Voix  Romaine 37 Petit Format
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Voix Romaine 37 Petit Format

on

  • 3,171 views

 

Statistics

Views

Total Views
3,171
Views on SlideShare
3,171
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Voix  Romaine 37 Petit Format Voix Romaine 37 Petit Format Document Transcript

  • Le journal de la Ville de Lillebonne • Juillet / Août 2008 • N°37 1 • Réunions de Quartier 2 • Développement La Voix Romaine durable 3 • Conseil des enfants Lillebonne se dessine à la craie en page 8
  • S O M M A I R E • Audiences du Maire Audiences du Maire • “Ours” • Urgences Tous les quinze jours en mairie, le samedi matin de 8h à 9h sans rendez-vous (passage par ordre d’arrivée). Prochaines audiences les 19 juillet, 2, 16 et 30 août, 13 septembre. Demander confirmation à l’accueil de l’Hôtel de Ville (02 32 84 50 50). Editorial . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 Développement durable. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20, 21, 22 et 23 Dossier : Les Conseils de Quartier . . . . Sport. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24 et 25 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4, 5, 6 et 7 Culture . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 et 27 Infos : Les élus à la rencontre des En couverture : Le parc des Aulnes commerçants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 La parole aux élus . . . . . . . . . . . . . . . 28 N° Vert « Allô Mairie » : 0800 076 170 (appel gratuit depuis un poste fixe) Santé : Prévention canicule . . . . . . . 9 www.ville-lillebonne.fr 14 juillet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 Associations : Commémorations Juin 2008 patriotiques . . . . . . . . . . . . . . . . 10 et 11 Directeur de la publication : Mémoire / Histoire : Les fouilles au Nicolas Beaussart • Directeur délégué à la publication : Théâtre romain . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Sylvie Genet • Rédacteur en chef : • Rédacteur : M. Lerévérend-Barré Seniors : Animations de juin . . . . . . . 12 • Photos : M. Lerévérend-Barré, M. Vilain, Etat civil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 J.P. Fleury. T. Périer F. Carpentier • Collaborations : J.P. Fleury.D. Hébert, Commerces : 3 nouveaux ! . . . . . . . . . 13 les services de la Ville, L. Cosma Agenda . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 (stagiaire en communication) Hôtel de Ville, BP 20071, 76170 LILLEBONNE Travaux de l’été. . . . . . . . . . . . . 14 et 15 Tél. : 02 32 84 50 50, Fax. 02 32 84 52 99, communication@ville-lillebonne.fr Maquette et impression : Bréard Communication Journal imprimé sur papier Cyclus Print à 5 000 exemplaires. Jeunesse : élections du C.M.E.J. . . . . . . . Distribution : Ville de Lillebonne (Si vous ne recevez pas régulièrement notre magazine, contactez la mairie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16, 17, 18 et 19 au 02 32 84 50 50). Envoi de vos informations et communiqués pour le 8 août au plus tard, à paraître dans le magazine de septembre/octobre 2008. Urgences • Police : 17 ou 02 35 38 34 11 • Police municipale intercommunale : 02 35 38 81 81 • Centre anti-poison : 02 35 88 44 00 • Gendarmerie : 02 35 38 64 66 • Vétérinaires : 02 35 38 01 25 • Pompiers : 18 ou 112 (N° européen) • Centre de secours de Lillebonne : 02 32 84 46 00 • Dépannage Electricité : 08 10 33 33 76 • S.A.M.U : (Service d’Aide Médicale Urgente) 15 ou 02 35 31 06 65 • Dépannage Gaz : 08 10 43 31 76 • Hôpital-Clinique du Val de Seine : 02 35 39 36 36 • Urgences Hôpital : 02 35 39 35 52 • Générale des Eaux/Veolia Eau : 08 11 90 08 00 • Pharmacie de garde : 15 ou 17 Le S.A.M.U. ou le commissariat de police peuvent vous donner les coordonnées du pharmacien le plus proche, après 20h et du samedi 12h au lundi 9h. En semaine, vous trouverez toujours une pharmacie ouverte jusqu’à 20h. (Commissariat de Lillebonne : 02 35 38 34 11 / Commissariat de Bolbec : 02 32 84 56 60). Dans le cadre de la politique de préservation de l’environnement, votre journal est désormais imprimé sur du papier recyclé. 2 La voix romaine n°37
  • E D I T O Madame, Mademoiselle, Monsieur, I Un nouveau journal municipal Avec ce nouveau journal nous avons souhaité vous qui ont marqué ces quatre mois de mandature de la rendre une lecture plus claire, plus lisible, rapide. nouvelle municipalité. Ce journal désormais enrichi Nous le voulons tout à la fois agréable et informa- de quatre pages présente vos rubriques habituelles tif. Considérant que cet outil reste un moyen en faisant une place importante au Conseil efficace de communiquer avec vous, nous espérons Municipal des Enfants et des Jeunes mais aussi au que vous serez sensible à cette nouvelle présentation. développement durable, sujet qui nous tient parti- Vous retrouverez au fil des pages les événements culièrement à coeur. I Nouer et renouer Les campagnes électorales sont des moments de En renouant avec les forces vives, comme la Chambre démocratie importants. Chacun exprime ses de commerce et d’industrie, les commerçants, de besoins, ses désirs, ses souhaits. Ils sont débattus nombreuses associations, afin d’être à leur écoute et publiquement, puis, des projets politiques sont de mettre en place les réseaux nécessaires. élaborés et soumis au vote. “ Mais aussi en nouant le contact avec vous à travers Tout ceci crée des attentes fortes qui sont revendi- la mise en place d’une volonté de concertation par quées dès le lendemain, sans parler de l’adversaire la création de trois Conseils de Quartier. Ce choix, politique qui attise, selon la for- j’en mesure la contrainte car il met mule bien connue, « tout et tout l’élu face à chacun d’entre vous, de suite ». une volonté de face à vos attentes multiples. Et Alors, avec mon équipe, comment concertation par la ceci appelle des choix qu’il faut jus- avons-nous pris tout ceci en charge ? création de trois Conseils de Quartier “ tifier, argumenter, expliquer. Enfin, j’ai rencontré le personnel Tout d’abord en observant que les municipal. En arrivant, j’ai trouvé grands dossiers avancés deman- une situation tendue, voire difficile. daient, pour être réalisés, une participation finan- Mais j’ai constaté qu’il y avait beaucoup de bonnes cière importante d’autres collectivités publiques. volontés, beaucoup de potentialités non exploitées Sans ces participations, les finances de la commune et j’ai mis en place un processus qui s’étalera sur ne les supporteraient pas. plusieurs mois afin de permettre à la machine Alors, j’ai pris mon « bâton de pèlerin ». municipale de mieux répondre à vos besoins. En renouant avec l’Etat, le Sous-préfet nous a fait Un Maire, c’est d’abord cela, il doit savoir créer les l’honneur de venir prendre connaissance de nos conditions pour que la Ville soit plus attractive, plus dossiers. En nouant des relations fortes avec la com- dynamique, porteuse des idées et de la volonté de munauté de communes Caux-vallée de Seine, inter- ses concitoyens, voilà ce par quoi, avec mon équipe, venant majeur, afin de travailler en étroite concerta- nous avons commencé. tion dans le but de mettre en oeuvre ce qui avait été Bien chaleureusement, accepté lors de la précédente mandature et voir avec Votre maire, elle comment continuer l’action sur de nouveaux Nicolas Beaussart projets. I Hommage à Dominique Harpalice Dominique Harpalice, adjoint aux sports est subite- hommage, pour le rôle qu’il a assumé et les services ment décédé le mercredi 25 juin. rendus à la Ville. L’ensemble des élus se joint à moi pour lui rendre La voix romaine n°37 3
  • D O S S I E R Les Conseils de Quartier I 4 La voix romaine n°37
  • D O S S I E R Les Conseils de Quartier La municipalité associe les Lillebonnais à une évolution d’ensemble de la Ville en mettant au coeur de sa démarche le développement durable. Les Conseils de Quartier Le Conseil de Quartier est Le Conseil de Quartier, ouvert représentent un nouveau force de proposition. Le Maire à tous les habitants de plus mode de gestion du territoire, et ses services peuvent le de 16 ans, doit susciter le dia- assurent un renouveau de la consulter sur les décisions logue, favoriser la démocratie, démocratie locale en la déve- affectant le quartier ou la informer les habitants, sou- loppant et en en améliorant Ville. C’est un relais entre les mettre des propositions et la gestion. Ils agissent sur le services de la mairie, les élus des voeux au Conseil Municipal. lien social. et la population. I Conseils mode d’emploi Le Conseil de Quartier c’est G des représentants Le territoire un espace : d'associations, de de vos commerçants, de quartiers : G de discussion parents d'élèves Le territoire de la G de relation qui oeuvrent dans ville est divisé en G de négociation votre quartier trois secteurs : G de construction G les membres du G d’information Lillebonne, Conseil Muni- G d’éducation et d’apprentissage Vallée du com- cipal d'Enfants et G de médiation. merce, Centre de Jeunes. Historique et le Clairval. Inventez vos quartiers Le Conseil de Quartier est amené Lillebonne, Pour : Rivière de la à exprimer la posi- G affirmer la vocation du Vallée. centre ville, notamment tion des habitants commerciale et culturelle dans trois situa- Les Portes de G dynamiser les quartiers, tions Lillebonne. renforcer le lien social G les projets qui G développer une politique concernent l’aménagement tout projet public concernant active du logement de la Ville (ou plusieurs le quartier ou même la Ville... G renforcer l'attractivité de quartiers) Lillebonne les interventions courantes G Comment fonctionnent G redonner au milieu asso- dans les quartiers t’ils ? ciatif toute sa place G l’élaboration de projets G porter une attention toute originaux. G Le Conseil de Quartier s'or- particulière a l'enfance, ganise autour de réunions l'adolescence, la jeunesse Quels sont les sujets ouvertes au public et de et les personnes âgées traités ? commissions de travail G promouvoir le sport. G Il est co-présidé de droit par Ils peuvent notamment por- le Maire ou par l'Adjointe Qui peut y siéger ? ter sur la circulation, le sta- chargée de la Démocratie de tionnement, la propreté, l'en- Proximité Sylvie Genet et par G tout Lillebonnais, à comp- vironnement, le cadre de vie, un membre du Conseil de ter de 16 ans, sur la base du la vie sociale et culturelle, Quartier. volontariat La voix romaine n°37 5
  • D O S S I E R Les Conseils de Quartier Les Conseils de Quartier : ment de son cadre de vie Quartier sont multiples, un outil de la démocratie devient possible. ils jouent un rôle consul- de proximité tatif et doivent devenir G S’investir dans la vie de force de propositions. G Parce que la vie dans les son quartier et de sa Ville, quartiers est l’affaire de être force de proposition G Ils sont associés aux déci- tous, chacun peut désor- pour l’avenir, participer sions dans un esprit de mais en devenir acteur. aux améliorations du concertation.La consultation quotidien, voilà ce qui est et la concertation ouvrent G Rompre l’isolement des proposé aux Lillebonnais, la porte au dialogue et à personnes seules, créer à vous de vous approprier l’échange des Lillebonnaises du lien entre les généra- cet outil. et des Lillebonnais. tions, accueillir les nou- veaux arrivants. Enfin G Les attributions et com- participer à l’embellisse- pétences des Conseils de Comment y participer ? En vous inscrivant à l’aide du coupon réponse ci-dessous Je souhaite devenir Conseiller de Quartier Mes coordonnées : NOM PRENOM ADRESSE TELEPHONE COURRIEL Inscription à déposer en mairie : Bureau démocratie de proximité / Conseils de Quartier ou en ligne sur le site : ville-lillebonne.fr dans la rubrique Contact avant le 20 juillet. 6 La voix romaine n°37
  • D O S S I E R Conseil de Quartier à la Maison des Associations le 9 juin Conseil de Quartier à la M.J.C. le 10 juin Conseil de Quartier à la salle Léo Lagrange le 12 juin La voix romaine n°37 7
  • I N F O S Station d’épuration Une enquête publique est ouverte jusqu’au ven- dredi 11 juillet 2008 pour "la reconstruction de la station d'épuration des eaux de Lillebonne et la construction d'ouvrages de transfert vers la com- munauté de communes Caux-vallée de Seine”. Le commissaire enquê- teur sera présent en mai- rie le vendredi 11 juillet de 14h30 à 17h30 bureau 201 (service environnement). Les élus à la Lillebonne rencontre des se dessine commerçants La municipalité a organisé à la craie trois réunions en direction des commerçants lille- bonnais. Une soixantaine Un soleil radieux a illuminé de professions, des « L’art est dans la rue ». métiers de bouche, de Quarante cinq artistes ont l’habillement ou de ser- participé à cette manifesta- vice était représentée. Ces tion organisée par la Ville, réunions bien suivies ont l’Association des commer- permis à chacun de se présenter et d’échanger çants lillebonnais, la Chambre avec le souhait de redyna- de commerce et d’industrie, miser l’activité. l’association «Le Machin» et le Département. Cette grande fête rassemble cha- La F.N.A.T.H. que année depuis sept ans des enfants, des adultes La F.N.A.T.H.,association des acci- amateurs ou professionnels. dentés de la vie, a été créée en 1921 pour défendre les droits des Premiers prix : victimes d’accidents au travail. Professionnels Le 1er mai la section lille- Christophe Cosquerie bonnaise a célébré cette Fête des mères journée par un dépôt de Amateurs gerbe à la stèle érigée en Les élus se sont rendus, à Christophe Minard hommage aux accidentés l’Hôpital, à la Maison de Retraite et aux loge- Enfants et handicapés du travail. ments Filatures II pour Océane Gilles Dates des permanences juridiques : fêter les Mamans. Jeune talent tous les premiers samedis de chaque mois de l’année de 9h30 à Marie Crochemore 10h30 salle de Saint Léonard rue de la Libération pas de permanence en Août . fnath.lillebonne@aliceadsl.fr 8 La voix romaine n°37
  • S A N T É Canicule Dans le cadre du dispositif de Compensatrice Tiers Personnes, Les informations recueillies prévention des conséquences d’une carte d’invalidité, de la sont déclaratives et se d’une canicule, un registre est reconnaissance de la qualité décomposent ainsi : ouvert en Mairie. Il doit per- de travailleur handicapé, G Nom, prénom, date de mettre en cas de déclenche- d’une pension d’invalidité naissance ment d’un plan d’alerte et servie au titre d’un régime de G Motif de l’inscription d’urgence un contact périodi- base de la sécurité sociale ou G Adresse et numéro de que avec les personnes inscri- du Code des Pensions téléphone tes, afin de leur apporter Militaires d’invalidité et des G Coordonnées du service conseils et assistance. victimes de guerre. intervenant à domicile G Personne à prévenir en Toute personne se trouvant Cette inscription est faculta- cas d’urgence dans l’une des situations sui- tive et assortie d’un droit vantes est invitée à s’inscrire : d’accès et de rectification G Date de la demande Canicule G Nom et qualité du tiers Inscriptions en 1 les personnes âgées de 65 des informations. Elle doit se Mairie ayant demandé l’inscrip- ans et plus, résidant à leur faire par écrit à l’aide d’un Service seniors tion, le cas échéant. domicile formulaire à retirer par la Les lundis et 2 les personnes âgées de personne concernée, son les mercredis, Seul le représentant légal qui de 9 h à 12 h et plus de 60 ans reconnues représentant légal ou une procède à l’inscription, ou de 13 h 30 à 17 h 30 inaptes au travail, résidant à tierce personne, en Mairie. demande la radiation d’une 02 32 84 52 64 leur domicile service.seniors@ville- personne du registre, doit 3 les personnes adultes En cas de déclenchement du lillebonne.fr justifier de sa qualité par la handicapées, résidant à leur plan d’alerte et d’urgence, le production d’un acte (extrait domicile et bénéficiant registre sera transmis au du jugement de tutelle). de l’Allocation Adulte Préfet exclusivement et sur Handicapé, de l’Allocation sa demande expresse. Les Trophées Alptis* Les Trophées Alptis* valorisent existence de 2 ans au moins les associations engagées et réalisant des actions signi- dans le domaine de la pré- ficatives dans le domaine de *Alptis est spécialiste vention santé. la prévention santé. de l’assurance de per- Les critères de sélection du sonnes depuis 30 ans. Alptis* a créé les Trophées jury sont basés sur l’aspect Les six associations à Initiatives Prévention Santé concret, le caractère repro- but non lucratif du afin de détecter, de soutenir, ductible et l’impact obtenu. groupe (Alptis, Alptis de valoriser des associations Seniors, Alptis Entre- locales engagées dans le Les délais d’inscription prises, Alptis Frontaliers…) sont les seuls actionnaires domaine de la prévention et Dès aujourd’hui et jusqu’au du courtier grossiste qui construit des solutions de récompenser les actions 30 novembre 2008, les asso- d’assurance dans un esprit de totale indépen- les plus tangibles. ciations peuvent s’inscrire. dance et de défense des intérêts de ses assurés- Qui peut participer Début 2009, les jurys régio- adhérents ; les résultats sont systématiquement naux seront constitués et réinvestis dans le développement et la qualité de Toute association régie par remettront les Prix en mars. service au profit des assurés. la Loi 1901, n’ayant aucun La remise des Trophées En savoir plus : www.alptis.org lien avec un organisme nationaux aura lieu lors du d’assurances, ayant une Congrès National en octobre implication locale avec une 2009. La voix romaine n°37 9
  • A S S O C I A T I O N S Patriotiques Remise de la Croix du combattant à Philippe Delamare le 8 mai Journée du Souvenir des Déportés le 27 avril 10 La voix romaine n°37
  • A S S O C I A T I O N S Patriotiques Le 63ème anniversaire de « Le chant des Marais », Pologne occupée, et finit la journée du souvenir hymne de la déportation, même par atteindre certains déportés du camp d'extermi- Couscous, Mafé, des déportés était célé- était créé en juillet 1933. nation d'Auschwitz. bré le 27 avril. Tarte aux pommes Les paroles de cette chanson Commémoration de la Au début des années 1950, les ont été écrites par le mineur Johann Esser et l'acteur et fin de la seconde guerre anciens déportés et les famil- L'association les des déportés qui n'avaient metteur en scène Wolfgang mondiale. "Le Machin" et pas survécu à la déportation Langhoff, la musique compo- la Maison des Jeunes sée par Rudi Goguel, un Lors de la cérémonie du 8 mai, et de la Culture ont exprimé le souhait de voir proposaient un employé de commerce. Tous le Maire Nicolas Beaussart a lu inscrite au calendrier des com- pique-nique festif trois étaient détenus au le discours de Jean-Marie mémorations une célébration "Couscous, Mafé, camp de concentration de Bocquel, secrétaire d’état à la Tarte aux pommes" nationale. Börgermoor, et, pour affronter défense et aux anciens com- le 15 juin. avec courage leur travail épui- battants,les plus jeunes étaient Contes, musiques, Ce besoin de préserver la sant, ils élaborèrent ce chant eux aussi représentés par les expos, spectacles mémoire de la déportation a évoquant leurs souffrances et conseillers du C.M.E.J. étaient proposés été reconnu par la loi du 14 leurs espoirs. aux Lillebonnais. avril 1954, votée à l'unanimité Les détenus du par le Parlement, qui a consacré camp étaient pour le dernier dimanche d'avril la plupart des «Journée nationale du Souvenir adversaires politi- des victimes et héros de la ques du régime déportation». Cette journée nazi. Le titre de la honore la mémoire de tous les Création d’une chanson évoque déportés sans distinction, et les travaux forcés nouvelle association rend hommage à leur sacrifice. dans les maréca- ges du camp. Le dernier dimanche d'avril a Quelques-uns Association été retenu en raison de sa des déportés de Franco-Maghrebine proximité avec la date anni- Borgemoor, libérés Président : à l'issue de leur Abdellah LOUAZZANI versaire de la libération de la condamnation, Adresse : plupart des camps, et aussi 5 rue Erik Satie parce que cette date ne se choisirent de s'exi- 76 170 LILLEBONNE confondait avec aucune autre ler et firent connaître le chant 06 28 61 84 15 Cérémonie de commé- célébration nationale ou reli- en Angleterre. En 1936, le compositeur Hanns Eisler, moration de l’Appel du gieuse existante. collaborateur musical de 18 juin 1940 Bertolt Brecht, en fit une adap- A Lillebonne, les élus et tation pour le chanteur Ernst Cette année, les associations les associations patriotiques Busch. Celui-ci rejoignit en patriotiques lillebonnaises se A.C.P.G.-C.A.T.M., F.N.A.CA., Mé- 1937 les Brigades internationa- sont associées à celles de daillés militaires ont célébré les en Espagne, de sorte que le Notre Dame de Gravenchon cette cérémonie au cours de Chant des déportés, chanté pour célébrer la commémora- laquelle Maurice Cadinot, par les volontaires allemands tion. Elus et représentants des ancien déporté, a accompagné des Brigades, acquit rapide- associations s’étaient donnés le Maire Nicolas Beaussart ment une grande notoriété. rendez-vous à 18 h au Monu- pour le dépôt de gerbe à Parallèlement, il se répandit en ment aux morts pour le lever la stèle place de la médaille Allemagne, d'un camp de des couleurs et le dépôt de militaire. concentration à l'autre, puis en gerbes. La voix romaine n°37 11
  • S E N I O R S Animations de juin Les aînés, toujours choyés par la muni- cipalité, avaient le choix en cette période prin- tanière des mois de mai et juin de participer gratuitement à un repas gastronomique servi à la salle des Aulnes ou une sortie au zoo de Cerza. Les personnes ne pouvant se déplacer sur aucune des manifes- tations ont reçu un cadeau en compensation. Neuf cents Lillebonnais ont bénéficié de ces prestations. service.seniors@ville-lille- bonne.fr 12 La voix romaine n°37
  • C O M M E R C E S NR inform@tique Formation Conseil Dépannage Nicolas Rimbert vous propose un nouveau service sur Lillebonne depuis le début de l’année. Technicien conseil en infor- L’ @robas matique, ses compétences sont multiples : dépannage, conseil Johanne Gratigny est depuis le et formation, trois cordes à sont 3 mai le nouveau propriétaire arc pour vous rendre service de de l’@robas. façon personnalisée. Pour le bien-être de sa jeune clientèle, il a fait installer deux Un foyer sur deux possède un écrans sur la terrasse et à l’inté- ordinateur et un sur trois rieur du café. Pour les assoiffés l’A.D.S.L. (source Insee 2005), la de boisson et de sport, ce bar demande de conseils est donc sera vôtre puisque Johanne dif- importante. La Maison des fuse les rencontres sportives Jeunes et de la Culture fait déjà qui auront lieu cet été : appel aux services proposés par le Tour de France 2008 et les Nicolas Rimbert. Jeux Olympiques. Celui-ci, passionné d’informati- que depuis toujours, a exercé 14 rue Guillaume le Conquérant plusieurs métiers avant de 76170 Lillebonne trouver sa voie. Une expérience de trois ans dans un magasin Coupeur 02 35 38 85 06 informatique, la plus enrichis- sante, lui donne l’envie de créer Prêt-à-Porter sa propre entreprise en janvier 2008. Dégriffé Nicolas Rimbert est joignable Françoise Coupeur a toujours 6 jours sur 7 et disponible eu la passion des « fringues », il même les jours fériés. n’est donc pas étonnant que cette femme dynamique déjà NR Informatique investie dans d’autres activités 02 35 31 79 92 se lance dans cette nouvelle 06 23 78 24 83 aventure. nrinfo@neuf.fr Un grand espace réaménagé pour accueillir une clientèle aux goûts variés. Vous trouverez des vêtements pour tous les goûts et pour tous les âges. Des ado- lescents aux adultes, femmes et hommes, chacun trouvera des vêtements en prêt-à-porter ou en dégriffé à des prix abor- dables et des tailles allant jusqu’au 56 pour les plus rond(e)s d’entre nous… Coupeur Prêt-à-Porter Dégriffé 20-22 rue Henri Messager 02 35 31 61 92 06 50 20 56 92 Ouverture : Mardi : 14h30 à 19h Du mercredi au vendredi : 10h à 19h Samedi : 10h à 18h La voix romaine n°37 13
  • T R A V A U X Travaux de l’été passerelle piétonne accessi- Cimetière de Travaux dans ble aux personnes à mobilité réduite entre les quartiers du Lillebonne les écoles Clairval et Filatures. Le cimetière de Lillebonne va Divers travaux ont été Une convention de partena- augmenter son columbarium réalisés riat entre la ville et Maxicoop de douze cases. G dans les écoles maternelles permettra la réfection de la Triolet, Clairval, Glatigny et façade (coté city stade) et du Lillebonne, Lebigre : remplacements de jeu d’extérieur, de clôture pignon (coté Filatures) du magasin. une ville d’enceinte, réfection de propre cour en enrobé, mises aux normes électriques, rem- Château Travaux dans les équipements Quand Lillebonne rime placement de stores … Langer G dans les écoles primaires sportifs avec propreté Carnot, Prévert, Glatigny : Une alarme anti intrusion a Un des objectifs de la munici- mise en place d’alarmes été mise en place en février palité est la propreté de la anti intrusion, la mise aux 2008 au château Langer pour Une série de travaux ville. normes électriques, la dissuader les squatters. a été effectuée dans les équipements Pour mettre en oeuvre cet réfection de la plomberie, sportifs lillebonnais. engagement, à compter du peinture de ravalement… Suite aux chutes du mur On compte parmi 1er juin 2008, le service Ville d’enceinte rue Césarine, la eux ces travaux la réfection de la plom- Propre sera renforcé par trois agents en contrat C.A.E. Travaux dans réfection réalisée par l’agence d’insertion bateau de berie du gymnase Bigot suite à l’appa- rition de cas de (contrat d'accompagnement dans l'emploi) pour assurer le les quartiers Brotonne s’est terminée fin juin. légionellose. nettoyage quotidien du cen- La municipalité lance une tre ville. étude pour réaliser une Lillebonne, ville propre Les Renforts : Moustapha, Flavien et Mickaël 14 La voix romaine n°37
  • T R A V A U X Travaux de l’été Travaux d’aménagement du Parc des Aulnes Les travaux d’amé- nagement seront terminés fin juillet 2008. Les Lillebonnais pourront bénéficier d’un skate-parc, d’un parcours de santé et d’un terrain d’évolu- tion dans un site naturel de très belle qualité. Le C.M.E.J. consulté pour une rénovation des aires de jeux aux Aulnes Les élus ont souhaité avoir l’avis des jeu- nes conseillers avant de lancer une étude sur la rénovation des deux aires de jeux situées au parc des Aulnes. Elus, mamans, assis- tantes maternelles, responsables des services jeunesse et directeur des services techniques s’étaient donnés ren- dez-vous sur le ter- rain. Chacun consta- tait la détérioration du matériel usé par le temps. Ces instal- lations datent de 1990 et ne seront pas rénovées mais remplacées. Ce pro- jet encore à l’étude pourrait voir le jour en 2009. La voix romaine n°37 15
  • J E U N E S S E Exposition sur le cirque Les enfants font le cirque à l’Hôtel de Ville de Lillebonne Modelages, montages, colla- tion départementale d’arts ont laissé libre cours à leur ges et maquettes ont pris visuels des écoles : un projet imagination. possession de la rue collégial «Éducation Nationale couverte de l’Hôtel de Ville et Ville ». C’est dans cette atmosphère de Lillebonne du 23 mai au conviviale et colorée, que les 3 juin 2008. Cette année, sur le thème élus ont exprimé leur souhait « Du cirque à l’art », les 675 de continuer ce partenariat Pour la troisième année élèves participants issus de avec l’Éducation Nationale. consécutive, la mairie de 27 classes et représentant Lillebonne a accueilli l’exposi- 11 écoles de la circonscription Fête du jeu Jeux à gogo Samedi 31 mai, à l’occasion de municipale en collaboration participé avec enthousiasme la fête nationale du jeu, les avec le centre de loisirs à cet événement. animateurs de la Ludothèque “La Cayenne“ ont organisé une découver te En complément de ces diver- des jeux place ses activités, deux tournois Carnot. ont été organisés sous un chapiteau. Tout au long de la journée Le premier tournoi, un tour- de 9h à 17h, noi de scrabble destiné à un les activités public scolaire s’est tenu le se sont suc- matin de 9h à 12h, tandis que cédées : des dans l’après-midi de 14h à 17h, jeux en bois les amateurs de poker ont aux jeux de pu donner libre cours à leur société et de passion pour ce jeu. réflexion, familles et amis ont 16 La voix romaine n°37
  • J E U N E S S E La Fête du jeu Un moment privilégié pour les rencontres entre générations La voix romaine n°37 17
  • J E U N E S S E City Stades en fête La Cayenne Le jeudi 31 juillet, les animateurs de La Cayenne présen- tent aux parents des enfants fréquentant le centre de loisirs : « Festifolies 3 ». Le thème choisi cette année est « Le monde merveilleux de la télé ». Nouvelle édition, nouveau succès Du 14 mai au 4 juin 2008, s’est déroulée la deuxième édition de “City Stade en fête”. Au cours de cette manifestation, 6 tournois de foot et de basket encadrés par les animateurs du service jeunesse et du service animation de la cité ont été organisés sur les 3 city stades du Toupin, du Clairval et de Saint-Léonard. Ces tournois, qui avaient pour objectif de permettre aux jeunes de pratiquer une activité physique, de s’investir dans la vie de la cité et de favoriser les relations interquartiers, ont connu une nouvelle fois un fort taux de participation. Pour remercier les jeunes, un classement final a été établi à la fin des 6 tournois pour récompenser les plus présents. 18 La voix romaine n°37
  • J E U N E S S E Les nouveaux élus du C.M.E.J. 2008 Du 20 au 23 mai 2008 les enfants ont été élus pour deux ans. Le Conseil est ainsi renouvelé de moitié. Rentrée scolaire Le décret relatif à Ecole élémentaire Carnot : l’organisation de la semaine scolaire à Lebaillif Sarah compter de la rentrée Dehors Laurine de septembre vient Oubassour Youness d’être publié. Il prévoit Simonté Camille 24 heures d’enseigne- ment réparties à raison de 6 heures quotidien- Ecole élémentaire Lebigre : nes, il est précisé que désormais, les enfants Spirkel Camille n’auront plus classe le Meinerad Thibaut samedi matin. Meinerad Thomas Lemaitre Pierre Ces nouvelles disposi- tions entraînent la Ecole privée Desgenétais : disparition du Contrat Educatif Local de Daragon Vincent Prévert, l’école optant Bougon Valentin pour une organisation Lefevre Julie classique avec la mise en place d’une pause Legay Ambre sur le temps du midi. Ces nouvelles disposi- tions seront applicables Prévention à compter de la pro- chaine rentrée scolaire. dans les collèges Le 29 et le 30 mai, le service Prévention de la Ville, le Remise des prix dans les écoles Carrefour Santé Jeunes et le Réseau Santé Pays de « Le dictionnaire est un instrument de connaissance Caux-vallée de Seine sont irremplaçable dans l’apprentissage et la maîtrise de intervenus dans les classes la langue française et permet ainsi à chaque enfant de troisième aux collèges de progresser vers le monde des adultes. Ouvrir un Côte-Blanche et Pierre dictionnaire, c’est s’ouvrir au monde. Mendès-France pour les res- C’est pourquoi la municipalité est très heureuse d’of- ponsabiliser face aux rapports eu 15 minutes pour frir à chaque élève qui entre au CM2 un ouvrage qui non protégés et à la prise de répondre à un question- lui sera une aide précieuse dès la rentrée et tout au contraceptifs. naire sur les infections long de son parcours de collégien. » Des animateurs bénévoles sexuellement transmissi- sont intervenus dans les deux bles et la contraception. Cette dédicace émanant du Maire, était dactylogra- collèges avec des séances de G Le stand B : proposait un phiée et signée par ses soins. Le tampon officiel de la 2 heures. Pour rendre cette atelier « Câlin - Malin » Marianne y était apposé. rencontre interactive, deux animé par deux interve- stands ont été proposés : nants. 575 livres, dont 99 dictionnaires ont été remis aux élè- G Le stand A : aidés par les Ces interventions ont permis aux ves par les élus. animateurs et quelques jeunes de mieux prendre brochures, les élèves ont conscience des risques encourus. La voix romaine n°37 19
  • D É V E L O P P E M E N T D U R A B L E Rappel Retrouvez votre jour- nal sur le site de la Ville : ville-lillebonne.fr rubrique “Voix Romaine Interactive” Vous avez la possibilité de le feuilleter page par page ou d’accéder directement à celle de votre choix. Cette présentation vous rend un service convivial et permet de réduire la produc- tion de papier. 20 La voix romaine n°37
  • D É V E L O P P E M E N T D U R A B L E Révision du Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (S.D.A.G.E.) L’eau c’est la vie, donnez-nous votre avis ! Hôtel de ville Service environnement Véronique Carel 02 32 84 52 84 Une consultation est ouverte document d’accompagne- consultables. environnement@ville- jusqu’au 15 octobre 2008. Elle ment, ainsi que sur le projet Les avis exprimés seront col- lillebonne.fr vise à recueillir l’avis du public de programme de mesures lectés par l’Agence de l’eau sur les grandes orientations et (P.D.M.) associé. Seine-Normandie, puis analy- les objectifs de la gestion de sés et synthétisés pour déga- l’eau, pour la période 2010- Des questionnaires sont dis- ger des priorités. La synthèse 2015, en application de la ponibles en préfecture, sur générale des avis du public directive européenne dite internet (www.consultation- fera l’objet d’une présentation « Directive cadre sur l’eau ». eau-seine-normandie.fr) et fin 2008. La Région et le déposés dans les boîtes aux Département seront consul- La consultation porte sur le lettres. Des exemplaires sont tées début 2009. Le S.D.A.G.E. projet de Schéma Directeur également disponibles en devra être mis en oeuvre d’Aménagement et de Gestion mairie (service environne- début 2010. des Eaux (S.D.A.G.E.) et le ment) avec les documents Trions, trions Le jeudi 5 juin, la Ville proposait une animation sur le tri sélectif dans la rue couverte de l’Hôtel de Ville dans le cadre de la Journée mondiale de l’environnement. Le 5 juin 1972, la première Cette année, les ambassadeurs Ainsi par exemple, il faut 670 conférence mondiale des du tri de la Communauté de canettes de soda pour faire Nations Unies sur l'environne- communes Caux-vallée de un vélo. Quant au verre, il se ment s’ouvrait à Stockholm. Seine ont animé la matinée recycle indéfiniment. Pour marquer cet événement, en présentant les différents l’O.N.U. a proclamé le 5 juin : groupes de déchets qui com- Trions ensem- “Journée mondiale de l’envi- posent nos poubelles : plasti- ble et agissons ronnement”. que, verre, fer (boîtes de pour demain, conserves, canettes, etc...), voici le mot Le but de cette opération est papier. d’ordre que de sensibiliser l’opinion publi- l’on retiendra que sur la nécessité de Ces éléments, issus de nos de cette ani- protéger notre environne- collectes sélectives des mation. ment, de réfléchir aux actions déchets, passent par les à mettre en oeuvre pour centres de tri où ils sont préserver, ensemble, les retravaillés pour arriver à des ressources de notre planète. produits recyclés. Les ambassadeurs du tri La voix romaine n°37 21
  • D É V E L O P P E M E N T D U R A B L E Au pays du jardinage L’été s’annonce et nous avons rons, mélangez un peu de tous à coeur d’avoir un beau produit dans 10 fois son potager, une belle pelouse, de volume d’eau et pulvérisez-le belles fleurs. En attendant la sur les parties atteintes. parution «d’un guide de l’éco - jardinier», voici quelques L’effet est radical : le savon conseils pour éviter certains asphyxie les insectes en bou- Voir sur le site Internet de la Ville désagréments tout en respec- chant les pores respiratoires. de Lillebonne, rubri- tant l’environnement. que «Le Quotidien», L’arrosage de la pelouse chapitre «Dévelop- Le savon de Marseille pement durable » contre les pucerons Lors des grandes périodes de chaleur, notre premier réflexe 100% biodégradable contre est d’arroser immédiatement les pucerons qui envahissent notre pelouse. parfois de façon massive les arbres ou les arbustes : utili- Voici quelques conseils : sez le savon noir ou le savon de Marseille. G N’arrosez votre pelouse et G Les clématites se porte- votre jardin qu’en cas ront bien mieux si vous La préparation d’absolue nécessité et évi- plantez à leurs pieds quel- tez de les submerger. Un ques touffes de santoine. G Râpez 150g de savon en gazon vert n’a pas besoin G Quelques pieds de men- copeaux fins d’être arrosé. the installés dans des G Faites les bouillir dans 1l endroits stratégiques du G Pour arroser, attendez d’eau jusqu’à dissolution jardin dérouteront les que les pointes d’herbe G Ajoutez une grosse cuil- prennent une teinte noire fourmis. lère d'huile de table et (l’herbe ne brûle que G Des pieds de ciboulette mélangez bien. lorsqu’elle commence à installés au pied des G Conservez ce produit roussir). rosiers constituent une dans une bouteille G Un bon arrosage de la protection naturelle et pelouse tous les 3 à 5 efficace contre l’oïdium et Utilisation jours est préférable à un les taches noires. Dès l’apparition des puce- faible arrosage quotidien. G Arrosez la pelouse pen- dant les périodes les plus fraîches de la journée (tôt le matin ou en soirée) et lorsqu’il n’y a pas de vent, pour éviter l’évaporation de l’eau. Les plantes Les plantes se soignent entre elles. Bien des espèces se pro- tègent mutuellement contre les maladies. 22 La voix romaine n°37
  • D É V E L O P P E M E N T D U R A B L E Les employés des Services Techniques laissent libre cour à leur imagination Savez-vous et respectent ce qu’est un le développe- EANA bus à pied ou ment durable Le 1er parc de loisirs de dévelop- “pédibus” ? Vous pouvez depuis plusieurs pement durable a été inauguré semaines admirer le travail réa- le vendredi 27 juin dernier. Véritable système de ramas- lisé par les jardiniers de la Ville. sage scolaire, il fonctionne Quatre sculptures fleuries sont comme une vraie ligne de bus, venues embellir Lillebonne : un mais à pied et dessert les homme et une brouette près de écoles primaires et parfois l’Hôtel de Ville, un puits place maternelles. A tour de rôle, des Coubertin…. parents volontaires et solidai- res conduisent à pied un L’ ensemble des personnels des groupe d’enfants vers l’école, Services Techniques de la Ville tout en faisant des arrêts sur le a participé avec enthousiasme trajet pour récupérer les à l’élaboration de ces structu- enfants qui rejoignent le res. Soudeur, menuisier, jardi- convoi. nier… tous les corps de métiers ont participé à ces réalisa- La Ville de Lillebonne, dans le tions originales. Les petits de cadre de son engagement dans « La Cayenne » ont mis aussi la une démarche de développe- main à la pâte en réalisant la ment durable, a décidé de met- tête de l’homme fleuri. tre en place un pédibus. Dans Entièrement fabriquées avec l’immédiat, il paraît intéressant des objets et des fleurs de de le créer sur l’école Glatigny récupération, elles s’intègrent pour diminuer la congestion parfaitement à la Ville. automobile aux abords de l’école. Ce projet sera proposé dès la rentrée de septembre 2008 aux parents, aux direc- Sylvain, Christophe teurs d’école, aux associations et Bruno de parents d’élèves et au conseil d’école. Ce dossier pour- rait être discuté en Conseil de Quartier. En attendant, pour de plus amples renseignements, vous pouvez vous adresser au service Environnement de la Ville au 02 32 84 52 84. La voix romaine n°37 23
  • S P O R T Les « Petites Reines » à l’honneur La Route de France Féminine Internationale le 15 août à Lillebonne En 2006 fut organisée la premier échelon des épreuves Le sport cycliste féminin, première édition de la route internationales par étapes. certainement moins suivi de France féminine, course à que son équivalent mascu- étapes, qui regroupe l’élite Le vendredi 15 Août, Lillebonne lin, prend cependant chaque internationale du cyclisme sera la ville départ de la année de plus en plus féminin. 5 ème étape qui mènera les d’importance : la française concurrentes de Lillebonne Jeannie Longo, plusieurs Cette première édition à Eu, étape 100% normande, fois championne du monde connut un réel succès tant voire seinomarine, qui per- sur route, y étant sans sur le plan sportif que sur le mettra aux passionnés de doute pour beaucoup. plan populaire. suivre les péripéties de Tout incitait l’équipe d’orga- cette course. Les passionnés de la petite nisation sous la férule reine, en l’occurrence des d’Hervé Gérardin à remettre Une centaine de coureurs, “ Petites Reines ”, ne man- la main à la pâte pour une escortés par 23 motards de queront pour rien au monde deuxième édition. la Garde Républicaine, s’élan- ce rendez vous. ceront de la place Coubertin Cette année, cette course vers 10 heures, en passant a été reconnue officiel- boulevard de Tassigny, rue lement par l’Union Cycliste Pasteur, rue Victor Hugo, rue Internationale, instance Rosenberg, rue Messager, la plus élevée rue de l’Etang, rue Pigoreau, dans le milieu rue d’Alincourt, route du cycliste pro- Mont, pour un départ réel fessionnel, donné à la sortie de La en classe 2.1, trinité du Mont. Le soleil était là pour « La Juliobona » Plus d’une centaine de participants s’était donnée rendez-vous pour disputer ces épreuves sur 50, 75 et 115 km. Une première dans cette course chez les féminines car c’est Florence Thorel une habituée du V.T.T. qui arrivait en tête du clas- sement. Le maire, Nicolas Beaussart, remettait les récompenses à la salle Thiers. 24 La voix romaine n°37
  • S P O R T Remise de ceintures à l’U.S.L. Judo : Une centaine de licenciés (des petits de 4 ans au plus grands) a participé à la fête du club. Lors de cette manifestation, Alexandre Soret a reçu sa ceinture noire des mains du professeur Franck Decaëns. Prochaines inscriptions à l’U.S.L.J. : 1ère semaine de septembre La voix romaine n°37 25
  • C U L T U R E Les 6 jours de l’humour vus par... Pascale Gandon-Debeauvais Lors du festival des « 6 jours de l’humour », Pascale Gandon- Debeauvais, adjointe chargée de l’animation culturelle nous conviait à un festin, car comme le veut l’adage populaire « un bon rire vaut un bon steak », Pascale nous confirme : « les mets furent de choix ». Tout a commencé avec le très Madame Raymonde en noir sur une société blanche ». attendu Julien Cottereau, révéla- fait est un homme ! J’ai Mais il arrive à raconter les tion masculine des Molières 2007. découvert un comédien choses avec tendresse, beau- Un solo burlesque interprété par un génial, gouailleur, qui fait coup de poésie et donne des comédien de style grand ado dégin- preuve d’un excellent esprit excuses aux blancs. Il parle gandé, un Pierrot lunaire avec un de répartie. Il nous présente intelligemment, en douceur, savoir faire extraordinaire,qui réussit sans agression, en bon péda- un tour de chant en hom- le tour de force de faire monter des gogue et par conséquent tout mage au monde populaire, il spectateurs sur scène sans les rendre le monde le comprend. en fait ressortir toute sa mal à l’aise ou ridicules. Il nous a donné à voir un spectacle complet, richesse et toute sa verve, sa Eclairant et poétique ! plein de poésie, drôle, tendre et verdeur aussi, car les paroles humoristique. Il nous a beaucoup des chansons sont osées. Didier Bénureau, c’est un fait rire. Un vrai bonheur ! excellent mime. Son humour Mon spectacle préféré ! parfois lourd caricature à la Les Flamiches Noirs, un perfection le mauvais goût. spectacle déjanté interprété Les textes sont très drôles. Le Cirque de la Licorne, je par deux comédiens avec très Notamment le « bobo écolo » le voyais pour la première peu d’accessoires. Ils se battent qui en prend plein son grade ! fois. C’est un univers dérou- pour une chaise, puis pour un Un spectacle accessible au plus tant, fantomatique, intempo- journal, ils cherchent quoi ? grand nombre. rel. Les comédiens portent Les infos ou la possession du d’étranges masques inquié- journal ? Et puis, soudain il y a Anaïs et Rebecca, comme tants. Ils nous présentent des un trou dans le journal et ils disent les jeunes : « elles sont objets animés transformés en cherchent toujours et avec trop », trop sympas, trop drô- animaux tous plus farfelus une grande agitation. On a les. L’une chante, l’autre joue les uns que les autres : une peur qu’ils se perdent et du violoncelle. mante religieuse sur un porti- pourtant ils se récupèrent Elles jouent à la manière que, une licorne, comme un toujours. de…du lyrique au punk et théâtre d’ombre, en utilisant Déroutant ! interprètent aussi des créa- la lumière de façon spectacu- tions désopilantes. laire. Ces mimes extraordinai- Un fou noir au pays des Un spectacle de grande qua- res font une recherche dans une pile de deux disques, et blancs, un spectacle d’une lité comme l’ensemble de ce intelligence rare. Un Congolais festival ! bien, on voit défiler toute la collection de disques. menacé de mort ne peut rester Pour l’année prochaine, peut- dans son pays. Il vient en être du spectacle de rue en Incroyable et très très drôle ! plus ? Europe où il pose « un regard 26 La voix romaine n°37
  • C U L T U R E Médiathèque Médiathèque Place Coubertin 02 35 38 29 38 www.mediatheque.ville- lillebonne.fr Horaires d’été du 1er juillet au 31 août Exposition « Les jouets populaires d’autrefois » mardis et vendredis : 13h30 - 18h00 mercredis : Cette exposition présentait aux enfants d’aujourd’hui plus de 400 jouets populaires 9h30 - 12h00 d’autrefois, qui reflètent la société française du 19ème siècle et de la première moitié du 14h00 - 17h30 20ème siècle : des ours en peluche, Félix le chat, des animaux à tirer et à pousser, des soldats fermeture les jeudis en carton bouilli, des marionnettes, un passe-boules, une épicerie… et les samedis. Et également des jouets de différents pays. Le prêt est prolongé sur 6 semaines. Le nombre de documents prêtés est doublé. Quatrième édition de la Nuit des musées Musée cieuse de la Société normande d’études numismatique De 20 h à 1 h du matin, Didier (S.N.E.M.). Cette collection Hébert, conservateur du d’exception présentait notam- musée de Lillebonne ouvrait ment des pièces datant de les portes de « sa maison ». l’époque Viking et de la guerre Cette année la mise en de Cent Ans. lumière se faisait sur une col- 176 visiteurs ont admiré cette lection de trésors monétaires collection. grâce à une collaboration pré- Théâtre romain L’association Spectacula en profitait pour faire découvrir le théâtre romain vu à la lueur des torches. Un moment enchan- teur accompagné par les chants de l’atelier de la M.J.C. La voix romaine n°37 27
  • L A P A R O L E A U X É L U S Lettre des élus Lettre des élus de la majorité de l’opposition C’est parti et bien parti Il est plus facile de critiquer que de proposer. C’est ce que vient de faire une fois de plus, la Voici maintenant trois mois que nous sommes majorité municipale en remettant en cause, installés. lors du conseil municipal du 29 mai, notre Alors que l’opposition prédisait notre incapacité et gestion des réseaux « eau potable » et le vide de nos propositions, ces premières semaines « assainissement ». Nous tenons donc à pré- de travail prouvent à tout observateur le contraire. ciser certains points : Tout d’abord, il a fallu remettre en route la collecti- vité. Celle-ci était en panne, les potentialités des 1er constat : depuis 2001, l’eau distribuée à agents n’étaient pas suffisamment utilisées, l’orga- Lillebonne selon la DDASS (direction dépar- nisation était souvent défaillante.Le problème a été tementale des affaires sanitaires et sociales) pris à bras le corps car le bon fonctionnement de la a toujours été de très bonne qualité bacté- collectivité, c’est l’efficacité des services rendus à riologique et chimique et ceci indépendam- chacun d’entre vous et c’est également la gestion ment des conditions météorologiques. 791 économe des impôts que chacun verse. contrôles officiels conformes en 2007. Ensuite, nous avons trouvé des opérations en cours 2ème constat : 70% des branchements ou annoncées. Comme le veut la tradition républi- « plomb » répertoriés ont été remplacés. caine, certaines seront menées à bien comme 3ème constat : curage de 12 kms de réseau l’aménagement du centre ville et du parc des « assainissement » en 2007. Aulnes. D’autres seront arrêtées ou revues profon- 4ème constat : sectorisation du réseau eau dément car les dossiers n’étaient pas suffisamment potable pour détecter plus rapidement les bien montés et étaient susceptibles d’engager la fuites. commune et ses finances dans des impasses coû- 5ème constat : lancement de la construction teuses. Il en est ainsi du minigolf du parc des Aulnes d’une nouvelle station d’épuration de 18 000 et de l’aménagement de la place Félix Faure. E.H à l’extérieur de la ville, utilisant les éner- Puis, nous avons renoué le dialogue avec l’Etat, lors gies renouvelables. de la visite du Sous-Préfet, ainsi qu’avec la Région et 6ème constat : tout cela pour un prix du m3 le Département alors que celui-ci était devenu d’eau le plus faible de l’ensemble du terri- quasi inexistant pour cause d’incompatibilité. Des toire de la CVS. dossiers vont ainsi enfin avancer comme le dévelop- pement de la présence sociale sur Le Clairval, les Dernière minute : nous apprenons dans la études pour l’avenir des installations sportives très presse, la suppression du mini-golf de l’es- demandées, la mise en valeur de la place Félix Faure pace des Aulnes en indiquant que la popula- et du théâtre romain. tion n’avait pas donné son avis sur l’intérêt De plus,nous avons pris de nombreux contacts,avec d’un tel aménagement. les commerçants par exemple, afin de tenir un dia- Nous constatons que, pour le chantre de la logue régulier pour mieux travailler ensemble.Nous démocratie participative (le Maire) la popu- avons également rencontré le milieu associatif dans lation n’a pas été consultée pour son retrait. sa grande diversité et bien d’autres, tout ceci afin de Une fois de plus, il semble qu’il y ait un dou- mettre en place les synergies nécessaires pour une ble langage. ville active et accueillante. Nous vous souhaitons à toutes et à tous de Enfin,la vie démocratique a été relancée.A travers le bonnes vacances. fonctionnement des commissions municipales qui permettent un meilleur débat avant les décisions soumises au conseil municipal. Mais aussi à travers la mise en place de trois conseils de quartier. Les premières réunions se sont tenues, avec une forte participation. Pour nous l’enjeu est important car il s’agit de répondre à de nombreuses sollicitations précisément mais sans surenchère. 28 La voix romaine n°37
  • © Thierry Périer La voix romaine n°37 29
  • M É M O I R E / H I S T O I R E Les fouilles du Théâtre Romain Lillebonne revit et une partie des repas. Des mécènes (Exxon, la Des fouilles y sont entrepri- Caisse d’Epargne) partici- ses. En 2001, le Département, pent financièrement, propriétaire du site depuis permettant l’acquisition 1818, avait engagé une étude de matériel et l’organi- sur son état. Des plans et une sation d’animations. étude documentaire pour répertorier les interventions Dans un premier temps, ayant eu lieu depuis le début il est prévu d’aménager du XIXème siècle ont ensuite une nouvelle entrée à l’angle été effectués. En 2005, un des rues Victor Hugo et La difficulté réside dans le groupe de Lillebonnais créait Albert Glatigny. fait que le théâtre a été l’association « Spectacula » remanié à plusieurs reprises dans le but de « sauver le Cela correspond, lorsqu’on et qu’il faut comprendre à théâtre romain ». Pour le rou- regarde le théâtre de l’ex- quelle étape correspond vrir au public, il fallait le res- térieur, d’est en ouest, à la chaque structure. Trois états taurer, le consolider. Des galerie qui en fait le tour, et antiques ont été identifiés : fouilles s’imposaient. à l’escalier qui permettait Ce projet com- l’accès aux gradins les plus G un premier théâtre plus plexe a trouvé le proches. De l’autre côté de petit soutien sans faille cet escalier, à droite, nous G celui auquel correspondent du conseiller sommes à l’intérieur du les structures visibles général Nicolas monument. Cette surface se Beaussart, la divise en plusieurs sections. G le théâtre transformé en restauration du La première va jusqu’à l’en- lieu fortifié et habité. théâtre devenant trée axiale qui donne accès l’une des priorités à l’arène, la seconde va A ces trois états antiques, du Département. jusqu’au premier vomitoire, il faut ajouter les transfor- qui est l’accès au podium, la mations dues aux déblaiements Le Département a rangée la plus basse des et aux restaurations hasar- alors créé un gradins où se trouvaient les deuses qui se sont succédés poste d’archéo- notables et la troisième va au XIXème et XXème siècles. logue confié à jusqu’au deuxième vomitoire V i n c e n z o qui est l’accès à la partie la Lorsque l’étude architecturale Mutarelli. Grâce à sa double plus haute des gradins. sera achevée, des proposi- compétence – il est archéolo- tions concrètes de restauration gue et architecte – il a entre- pourront être pris d’étudier l’histoire du faites en vue monument. d’une réouver- ture au public. De nombreux fouilleurs se sont succédés sur le chantier. L’association Spectacula assure Didier HEBERT, la logistique, les animations Conservateur du et les ouvertures au public. musée. La Direction Régionale des Affaires Culturelles finance la fouille, la Ville de Lillebonne assure le logement 30 La voix romaine n°37
  • E T A T C I V I L MAI 15 MEINERAD Louis Naissances MEINERAD Louis 17 LEGLISE Inès 25 CHOULANT Camille 26 BUNEL Chris 29 BAILLIEUL Lily Décès JUIN MAI 4 BENOIST Adèle 23 DELBECQ Augustine, 5 LEVILLAIN Fabien veuve DUGUÉ, 86 ans 12 BIGOT Ilouna 25 HAFFREINGUE Monique, veuve 15 BURETTE Lucas REGNAULT, 91 ans LEGLISE Inès 28 HURAY Michel, 73 ans 30 BIARD Alice, veuve HANIN, Mariages 86 ans JUIN JUIN 7 HAREL Yannick et JONCQUET Laurence 9 DUCLOS Yvette, veuve LEDUEY, MAI MARTIN Vincent et ASSIRATI Sophie 80 ans LAJOYE Michel, 17 MARÉCHAL Fabrice et AUBIN Emilie PRUDHOMME Romain et COUTURIER Lina 67 ans DRIEU Aurélien et CARDON Rachel 14 TROLONG Mickaël et ALEXANDRE Sabrina 15 FERCOQ Jean, 81 ans 31 PAIN Laurent et BOISAUBERT Sabine PREVEL Michel et DUBREUIL Roseline ERRATUM L’état civil du mois d’avril paraîtra sur le numéro du mois de Septembre. Le 25 mai, remise de la Médaille d’Argent de la Famille Francaise à Nathalie TELAL entourée de ses sept enfants. La voix romaine n°37 31
  • A G E N D A JUILLET AOUT SEPTEMBRE Dimanche 13 Vendredi 15 Samedi 6 • Fête nationale • « Route France Féminine » • « Grand prix de la chanson » Défilé des sapeurs pompiers Course cycliste Concours de chant Dépôt de gerbe Départ à 12h45 20h30 Revue des autorités Place Coubertin Juliobona 10h30 Centre de secours Jeudi 28 Dimanche 7 • Collecte de sang • « La Fournaise » Lundi 14 De 8h30 à 12h30 et de 15h15 à Randonnée VTT • Fête nationale 18h45 Départ du centre de secours Défilé et démonstrations des Salle Thiers Association sportive des sapeurs majorettes Avec l’ADSBCL pompiers « Les Chaperons Rouges » Feu d’artifice et bal A partir de 21h15 Parc des Aulnes Dimanche 31 Vendredi 12 • « Tour du canton » • Remise de récompenses aux Course cycliste sportifs Départ rue Thiers Juliobona Vendredi 18 Avec le VCL • Collecte de sang De 8h30 à 12h30 et de 15h15 à 18h45 Salle Thiers Samedi 13 Avec l’ADSBCL • « Village enfance et sport » Toute la journée Place Coubertin Jeudi 31 • « Festifolies 3, le monde merveilleux de la télé » Dimanche 14 19h30 • Ronde des Gaulois Animations réservées aux Randonnée VTT enfants du centre de loisirs Avec Objectif VTT et leur famille Centre de loisirs La Cayenne • Loto Salle Thiers Avec l’association des majorettes « Les Chaperons Rouges »