateur et le grand groupe o Formation de groupes d‟entraide entre les pairsSélectionne les documents d‘appui crédiblesOffre une leçon sur la crédibilité des sources(appendice) PHASE DE RÉALISATION Formateur ApprenantExplique le fonctionnement technique du Explore l‘outil de discussionforum Discute des compétences nécessaires pourExplique le choix du forum discuter à l‘écritExplique le projet Discute de l‘importance de développer laRéponds au besoin pensée critique (métacognition)Intervient au besoin Modélise les cinq étapes du forumÉtablit un climat de collaboration Étape 1 : Consulter ses outils d‘aide La liste de vérification La grille d‘évaluation La taxonomie de Bloom La fiche de questionnement Étape 2 : Rechercher des informations Étape 3 : Participer activement (répondre à la question de l‘animateur) Étape 4 : Répondre aux autres - discuter Étape 5 : Évaluer (évaluation formative) (auto-évaluation /atteinte des objectifs) Premier forum sommatif – répétition des étapes PHASE D‘INTÉGRATION Formateur ApprenantOuvre le forum en grand groupe Discute par rapport à tous les échanges quiPropose une activité de synthèse : réseau de ont eu lieuconcept, écriture d‘un billet de blogue, Exécute un réseau de concept ou autrediscussion à l‘oral Après la modélisation, discute des outils et réajuste avec le formateur les éléments de la
  26. 26. 19 Propose une métaréflexion sur l‘activité liste de vérification et la grille d‘évaluation Discute du questionnement de haut niveau 2.2.1 La phase de planification : le choix du contexte d‟enseignement La phase de planification doit être préparée avec minutie afin que leprocessus enclenche la réflexion chez l‘apprenant. La planification requiert del‘investissement en temps et en énergie pour le formateur qui cherche à rendrel‘apprenant autonome et actif. Le philosophe John Dewey (1939) voyait dansl‘individu un citoyen actif et informé capable de se former, de se poser desquestions et de rechercher des solutions. Nous appuyons notre modèle sur cettepensée. Le formateur doit voir son rôle comme celui qui prépare une situation ouun dispositif pour apprendre. En effet, plus le formateur est bien préparé, plus leforum se déroulera selon les résultats escomptés. Depover et al. (2008) insistentsur le fait que « les impacts sont intrinsèquement reliés aux conditions d‟usages,c‟est-à-dire que l‟outil en lui-même possède un potentiel cognitif qui ne pourratoutefois être actualisé qu‟avec un usage pédagogique judicieux » (p. 4). Dans le contexte de notre modèle, nous préférons recourir à la penséecritique dans une situation signifiante. En fait, nous demandons au formateur deplanifier pour que le forum et les activités qui l‘accompagnent soient signifiants.Le contenu d‘apprentissage est un prétexte pour développer la pensée critique. Tout formateur efficace reconnaît que le temps qu‘il investit pour planifierun scénario diminuera sa présence dans la phase de réalisation et dans la phased‘intégration. Quant à l‘apprenant, il pourra participer pleinement aux tâchesd‘élaboration lors des divers moments de la discussion ciblés par le formateur.
  27. 27. 20Picard et Richard (2005) précisent que la planification assure un processusd‘enseignement-apprentissage plus cohérent et plus congruent. Dans la phase de planification, il y a plusieurs points sur lesquels leformateur doit réfléchir. De ces points, notons la préparation du contexted‘enseignement, la détermination des regroupements des apprenants,l‘organisation de la présentation des activités et l‘évaluation des apprentissages.2.2.1.1 L‟Environnement numérique d‟apprentissage : D2L Le modèle pédagogique privilégie l‘utilisation d‘un Intranet (réseauinterne). Le choix d‘utiliser un Intranet permet aux apprenants de travailler sur leprocessus d‘apprentissage en petits groupes sans être préoccupés d‘être lusautrement que par son groupe pair ou toutes les personnes naviguant sur leweb. Au fur et à mesure que l‘apprenant développe sa confiance, il voudraprobablement être lu à plus grande échelle (dans un forum libre d‘accès) surInternet. Nous reviendrons sur l‘éventualité de travailler sur Internet dans laphase d‘intégration de notre modèle pédagogique. Il existe une gamme d‘environnements numériques d‘apprentissage(ENA7), qu‘on nomme aussi environnement numérique de travail (ENT), surIntranet qui propose l‘outil forum de discussion. Certains environnements sontlibres tels les Claroline et Moodle. D‘autres environnements sont propriétairestels Desire2Learn (D2L) et Blackboard.7 Synonyme d‘un environnement numérique de travail (ENT) ou d‘un environnement numériqued‘apprentissage (ENA). On peut aussi remplacer le mot environnement par le mot espace.
  28. 28. 21 Un ENA est un endroit virtuel qui peut être utilisé en enseignementhybride, à distance ou en autoportant.8 En plus du forum de discussion, on yretrouve une panoplie d‘outils qui permettent de créer, d‘organiser et de gérerdes activités numériques ainsi que des cours. On peut aussi y inscrire desapprenants, concevoir et gérer des outils d‘évaluation, définir, gérer etenregistrer des notes et communiquer avec les parents, les apprenants et lesformateurs. Un ENA nous permet donc d‘assembler toutes les ressourcesnumériques pédagogiques au bon fonctionnement du forum comme le partagede documents, la liste de vérification des textes supplémentaires, des liensInternet, un glossaire, etc. Un autre point important à considérer est la sécurité des apprenants et duformateur. Nous voulons un environnement sécurisé permettant au formateur età l‘apprenant de travailler en ligne de façon sécuritaire (nom d‘utilisateur et motde passe protégé). De plus, Lancieri (2005) explique que le forum libre d‘accèssur le web est sans structure et informel; ce qui empêcherait l‘exploitation del‘outil à son plein potentiel pédagogique. Pour toutes les raisons mentionnées, la plateforme D2L a été retenuedans notre modèle. Cependant, notre modèle pédagogique est facilementexportable sur une autre plateforme.2.2.1.2 L‟importance du travail de groupe Le travail de groupe permet de stimuler l‘apprenant à produire du travailde meilleure qualité parce qu‘il obtient de la rétroaction ou une réaction. C‘est8 Cours asynchrone qui est peu ou pas animé par un formateur. L‘apprenant évolue souvent àson rythme dans un environnement totalement numérique.
  29. 29. 22une des raisons pour laquelle le forum de discussion permet un excellentcontexte de travail. Le forum permet aussi la résolution de problèmes liés auvivre-ensemble, dans ce cas-ci de régler des problèmes pédagogiques reliés audéroulement du cours. Cette discussion est alors disponible pour tous les autresapprenants. Ceci minimise l‘intervention du formateur et enrichit les autresapprenants du cours. Nous croyons important d‘inclure plusieurs types de forumsde discussion dans les cours à distance ou en hybride puisque lesapprentissages et l‘engagement des apprenants seraient maximisés. Également,ça permettrait la rétroaction et offrirait un moyen pour verbaliser les frustrations.Ainsi, le formateur pourrait mieux percevoir ce qui se passe parmi les apprenantsdu groupe. Dans le but de développer l‘interaction entre les apprenants en mêmetemps que la pensée critique, il est important de structurer le forum de façon àpermettre le meilleur échange pédagogique possible. Il faut que le contextepermette d‘améliorer lexpérience vécue par les apprenants. Pour favoriser la discussion, nous avons décidé de diviser la classe enpetits groupes afin que l‘apprenant établisse une relation de confiance avec songroupe. Donc, lors du travail de réflexion sur les thèmes, les groupes de quatre àsix personnes discutent selon les exigences établies auparavant par le formateuret par la classe. Ce regroupement met en place les conditions essentielles pourla coconstruction du savoir entre les individus, c‘est-à-dire que l‘apprenant peutsuivre la conversation et se sentir à l‘aise d‘intervenir ou de corriger ses erreurs.Il permet de « faire émerger des communautés d‘apprenants qui auront une
  30. 30. 23influence positive sur les conditions d‘apprentissage » (George, 2005).Contrairement à la discussion à l‘oral en salle de classe traditionnelle, cettecoconstruction est faite par tous les apprenants. Les membres de chaque grouperesteront le même tout le long du cours à moins qu‘il faille réajuster lesapprenants pour mieux répartir les forces afin de respecter la zone proximale dedéveloppement des apprenants au sein du groupe. L‘étape de la discussion enpetits groupes permet de ressortir certains arguments dans une dynamique quis‘établira assez rapidement. Dans une seconde étape, lors de l‘ouverture de tousles petits groupes, les apprenants auront la possibilité de voir comment a évoluéchacun des groupes. Les idées seront en ébullition une autre fois et l‘apprenantpourra continuer de développer sa pensée critique au fur et à mesure qu‘iltrouvera des arguments, qu‘il fera des distinctions, que les idées serontconfrontées, opposées, etc. Le retour en grand groupe permet de réfléchir surl‘évolution de sa pensée dans une dynamique de petit groupe et de grandgroupe. Après que le thème du forum est terminé pour le travail en petits groupes,chaque discussion de groupe est ouverte afin que toute la classe puisse lire cequi s‘est dit dans les groupes. On invite les apprenants à continuer la discussionafin d‘approfondir leurs connaissances. Tout au long de l‘année, les discussionss‘accumulent dans le forum et forment une grande banque de savoirs. Comme lesouligne Markel (2001), le grand nombre de forums de discussions disponibles etarchivés fournit un savoir collectif et les apprenants peuvent y avoir recours aubesoin.
  31. 31. 24 Ce regroupement est valable pour le traitement du contenu, mais commenous le verrons dans la section suivante, la discussion en grand groupe estpréférable pour le forum de discussion concernant toutes les préoccupations. Cetype de forum sert à répondre ou à discuter de la technique, des évaluations, del‘encadrement et d‘autres composantes du cours qui ne ciblent pas le processusde réflexion de la matière étudiée. 2.2.1.2.1 Le forum sur les préoccupations Parallèlement au forum de réflexion en petits groupes, le formateur créeun forum qui permet à l‘apprenant de partager ses préoccupations sur la façonde faire (savoir-faire) et sur la façon d‘agir (savoir-être) dans la classe. Unapprenant pose une question, le formateur ou un autre apprenant y répond.Chaque participant peut profiter de cette discussion. Celle-ci peut amenerd‘autres questions sur le même sujet et même éviter que le formateur ait besoinde répondre plusieurs fois à la même question. Par exemple, le formateurdétermine un thème spécifique au sujet du fonctionnement du forum dediscussion. Par la suite, les apprenants posent des questions concernant leprocessus et non le développement du contenu. Ce forum à thèmes a un butbien précis qui est le développement des stratégies métacognitives et cognitivesgrâce au questionnement des apprenants. C‘est une excellente manière defavoriser l‘acquisition de nouvelles stratégies d‘étude utilisées par leurs pairs.Markel (2001) explique que ce type de forums de discussion permet auxapprenants de mieux se connaître. En plus de répondre aux questions, leformateur doit donc être aussi attentif aux besoins des apprenants. En fait, ce
  32. 32. 25type de forum de discussion laisse des traces et c‘est ainsi que les formateurspeuvent développer une communauté d‘apprenants. Maintenant, voyons comment ces deux types de forums de discussionpermettent de créer des liens entre les apprenants qui y participent. 2.2.1.2.2 L‟interaction sociale Comme nous l‘avons vu précédemment, notre modèle pédagogique veutfaciliter l‘apprentissage et les stratégies de travail par l‘interaction sociale.L‘utilisation du forum ne prétend pas remplacer le contact traditionnel entre lesapprenants et le formateur, mais propose une forme d‘interaction différenteofferte par le réseautage. Comme le mentionne Ormond (2004), l‘interactionsociale efficace n‘a pas besoin d‘être en face à face. Le forum de discussion peut aider à créer un sentiment d‘appartenance augroupe par la discussion écrite. Markel (2001) explique que les forums dediscussion permettent de contrer l‘isolation lorsque l‘apprenant est seul ou sesent isolé en salle de classe. Grâce à cet outil numérique, l‘apprenant peutcommuniquer au moment désiré même lorsqu‘il est seul. Le formateur doits‘assurer de créer des communautés ou des occasions d‘échanges qui viennentappuyer le travail fait dans le forum. Il devra prendre aussi le temps de montreraux apprenants comment travailler en équipe et comment discuter pour stimulerla conversation. Nous verrons d‘ailleurs, dans la prochaine section, commentorganiser la présentation des activités, des tâches d‘apprentissage et desévaluations dans le forum de discussion.
  33. 33. 262.2.1.3 Organiser la présentation des activités, les tâches d‟apprentissage et les évaluations Cette section de la phase de planification est primordiale, car elle assurela qualité des apprentissages faits par les apprenants dans chaque thèmediscuté dans le forum. Le formateur doit sélectionner les problèmesauthentiques, les documents d‘appui crédibles et les outils d‘évaluationformative. À cette fin, nous proposons deux moyens d‘évaluation formative soit laliste de vérification et la grille d‘évaluation. Enfin, pour aider l‘apprenant àréfléchir et à se poser des questions de haut niveau cognitif, le formateur luiremet une fiche de questionnement. 2.2.1.3.1 Choisir des problèmes authentiques Le forum de discussion permet de travailler dans un environnementnumérique familier aux apprenants. Les TIC sont omniprésentes dans la réalitédes apprenants de cette génération et elles façonnent leurs choix tous les jours.En général, les apprenants connaissent le fonctionnement des forums, mais nel‘utilisent pas ou très peu en milieu scolaire. Si les apprenants utilisent desforums, ce sont plutôt des forums ouverts sur Internet où les apprenants peuventdiscuter de toutes sortes de choses avec des personnes qui partagent unemême passion. Comme nous l‘avons déjà mentionné au chapitre deux, l‘éducation à lacitoyenneté requiert de soumettre des problèmes à résoudre et des enjeux réelsprovenant de la réalité des apprenants comme l‘environnement, l‘immigration,l‘urbanisme, l‘éthique, la construction identitaire, la technologie, la religion, lesressources naturelles. Dans notre modèle, tout en respectant les résultats
  34. 34. 27d‘apprentissage spécifiques (RAS) des programmes d‘étude, le formateur et lesapprenants trouvent des enjeux signifiants pour les apprenants. Ainsi, participerau choix de l‘enjeu sera motivant pour l‘apprenant et l‘enjeu sera plusauthentique. Selon Allaire et Hamel (2002), le formateur qui offre des choix decontrôlabilité aux apprenants incite alors davantage d‘engagement de la part deceux-ci. 2.2.1.3.2 Choisir des documents d‟appui crédibles Pour chaque thème de discussion, le formateur sélectionne au moinsdeux ressources pertinentes. Chaque ressource présente un point de vuedifférent. Les documents d‘appui peuvent être des baladodiffusions, desanimations, des vidéos, des textes, etc. Le but est de stimuler la discussion enprésentant des arguments contradictoires dans les documents. Cependant, leformateur ne devrait pas restreindre l‘accès aux autres ressources crédibles quel‘apprenant pourrait trouver en effectuant une recherche afin d‘appuyer sesarguments. Afin que l‘apprenant sache comment évaluer la crédibilité des ressourcesqu‘il a trouvées dans Internet. Le formateur devra prendre le temps d‘offrir auxapprenants une petite formation pour aider à évaluer la crédibilité de laressource. On rappelle à l‘élève d‘évaluer la crédibilité à chaque fois qu‘il utiliseune ressource qu‘il a trouvée. À force de répéter l‘évaluation de la crédibilité,l‘apprenant intègrera cette habileté dans son quotidien et il déterminera lacrédibilité des sources lors de ses recherches.
  35. 35. 28 Pour aider l‘apprenant à ne pas oublier à vérifier la crédibilité desressources et à citer les sources qu‘il a trouvées, le formateur peut ajouter cetélément dans la liste de vérification qu‘il offre à l‘apprenant. Nous expliqueronsdavantage la liste de vérification à la prochaine section. 2.2.1.3.3 Choisir les éléments de la liste de vérification La liste de vérification est une série d‘éléments disposés en énonciationssuccessives que l‘apprenant doit cocher pour indiquer qu‘il a tenu compte deséléments dans son travail (comme un ―checklist‖ en anglais). Une liste devérification est un bon moyen d‘offrir à l‘apprenant une rétroaction formative enlui offrant des pistes pour améliorer ses apprentissages. Cette liste doitcorrespondre aux objectifs de l‘activité. Les éléments de cette liste peuvent êtrenégociés avec les apprenants une fois que ceux-ci comprennent bien lesintentions et les attentes du formateur quant à l‘activité en question. De plus, le formateur devra aider les apprenants à sélectionner desstratégies gagnantes. Dans notre modèle pédagogique, la liste est divisée encatégorie : l‘affectif, l‘outil, la matière principale, la langue et les compétences.Un exemple de la liste est donné à la figure 4. Le formateur et les apprenants peuvent réévaluer les éléments afind‘ajuster la liste. En travaillant de pair avec les apprenants, le formateur viendraà obtenir une meilleure liste de vérification. La négociation entre le formateur et les apprenants va permettre auxapprenants de s‘autoréguler, développer l‘autonomie, la pensée critique et lejugement. Pour Lipman (2003), la pensée critique facilite le bon jugement quand
  36. 36. 29elle s‘appuie sur des critères, est auto-correctrice et est sensible au contexte.Toutefois, le formateur doit s‘assurer que les énoncés, lui permettant de vérifierle processus, se trouvent dans la liste de vérification. En fait, une bonne liste devérification permet à l‘apprenant de connaître les exigences du formateur quantau forum de discussion. Ainsi, les apprenants peuvent mettre l‘accent sur ce quiest important. Contrairement à la grille d‘évaluation que nous verrons dans la sectionsuivante, il n‘est pas recommandé d‘évaluer l‘apprenant à partir d‘une liste devérification. Scallon (2000) nous explique que les éléments de la liste devérification « n‟ont pas la signification de critères » (p.106). La liste devérification est donc strictement un outil d‘observation dans une évaluationformative.2.2.1.3.4 Préparer la grille d‟évaluation Les critères de la grille d‘évaluation doivent être connus par lesapprenants dès le début de l‘activité. Cette grille sera utile tout le long duprocessus. Le formateur suggère des critères de la grille à l‘apprenant et cescritères sont révisés avec les apprenants après chaque thème. Après être passéune fois à travers l‘activité, l‘apprenant pourra suggérer une nouvelle grilled‘évaluation. Le formateur pourrait proposer cette activité de synthèse. Ainsi,l‘élève comprendra la pertinence des éléments de la grille. Notre modèle pédagogique se prête bien à l‘évaluation formative. Ce typed‘évaluation doit permettre de vérifier ce que l‘apprenant a retenu, mais doitaussi permettre à l‘apprenant de s‘ajuster en cours de route. En conséquence, le
  37. 37. 30formateur doit réfléchir sur ses pratiques afin d‘aider l‘apprenant à retenir aumaximum les connaissances et les habiletés à développer et de les transférerdans un nouveau contexte. Lorsque le formateur intègre les habiletés à atteindre dans une grilled‘évaluation, il peut seulement s‘attendre à une amélioration si l‘apprenant saitce qu‘il doit faire pour apprendre. Par exemple, si un énoncé portant sur lerespect ou l‘esprit de coopération se trouve dans la liste de vérification, ce mêmeélément devrait se retrouver dans la grille d‘évaluation. Un exemple de grilled‘évaluation est présenté à la figue 3. Après avoir créé la liste de vérification et la grille d‘évaluation, le formateurdoit offrir à l‘apprenant une fiche-guide sur le questionnement de haut niveaucognitif afin d‘aider les apprenants à poser des questions de haut niveau cognitif.Nous expliquerons le questionnement à la prochaine section. 2.2.1.3.5 Poser une question de haut niveau cognitif La question choisie par le formateur pour déclencher un thème doit êtrede haut niveau cognitif afin d‘amener l‘apprenant à chercher, à réfléchir et àprendre une décision qu‘il doit apprendre à nuancer. Toutefois, la questionouverte doit opposer différents paradigmes sans pour autant en déterminer leslimites. Les exemples de la figure trois le montrent. Ainsi, on permet à unepensée critique orientée vers la cognition de devenir spéculative, c‘est-à-direqu‘elle portera désormais sur de nouvelles avenues à explorer afin de résoudredes problèmes qui, jusqu‘ici, ont semblé impossibles à résoudre. L‘apprenantsera alors dans une position de déséquilibre. Les questions de haut niveau
  38. 38. 31cognitif, voire philosophiques, que posera le formateur pourront aiderl‘apprenant à penser par et pour lui-même et devenir ainsi plus responsable etautonome non seulement dans ses apprentissages, mais dans sa vie de tous lesjours. Lang (2010) explique cette forme de pensée critique ainsi : La pensée critique spéculative, lorsqu‘autonome, est l‘exercice qui permet de découvrir ce qui apparaissait comme une impossibilité, du point de vue de la sphère connue. Elle permet une ouverture sur une compréhension de ce qui était jusqu‘alors inconnu et incompris. Dès une forme d‘illumination, il y a un retour vers la sphère connue où la délibération est possible. Tout savoir serait ainsi le résultat d‘une activité qui ne cesse jamais de se justifier devant la raison aboutissant alors sur un accord ou un désaccord raisonnable (p.4). Voici trois exemples de questions ouvertes de haut niveau cognitif utiliséspour déclencher un thème dans un forum de discussion. Exemple 1 : Après avoir fait le travail dexploration dans le monde des logiciels libres, il est maintenant important de vous poser la question suivante : est-ce que les écoles devraient abandonner le logiciel propriétaire pour utiliser exclusivement des logiciels libres? Justifiez votre position en mentionnant les conséquences de votre choix sur lécole et la société; Exemple 2 : Dès le 18e siècle, les méthodes agricoles ainsi que la fabrication et le transport de marchandises changèrent complètement en Europe et, éventuellement, en Amérique. Ainsi, la société passa rapidement d‟une société agricole et artisanale à une société mécanisée. Cette industrialisation (ou révolution industrielle) a entraîné plusieurs changements dans la société, dans l‟économie et dans la politique. En te basant sur ce que nous avons vu en classe et en observant le monde aujourd‟hui, selon toi, est-ce que la révolution industrielle est un phénomène positif? Explique ta réponse. Figure 3 : Questions de haut niveau cognitif L‘habileté à poser des questions ouvertes et de haut niveau cognitif n‘estpas maîtrisée par tous. Le formateur ne doit pas s‘attendre à ce que l‘apprenantsache comment stimuler une conversation en posant des questions de ce genre.
  39. 39. 32Le formateur doit prendre le temps de donner une courte formation portant sur lequestionnement de haut niveau cognitif avant même de commencer le forum dediscussion avec les apprenants. Le formateur peut remettre une fiche dequestionnement aux apprenants pour que ceux-ci puissent la consulter tout aulong de l‘activité. La figure 5 donne un exemple de cette fiche. La phase de préparation demande beaucoup de travail de la part duformateur, mais il y aura un inversement de la charge de travail à la prochainephase, soit la phase de réalisation que nous présentons à la prochaine section. 2.2.2 Phase de réalisation La deuxième phase de notre modèle est la phase de réalisation. Cettephase commence par une discussion à l‘oral en grand groupe sur l‘enjeu quisera exploité dans le thème du forum. Il s‘en suit une période de discussion àl‘écrit en petits groupes. La période de discussion dure entre dix jours à quatorzejours. Dans cette section, nous verrons en détail le contexte physique danslequel se déroule l‘activité, le rôle du formateur et les cinq étapes du forum dediscussion.2.2.2.1 Contexte Il existe plusieurs stratégies d‘études efficaces qui relèvent de la gestionmétacognitive telle la régulation de la compréhension, l‘identification desinformations importantes, l‘apprentissage significatif et l‘élaboration. À cet effet,Ormrod (2004) énumère plusieurs façons de promouvoir l‘utilisation de bonnes
  40. 40. 33stratégies qui pourraient s‘appliquer en contexte du forum. Ainsi, le formateurexplique à l‘apprenant les raisons pédagogiques pour lesquelles il a privilégié leforum de discussion. Par la suite, il explique à l‘apprenant les habiletéstechniques qu‘il devra acquérir. 2.2.2.1.1 Raisons pédagogiques Il est important que le formateur prenne le temps d‘expliquer les raisonspédagogiques pour lesquelles l‘activité du forum de discussion a été choisiecomme véhicule pour l‘acquisition de compétences et de connaissances.L‘apprenant doit comprendre comment se produit la construction des savoirs parles pairs, comment décupler la puissance de la réflexion dans l‘espace et letemps, comment s‘opère le développement de la pensée critique et pour quellesraisons le formateur interviendra peu ou pas dans la discussion. Le formateurexplique à l‘apprenant toute l‘importance d‘être responsable, car chacun d‘entreeux est interdépendant de l‘autre. Il mettra aussi l‘accent sur le respect pendantles échanges en leur donnant des formules telles, je ne comprends pas bien, jene suis pas d‟accord, l‟idée que tu proposes, mon opinion est… Toutefois,l‘apprenant doit comprendre que ce processus fera de lui un meilleur citoyenraisonnable et autonome et qu‘il découvrira l‘importance d‘être un bon citoyencritique. Durant cette discussion, le formateur peut mentionner l‘importance desaspects suivants : le contexte de l‘activité, la modélisation du forum, le travail enéquipe, l‘étayage, la vérification des croyances. La durée de la discussion varieindubitablement selon l‘habileté du formateur à susciter la participation des
  41. 41. 34apprenants. De plus, il s‘agit d‘une activité de production complexe et l‘apprenantdoit comprendre que le processus doit être souvent repris. 2.2.2.1.2 Habiletés techniques Il est possible que l‘apprenant connaisse le fonctionnement technique d‘unforum de discussion ou encore qu‘il apprenne aisément son mécanisme lors deson utilisation. Par contre, le formateur devra quand même vérifier lesconnaissances et les habiletés avant de commencer l‘activité. Allaire et Hamel(2002) nous rappellent qu‘il est important de prendre le temps nécessaire afin des‘assurer que les participants seront capables d‘exécuter les principalescommandes d‘un forum de discussion. Nous estimons qu‘une période de 30 à 45minutes devrait suffire pour apprendre les fonctionnalités du forum : comment serendre au thème demandé, ouvrir une boîte de réponse, copier/coller sa réponseécrite dans un traitement de texte vers l‘environnement et poster sa réponse. Parla suite, il faut montrer à l‘apprenant comment afficher les réponses de tous etsélectionner le message qui l‘intéresse pour y répondre. Le formateur doit s‘assurer que l‘apprenant ait tout ce dont il a besoin pourréussir l‘activité proposée. Voyons plus en détail le rôle du formateur durant laphase de réalisation.2.2.2.2 Rôle du formateur Le formateur a la tâche importante d‘être à l‘écoute des apprenants. Il joueun rôle d‘observateur, d‘animateur, de correcteur et de guide. Au besoin, il doitinsérer des consignes afin de s‘assurer que chaque apprenant vit des
  42. 42. 35expériences authentiques. En plus, le formateur doit s‘assurer de donner untemps de réflexion (temps d‘attente), de gérer les interventions et d‘établir unclimat de collaboration. Les trois derniers éléments seront davantage expliquésdans les sections suivantes. 2.2.2.2.1 Le temps d‟attente L‘utilisation du forum de discussion nécessite du temps : le temps de lire,de penser, et de répondre aussi souvent, et ce, aussi longtemps que le forumsera ouvert. Selon Ormrod (2004), le temps d‘attente est aussi offert par le forumen ligne qui permet à tous les apprenants de réfléchir aux réponses et auxquestions à poser. Lors de discussions orales en salle de classe traditionnelle, il est difficilepour le formateur de s‘assurer que chaque personne puisse avoir le mêmetemps d‘attente afin que personne ne soit ignoré. En effet, le formateur à peu detemps de réaction et peu de temps pour s‘assurer de faire participer tous lesapprenants de la classe. Les apprenants désavantagés dans une salle de classetraditionnelle retrouvent dans le forum de discussion le moyen de participeractivement. Les participants timides ou rébarbatifs peuvent s‘automotiver plusfacilement pour échanger dans ce contexte en ligne. Tous les apprenants ont lapossibilité de s‘exprimer ce qui favorise l‘éducation à la citoyenneté. De plus, letemps d‘attente donne un temps de réaction au formateur afin de préparer unemeilleure réponse aux questions des apprenants. La durée du forum permet delaisser reposer l‘information, de récupérer ce qui est important et finalement, dese positionner par rapport à ce qui a été dit.
  43. 43. 36 2.2.2.2.2 Gestion des interventions Un autre rôle important du formateur est la gestion des interventions sanss‘imposer. Lauron (2008) précise que la présence du formateur dans les forumsde discussion permet aux apprenants de garder l‘attention sur le sujet et deréajuster le tir s‘ils s‘en éloignent. Le formateur aide l‘apprenant à chercherl‘information dont il a besoin. En fait, il s‘assure que la discussion dans le forumne nuira pas au processus cognitif d‘élaboration. Par exemple, le formateurrenverra une question à un apprenant qui le fera réfléchir et réguler sonraisonnement. Kramarski (2004) affirme que poser des questions à l‘apprenantlui permet d‘approfondir et de retenir l‘information. Ainsi, le formateur permet auxapprenants de développer des stratégies efficaces de conversation écrite. Leformateur peut aussi intervenir pour donner un second souffle à la discussion enapportant des arguments déclencheurs si la conversation n‘apporte pas dedéséquilibre cognitif aux apprenants ou si les propos sont offensants. Toutefois,le formateur participera seulement s‘il est absolument nécessaire de le faire et cerôle devra être expliqué aux apprenants, par exemple lorsque le sens d‘un motest mal compris. Comme le dit Romero (2004), le formateur offre des pistes afind‘atteindre le but et il apparaît de manière proactive au besoin. 2.2.2.2.3 Climat de collaboration. Établir un climat de collaboration est aussi un rôle essentiel du formateur.Il y a coconstruction des savoirs seulement dans un climat approprié qui permetà l‘apprenant de s‘exprimer sans avoir peur d‘être ridiculisé. Le formateur doits‘assurer que les discussions se dérouleront dans le respect. Ce qui ne veut pas
  44. 44. 37dire qu‘il faut éviter la controverse. Markel (2001) soutient que le débat, ledésaccord ou la controverse permet de faire évoluer le discours de chacun tantque le respect est de mise dans les forums. Toutefois, l‘objectif des échanges estla résolution de la tâche. Le travail coopératif permet l‘accomplissement d‘unetâche, impossible à résoudre seul. Les apprenants vont analyser l‘opinion del‘autre, la rejeter, l‘intégrer ou changer sa propre opinion. Mais peu importe, laréflexion de chacun se poursuit et le climat de confiance s‘installe petit à petit. De prime à bord, le formateur doit mettre en confiance tous lesapprenants. Il leur fait réaliser qu‘il n‘y a pas de détenteur de ―l‘unique bonneréponse‖, mais qu‘il y a des réponses qui sont meilleures que d‘autres. Il leurexplique que chacun doit y contribuer et qu‘il possède une partie de la réponse.Allaire et Hamel (2002) mentionnent que le formateur doit faire comprendrerapidement aux apprenants qu‘il est là pour collaborer avec eux et qu‘il lesappuiera dans leur démarche. Le formateur doit aussi leur faire comprendre qu‘ilcontinue lui aussi de construire ses connaissances et qu‘il est aussi unapprenant dans ce processus. Maintenant que les rôles du formateur ont été explicités, nous allonspasser à l‘explication du déroulement du forum de discussion en expliquantd‘abord la modélisation puis les cinq étapes du forum.2.2.2.3 Le forum de discussion Dans cette section, nous allons présenter la modélisation et les cinqétapes du forum de discussion. En résumé, ça se déroule comme ceci : le
  45. 45. 38formateur déclenche une réflexion en posant une question appuyée par desressources, l‘apprenant doit préciser sa pensée et l‘organiser, l‘apprenant sequestionne en allant fouiller dans sa mémoire à long terme, l‘apprenant identifiece qui est important dans la ressource proposée, l‘apprenant trouve desexemples et l‘apprenant répond à la question du formateur. Pour stimuler laréflexion dans le forum, l‘apprenant formule une question à la fin de sa réponseafin d‘aider à la construction des savoirs. Au fur et à mesure que la discussionavance, l‘apprenant fait des liens. Les cinq étapes du forum sont expérimentéeslors d‘une phase de modélisation qui permet à l‘apprenant d‘utiliser le forum. 2.2.2.3.1 La modélisation La modélisation permet à l‘apprenant d‘exécuter une tâche en confianceet au formateur d‘atteindre rapidement le résultat voulu. Dans notre modèlepédagogique, il faut comprendre que le forum de discussion est un processus etqu‘avec chaque thème, le formateur obtiendra un peu plus la qualité desinterventions escomptée. Il devra donc placer régulièrement l‘apprenant danscette activité de production complexe où l‘apprenant recherche et sélectionnel‘information, organise sa pensée et donne son point de vue. L‘important est quel‘apprenant participe activement et souvent à ses apprentissages. Pour bien réussir notre modèle pédagogique, nous suggérons auformateur de modéliser un thème en grand groupe. Lors de cette modélisation, leformateur intervient dans les discussions plus souvent qu‘il ne le feraitnormalement. Il cherche à donner le ton aux discussions suivantes qui se
  46. 46. 39suivront à intervalles réguliers en petits groupes. Cette modélisation sécurise lesapprenants et aussi le formateur qui s‘y aventure pour la première fois. 2.2.2.3.2 Les cinq étapes de forum de discussion Le forum de discussion consiste en cinq étapes importantes présentéesde façon linéaire. Lors de la phase de préparation, le formateur a divisé la classeen groupe de quatre à six apprenants pour une période déterminée afin qu‘unsentiment d‘appartenance puisse se créer au sein de l‘équipe. Il est en effetimportant que l‘apprenant crée des liens lorsqu‘il travaille à distance dans unENA ou qu‘il continue d‘en avoir lorsqu‘il est en hybride. Cependant, le formateurjugera s‘il est nécessaire de modifier les groupes en cours de route. Une fois lespréparations faites, l‘activité du forum de discussion débute et le travail del‘apprenant prend de l‘importance.Étape 1 : Les outils de consultation La première étape est de consulter les divers documents et outils fournispar le formateur. Cette étape est très importante pour obtenir l‘atteinte desrésultats d‘apprentissage recherchés. Le formateur propose à l‘apprenant troisoutils d‘aide : une liste de vérification, une grille d‘évaluation et une fiche dequestionnement. Ces outils ont été élaborés en consultation avec les apprenantsdans la phase de préparation. La liste de vérification La liste de vérification donne des instructions claires et des consignespour l‘évaluation aux apprenants. Pour respecter la différenciation pédagogique
  47. 47. 40et pour individualiser les apprentissages, le formateur peut fournir une liste devérification adaptée aux apprenants en difficulté et une autre aux apprenants quinécessitent un enrichissement. Tout au long du processus, le formateur vérifie sil‘apprenant coche les éléments de la liste de vérification. La figure 4 donne unexemple d‘une liste de vérification. Chaque énoncé de cette liste fait est factuelet commence par "Je" ou "J". Les énoncés présentent un comportementobservable et mesurable.Apprentissage et stratégies Jai donné mon opinion sur lenjeu. Lopinion est en gras dans le texte. Jai expliqué lenjeu par rapport à lenseignement des TIC. Lexplication se trouve à la fin du paragraphe. Je tiens compte des idées des autres en le mentionnant dans le texte. Jai utilisé la fiche de questionnement pour poser mes questions. Jai fait appel aux ressources proposées et j‘en ai recherché d‘autres crédibles. J‟insère les références dans letexte.Qualité du français Jai utilisé des expressions telles que : daprès moi, à mon avis, selon moi, je crois que, etc. Jai utilisé un correcteur grammatical et dautres outils utiles. Jutilise des conjonctions de coordination : mais, où, et, donc, car, ni, or, cependant, toutefois, néanmoins.Thème Jai inséré ma réponse à la question du thème. Jai inséré une question à la fin de mes réponses. Jai répondu au moins à deux personnes de mon équipe. Je choisis une personne différente à chaque forum.Affectif Je partage mes réactions. Jai signifié mes désaccords en critiquant lidée et non la personne. Jexprime mes désaccords avec respect Je demande de laide ou aide les autres. Figure 4 : Liste de vérification du forum de discussion La grille d’évaluation La figure 5 donne un exemple d‘une grille d‘évaluation formative suggéréequi sait convenir à notre modèle pédagogique. Cette grille contient les critèresd‘évaluation ainsi que les indicateurs de rendement. Selon le département de lamesure et évaluation (DME) du MÉNB, « La cueillette et l‟interprétation del‟information dans l‟évaluation formative : les données doivent servir à informerles élèves et le formateur sur les forces et les défis de chacun dans le but de
  48. 48. 41trouver des pistes pour améliorer les apprentissages et l‟enseignement » (DME,2005, p.47). Donc, le but de cette grille d‘évaluation est de permettre auxapprenants et au formateur de progresser. 2 1 0Respect Contexte : L‟apprenant doit participer dans le forum de discussion et établir un lieu de collaborationdes autres respectueux et de confianceL‘apprenant a répondu à chaque  L‘apprenant a répondu aux  L‘apprenant n‘a pas répondu coéquipier en développement le apprenants sans ou peu aux apprenants.contenu. développer le contenu.Esprit de Contexte : L‟apprenant construit ses idées avec la réflexion des autres. Il doit participer pour que sescoopération coéquipiers puissent faire leur cheminement à partir de leur collaboration.Signifie ses accords et ses  Signifie ses accords ou ses  Signifie ses accords ou ses désaccords sur les idées de la désaccords sur les idées et désaccords sur la personnepersonne sur les personnes et non les idéesEngagement Contexte : L‟apprenant fait un effort pour jouer son rôle. Il respecte les règles du forumRemets toujours son travail à  Remets son travail à temps à  Remets toujours son travail temps pour permettre les l‘occasion pour permettre les en retard.échanges. échanges. 3 2 1 0Théorie Contexte : L‟apprenant donne son opinion en référant à des ressources fiables.Fais toujours des liens  Fais des liens la  Fais rarement des  Ne fait pas de lien  plupart du temps liensExemples Contexte : L‟apprenant illustre leurs opinions par des exemples pertinents.Insère des exemples  Insère des exemples  Insère des exemples  N‘insère pas pertinents souvent pertinents peu pertinents d‘exemple pertinentQuestions Contexte : L‟apprenant pose une question de haut niveau après chaque intervention.Formule toujours une  Formule une question  Formule une question  Ne formule pas de question la plupart du temps à l‘occasion questionQuestions des Contexte : L‟apprenant répond avec soin aux questions des membres de son équipe.collèguesRépond à presque  Répond à la majorité  Répond rarement  Ne répond pas toutes 9 Figure 5 : La grille d‘évaluation La fiche de questionnement Pour s‘assurer que les apprenants posent des questions de haut niveaucognitif dans le forum, le formateur peut leur remettre une fiche de questions. La9 Nous remercions Madame S.Blain, professeure à l‘Université de Moncton de nous avoir permisde modifier sa grille d‘évaluation.
  49. 49. 42figure 5 donne un exemple d‘une fiche de questionnement. Cette fiche permet àl‘apprenant de choisir parmi des mots qui l‘aideront à composer ses questions dehaut niveau cognitif. 10 Figure 6 : La fiche de questionsÉtape 2 : La recherche et l’analyse de l’information À la seconde étape, l‘apprenant se rend au forum de discussion et fait lalecture de la question posée par le formateur. Par la suite, il consulte lesressources fournies. Selon George (2005), il est d‘abord nécessaire d‘associer leforum à une lecture d‘un document ou bien par l‘exécution d‘une simulationpédagogique. Par la suite, l‘apprenant part à la recherche d‘informations à la10 Nous remercions Madame Louise Beaulieu, agente pédagogique au district scolaire 01, denous avoir permis d‘utiliser sa fiche.
  50. 50. 43bibliothèque sur Internet ou ailleurs. L‘apprenant devra évaluer la crédibilité dechaque ressource qu‘il trouve. L‘apprenant devra s‘approprier des informationsdans ses ressources afin de prendre position de façon nuancée.Étape 3 : Communication par écrit de l’apprenant et étayage du formateur La troisième étape est la production écrite dans le forum sous forme dediscussion. À l‘étape précédente, l‘apprenant a consulté des ressources afin demieux répondre à la question du formateur. Il est maintenant prêt à écrire sontexte. À la fin de son texte, il doit formuler une question de haut niveau afin destimuler la discussion et la rendre féconde à la réflexion (faire penser les autresapprenants). Depover et al. (2008) mentionnent que : « Les recherches montrenten général que les TIC permettent d‟améliorer les habiletés d‟écriture, en plusd‟améliorer la qualité de présentation des productions des élèves et la quantitédes efforts fournis par ces derniers pour améliorer leur texte » (p.175). (D‘autresrecherches supportent ce constat, voir Lewin et Stuart, 2003; Lewin et al. 2000;Moseley, Higgins et al. 1999; Passey, 2000). Depover et al. (2008) ajoutent quela compétence d‘écriture se développe dans un environnement propice à sondéveloppement. On peut donc dire que le forum de discussion est un contextetout indiqué pour améliorer l‘écrit de l‘apprenant tout en développant sa penséecritique. Il est primordial que le formateur puisse évaluer le progrès de chaqueapprenant lors de cette étape d‘écriture. Toutefois, il doit permettre à chaqueapprenant de revenir dans le forum et rectifier son erreur ou changer de stratégiesi nécessaire.

×