Your SlideShare is downloading. ×
Chap 7  Gestion Du Risque
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Chap 7 Gestion Du Risque

877
views

Published on


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
877
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Chapitre 10 – Principes de gestion du risque Plan Qu’est-ce que le risque ? Les décisions économiques des ménages et entreprises Le processus de gestion du risque Une technique de gestion du risque : le transfert de risque Les institutions de gestion des risques La théorie du portefeuille comme arbitrage du couple risque - rentabilité Mesurer la volatilité d’une action 1Bodie Merton - Chapitre 10 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • 2. Risque et incertitude incertitude ≠ risque Illustration Vous organisez un barbecue « à la fortune du pot » (chacun est chargé d ’apporter quelque chose). Vous comptez sur 10 personnes, mais il peut y en avoir 8 ou 12. Incertitude sans risque. L’incertitude est une condition nécessaire au risque Illustration Vous organisez une course en sac. Vous comptez sur 10 personnes, mais il peut y en avoir 8 ou 12. Vous n’avez que 10 sacs. Il y a un risque, lié à l’incertitude. Aversion au risque Quel risque acceptez-vous de prendre? 2Bodie Merton - Chapitre 10 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • 3. Qu’est-ce que le risque ? Le risque est une incertitude qui nous concerne car elle est susceptible d’affecter notre richesse. Dans le cas de la course en sac, vous avez des sacs pour 10 personnes. Si 8 participent, vous aurez acheté 2 sacs de trop. Si 12 se manifestent, il manquera 2 sacs… Les 2 laissés-pour-compte vont vous en vouloir. Gestion du risque Démarche qui consiste à évaluer les gains et coûts d’une réduction de risque. Acheter 12 sacs et convertir 4 en sacs poubelle si seulement 8 participent. Ou, demander à 2 personnes d’être arbitres si il y a 12 participants et seulement 10 sacs. Exposition au risque : spéculateurs ou hedgers ? 3Bodie Merton - Chapitre 10 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • 4. Risque et décision économique Risques supportés par les ménages Risque de maladie, d’invalidité ou de décès Risque de chômage Risque de disparition des actifs durables Risque de dettes Risque sur actifs financiers ⇒ Influence sur les décisions économiques des ménages 4Bodie Merton - Chapitre 10 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • 5. Risque et décision économique (suite) Risques supportés par les entreprises Illustration : un fast-food Risque de production • Panne de la friteuse et/ou du grill, manque de ketchup, personnel absent… Risque de marché • Crise de la vache folle, vague végétarienne dans les consommations, arrivée de nouveaux concurrents… Risque d’approvisionnement • Augmentation des prix d’achat, des salaires… ⇒ La gestion des risques (stocks, personnel, gamme…) est facilitée avec la taille de l’entreprise. 5Bodie Merton - Chapitre 10 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • 6. Rôle de l’État dans la gestion des risques Prévention des risques Pollution, guerres, accidents… Redistribution des risques Contribuables… 6Bodie Merton - Chapitre 10 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • 7. Processus de gestion du risque Identification du risque Évaluation du risque Sélection des techniques de gestion du risque Mise en œuvre Contrôle 7Bodie Merton - Chapitre 10 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • 8. Identification et évaluation du risque Identification du risque Déterminer son exposition au risque pour un élément considéré Évaluation du risque Quantifier les coûts associés à ces risques 8Bodie Merton - Chapitre 10 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • 9. Techniques de gestion du risque Éviter le risque Prévenir le risque Absorber ou assumer le risque Transférer le risque 9Bodie Merton - Chapitre 10 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • 10. Mise en œuvre et contrôle Mise en œuvre des techniques Minimiser ses coûts Contrôle Surveiller l’évolution de son exposition au risque et la validité de ses techniques de gestion de risque 10Bodie Merton - Chapitre 10 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • 11. Une technique de gestion : le transfert de risque Couverture Réduire ou éliminer son exposition à un risque en se privant d’un gain potentiel • Vente à terme sur le marché des changes Assurance Éliminer un risque de perte sans se priver d’un gain potentiel • Acheter une option de vente sur le marché des changes Diversification Répartir ses risques en ne mettant pas tous ses œufs dans le même panier • Investir des montants équivalents sur plusieurs actifs risqués 11Bodie Merton - Chapitre 10 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • 12. Transfert de risque et efficience économique Répartition efficiente des risques Réallocation des risques entre 2 investisseurs • Jeune diplômé disposant d’un compte épargne de 10 000 € • Veuve retraitée disposant d’un portefeuille d’actions de 10 000 € • ⇒ Intérêt à transférer leurs risques Allocation des risques et des ressources Permet de regrouper ou de répartir les risques afin de mener à bien des projets • Ouverture du capital d’une société 12Bodie Merton - Chapitre 10 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • 13. Les institutions de gestion des risques Coûts de transaction Problèmes d’incitation Aléa moral • lorsque un contrat d’assurance encourage une prise de risque plus grande. Sélection adverse • en général, ceux qui s’assurent contre un risque sont ceux qui courent un plus grand risque que la moyenne. 13Bodie Merton - Chapitre 10 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • 14. La théorie du portefeuille Approche quantitative d’optimisation de gestion du risque Analyse comparative des gains par rapport aux coûts d’une réduction de risque MAIS, réduction de risque n’implique pas forcément rentabilité moindre Vente d’une maison en contrat à terme : les deux parties réduisent le risque de volatilité du marché de l’immobilier mais le gain n’est pas réduit. 14Bodie Merton - Chapitre 10 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • 15. Rentabilité et volatilité d’une action Exemple Action de la société Gecko S.A. cotant 100 € l’unité Taux de rentabilité total de l’action Dividende versé Cours final de l action - Cours initial de l action r= + Cours initial de l action Cours initial de l action soit r = composante « rendement » + composante « plus-value » Si grande étendue de rentabilités possibles et probabilité d’occurrence des rentabilités extrêmes forte ⇒ grande volatilité de l’action 15Bodie Merton - Chapitre 10 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • 16. Distributions de probabilité des rentabilités Si plusieurs taux de rentabilité sont envisageables, on leur affecte une probabilité d’occurrence en fonction d’un facteur (ici, l’état de l’économie). État de l’économie Taux de rentabilité de Probabilité l’action Croissance 30% 0.2 Stabilité 10% 0.6 Récession -10% 0.2 Le taux de rentabilité espéré est la moyenne des taux envisagés pondérés par leur probabilité d’occurrence. 0,2 × 30% + 0,6 × 10% + 0,2 × −10% = 10% 16Bodie Merton - Chapitre 10 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • 17. Généralisation Espérance de rentabilité : n E (~ ) = ∑ Pi ri r i =1 où Pi est la probabilité d’occurrence du rendement ri. 17Bodie Merton - Chapitre 10 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • 18. L ’écart type comme mesure de risque En finance, on mesure la volatilité d’une distribution de probabilité par le calcul de son écart type. n Écart-type = ~ )) 2 σ = ∑ Pi (ri − E ( r i =1 Soit Racine carrée de la somme de (Probabilité)×(Rentabilité possible – Rentabilité espérée)2 Plus l’écart type est grand, plus la volatilité est élevée. 18Bodie Merton - Chapitre 10 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • 19. Probabilité (%) Distribution de rentabilités pour 2 actions -150% -100% -50% 0% 50% 100% 150% 200% Rentabilité 19Bodie Merton - Chapitre 10 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • 20. Distribution normale des rentabilités des actions La distribution des rentabilités des actions est une distribution de probabilité continue Car la rentabilité peut virtuellement prendre toutes les valeurs. La plus utilisée est la distribution normale (en cloche). Intervalles de confiance Intervalle de valeurs dans lequel la rentabilité a une certaine probabilité d’être Pour une distribution normale, la probabilité que r soit situé dans l’intervalle entre E(ř)– σ et E(ř)+ σ est de 68%. 20Bodie Merton - Chapitre 10 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003