• Save
Chap 14 La Structure De Financement
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Chap 14 La Structure De Financement

on

  • 3,291 views

 

Statistics

Views

Total Views
3,291
Views on SlideShare
3,291
Embed Views
0

Actions

Likes
1
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Chap 14 La Structure De Financement Chap 14 La Structure De Financement Presentation Transcript

  • Chapitre 16 – La structure de financement Plan  Les financements internes et externes  Le financement par capitaux propres  Le financement par dette  Marché parfait et neutralité de structure de financement (proposition de Modigliani-Miller)  Réduction des coûts, gestion des conflits d ’intérêts et création de nouvelles opportunités  Cinq exemples  Structure de financement et choix d ’investissement 1Bodie Merton - Chapitre 16 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • Financements internes et externes  Financement interne  Issu des activités de la société  Financement externe  Recherche de fonds auprès de prêteurs ou d’investisseurs 2Bodie Merton - Chapitre 16 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • Financement par capitaux propres  Les capitaux propres :  ce qui reste après paiement de toutes les dettes  Actions : créance de dernier rang sur les actifs  Actions ordinaires : droit de vote, à l ’information, aux résultats et à valeur résiduelle des actifs en cas de liquidation.  Actions privilégiées : versent plus de dividendes mais refusent certains autres droits.  Stock-options  Droit d’achat d ’actions à un prix fixé d ’avance  Droit aux salariés d ’avoir des parts de la société 3Bodie Merton - Chapitre 16 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • Financement par dette  Des formes diverses et variées  Emprunts auprès d ’établissement financiers ou de marchés financiers, mais aussi dettes fournisseurs, crédit bail…  des paramètres communs, mais des dispositions particulières  capital, taux d ’intérêt, échéance, modalités de paiement...  Trois dettes particulières  Dette sécurisée (avec caution / avec collatéral)  Crédit-bail  Engagements de retraite 4Bodie Merton - Chapitre 16 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • Neutralité de la structure de financement dans un marché parfait  Présentation de la proposition de Modigliani-Miller (1958) :  Définition d ’un marché parfait  Pas de fiscalité  Pas de coût d ’émission pour les emprunts sur les marchés ou les augmentations de capital  Les investisseurs peuvent emprunter aux mêmes conditions que l ’entreprise  Les conflits d ’intérêt sont réglés sans engendrer des coûts supplémentaires 5Bodie Merton - Chapitre 16 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • Neutralité de la structure de financement dans un marché parfait  La proposition de Modigliani-Miller (1958) :  « Dans un environnement parfait, la valeur totale de la société est indépendante de son mode de financement. »  Exemple  Nibdette financée essentiellement par actions :  Résultat d ’Exploitation (RE) = 10 millions distribués en dividendes.  Prix de l ’action = 100 euros.  Chouïadette financée par actions et obligations:  obligations au nominal de 40 millions à 8% par an => 3.2 millions d ’intérêts.  Résultat Net = Résultat d ’Exploitation (RE) - 3.2 millions.  Total des versements = RE - 3.2 + 3.2 = RE = 10 millions.  Prix de l ’action = 100 euros. 6Bodie Merton - Chapitre 16 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • Distribution de probabilité des RE et BPA  BPANibdette = RE/ 1 million d ’actions  BPAChouïadette = (RE - 3.2 millions) / 600 000 actions. BPA Nibdette RN Chouïadette BPA Chouïadette Performance des sociétés RE (en millions) (1 million dactions) (en millions) (600 000 actions) Mauvaise 5 5 1,8 3 Normale 10 10 6,8 11,33 Croissante 15 15 11,8 19,67 Moyenne 10 10 6,8 11,33 Ecart type 4 6,81 Bêta 1 1 1,67  Le BPAChouïadette est plus élevé dans des conditions économiques favorables et inversement.  CONCLUSION : sur un marché parfait, le choix d ’une structure de financement n’a pas d ’importance. La richesse des actionnaires ne sera pas affectée par le niveau de la dette de la société 7Bodie Merton - Chapitre 16 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • Décision de financement et création de valeur  Le monde réel n ’est pas parfait : imperfections de toutes sortes  Trois catégories de choix de financement  Choix de structure de financement pour une réduction des coûts ou réglementations.  Réduction de conflits d ’intérêts.  Augmentation des actifs financiers à disposition des partenaires 8Bodie Merton - Chapitre 16 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • Réduction de coûts : impôts et subventions  Économies d ’impôts  Chouïadette  Résultat d ’Exploitation réparti, dans l ’ordre entre: créanciers financiers, Etat et actionnaires.  La valeur de marché est maximisée si la société s ’endette: économies d ’impôts sur intérêts (car déductibilité).  Subventions  Augmentation immédiate des fonds propres. 9Bodie Merton - Chapitre 16 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • Réduction de coûts : coûts de faillite  Les coûts de faillite augmentent au fur et à mesure que la dette augmente Impact du ratio dendettement sur le cours de laction Nibdette Cours de laction 90 80 70 60 50 40 0 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8 0,9 Ratio dendettement  Nibdette: endettement pour racheter ses actions => sert à valoriser l ’action jusqu ’à un certain point. 10Bodie Merton - Chapitre 16 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • Gestion des conflits d ’intérêts  Coûts d ’agence  Conflits dirigeants - actionnaires : le free cash-flow  Tentation d ’investir dans des projets qui n ’augmentent pas la richesse de l ’actionnaire (VAN < 0).  Conflits actionnaires - créanciers financiers  Les actionnaires ont peu d ’incitation à limiter les pertes de l ’entreprise en cas de faillite. Les dirigeants vont avoir tendance à entreprendre des projets risqués pour augmenter la richesse des actionnaires au détriment des créanciers. 11Bodie Merton - Chapitre 16 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • Création de nouvelles opportunités  La société peut créer de la valeur en changeant les caractéristiques de son passif sans toucher à ses actifs.  Exemple: Plan d ’épargne entreprise 12Bodie Merton - Chapitre 16 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • Les décisions de financement en pratique  Emprunts auprès d’amis ou de la famille  Crédit-bail  Augmentation de capital  Obligations à bons de souscription d ’actions  Escompte et mobilisation de créances  Affacturage 13Bodie Merton - Chapitre 16 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • Structure de financement et choix d ’investissement  Exemple - Société Sakélight  Imposition à 30% , dette sans risque à 8%.  Valeur de marché actuelle = 1 milliards d ’euros (80% en capitaux propres et 20% en dettes financières sans risque)  Investissement dans un nouveau satellite  Dépense d ’investissement = 100 millions  Cash-flows futurs = 20 millions par an  Coûts de maintenance = 5 millions par an  Taux de rentabilité 10% (financement par capitaux propres)  VAN du projet ? 14Bodie Merton - Chapitre 16 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003
  • Méthodes de financement  Financement sur les fonds propres  CF d ’exploitation = (1-0.3) x (20-5) = 10.5 millions d ’euros  VA des CF = 10.5 / 0.1 = 105 millions d ’euros  VAN = 105 -100 = 5 millions  Méthode de la VAN ajustée  VAN ajustée = VAN du projet sans endettement + VAN des économies d ’impôts sur la dette = 5 + 0.3 x 0.2x VA ajustée = 11.7 millions.  Méthode des cash-flows pour l ’actionnaire  Cash-flow pour l ’actionnaire = CF d ’exploitation - frais financiers nets d ’impôts = 89.36 - 77.66 = 11.7 millions  Méthode du coût moyen pondéré du capital  Là encore, VAN = 11.7 millions 15Bodie Merton - Chapitre 16 www.escp-eap.net/publications/bmt © Christophe Thibierge - 2003