• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Recruter, chercher, être présent
 

Recruter, chercher, être présent

on

  • 1,469 views

conférence au Colloque "Traces numériques et recrutement"...

conférence au Colloque "Traces numériques et recrutement"
Le Havre, CIRTAI et Département Infocom de l'université du Havre
13 octobre 2011identité numérique,médiation,mémoire,présence numérique,recherche,recrutement,relation,réseaux sociaux,searchability,trace numérique,web 2

Statistics

Views

Total Views
1,469
Views on SlideShare
1,291
Embed Views
178

Actions

Likes
1
Downloads
41
Comments
0

5 Embeds 178

http://merzeau.net 76
http://www.scoop.it 68
http://www.ghislain-chasme.net 32
http://paper.li 1
http://ghislain-chasme.net 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

CC Attribution-NonCommercial LicenseCC Attribution-NonCommercial License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Recruter, chercher, être présent Recruter, chercher, être présent Presentation Transcript

    • Recruter, chercher, être présent Louise Merzeau Université Paris Ouest Nanterre La Défense (équipe Tactic) Le Havre, octobre 2011vendredi 14 octobre 2011
    • quels outils ? (rappel) source : RegionsJob 2010vendredi 14 octobre 2011
    • quels outils ? (rappel) source : RegionsJob 2011 jobboards (Monster, Cadremploi…) “plébiscités” . Intérim, presse et réseaux sociaux en dernier. L’utilisation des RS reste marginale côté candidats. NB : les intermédiaires du recrutement (cabinets…), pourtant très utilisateurs des RS, ne sont pas comptabilisés ici comme telsvendredi 14 octobre 2011
    • quels outils ? (rappel) source : RegionsJob 2011 Viadéo largement en tête des contacts générés, mais ces contacts sont très peu qualifiés et rarement suivis d’une embauche. Le meilleur taux de transformation est le blog professionnel. Le moins efficace est Facebook.vendredi 14 octobre 2011
    • quels usages ? (rappel) les recruteurs utilisent les réseaux sociaux à 49 % ; les candidats à 30 % 48% des recruteurs ont déjà contacté un candidat via un réseau social professionnel, un réseau social personnel ou un blog les recruteurs sont sur les RS pour : sourcer des candidats, surveiller leurs concurrents, communiquer sur leurs produits, leur entreprise les candidats utilisent les RS pour : être repérés chercher un emploi beaucoup moins pour administrer leur carrière. source : RegionsJob 2011vendredi 14 octobre 2011
    • quels usages ? (rappel) Usage des RS beaucoup plus important chez les consultants (71% contre 48%) source : RegionsJob 2011vendredi 14 octobre 2011
    • quels usages ? (rappel) source : RegionsJob 2011 chasse aux profils pénuriques plutôt que recrutement à grande échelle ciblage ou discrimination par les traces : utilisateurs des RS : homme 25-34 ans Bac+5 recrutement : surtout des cadresvendredi 14 octobre 2011
    • quels usages ? les internautes de plus en plus attentifs à la problématique de l’identité numérique source : RegionsJob 2011vendredi 14 octobre 2011
    • quelles traces ? déclaratives blogs & sites perso : publications, opinions, appartenances, affiliations, écriture profils réseaux sociaux biographiques (Copainsdavant) : origine, parcours, territoire profils réseaux sociaux conversationnels (Facebook) : goûts, humeurs, culture, réseau profils réseaux sociaux professionnels (Linkedin, Viadeo) : CV, métier, expérience, réseau CV en ligne commentaires dans des blogs : critiques, réactions, controverse… photos (Flickr) : créativité, univers tweets : réactivité, notoriété forums : questions-réponses, discussion, altruismevendredi 14 octobre 2011
    • quelles traces ? comportementales avis, recommandations, achats (sites marchands) : goûts, habitudes, culture; niveau de vie avatars (jeux, mondes virtuels) : projection, imagination playlists (Deezer) : goûts, culture, partage géolocalisations (Foursquare) mails (Gmail)vendredi 14 octobre 2011
    • quelles traces ? documentaires wikis (Wikipedia) : altruisme, connaissance documents partagés (Google Docs) pêle-mêle numériques folksonomies et redocumentarisation : connaissance, partage, écriturevendredi 14 octobre 2011
    • quelles traces ? e-réputation citation plagiat, remix dénigrement avis négatifs usurpation rumeurs erreurs, fausses informationsvendredi 14 octobre 2011
    • quelles traces ? traces déclaratives / comportementales / relationnelles traces intentionnelles / non intentionnelles / non conscientes traces actives / passives traces actives / désactivées traces fiables / mensongères, erronées, caduques © Ynfab Brunovendredi 14 octobre 2011
    • indiscrétions Version symptomale des traces numériques : mes traces me trahissent indicialité des traces : indicateurs de personnalité, signaux non intentionnels, comportementaux, donc authentiques (cf. entretien) approche psychologisante et moralisante dangers pour le recrutement : fantasme des mass media faible usage des réseaux sociaux conversationnels par les recruteursvendredi 14 octobre 2011
    • protection Mauvaises conduites et bonnes pratiques Charte “Réseaux sociaux, Internet, Vie Privée et Recrutement” signée en janvier 2010 par le Medef, lApec, Syntec Conseil en recrutement et plusieurs associations de professionnels de lemploi (en présence d’Yves Détraigne, à lorigine dune proposition de loi sur la protection des données personnelles)vendredi 14 octobre 2011
    • vendredi 14 octobre 2011
    • searchability De l’exhibition à l’indexation (du modèle de la téléréalité à celui des moteurs) : d’une logique de spectacle à une logique d’accès : être trouvable, joignable d’une logique de représentation à une logique informationnelle : être documentévendredi 14 octobre 2011
    • searchability Sourcing (identifier pour contacter) Google RS professionnels : recherche par mot-clé, secteur d’activité, fonction, nom, entreprise…vendredi 14 octobre 2011
    • searchability Version branding des traces numériques : mes traces font ma promotion maîtrise des métadonnées de soi technicité, artificialité (critères psychologiques et expérience informatisés) professionnalisation de la recherche d’emploivendredi 14 octobre 2011
    • searchability Personal branding registre de la gestion et de la veille marketing des identités rétroaction des dispositifs sur les identités situation de recrutement virtuel permanentvendredi 14 octobre 2011
    • déliaison vs contextualisation Paradoxe des empreintes numériques : détachées de la sémantique de la relation ou du cadre qui précèdent habituellement les contenus de nos échanges énonciation incertaine, sans marqueurs corporels et différée “unités isolables, agençables et calculables” (Pédauque, 2006)vendredi 14 octobre 2011
    • déliaison vs contextualisation Décontextualisation, abstraction, uchronie des traces Condition de leur exploitation par les moteurs, les systèmes de datamining ou d’analyse sémantique, les logiciels de reconnaissance des formes, les graphes de réseaux sociaux, etc. Délégation de l’intelligibilité des données personnelles aux algorithmes La personne ainsi profilée n’est plus celle du CV, de l’appartenance ou des papiers d’identité  vendredi 14 octobre 2011
    • déliaison vs contextualisation Recrutement suppose un travail de recontextualisation navigation (filtres successifs, aller-retour) distances informationnelles (Rieder) recréation de liens temps, compétence : cabinets de recrutement vs DRH en entreprisesvendredi 14 octobre 2011
    • déliaison vs contextualisation Recrutement suppose un processus informationnel recherche de cohérence (ex activisme, humour, hacking…) reconstitution de réseaux restitution de l’environnement recommandation par les traces vendredi 14 octobre 2011
    • relations et médiations Les promesses du recrutement 2.0 source : Jacques Froissant, Altaïdevendredi 14 octobre 2011
    • relations, médiations Liens faibles (Mark Granovetter) effet de structure vs effet de motivation : relations occasionnelles charge émotive moins grande cercles différents accès à des informations, idées, influences socialement distantes fonction de pont entre les groupes de réseaux actifsvendredi 14 octobre 2011
    • relations, médiations Vers des relations horizontales ? Avènement de l’e-Recrutement avec les Jobboards en 1998 : changement de supports source : Jean-Christophe Anna, http://recrutementmediassociaux.comvendredi 14 octobre 2011
    • relations, médiations Vers des relations horizontales ? Médias sociaux : changement de logique Recruteurs et candidats recourent aux mêmes outils source : Jean-Christophe Anna, http://recrutementmediassociaux.comvendredi 14 octobre 2011
    • relations, médiations Vers des relations horizontales ? Réversibilité : traçabilité des entreprises multiplicité des sources et des interlocuteurs détournement des circuits officiels nouvelles compétences informationnelles des candidats / consommateurs : compréhension de plus en plus informée du système de l’entreprise (produits, modèle économique, relation client, éthique, impact environnemental…) contre-pouvoirvendredi 14 octobre 2011
    • relations, médiations Vers des relations horizontales ? Réversibilité : traçabilité des entreprises source : RegionsJob 2011 les candidats utilisent de plus en plus le web pour trouver des informations sur les entreprises et sont influencés dans leur choix par ces informations recherche encore largement passive : Google (95%), sites des entreprises (75%) et sites d’offres d’emploi (45%). Peu de participation aux conversations professionnelles sur les RS.vendredi 14 octobre 2011
    • relations, médiations Oui, mais… faible proportion des chaînes de rang supérieur à 2 (chaînes longues) dans le recrutement sous-exploitation des fonctions relationnelles des RS professionnels (groupes/hubs, communautés, expertise…) : utilisés en priorité pour l’affichage et l’accès à l’informationvendredi 14 octobre 2011
    • relations, médiations Oui, mais… échec des tentatives de placement par des systèmes informationnels directs approches purement techniques visant à une maîtrise totale du processus illusoires dimensions non programmables : rencontre, confiance, non- manipulation…vendredi 14 octobre 2011
    • relations, médiations Oui, mais… nouvelles formes de défiance problèmes de fiabilité des traces effets contreproductifs du personal branding (identité fabriquée, artifices, formatage…)vendredi 14 octobre 2011
    • relations, médiations Oui, mais… nouvelles formes de souffrance rapports de force, inégalité des acteurs face à l’emploi et face aux NTI exposition, expropriation, surveillance (privacy) décloisonnement des sphères (clôture informationnelle) surcharge informationnelle messages dysphoriques non conformesvendredi 14 octobre 2011
    • relations, médiations Des graphes aux collectifs chaînes longues valables quand elles ne se contentent pas de transmettre l’information, mais l’enrichissent (retours d’expérience, évaluations, propositions…) nécessité d’une multiplicité de liens différence entre liens potentiels (classeur de contacts) et liens activables / activés théorie des 6 degrés de séparation (Milgram Stanley) (occasions, sollicitations, interactions)vendredi 14 octobre 2011
    • relations, médiations Des graphes aux collectifs validation de la candidature nécessite encastrement dans un collectif de relations sociales (milieu professionnel, groupe d’amis, famille, entreprise, association, quartier…) liens = rouages, dégrippants, chemins, ponts ≠ tuyaux accès ≠ appartenance collectif garant de la norme, de l’habitude, de la routine, de l’engagement, de la réciprocité implique médiation et mémoirevendredi 14 octobre 2011
    • mémoire et présence Inscription dans la durée enregistrement et stockage des traces (mémoire-archive) vs historique et sédimentation (mémoire-récit) : relations durables, sourcing de fond traces activées / désactivées : friches numériques (zones franches)vendredi 14 octobre 2011
    • mémoire et présence Oublis “métadroit à l’oubli” (Rouvroy) : frontières à réinventer socialement plus que techniquement, mémoire repolitiséevendredi 14 octobre 2011
    • mémoire et présence Version présentielle des traces numériques : mes traces prolongent ma vie mémoire probabiliste : gestion, calcul des individus, indexabilité, évacuation de l’incertitude vs présence numérique : mémoire d’une présence et présence comme mémoire, incertitude, expérience socialisée, irréversible, imprévisible Albertine Meuniervendredi 14 octobre 2011
    • mémoire et présence Anticiper anticiper les comportements vs anticiper sa traçabilité : dispositif des Identity commonsvendredi 14 octobre 2011
    • Anticiper anticiper les comportements vs anticiper sa traçabilité : Identity commonsvendredi 14 octobre 2011
    • Pour conclure… Nouvelles discriminations / nouvelles intelligences ? risque de prolétarisation des usagers : transfèrent dans les dispositifs de gestion de l’emploi des savoirs sur lesquels ils perdent la main nouvelle intelligence des traces à développer : sortir de l’alternative protection / brandingvendredi 14 octobre 2011
    • http://www.merzeau.net @lmerzeauvendredi 14 octobre 2011
    • quelques références Michel Arnaud, Louise Merzeau, Traçabilité et réseaux, Hermès 53, 2009 Nathalie Chauvac, Lembauche, une histoire de relations ? Réseaux et dispositifs au cœur du marché de lemploi (thèse de sociologie), Université Toulouse le Mirail, 2011 • http://tel.archives-ouvertes.fr/ tel-00563474/fr/ Enquête RegionsJob emploi et réseaux sociaux 2010 et 2011 • http://www.slideshare.net/captainjob/ enqute-regionsjob-emploi-et-rseaux-sociaux-deuxime-dition Olivier Ertzscheid, “Recrutement en ligne et e-reputation numérique” • http://www.slideshare.net/ olivier/recrutement-reseauxsociaux Laurence Firoben et Catherine Hirsch, “Quand léthique interpelle nos pratiques de recrutement”, Revue économique et sociale, n°4, 2003 • http://www.career-women.ch/aliasFichier/ecrit/Article- EthiqueRecrutement-RES.pdf Yves Lochard, Pascal Ughetto, “Candidater et embaucher : le courrier de candidature comme dispositif de rencontre”, Revue de lIRES, 2006/3 Louise Merzeau, “La présence plutôt que lidentité”, Documentaliste - Sciences de lInformation - Vol 47 N°1, février 2010 • http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00489655/fr/vendredi 14 octobre 2011