Vers un quali online enrichi et social Sémo 2011 thinkout jamespot

  • 2,042 views
Uploaded on

Atelier du 3 novembre

Atelier du 3 novembre

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
2,042
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2

Actions

Shares
Downloads
29
Comments
0
Likes
1

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Vers unenrichi et social
  • 2. Comment dépasser les méthodologies qualitatives actuelles et créer une communauté dynamique génératrice d’insight? En alliant un outil online flexible et convivial de micro réseau social à une stratégie de recueil modulaire et scénarisée.Explication de l’approche et de ses bénéfices et démonstration de sonapplication aux médias, et notamment à la presse.
  • 3. Qui parle? Jean-Maxence GRANIER Directeur associé Cabinet d’études et de conseil en marketing, Think-Out conduit les marques et les médias à saisir les meilleures opportunités d’innovation et de croissance, dans une intelligence fine des insights consommateurs, du jeu concurrentielAlain GARNIER, CEO et des mutations médiatiques.Jamespot.pro est une solutionen mode SaAS (Software as AService) qui rassemble lemeilleur du web 2.0 pourimpulser leffet réseau à toutessortes de communautés. A lafois plateforme collaborative etréseau social, Jamespot.proest très facile à mettre enœuvre, et s’adapte à vos Isabelle DEMAILLYbesoins. Son ergonomie, Directrice des études éditorialesconstruite sur les usages duweb, en garantit l’adoption. Prisma Presse, 2ème groupe de presse magazine en France, édite 23 titres regroupés au sein de 5 pôles : Découverte (Géo, Ca m’intéresse, National Geographics…), Féminin (Femme Actuelle, Prima…), Economique (Capital, Management), Télévision (Télé- 2semaines…), Actualité-People (Gala, Voici, VSD)
  • 4. 1. Quali Online: où en est-onaujourd’hui?
  • 5. Vers unUne évolution des outils du QualiQuali Online en phase avec Onlinel’évolution du web social etUne maturation progressive enrichides méthodologies Chat room, IM2000 1ère vague Le synchrone collectif Transposition des usages du Quali sur le web : on réalise des groupes à distance et par écrit (focus online), calqués sur le offline (durée, nombre de participants, animation…). Les réponses sont nécessairement brèves, l’animation assez difficile; faible valeur ajoutée et quasi disparition
  • 6. Vers unUne évolution des outils du QualiQuali Online en phase avec Onlinel’évolution du web social etUne maturation progressive enrichides méthodologies 2007 Blogs BBS / Forums 2ème vague L’asynchrone individuel Transposition des usages du web sur le Quali : on réutilise des espaces-outils d’expression et de conversation plus « 2.0 » (forums, Chat blogs), sur des durées longues. room, IM Les résultats sont assez riches et offrent une approche complémentaire2000 au offline. Le modèle dominant jusqu’à aujourd’hui, qui reste perfectible 1ère vague Le synchrone collectif Transposition des usages du Quali sur le web : on réalise des groupes à distance et par écrit (focus online), calqués sur le offline (durée, nombre de participants, animation…). Les réponses sont nécessairement brèves, l’animation assez difficile; faible valeur ajoutée et quasi disparition
  • 7. Vers unUne évolution des outils du QualiQuali Online en phase avec Onlinel’évolution du web social etUne maturation progressive enrichides méthodologies 2010 Plateforme ad hoc Réseaux sociaux 2007 3ème vague Le multimodal social Blogs 2 opportunités à saisir: l’exploitation des nouvelles BBS / possibilités du web + une adaptation des outils aux Forums besoins du Quali grâce à l’expérience acquise 2ème vague L’asynchrone individuel Chat Transposition des usages du web sur le Quali : on réutilise des espaces-outils room, IM d’expression et de conversation plus « 2.0 » (forums, blogs), sur des durées longues.2000 Les résultats sont assez riches et offrent une approche complémentaire au offline. Le modèle dominant jusqu’à aujourd’hui, qui reste perfectible 1ère vague Le synchrone collectif Transposition des usages du Quali sur le web : on réalise des groupes à distance et par écrit (focus online), calqués sur le offline (durée, nombre de participants, animation…). Les réponses sont nécessairement brèves, l’animation assez difficile; faible valeur ajoutée et quasi disparition
  • 8. Le Quali Online « d’hier »: des avantages toujours valables 1er vague des groupes synchrones 2ème vague des forums et blogs +Espace Temps Abolition des distances Extension des durées Elargir les cibles, de Multiplier les activités et les injections, toucher des profils moins observer de façon complète et détaillée accessibles, augmenter la taille des échantillons Suivre l’évolution des perceptions et opinions dans le temps, à court ou long terme Aborder des sujets délicats ou complexes Repérer et approfondir en temps réel des problématiques clés, des signaux faibles Parole Parole représentative Parole riche Part de voix égale, moins Réactions au plus près de l’expérience de d’effet de groupe consommation, dans son cadre spatio-temporel Suivi des profils individuels naturel, à chaud voire en direct le cas échéant facilitant les typologies Mais aussi réactions après réflexion, introspection Expression sincère, moins de Discours longs, argumentés, illustrés, avec mise en scène et de déclaratif possibilité d’input multimédia
  • 9. Le Quali Online de demain: des marges de progression Les limites actuelles L’horizon Des outils empruntes et non Pour accroitre la penses pour le Quali richesse des résultats: Des dispositifs Approche monadique des modules de recueil (forums ou blogs ou tchat…), vs. modulaires, flexibles, une approche combinatoire permettant de scénariser  conduit a des détournements (forums pour le recueil l’individuel et le collectif), limite la richesse des modes d’interrogation Des sites modernes, conviviaux, permettant Faible appétence des sites, interfacessouvent désuètes, austères, tirant peu parti d’impliquer les du communautaire participants  limite la qualité de l’expérience utilisateur et donc l’implication, difficile a obtenir
  • 10. 2. Contexte et principes d’unQuali Online amélioré
  • 11. La rencontre de deux expertises et expériences complémentaires Outils collaboratifs et web Etudes qualitatives, réflexion 2.0, réseaux sociaux méthodologiques et d’entreprise ergonomiques  La base technique a  La connaissance métier pourpartir de laquelle construire adapter et exploiter les outils etune plateforme performante orchestrer les études
  • 12. 2. Contexte et principes d’unQuali Online amélioré Créer des outils collaboratifs engageants
  • 13. Ok, but…I am working ! I don’t play on Facebook!
  • 14. Le ROI du RSE (Réseau Social d’Entreprise) Autour de Autour du client et des l’information, des ventes: processus et de la +31% indice CRM productivité: — Communication client (+42%) +37% productivité — Augmentation des feedbacks et idées clients— Temps de recherche de (+34%) l’information réduit de 32% — Augmentation du trafic sur les (processus de prise de sites de l’entreprise (+34%) décision et localisation des — Croissance des ventes experts) (+27%) et des ventes en ligne— Diminution de 27% des (+26%) mails — Réduction des appels de— 26% de réunions en support (-27%) moins. Source : Jive 2011
  • 15. Valeur générée par un « Social Business Network» INTERNAL EXTENDED WEB COMPANY Business SOCIAL social MEDIAS network INNOVATION COMPETITIVE BUSINESS IMPULSION COMMUNICATIONPRODUCTIVITY LEAD GEN
  • 16. Pourquoi un tel engagement?
  • 17. 6 raisons de l’engagement du Social pour le Quali1. Confiance dans l’espace de relation privé sur lequel je suis 2. Connaissance de mes relations 3. Story telling des actions des autres 4. Engagement émotionnel J’aime! 5. Simplicité de réaction6. JeSuisPartout = mobile / tablette / au bureau / à la maison
  • 18. Concrètement, que permet Jamespot.pro? L’intégration de plusieurs outils de recueilForums collectifs Questionnaires individuels Mini-sondages Questions/réponses Tchat
  • 19. Concrètement, que permet Jamespot.pro? La scénarisation des outils et étapes dans un site sur mesure Pour chaque Adaptation étude, création du menu de d’un « mini- navigation réseau »collaboratif, privéet sécurisé (login Création de https) rubriques et pages Le site est entièrement et Visibles par tous ou certains facilement participants modulable par Chaque page l’administrateur, peut regrouper qui peut créer un ou plusieursl’arborescence la outils de recueil plus pertinente et des injections pour l’utilisateur multimedia
  • 20. Concrètement, que permet Jamespot.pro? La création d’un sentiment de communauté et de convivialité Page d’accueil •Message de l’administrateur •Aperçu des membres •Mur d’actualités (laisser un message à tous, voir les dernières activités) Page Profil •Photo •Présentation du participant par lui-même •Accès aux autres membres
  • 21. Concrètement, que permet Jamespot.pro? L’intégration des médias sociaux
  • 22. 2. Contexte et principes d’unQuali Online amélioré Exploiter efficacementces nouveaux outils
  • 23. Adaptaterl’existant Vers une page de profilEn collaboration avec Jamespot, centralisant les activités passéessélection des fonctionnalités,modifications de l’architecture, pourcoller au plus près des besoinsspécifiques d’une étude Nourrirl’innovation et la R&D Réflexion autour de nouveaux outils -de recueil (potentiomètre audio/vidéo, banque d’images…) -d’animation communautaire (profil avec historique, identification des membres les plus actifs…) -de traitement (operateurs de synthèse…)
  • 24. Orchestrer chaque étude: les fondamentauxMethodo Recrutement SCENARISATION ANIMATION Analyse METHODO RECRUTEMENT ANALYSE Savoir quand et Critères: être aussi Savoir gérer une pourquoi choisir exigent et encore plus grande quantité de le online, en vigilant que sur des données prenant en compte groupes (verification le sujet, la cible, les entretien téléphonique) Analyser en temps objectifs réel pour relancer, Incentives: des réorienter Savoir l’articuler sommes conséquentes, au offline: adaptées à l’effort Produire un rapport substitut ou demandé, et un juste, opérationnel et complément, système de bonus pour communiquant synergies… les plus actifs
  • 25. Orchestrerchaqueétude: les nouveaux enjeuxMethodo Recrutement SCENARISATION ANIMATION Analyse SCENARISATION Non seulement poser les bonnes questions, mais les poser de la bonne façon, au bon endroit, au bon moment, pour exploiter pleinement les possibilités et garantir l’implication Calibrer la durée Choisir et organiser les Rédiger les et la fréquence différents espaces outils questions des activités En compensant Pour maintenir - Articuler dans le temps individuel et l’absence d’oralité parl’intérêt tout en restant collectif, synchrone et asynchrone la clarté et la proximitéréalistes par rapport à - Créer un menu intuitif: par outils, par du style, et en la disponibilité des thèmes ou, le plus souvent, par étapes s’adaptant aux participants - Laisser des espaces d’expression expaces-outils Ex: pas plus d’1h de suite, plus libres, favorisant des interactions Ex:nombreuses, précises et pas plus de 5h/semaine, pas qui rendront plus riches les échanges personnelles dans les QI vs. de temps mort prolongé… ailleurs courtes, ouvertes et polémiques dans les forums…
  • 26. Orchestration de létude: les nouveaux enjeuxMethodo Recrutement SCENARISATION ANIMATION Analyse ANIMATION Quand le directeur d’étude devient Community Manager Un rôle d’encadrement: Un rôle d’encouragement: créer un sentiment guider, aider, modérer d’importance et d’appartenance - Expliquer en détail le Parce que l’incentive est aussi psychologique… programme et les règles - Expliciter la finalité partagée: évaluer, aider à -Rester disponible pour améliorer… ce qui motive les participants, c’est de se dire toute question qu’on les écoute et qu’ils comptent -Suivre de près les - Etablir des liens conviviaux, une atmosphère agréable, participations, faire des trouver le bon équilibre entre autorité et complicité points réguliers, relancer les - Remercier, valoriser, repérer et gérer les leaders participants individuellement par e-mail si nécessaire - Favoriser une mémoire collective
  • 27. 4. Cas concrets appliquésaux médias
  • 28. Bilan d’un magazineLe contexteUne étude qualitative visant à comprendre le rapport de différentescibles au titre, à identifier les freins et leviers d’adhésion et les pistesd’optimisation concrètes sur le plan éditorialL’enjeu méthodologiqueEn complément de focus groupes de lecteurs réguliers « cœur decible », la volonté d’interroger-une cible plus distante (occasionnels, abandonnistes) avec des profilsvariés (en termes d’âge, de CSP, de géolocalisation, de rapport au titre…)-de façon innovante et approfondie-pour un coût limité pour un échantillon disséminé et varié
  • 29. Bilan d’un magazineLe dispositif mis en place20 participants réunis sur un réseau dédié pendant 2 semaines Scénario d’activités Questionnaire Questionnaire Forums de discussion thématiques Questionnaire individuel individuel avec questions et injections de pages individuel avant lecture après prise pour exemples précis final sur les en main - Sur les thèmes et sujets des articles, après lecture pratiques de sur les le territoire de légitimité approfondie et lecture, la premières - Sur l’écriture, le ton, la relation 2 semaines de concurrence, impressions, - Sur la dimension formelle et visuelle réflexion, sur leles souvenirs et ce qui - Sur la couverture bilan de a priori sur le plait/déplait perceptions ettitre et les freins concrè-tement + 1 forum libre pour les commentaires les attentes spontanés
  • 30. Bilan d’un magazineLes bénéfices clés à l’arrivée Profondeur de MODERNITÉd Richesse de VRAIESl’INDIVIDUEL,différenciation e l’approche et CONVERSATIONS entredes attitudes selon les profils, de l’interface, en les participants, confrontation résultats équivalents à 20 phase avec la d’opinions, débats avec entretiens cible exemples concrets Un suivi de Une COMPLÉMENTARITÉefficace Une l’ÉVOLUTIONdes avec les groupes, non seulement en IMPLICATIONdesidées et de la relation termes de cible et d’approche mais équipes de la rédactionau titre dans la durée, aussi grâce à l’approfondissement et du marketing qui ont sur une cible en d’hypothèses ayant émergées dans redécouverte pu suivre et intervenir la phase précédente
  • 31. D’autres études online Test de campagnes Bilan de contenus « Transmédia » télévisuels Exploration d’usages Pré-test d’application sur la vidéo en ligne Smartphone et Tablet Bilan Bilan d’antenneBilan d’émissions d’émission et dePré-test de pilote programmes
  • 32. D’autres études online Le Quali Online pertinent et performant dans de nombreux cas- Evaluation et -Exploration de -Bilan et suivi - Evaluation etoptimisation pratiques, d’image de marque optimisationde supports et d’usages et prenant en compte de produits oucontenus de attitudes (analyse toutes ses gammes encommunication d’un marche, d’une dimensions (produits, pré ou post(campagne publicitaire, cible, d’une communication, point test, sur tout ouévènement, site web, tendance de vente, service partie du mixstratégie digitale…) émergente…) client, concurrence…) marketing  Sous forme d’étude ad hoc « one shot » de courte durée Mais aussi sous forme de véritable communauté collaborative dédiée sur le long terme: un panel, une plateforme et des insights disponibles a tout moment pour intégrer en continu la demande des consommateurs
  • 33. Idées clés à retenirLes trois âge du Quali Online1. Le synchrone collectif (groupe en tchat)2. L’asynchrone individuel (BBS-Blogs)3. Le multimodal social Les nouvelles opportunités du Quali Online -Des sites plus flexibles et plus adaptés, permettant de scénariser les outils de recueil dans un même espace sur mesure -Des interfaces conviviales, la création d’un esprit communautaire, une expérience utilisateur favorisant l’implication Deux expertises complémentaires pour avancer: savoir faire des outils collaboratifs et des réseaux + savoir-faire qualitatif
  • 34. Des questions ? C’est à vous !Contacts:Jean Maxence Granier, Think-Out 01 48 05 32 58 jm.granier@think-out.frAlain Garnier, Jamespot 01 48 58 18 01 alain.garnier@jamespot.com