• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Private Content
Étude de marché immobilier de Costa Brava T3-T4 de 2013
 

Étude de marché immobilier de Costa Brava T3-T4 de 2013

on

  • 86 views

Chez Lucas Fox, nous travaillons dur afin de pouvoir proportionner à nos clients des informations actualisées et détaillées sur l'achat, la vente et la location de biens résidentiels et ...

Chez Lucas Fox, nous travaillons dur afin de pouvoir proportionner à nos clients des informations actualisées et détaillées sur l'achat, la vente et la location de biens résidentiels et commerciaux.

Statistics

Views

Total Views
86
Views on SlideShare
86
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Étude de marché immobilier de Costa Brava T3-T4 de 2013 Étude de marché immobilier de Costa Brava T3-T4 de 2013 Document Transcript

    • Tom Maidment Directeur de Lucas Fox Costa Brava www.lucasfox.frMARCHÉ IMMOBILIER DE COSTA BRAVA T3 et T4 de 2013 MARCHÉ IMMOBILIER DE COSTA BRAVA T3 et T4 de 2013 La récupération soutenue des économies de l’ Eurozone, la sortie de l’Espagne de la récession et la baisse significative des prix des propriétés dans les régions côtières sont des facteurs clefs attirant à nouveau de nombreux acheteurs. ÉTUDES DE MARCHÉ DE COSTA BRAVA : VUE D’ENSEMBLE • L’année 2013 a été la plus brillante de Lucas Fox depuis sa fondation. • Le prix des propriétés à la Costa Brava a baissé en moyenne 30% - 40% depuis le pic des ventes en 2007. • Les transactions en 2013 ont fini 15% en-dessous des prix demandés dans les zones côtières. • Les acheteurs russes et du nord de l’Eu- rope restent les investisseurs les plus actifs dans les ventes du marché résidentiel. • Les acheteurs russes représentent la majorité des ventes de luxe. • Hausse d’acheteurs ne faisant pas parti de l’UE en fin 2013 voulant profiter des nouvelles lois sur la résidence. •Les ventes dans l’intérieur (secteur rural) restent stables avec peu de ventes de très grande valeur. RÉSUMÉ Le prix des propriétés sont à la baisse, en moyenne 30% - 40% moins que depuis le pic des ventes en 2007. Alors que les prix semblent se stabiliser dans la région de la Costa Brava, il y a encore des divergences entre les prix demandés par les vendeurs et ce que les acheteurs sont prêts à dépenser, avec des ventes 15% en-dessous du prix demandés dans les régions côtières et 17% en moins pour les propriétés dans l’intérieur. La moyenne des prix demandés pour les propriétés des zones de la Costa Brava montrent plus de stabilité et des pertes minimales en 2013. La deuxième moitié de 2013 montre une hausse de la demande et du volume des ventes à la Costa Brava, aussi bien de propriétés plus abordables (entre 400 000€ et 650 000€) comme de propriétés haut de gamme (environ 2 000 000€). L’augmentation des ventes reflète la grande confiance dans le marché immobi-
    • €perm2 Espagne (‘0s) Girona (Costa Brava inc) T3 2010 T4 2010 T1 2011 T1 2012 T1 2013 T2 2011 T2 2012 T2 2013 T3 2011 T3 2012 T3 2013 T4 2011 T4 2012 T4 2013 lier espagnol et ce sentiment partagé entre investisseurs que les prix sont entrain de toucher fond. En 2013, Lucas Fox a observé une hausse significative de demandes pour des terrains à bâtir avec vue sur la mer dans les meilleures zones de la Costa Brava. Il s’agit une fois de plus d’un signe de confiance dans le marché et de la nou- velle vague d’intérêt pour cette région où les acheteurs désirent construire leur propre propre propriété dans une zone immaculée de la côte. La Costa Brava représente toujours un marché international avec la plupart des acheteurs provenant du Royaume-Uni, de Russie et du nord de l’Europe, et quelques nouveaux acheteurs en fin 2013 en prove- nance du Moyen-Orient et des États-Unis qui cherchent à se bénéficier du Golden Visa et de la nouvelle loi sur la résidence. Les ventes de propriétés à Gérone (qui incluent celles de la Costa Brava) reflètent parfaitement les tendances nationales en termes de ventes immobilières. Une hausse de transactions a eu lieu en fin de l’année passée comme il est observable dans les statistiques, étant donné que les vendeurs cherchent à vendre leur propriété avant le début de la nouvelle année fiscale. Mais si nous nous basons sur les statistiques sur toute l’année, il y a clairement eu une période forte entre juin et août à la Costa Brava, soit les mois d’été, où les acheteurs internationaux désirent combiner les mois estivales avec la re- cherche d’une propriété. Les ventes de propriétés dans l’intérieur, dans les alentours de Gérone ont stagné durant la deuxième moitié de 2013 avec très peu de mouvements dans le marché. Malgré le nombre élevés de demandes d’informations et d’intérêt pour les pro- priétés rurales, les ventes sont rares et tout indique que les prix devront baisser en- core plus avant que les investisseurs soient prêts à rentrer dans le marché à nouveau. Selon le site national de propriétés le plus important du pays, Idealista, la moyenne des prix pour toutes les propriétés dans les zones selectes de la Costa Brava a eté plus stable et a eu des moindres pertes en 2013. La moyenne de prix demandés sur Platja d’Aro a baissé de 114€ par mètre carré en 2013, avec une moyenne en fin d’année de 2607€/m2. À Lloret de Mar, les prix demandés ont aussi baissé de 114€/m2 en 2013 à 1975€/m2 lors du dernier trimestre de 2013. L’une des zones avec les prix les plus bas, Cadaqués, tout au nord de la Costa Brava a fini le dernier trimestre avec 1169€/m2 (soit une baisse de 126€/m2 depuis le dernier trimestre de 2012). La Costa Brava attire particulièrement des acheteurs étrangers, avec plus d’un tiers des investisseurs provenant du Royaume-Uni (35,3%). En 2013, il y a également eu un intérêt croissant de part d’acheteurs russes (23,5%), mais aussi d’acheteurs du nord d’Europe, ainsi que d’acheteurs français (17,6 % des acheteurs). Lors de la deu- xième moitié de l’année , nous avons Ventes immobilières, Sommet de ventes en 2007 comparé au T3 de 2012 – QT4 2013 Source: Ine.es Moyenne des prix de propriétés à la Costa Brava dans les zones sélectionnées T3 2012 – T 4 2013 / Source: Idealista.com Jan 2007 Août 2012 Oct 2012 Déc 2012 Déc 2013 Fév 2012 Auv 2013 Jui 2013 Août 2013 Oct 2013 MARCHÉ IMMOBILIER DE COSTA BRAVA T3 et T4 de 2013 www.lucasfox.fr
    • Alexander Vaughan Directeur - Cofundateur Tom Maidment Directeur de Lucas Fox Costa Brava Tom Maidment Directeur de Lucas Fox Costa Brava Raisons d’acheter une propriété de luxe sur la Costa Brava Source: Lucas Fox Sales Data observé un nouveau type de clients pro- venant du Moyen-Orient et des États-Unis voulant profiter du Golden Visa par le biais de l’achat d’une propriété. Environ 27,8% des acheteurs du marché immobilier haut de gamme à la Costa Brava achètent des propriétés ou bien en tant que résidence de vacances ou pour louer à long terme dans le futur. Cela reflète bien la confiance de l’acheteur dans le potentiel de location à long terme de la région. Les acheteurs recherchant des propriétés avec des fins de placement représentent maintenant 22,2% du mar- ché et le même pourcentage d’acheteurs cherchent à s’installer dans la zone pour une résidence principale. ANALYSES ET PRÉVISIONS L’année 2013 a été l’année la plus fruc- tueuse de Lucas Fox jusqu’à présent dans la Costa Brava et l’entreprise prévoit en- core plus d’activité pour 2014. «L’activité récente montre clairement que les acheteurs internationaux ont regagné la confiance d’autrefois dans le marché im- mobilier de la Costa Brava», explique Tom Maidment, directeur de Lucas Fox Costa Brava. «La récupération soutenue des éco- nomies de l’ Eurozone, la sortie de l’Es- pagne de la récession et la baisse significa- tive des prix des propriétés dans les régions côtières sont des facteurs clefs attirant à nouveau de nombreux acheteurs . En 2014, nous espérons de nombreuses vente de propriétés entre 400 000€ et 600 000€, mais aussi de certaines des meilleures propriétés appartenant au marché haut de gamme. Nous croyons que le volume des ventes augmentera en 2014, particulièrement dans les zone côtières où les vendeurs négocient plus qu’autrefois et où les ache- teurs sont prêts à saisir les bonnes offres immobilières avant d’attendre que les prix chutent ». Nous croyons que le volume des ventes augmentera en 2014, particulièrement dans les zone côtières où les vendeurs négocient plus qu’autrefois et où les acheteurs sont prêts à saisir les bonnes offres immobilières avant d’attendre que les prix chutent. Pourplusd’informationscontactez-nous: E info@lucasfox.com / T (+34) 933 562 989 www.lucasfox.fr À PROPOS DES ÉTUDES DE MARCHÉ DE LUCAS FOX Vous pouvez recevoir les études de marché actualisés par l’équipe de Lucas Fox International Properties. Inscrivez-vous sur notre site pour les futures actualisations ou ajoutez à vos favoris notre blog pour les dernières nouvelles sur le marché immobilier à la Costa Brava. Motivations des acheteurs pour le marché de luxe à la Costa Brava Source: Lucas Fox Sales Data Royaume-Uni Russie France Israël États-Unis Pays-Bas Suède Maison de résidence Maison de vacances investissement Deuxième résidence Autres