Cellulaires Intention Achat au Québec en 2010

  • 1,478 views
Uploaded on

Dans la foulée du lancement du Google Phone, une étude du Monde de Cossette révèle qu’un internaute sur cinq au Québec prévoit acheter un nouveau cellulaire en 2010. …

Dans la foulée du lancement du Google Phone, une étude du Monde de Cossette révèle qu’un internaute sur cinq au Québec prévoit acheter un nouveau cellulaire en 2010.

46% des intentions d’achat des québécois sont pour un téléphone intelligent.

De ce nombre, 44% comptent opter pour un i-Phone et 28% pour un Blackberry.

More in: Business , Technology
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,478
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2

Actions

Shares
Downloads
16
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. CELLULAIRES: INTENTIONS D’ACHAT AU QUÉBEC EN 2010 Lire le blogue d’Impact Recherche, horizonsrecherche.com
  • 2. CELLULAIRES: INTENTION D’ACHAT AU QUÉBEC EN 2010
    • Au Québec, un internaute sur cinq prévoit acheter un cellulaire en 2010. Ce ratio augmente à 28% chez les jeunes adultes âgés entre 18 et 34 ans.
    • Près de la moitié des appareils (46%) seront des téléphones intelligents.
    • De ce nombre, 44% comptent opter pour un i-Phone, 28% pour un Blackberry et 28% pour une autre marque de téléphone intelligent qui permet d’accéder à l’internet.
    • Les hommes sont plus nombreux à privilégier un téléphone intelligent (61%) que les femmes (35%). C’est aussi le cas pour les 18-34 ans (53%) et les diplômés universitaires (59%).
  • 3. CELLULAIRES: INTENTION D’ACHAT AU QUÉBEC EN 2010
    • Les implications pour les annonceurs et leurs agences sont importantes.
    • Il y a longtemps qu’on attend « l’année du mobile » mais plusieurs obstacles faisaient en sorte qu’on remettait à plus tard. Mais voilà que plusieurs facteurs s’enlignent pour forcer l’attention vers ce « nouveau » média. Considérons:
      • la concurrence accrue chez les opérateurs;
      • la poussée des réseaux wi-fi;
      • la multiplication d’applications pratiques (dont le GPS) et;
      • le développement d’interfaces usager plus attrayantes.
    • 2010 sera-t-elle l’année de la pub mobile?
    • A tout le moins, il devient beaucoup plus excitant d’y rêver.
    Contact: Luc-André Cormier, (514) 282-4688, luc.cormier@cossette.com Lire le blogue d’Impact Recherche, horizonsrecherche.com